Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
L'arabe dans le français - Forum arabe, berbère, hébreu - Forum Babel
L'arabe dans le français
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum arabe, berbère, hébreu
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
mansio



Inscrit le: 19 Feb 2005
Messages: 1125

Messageécrit le Wednesday 09 Mar 05, 12:26 Répondre en citant ce message   

A mon avis il y a trois sortes d'arabes :
1) les dialectes arabes (presque un par pays).
2) l'arabe standard, dit littéral c'est-à-dire écrit, qu'on trouve dans les médias.
3) l'arabe littéraire de la littérature ancienne et du Coran.
Les dialectes sont plus ou moins truffés de mots des langues occidentales.
Je sais qu'il y a des mots étrangers dans l'arabe standard mais leur nombre doit être très inférieur à celui des dialectes.
Le Coran contient quelques mots d'autres langues sémitiques.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Tarjamiste



Inscrit le: 08 Mar 2005
Messages: 2

Messageécrit le Wednesday 09 Mar 05, 17:11 Répondre en citant ce message   

Charles a écrit:
Intéressant - et quelle est l'influence inverse des langues européennes sur l'arabe ? L'arabe littéraire est il influencé ou seulement l'arabe dialectal ?

L'algérien dialectal (derja) est une sorte de créole franco-arabe, très pratiqué à Alger où l'influence du français est incontestable.

ex:
Wahad tcoinça flascenceur = quelqu'un s'est coincé dans l'ascenceur).

on reprend le radical du verbe français auquel on ajoute préfixe et suffixe relatif au temps (madhi, mudari', etc.).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Erasmus



Inscrit le: 18 Dec 2004
Messages: 162
Lieu: Bruxelles

Messageécrit le Thursday 10 Mar 05, 4:09 Répondre en citant ce message   

Tarjamiste a écrit:
Voici un lien intéressant sur la question posée : http://users.antrasite.be/ppoisse/Documents/arabic.htm

Ce site n'est hélas ! pas très actif. Le 7 juillet 2004, j'avais envoyé un e-mail à la webmestre ? (webmaitresse ?) pour lui suggérer d'autres mots à ajouter à la liste. Il s'agissait de la liste (cliquez ici) (en anglais) proposée par "krysstal". Je lui proposais même une traduction en français, ce qui aurait apporté pas mal de mots nouveaux dans cette liste. Mais je n'ai eu aucune réaction.

mot signification Notes
____________________________________________________________
amiral Maître des mers
albatros grand oiseau marin
alchimie un des nombreux mots chimiques d'origine arabe.
alcool essence produit chimique utilisé dans des boissons ou comme solvant
alcove
alfalfa
algèbre réunion de morceaux brisés un des nombreux termes mathémathiques d'origine arabe
algorithme
alcali
Allah Dieu la divinité musulmane
almanach un livre de données astronomiques
ambre
amulette
aniline solvant chimique organique
antimoine élément chimique métalloïde
arsenal usine
artichaut plante comestible
assassin même racine que "Hashish" vu que les assassins recevaient souvent cette drogue avant d'être envoyés assassiner des ennemis politiques.
average equitable distribution of losses due to damaged goods (ne concerne pas le français, à ma connaissance; average = moyenne)
ayatollah miracle de Dieu
azimuth direction céleste mesurée depuis le nord dans le sens des aiguilles d'une montre
benzène de Java solvant chimique organique tiré d'une résine d'un arbre asiatique
Bételgeuse armpit ? du Puissant étoile brillante de la constellation Orion.
calibre mould for casting metal
calife successeur chef musulman
caramel ball of sweet salt A milky sweet.
carat weight of four grains
caraway plante culinaire. (ne concerne pas le français, à ma connaissance; caraway = cumin)
chiffre comme "zéro", vient de "zifer".
café originaire du Yemen. (dans certains parlers wallons, on utilise carrément le mot arabe kawa !)
écorce
coton emprunté à l'espagnol "alcodon"; le AL a été escamoté en passant à l'anglais ... et au français
drub

etc.

