Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
aurore (français) / *aus- (IE) - Le mot du jour - Forum Babel
aurore (français) / *aus- (IE)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6475
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Saturday 09 Jun 07, 13:14 Répondre en citant ce message   

Citation:
...aurore pouvait se dire Fara Morgana. Je suppose qu'il s'agissait seulement de langage poétique. Un germaniste pourrait il me dire ce qu'il en pense ?
Fata Morgana : (Fée Morgane, en italien) phénomène optique apparenté aux mirages, visible parfois dans la mer Baltique.
L'all. Morgen (matin) et Morgana ne sont certainement pas liés.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fata_Morgana
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1144
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Saturday 09 Jun 07, 14:02 Répondre en citant ce message   

J'ai toujours pensé que les 'fata morgana' ne se produisaient qu'en plain désert: réverbérations de vues (par exemple d'un oasis) par les courants d'air chaud montants. Et comme le dit Jacques, cela n'a rien à voir avec 'Morgen', qui était à l'origine 'la superficie de terre qu'on pouvait labourer en une matinée' (600 pieds carrés rhénans).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3496
Lieu: Nissa

Messageécrit le Saturday 09 Jun 07, 14:39 Répondre en citant ce message   

L'article de Wikipedia sur les Fata Morgana me paraît bien sommaire. L'explication donnée est exactement celle des mirages les plus ordinaires et, si les illusions de la fée se résument à cela, il n'y a guère besoin d'aller si loin pour en voir !

Même dans les pays tempérés, le reflet du ciel sur l'air chauffé par l'asphalte de l'été simule de larges flaques d'eau sur les routes et, partout dans le monde, la lumière, qui traverse à l'aurore les couches de l'atmosphère qui commencent à s'échauffer, nous montre des soleils rouges aplatis et écrantés …

Ça me rappelle un amusant débat il y a quelques années à Nice, à savoir si, quand les conditions étaient optimales, on pouvait apercevoir ou non la Corse depuis la Colline du Château.
À quoi un docte savant a répondu que la courbure terrestre ne le permettait pas mais que, éventuellement, les rayons lumineux étant déviés par la réfraction entre les couches d'air, on pouvait voir une « image » de la Corse.
Sur ce, un tout aussi docte savant a déclaré que, rayons courbes ou rayons droits, et quelle que soit la distance, on ne voyait jamais qu'une « image » de la Corse …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3496
Lieu: Nissa

Messageécrit le Saturday 09 Jun 07, 14:43 Répondre en citant ce message   

Pour en revenir à l'aurore, purificatrice solaire de la nuit et source des enthousiasmes, comment ne pas citer le début de L'aventure de Jacques Brel :
Citation:
L'aventure commence à l'aurore,
À l'aurore de chaque matin.
L'aventure commence alors
Que la lumière nous lave les mains.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Patrick



Inscrit le: 03 Apr 2007
Messages: 598
Lieu: Βέλγιο: Βαλλωνία

Messageécrit le Saturday 09 Jun 07, 17:24 Répondre en citant ce message   

Une curiosité de la langue : s'orienter ! car c'était par rapport à Jérusalem que nos anciens se déplaçaient.
En grec , on utilise également ce verbe ανατολίζω (anatolizo) (s')orienter.
Etre désorienter ! Je dois expliquer ? Je ne le pense pas, mais ça correspond bien à "perdre la boussole" en quelque sorte !
η ανατολή ηλίου /(anatoli iliou) lever de soleil
car η ανατολή = le lever, l'orient, l'est.

L'adjectif ανατολίτικος /ι / ο = oriental


le préf. ana- évoque ce qui se (re)dresse, (re)monte... comme notre "anatomie" l'indique en quelque sorte !
un Etre debout !

Pour le soleil, cela relève d'une conception mythologique antique: le Soleil qui se lève.. parcourt la Terre et se couche... et notre vocabulaire, malgré nos connaissances scientifiques pointues, n'arrive toujours pas à se défaire d'une si belle poésie langagière. Je suppose que cela se vérifie "au quatre coins du monde".

