Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
mourir / être mort - Dictionnaire Babel - Forum Babel
mourir / être mort
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Dictionnaire Babel
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Francesco



Inscrit le: 04 May 2010
Messages: 126
Lieu: Piémont

Messageécrit le Friday 27 May 11, 17:17 Répondre en citant ce message   

Cette équivalence n'existe pas en piémontais, mais nous disons le verbe éteindre: smorsé qui a en lui une racine "mor" qui n'est pas là par hasard!

PS nous disons "A l'é meurt" ou "A l'é murt" selon les lieux.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3417
Lieu: Massalia

Messageécrit le Friday 27 May 11, 23:58 Répondre en citant ce message   

Non officiel, lexicalement pas correct mais bien vivant, oups: il a mouru.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6480
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Saturday 28 May 11, 0:06 Répondre en citant ce message   

Parlers de la région Champagne-Ardennes
wikipedia a écrit:
Le patois conjugue tous les verbes neutres avec l'auxiliaire avoir :
- il a venu;
- il a parti;
- il a tombé ;
- il a mouru
;
(C. Heuillard, Étude sur le patois de la commune de Gaye, canton de Sézanne, 1903)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1145
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Saturday 28 May 11, 6:31 Répondre en citant ce message   

Pour parler d'une personne décédée, le français "feu" vient du latin populaire fatudus ("qui a accompli son destin").
En néerlandais on dit "wijlen" (qui a été).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3324
Lieu: Paris

Messageécrit le Saturday 28 May 11, 7:40 Répondre en citant ce message   

felyrops a écrit:
Pour parler d'une personne décédée, le français "feu" vient du latin populaire fatudus ("qui a accompli son destin").

*fatutus, plutôt.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1145
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Saturday 28 May 11, 8:34 Répondre en citant ce message   

Exacte, faute que j'ai reprise de Larousse étymologique, sans vérifier.
Mes excuses!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9851
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 28 May 11, 8:37 Répondre en citant ce message   

Je rappelle que feu a été traité en divers endroits, notamment ICI.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3417
Lieu: Massalia

Messageécrit le Saturday 28 May 11, 10:22 Répondre en citant ce message   

Citation:
Le patois conjugue tous les verbes neutres avec l'auxiliaire avoir :
- il a venu;
- il a parti;
- il a tombé ;
- il a mouru ;
(C. Heuillard, Étude sur le patois de la commune de Gaye, canton de Sézanne, 1903)


Oui, mais notons que les patois ont pour ainsi dire disparu en France, cette étude date de 1903. Et pourtant, dans le français populaire, y compris la langue des jeunes, il a mouru et même il est mouru existent bel et bien. Je l'ai entendu récemment, employé par des jeunes citadins de 15 à 16 ans, des jeunes qui n'ont jamais entendu un mot de patois. C'est dire que certaines tournures subsistent en français d'aujourd'hui.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3417
Lieu: Massalia

Messageécrit le Saturday 28 May 11, 10:34 Répondre en citant ce message   

En yiddish: mourir

a) שטאַרבן shtarbn= ( origine germanique équivalant au sterben allemand).
b) ניפֿטר װערן nifter vern = locution verbale obtenue par association d'un hébraïsme ( nifter) et du vern ( werden allemand=devenir).


Il est mort: ער יז טױט = er iz toyt, ou bien געשטאָרבן : geshtorbn ( participe passé de starbn, mourir).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11111
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 04 Oct 11, 11:53 Répondre en citant ce message   

Lire le MDJ clamecer.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11111
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 21 Oct 11, 12:41 Répondre en citant ce message   

Jacques a écrit:
angl. to meet your maker : mourir, lit. "rencontrer celui qui t'a fait (Dieu)"

angl. the Maker : le Créateur (attesté v. 1300)

- after learning that Khadafy had met his maker at the hands of rebellious countrymen
= après avoir appris que Kadhafi avait trouvé la mort par la main de ses propres concitoyens

The New York Post - 21.10.2011
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Oliv



Inscrit le: 16 Oct 2011
Messages: 124
Lieu: Toulouse

Messageécrit le Friday 21 Oct 11, 15:48 Répondre en citant ce message   

András a écrit:
Hongrie hongrois: alulról szagolja az ibolyát [sentir (au sens de "flairer") les violettes depuis le bas]
Et aussi: (le hongrois semble riche dans ce domaine sémantique!)
fűbe harapott [il a mordu l'herbe]
eldobta/letette a kanalat [il a jeté/posé la cuillère]
beadta a kulcsot ["il a donné la clé" = il a abandonné/démissionné / il est mort]
feldobja a talpát [il "lance vers le haut ses plantes de pied" = il met brusquement les pieds en l'air]
kinyiffan [il fait "nyif" : préverbe ki- "en sortant" de l'état précédent, onomatopée nyif [ɲif], formation de verbe: consonne redoublée et -(a/e)n = "inchoatif" c'est-à-dire action instantanée]
megdöglik [crever (comme un animal: dög "charogne")]
ou dans un registre moins familier:
örökre lehunyta szemét [il a fermé les yeux pour toujours]
elhunyt [il est décédé - même base huny: mot ancien "fermer (les yeux)"]
kilehelte a lelkét[il a "expiré son âme" = il a rendu l'âme]
örök álmát alussza [il dort de son rêve éternel - morphologiquement une forme rare alusz- de alszik "dormir" pris comme transitif, et "figure étymologique" avec álom "rêve" sur la même base ancienne que al(szik) "dormir"]
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
flo



Inscrit le: 03 Oct 2010
Messages: 291
Lieu: La Rochelle

Messageécrit le Saturday 22 Oct 11, 9:59 Répondre en citant ce message   

Il me revient subitement une expression qu'utilisait mon père pour distinguer le départ ordinaire du définitif, dérivé je suppose des coutumes : partir les pieds devant. Une autre de ses expressions était prendre un ticket sans retour.

Je ne crois pas qu'ait été cité déjà tirer sa révérence.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11111
Lieu: Lyon

Messageécrit le Saturday 22 Oct 11, 14:29 Répondre en citant ce message   

Italien esanime :
- évanoui - sans connaissance
- mort - inanimé

esanime [ eṡànime ] :
- du latin exanĭmis, composé de ex- et anĭma "âme, vie"
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3324
Lieu: Paris

Messageécrit le Saturday 22 Oct 11, 19:47 Répondre en citant ce message   

Un joli mot tout simple d'ancien français, devier, qui voulait dire tuer au sens actif et mourir au sens neutre. Le devier ou le deviement est la mort, le trépas.
Bien sûr sans rapport avec notre actuel "dévier".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Dictionnaire Babel Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 4 sur 7









phpBB (c) 2001-2008