drub ; élixir ; émir ; fakir ; fellah ; fez ; gala ; garbage ; garble ; gazelle ; génie ; gerbille ; girafe ; goul ; halal ; hachich ; harem ; hasard ; henné ; Islam ; jarre ; kismet ; laquais ; loofah ; luth ; magasin ; massepain ; masque ; matelas ; minaret ; miroir ; mohair ; monkey ; mousson ; mosquée ; momie ; Musulman ; myrrhe ; nadir ; pancréas ; Coran ; raquette ; rame (de papier, etc.) ; safari ; Sahara ; safran ; sahib ; satin ; sequin ; cheik ; sorbet ; sheriff ; soude ; sofa ; sultan ; sirop ; tabby ; Taliban ; talisman ; tamarinier ; tarif ; oued ; yashmak ; zénit(h) ; zéro ; zircon.

Les mots en italique ne concernent en principe pas le français. Le texte complet (il s'agit d'un tableau) est disponible par e-mail sur demande. :wink:
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
MS Blue Berry



Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 218
Lieu: Briennon, Ségusiavie septentrionale

Messageécrit le Thursday 10 Mar 05, 17:34 Répondre en citant ce message   

Xavier a écrit:
sur cette page, des liens de mots français ou anglais d'origine arabe :
http://www.lexilogos.com/etymologie.htm

concernant le chiffre : ce terme désignait le zéro en arabe
ce serait intéressant de connaître l'origine des "chiffres arabes" qui ont été je crois importés de l'Inde
d'autre part, je crois que les "chiffres arabes" ne sont pas les mêmes au Maghreb et en Arabie

Bien sûr. Marc-Alain Ouaknin a publié un ouvrage fin 2003 à ce sujet, comme il l'avait fait précédemment pour les lettres.


Et la bougie ? Ca vient d'une ville d'Algérie qui porte ce nom.
Cette ville s'appelle aujourd'hui Bejaïa, en petite Kabylie.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
nougaramel



Inscrit le: 15 May 2005
Messages: 274
Lieu: Ile de France

Messageécrit le Friday 20 May 05, 3:56 Répondre en citant ce message   

Algarade vient d' al jarade (les criquets) et signifiait avant d'être associé à altercation, une attaque militaire rapide : une espèce de blitz grieg à l'andalouse ou à la bédouine.

Chemise viendrait de qamis qui signifie la même chose.

Quand a notre ami Tarjamiste dont le pseudo est une francisation plaisante et fort à-propos de tardjman, il en sait sans doute le sens mais rappelons le à ceux qui l'ignorent car il a une belle histoire :

Le verbe arabe tardjama signifie traduire. Tardjmen signifie donc en arabe traducteur. Il y a fort à parier que les Tordjman tiennent leur patronyme d'un ancêtre traducteur ou tout simplement polyglotte. Le torjman, ce ministre ottoman des affaires étrangères ne devait-il sa fonction qu'à sa connaissance des langues ? Et ce traducteur du roi de France qui est devenu le truchement ? Truchement devenu aujourd'hui intermédiaire voire intercession.

PS: je connais bien Béjaïa, mon père y a grandi et mes 2 frères y vivent actuellement.
Béjaïa qui doit m'a-t-on dit, son nom romain Saldae, à la présence de salines (anfractuosités rocheuses de la côte dans laquelle on récupérait le sel marin). Papa dit y avoir vu, je le cite "au début du siècle, les populations besogneuses venir y récolter le sel pour leur consommation."
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3123
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Friday 20 May 05, 6:21 Répondre en citant ce message   

Il y a aussi la gaze
Sorte de bandage mince, au maillage lâche, utilisé en médecine. Elle fut rapportée en Europe depuis Gaza par les croisés

Sauf erreur, nafte
Le pétrole qui affleure naturellement dans certaines régions

caroube
Un fruit du midi ressemblant à un haricot qui pousse sur le caroubier. Sa pulpe sucrée est comestible, mais comme le fruit est relativement dur, il a plutôt servi à affourager les chevaux. Les graines sont actuellement utilisées pour produire un composant utilisé dans des plastiques.