Chez Cocteau, Aurore, c'est la Belle (in La Belle et la Bête): elle est diaphane, blanche, lumineuse et comme endormie et c'est un "homme", fût-il à l'aspect le plus repoussant, qui la relèvera en la révélant à elle-même, càd en tant que femme ! Cela rejoint d'ailleurs un autre conte: Blanche-Neige où un "prince" cette fois, mais un homme, révèle Blanche à elle-même ! Toutes les petites filles devaient le comprendre à demi-mots... Quelle belle histoire !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6475
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Saturday 09 Jun 07, 17:58 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:
Même dans les pays tempérés, le reflet du ciel sur l'air chauffé par l'asphalte de l'été
L'asphalta morgana ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Tjeri



Inscrit le: 13 Sep 2006
Messages: 996

Messageécrit le Saturday 09 Jun 07, 20:19 Répondre en citant ce message   

Citation:
à savoir si, quand les conditions étaient optimales, on pouvait apercevoir ou non la Corse depuis la Colline du Château.

Un rapide calcul, à l'aide de l'Almanach du marin breton, montre que le Monte Cinto peut être vu d'une altitude de 180 m à 110 miles de distance. La colline du Château est elle à 180 m d'altitude?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6475
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Saturday 09 Jun 07, 21:27 Répondre en citant ce message   

L'aurore ou piéride du cresson (Anthocharis cardamines) est un papillon qui ressemble énormement à la piéride du chou (Pieris brassicae).

Note : piéride est un nom féminin.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Dino



Inscrit le: 09 Oct 2006
Messages: 479
Lieu: Αθήνα – Ελλάδα

Messageécrit le Monday 11 Jun 07, 19:23 Répondre en citant ce message   

Je vois que les hellénophones et les hellénophiles de Babel s'intéressent beaucoup aux équivalents de aurore, αυγή etc. À ce propos, je retrouve dans les méandres de ma mémoire des mots grecs synonymes et/ou dérivés. Faute de dicos et de temps j'essaierai d'en donner le sens, prima vista:

διαυγής (pron. diavgîs)=> lucide.
διαύγεια (pron. diâvgia) => lucidité.
χαραυγή (pron. kharavgî) dérivé de χάραμα + αυγή = début de l'aurore. Nom d'une banlieue du Port du Pirée, fameuse pour ses tavernes de fruits de mer.
χρυσαυγή )pron. khrissavgî) dérivé de χρυσή = dorée + αυγή = aurore. Très poétique.
λυκαυγές (pron. likavgês) => crépuscule du matin.
καταυγάζω (pron. catavgâzo) => illuminer fortement.
απαύγασμα (pron. apâvgasma) => résultat de plusieurs lumières.
πουρνó-πουρνó (pron. pournô-pournô) = > très tôt le matin (= probablement déformation de la prononciation campagnarde du mot πρωινó (pron. proïnô) = > matin.

Outis & Hélène pourront s'amuser avec ces étymologies.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rorozuna



Inscrit le: 14 Mar 2007
Messages: 105
Lieu: ROUEN

Messageécrit le Thursday 04 Sep 14, 10:03 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:
C'est curieux, χάραμα me fait penser au grec ancien χάραγμα « déchirure, écorchure, morsure », quelque chose de douloureux, et en français on a pu parler des « morsures de l'aube » (qui évoquent pour moi celles du froid).

En revanche, dans ξημερώματα je comprends le retour du jour, l'arrivée du soleil, un sentiment beaucoup plus positif.

J'ai l'impression que, si dans le titre de la chanson il y avait eu χάραμα, il n'avait aucune chance de la trouver, elle avait été avalée par la nuit. Alors qu'avec ξημερώματα il la cherche au jour naissant et tous les espoirs d'une nouvelle vie sont permis.

Est-ce que je me trompe ?

χάραμα est bien issu du grec ancien χάραγμα. L'aurore serait ainsi une « déchirure de la nuit ».
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10213
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 07 Oct 19, 20:45 Répondre en citant ce message   

Voir aussi eos (grec).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Page 3 sur 3









phpBB (c) 2001-2008