Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
oblat (français) - Le mot du jour - Forum Babel
oblat (français)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3521
Lieu: Massalia

Messageécrit le Wednesday 15 Feb 12, 13:42 Répondre en citant ce message   

Israël yiddish אָבלאַטקע , oblatke , c'est un cachet, comprimé , un médicament. Mot formé à partir du terme germanique Oblate ( voir plus haut) tout à la fois hostie et petit gateau plat et rond ( oublie) + le suffixe diminutif slave -ke . En somme, petite oublie. Par analogie de forme et peut-être bien aussi en pensant au geste du prêtre qui dépose l'hostie sur la langue du communiant comme une maman peut le faire avec un comprimé pour soigner son enfant.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2283

Messageécrit le Wednesday 15 Feb 12, 14:57 Répondre en citant ce message   

Citation:
yiddish אָבלאַטקע , oblatke , c'est un cachet, comprimé , un médicament. Mot formé à partir du terme germanique Oblate ( voir plus haut) tout à la fois hostie et petit gateau plat et rond ( oublie)

Ce qui nous ramène au pain à cacheter de nos grands-parents : sans en avoir jamais vu, je sais qu'il s'agissait de petites rondelles de pain azyme, qui, une fois humectées, collaient le rabat des enveloppes. A en croire les textes, les enfants les mangeaient...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11046
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 24 Apr 14, 10:40 Répondre en citant ce message   

A lire :
- l'article oblat du TLFi
- le Fil Vocabulaire religieux (chrétien)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10472
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 04 Aug 14, 23:06 Répondre en citant ce message   

J'avais cité plus haut prélat comme appartenant à la même famille qu'oblat. Voici son étymologie :
Empr. au lat. praelatus (subst. du part. passé signifiant «supérieur, préférable» de praeferre «(se) porter en avant» au propre et au fig.), le plus souvent au plur. «chef militaire, supérieur; noble» à basse époque (Blaise Lat. chrét.); puis, à l'époque médiév. «évêque» (821 ds Nierm.), «chef d'une communauté monastique ou canoniale» (829, ibid.). (TLF)

Bien, jusque là, rien d'anormal. Ce qui est amusant, à propos de ce mot, c'est qu'il a engendré le verbe dérivé se prélasser, dont on pourrait croire, à première vue, qu'il relève de la famille de las, lasser. Mais comment se prélasser pourrait-il être synonyme de se délasser avec des préfixes aussi antinomiques ?! L'explication est donnée par le TLF :
Dér. de prélat* avec infl. plais. de lasser*. Cf. prelater «exercer un sacerdoce souverain» (av. 1543 Selve, tr. Plutarque, Alcibiade, 76 rods Hug.), se prelater «se comporter en prélat» (1588 Montaigne, Essais, III, X, éd. P. Villey et V. L. Saulnier, p.1011), dér. de prélat; dés. -er; l'homon. m. fr. prelater «faire avancer, hâter» (ca 1380 Jean Lefevre, Vieille, 273 ds T.-L.) est dér. du lat. praelatus, part. passé de praeferre «porter avant, devant».

Voilà comment, grâce au prélat, on peut à la fois se délasser et se prélasser ! On s'est d'abord prélaté, puis, sous l'influence de lasser, on a fini par se prélasser !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Page 3 sur 3









phpBB (c) 2001-2008