café
Vient du nom de la ville éthiopienne de Kava, probablement à travers l'arabe. L'Ethiopie est le pays d'origine du café, où il pousse encore à l'état sauvage. Les arabes ont soigneusement dissimulé la véritable origine du café afin d'en garder l'exclusivité commerciale.

mocca
L'autre nom du café, le mocca, vient du nom du port arabe d'où transitait le café d'Ethiopie. De cette façon, les commerçant arabes pouvaient camoufler la véritable origine du café. Un ancêtre des marques commerciales.
Un peu comme pour les chapeaux qui sont connus sous le nom de Panama, ville où ils furent commercialisés, alors que ce sont en réalité des Montechristi fabriqués en Equateur.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nico



Inscrit le: 12 May 2005
Messages: 23

Messageécrit le Friday 20 May 05, 10:29 Répondre en citant ce message   

A noter que le terme Algorithme vient de Al Khovarizmi, mathématicien Persan...
Ainsi que les termes de marines. Quant à l'histoire du 0, il existe un livre passionnant. Au départ le 0 était utilisé uniquement pour faire des dizaines, adjoint à un nombre classique: 1+0=10.
Pour que ce "signe de marquage" devienne "chiffre" mais surtout "nombre" -acquerissant donc une définition, à savoir adns ce cas: le résultat de la soustraction d'un entier avec lui-même- il faut attendre le Ve siècle de notre ère avec les Indiens et "sunya" qui, comme "zifr" signifie "vide"...Léonard de Pise (vers 1170-1250) utilise dans son Liber Abaci le nom de zéfirum que l'on utilisera jusqu'au 15e siècle.
Après quelques modifications, ce mot aboutit à zéfiro , qui donnera zéro à partir de 1491. A noter qu'en France, au XIIIe siècle on utilise l'expression "Cyfre d'angorisme" (ou "Cifre en Algorisme"), comme insulte pour désigner un "d'homme de rien".

Sinon, au passage. Pourquoi l'Hôpital parisien des 15-20 s'appele ainsi? Réponse: Car il était censé pouvoir accueillir 300 aveugles (15x20)...

Lire notamment:
Denis GUEDJ (L'empire des nombres) - Découvertes Gallimard - Sciences (p109)
Georges Ifrah (Les chiffres) - Robert Laffont (p 230-231 et 300)
A PROPOS DE RIEN (Une histoire du zéro) - Robert KAPLAN ? 256 pages ? 22 ?
ISBN : 2 10 048529 6


Sites:
http://www.ac-creteil.fr/Colleges/93/gbraqueneuilly/travaux/zero.htm
http://www.africatime.com/mali/nouv_pana.asp?no_nouvelle=161042&no_categorie=2
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3123
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Friday 20 May 05, 11:43 Répondre en citant ce message   

Il semblerait aussi qu'il y avait dans presque toutes les cultures du monde antique une réticence à indiquer la vide par quelque chose.
La civilisation védique n'avait pas ces réticences, car elle intègre parfaitement les notions de finitude et d'infinitude, de même qu'un nombre infini de mondes parallèles, le tout avec un temps cyclique sempiternel.

Les Indous sont probablement les meilleurs physiciens théoriques pour cette raison.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2848
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Friday 20 May 05, 12:20 Répondre en citant ce message   

Concernant l'histoire du zéro, j'avais écrit un article sur ce sujet qui est consultable sur mon site et qui rejoint ce que dit Nico
http://users.hol.gr/~helen/index.files/Histoire%20du%20zero.htm
Mais pour rependre ce que dit Jean-Charles il y avait en effet une forte réticence de la part des civilisations à exprimer cette notion de vide, aussi les systèmes numériques anciens : grec, romain étaient privés du zéro et même le zéro babyloniens n'exprimait encore pas la notion de quantité qui fut introduite par le biais de l'Inde puis par les Arabes.


