Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
cosplay (néologisme nippon) - Forum japonais - Forum Babel
cosplay (néologisme nippon)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum japonais
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Jean-Charles
Animateur


Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3137
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Sunday 23 Apr 06, 22:55 Répondre en citant ce message   

Je viens de découvrir le cosplay, du français costume et de l'anglais play
Il s'agit d'un jeu de rôle dont les acteurs, costumés de manière idoine, jouent les personnages de manga.


gc a écrit:
Ce mot est effectivement très courant au Japon.
Par contre, le "costume" ne vient pas du français, mais de l'anglais...

En japonais, le mot s'écrit :
コスプレ [kosupure]
il s'agit d'une contraction de l'expression コスチューム-プレイ ("Costume play").

Le principe est de se déguiser en un personnage de manga, anime, jeux-vidéos, etc.

A noté que le cosplay est de plus en plus présent dans les pays occidentaux.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Monday 24 Apr 06, 0:05 Répondre en citant ce message   

Ben oui.
Mettre un costume différent, et faire semblant d'être un autre, c'est un métier, ça s'appelle le théâtre !

Quand la pièce n'est pas écrite, qu'il n'y a pas de représentation, mais le simple faire semblant... on parle de jeux de rôle.
Ca fait bien dix ans que j'entends parler des jeux de rôle.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pixel



Inscrit le: 14 Dec 2004
Messages: 968
Lieu: Au pays des grenouilles, avec vue sur la mare...

Messageécrit le Monday 24 Apr 06, 8:08 Répondre en citant ce message   

C'est une simplification un peu rapide, non ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
chupito



Inscrit le: 04 Apr 2006
Messages: 36
Lieu: Pullman, WA, Etats-Unis

Messageécrit le Monday 24 Apr 06, 18:10 Répondre en citant ce message   

Oui, je pense aussi... Dans un jeux de roles, a defaut d'avoir des repliques ecrites noir sur blanc, les regles sont generalement tres tres bien definies ainsi que les roles de chacun. Je pense que ca n'a vraiment rien a voir avec le theatre. Dans un jeu de role, pas de spectateurs, on joue pour soit.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pixel



Inscrit le: 14 Dec 2004
Messages: 968
Lieu: Au pays des grenouilles, avec vue sur la mare...

Messageécrit le Monday 24 Apr 06, 18:12 Répondre en citant ce message   

Le fond non plus n'est pas le meme... Dans les jeux de role, on joue souvent pour un but, dans le cadre d'une quete par exemple.

En cosplay, on joue pour quoi ? Est-ce vraiment un jeu ou une facon de se detendre ? En fait, ce serait bien d'avoir plus de precisions... moqueur
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles
Animateur


Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3137
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Monday 24 Apr 06, 18:16 Répondre en citant ce message   

Les personnages des jeux de rôle sont un peu comme les personnages du jeu d'échec, avec bien plus de personnages, un palette de combinaisons de pouvoirs et un un espace de jeu autre que l'échiquiet.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Monday 24 Apr 06, 20:36 Répondre en citant ce message   

Bon, alors le cosplay, beaucoup d'enfants le pratiquent ! Un de mes neveux s'est déguisé en Batman pendant des années.

Je relève cette définition de Jean-Charles :

Citation:
Les personnages des jeux de rôle sont un peu comme les personnages du jeu d'échec, avec bien plus de personnages, un palette de combinaisons de pouvoirs et un un espace de jeu autre que l'échiquier.

qui constitue une remarquable description de la tragédie classique : les rôles sont définis à l'avance, mais l'auteur dispose de toute une palette de combinaisons... Et il y a un enjeu, ce que l'on appelle pompeusement la catharsis : le spectateur vit par procuration des sentiments violents, auxquels il ne s'abandonnera pas dans la vraie vie.

Vous aurez beau faire, vous aurez beau verser le vieux vin dans de nouveaux flacons, vous ne me ferez pas dire que se déguiser, se prendre pour un autre, et agir en fonction du caractère de l'autre est une activité nouvelle ! C'est aussi vieux que le monde...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles
Animateur


Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3137
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Monday 24 Apr 06, 21:57 Répondre en citant ce message   

Citation:
Bon, alors le cosplay, beaucoup d'enfants le pratiquent ! Un de mes neveux s'est déguisé en Batman pendant des années.

C'est pas tout faux: C'est majoritairement une activité d'adulescents, mais pas rien que.

Citation:
... qui constitue une remarquable description de la tragédie classique : les rôles sont définis à l'avance, mais l'auteur dispose de toute une palette de combinaisons...

Les auteurs jouent un rôle dans un contexte qui varie et il n'y a aucun coordinateur. (enfin, presque: Quelqu'un ou le public, ou les deux, arbitre en cas de situation indéterminée)

Donc, c'est un peu le mélange des deux.

Pour ce qui est du mot lui-même: La tradition nippone a deux formes de théatre traditionnelles, auquels ou peut sans doute adjoindre les spectacles privés des geishas.
Vu dans ce contexte, la liberté de jeu est vraiment un développement nouveau et le cosplay ne cadre pas exactement avec ce qu'on trouve dans la tradition occidentale, les concepts et les mots non plus.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
deadxkorps



Inscrit le: 13 Jun 2006
Messages: 169
Lieu: Paris

Messageécrit le Wednesday 21 Jun 06, 9:52 Répondre en citant ce message   

Le cosplay ne remplit aucun principe de "catharsis" quelconque sur un potentiel public... Puisqu'il n'y a pas de public. Les cosplayers ne jouent pas, ce n'est d'ailleurs pas leur but. L'un des buts du cosplay est davantage de "ressembler" à quelqu'un plutôt que d'"être" lui.