Dernière édition par Helene le Friday 20 May 05, 16:00; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
MS Blue Berry



Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 218
Lieu: Briennon, Ségusiavie septentrionale

Messageécrit le Friday 20 May 05, 13:22 Répondre en citant ce message   

Helene a écrit:
Concernant l'histoire du Zéro, j'avais écrit un article sur ce sujet qui est consultable sur mon site et qui rejoint ce que dit Nico
http://users.hol.gr/~helen/index.files/Histoire%20du%20zero.htm
Mais pour rependre ce que dit Jean-Charles il y avait en effet une forte réticence de la part des civilisations à exprimer cette notion de vide, aussi les systèmes numériques anciens : grec, romain étaient privés du zéro et même le zéro babyloniens n'exprimait encore pas la notion de quantité qui fut introduit par le biais de l'inde puis par les arabes.

Ah oui. Et M.A. Ouaknin donne une explication religieuse à l'adoption tardive du zéro en Europe : Dieu est partout, et donc le vide n'existe pas ! Alors représenter ce qui n'existe pas serait blasphèmatoire, car reviendrait à nier l'existence de Dieu, alors hop, au bûcher le zéro et ses promoteurs ! Il a fallu pas mal ramer (Ouaknin explique tout ça, mais j'ai prêté mon bouquin, alors je dis ça de mémoire) pour faire admettre le zéro.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nico



Inscrit le: 12 May 2005
Messages: 23

Messageécrit le Friday 20 May 05, 16:09 Répondre en citant ce message   

Sur ce sujet, à lire absolument:
Alain NADAUD, Archéologie du zéro, Denoël, 1984

Un livre passionnant dans lequel on apprend que des groupes se sont entretués à cause du 0. Entre ceux qui l'acceptaient et ceux qui le refutaient.

Sans doute difficile à trouver mais se lit comme un roman...

http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2207229785/171-3931829-9956205
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
orhan



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 526
Lieu: Turquie

Messageécrit le Wednesday 30 Nov 05, 13:27 Répondre en citant ce message   

il y a aussi le mot "charabia" qui est passé au français de l'arabe.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6474
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Wednesday 30 Nov 05, 13:47 Répondre en citant ce message   

charabia
< esp. algarabia
< ar. d'espagne "al-arabīya" , c'est-a-dire le berbère (Larousse)

"charlar(e) arabia" serait donc une fausse étymologie
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2037
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Wednesday 30 Nov 05, 14:03 Répondre en citant ce message   

jacques a écrit:
< ar. d'espagne "al-arabīya" , c'est-a-dire le berbère (Larousse)

Écris tout de suite à Larousse pour leur dire que "al-arabīya" veut dire "arabe" et pas berbère... Je pense que les mots se ressemblent suffisamment. Ensuite, pourquoi en arabe d'Espagne seulement? Que je sache, en arabe standard comme dialectal de tous pays, arabe se dit ainsi.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6474
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Wednesday 30 Nov 05, 15:39 Répondre en citant ce message   

Voici la citation exacte :
Citation:
charabia: av 1789 Sade, nom donné aux emigrants auvergnats (charabiats) d'apr. Fr de Murat (+18938)); 1821 , Desgranges, "mauvais langage des Auvergnats", jargon, formation expressive, sans doute de l'esp algarabia, jargon, empr. à l'ar d'Espagne al-arabiya, la langue arabe, c-à-d le berbère. Source: Larousse etym. (1971)
1- Effectivement , Larousse indique que algarabia est le berbère.
2- Cette appellation des Auvergnats est intéressante; je serais vraiment surpris s'il n'y avait pas de lien avec charlar, charlare, ciarlare , charlatan, arrête ton char. Quelqu'un connait-il les parlers auvergnats ? Comment dit-on parler en occitan d'Auvergne ?

Hypothese: A Paris, auvergnat était aussi synomyme de charbonnier . Y-a-t-il une autre racine possible ? Le mot charbon aurait-il semblé aussi fréquent chez les immigrants auvergnats que bara et gwin chez les immigrants bretons.

J'ai l'impression que charabia a 2 sources.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum arabe, berbère, hébreu Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Page 2 sur 4









phpBB (c) 2001-2008