Autre but, outre la franche rigolade, est aussi la difficulté du vêtement, qui est réalisé par les cosplayers eux-même. Plus le costume est dur à faire, plus le cosplayer est enscensé lors des conventions, endroit majeur de défilés.

Le cosplay ne concerne pas non plus que des personnages fictifs de manga ou d'anime, mais aussi des musiciens notamment dans le milieu très visual du ... Visual Kei. D'ailleurs les Japonais considèrent qu'être "imité" est un honneur plus qu'un outrage. Les cos (abbreviation courante) de visual kei japonais se retrouvent souvent avec leurs amis au Yoyogi Park. Les limites entre le cos et le simple "look" sont assez floues, en ce qui les concerne.

Pour les cos d'anime ou de manga, le but est encore autre : rendre hommage à une série qu'on aime, un manga dont on adore le héros etc etc... Les buts sont divers, mais ne recouvrent en rien la tragédie classique ou je ne sais quel autre genre du théâtre... C'est pas parce qu'on ne connaît pas qu'il faut réduire à ce que l'on connaît. Dans les conventions, les cosplayers se fondent dans la masse : leur comportement (à part dans le cas des concours de cosplay spécifiques) ne diffère pas de celui des autres gens de la convention. A l'occasion ils se font prendre en photo, complimenter sur leur costume mais c'est tout. Et lors des concours de cosplay, où il arrive souvent que les cosplayers mettent en scène une saynette, ce n'est en aucun cas dans un but theatral, mais plus pour mettre en valeur leur costumes autrement qu'en restant debout sans bouger.

On retrouve aussi dans le milieu du cosplay français un petit rituel assez révélateur : avant d'entrer en "scène" les cosplayers font la roue : ils montrent à tout le monde que leur costumes tient la route, qu'il est véritablement cousu, que ce n'est pas que pour l'apparence, rafistolé au scotch. => cette anecdote montre bien que l'un des principaux buts du cosplay est la qualité du costume. Les cosplayers y passent beaucoup de temps (et beaucoup d'argent aussi) et lors des conventions montrent le résultats de mois de travail.

Citation:
Bon, alors le cosplay, beaucoup d'enfants le pratiquent ! Un de mes neveux s'est déguisé en Batman pendant des années.

Ton neveu s'est peut-être déguisé en batman pendant des années, mais je ne vois pas le rapport. Les enfants se déguisent en ce qu'ils voudraient être (un cowboy, un pompier, batman, une princess,...). Or les cosplayers n'ont jamais vraiment voulu être leur personnage : on voit souvent des cosplays de personnages assez ridicules, ou comiques, ou d'animaux... Ce qui ne veut pas dire que le cosplayer qui a créé un costume de pikachu aurait voulu être pikachu...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles
Animateur


Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3137
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Wednesday 21 Jun 06, 12:27 Répondre en citant ce message   

Citation:
Dans les conventions, les cosplayers se fondent dans la masse : leur comportement (à part dans le cas des concours de cosplay spécifiques) ne diffère pas de celui des autres gens de la convention.

C'est exactement ça que je nomme le public.
(La mise en évidence est de moi)

Citation:
... la franche rigolade ...

... à laquelle on adjoint du plaisir induit par l'aspect esthétique. C'est exactement une des acceptions du mot catharsis moqueur

Celà étant, j'ai placé ce sujet afin de faire part aux nombreux Babélien qui se sont informés depuis lors, d'une évolution de la société occidentale, main dans la main avec la société nippone, pas pour se quereller sur des bricoles.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
deadxkorps



Inscrit le: 13 Jun 2006
Messages: 169
Lieu: Paris

Messageécrit le Wednesday 21 Jun 06, 17:48 Répondre en citant ce message   

Pour moi, un public c'est une masse de gens, certes mais qui assiste à une représentation.

Quand je me ballade dans la rue, les gens ne sont pas mon public... Ou alors il faurdait être drôlement narcissique sourire
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Wednesday 21 Jun 06, 19:10 Répondre en citant ce message   

La description de deadxkorps correspond très bien à l'activité connue en Occident depuis dix bons siècles sous le nom de Carnaval, prétexte religieux en moins.
Si les Japonais découvrent enfin la joie de vivre, tant mieux pour eux !

Mais où est la nouveauté, là-dedans, hors le fait que c'est nouveau pour les Japonais ?


Dernière édition par Glossophile le Thursday 22 Jun 06, 21:24; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
LockHar_



Inscrit le: 23 Jul 2011
Messages: 1

Messageécrit le Saturday 23 Jul 11, 0:30 Répondre en citant ce message   

Si vous souhaitez connaitre un peu mieux ce qu'est le cosplay, un peu d'histoire vous aidera à mieux comprendre :

http://www.cosplay-mag.com/home/index.php/2009/09/28/lhistoire-du-cosplay/

deadxkorps a écrit:
On retrouve aussi dans le milieu du cosplay français un petit rituel assez révélateur : avant d'entrer en "scène" les cosplayers font la roue : ils montrent à tout le monde que leur costumes tient la route, qu'il est véritablement cousu, que ce n'est pas que pour l'apparence, rafistolé au scotch. => cette anecdote montre bien que l'un des principaux buts du cosplay est la qualité du costume. Les cosplayers y passent beaucoup de temps (et beaucoup d'argent aussi) et lors des conventions montrent le résultats de mois de travail.

L’anecdote est juste ridicule car totalement fausse, c'est même "un rituel" bannit des concours par les organisateurs des concours de cosplay.

Et c'est une activité qui regroupe des gens de 7 à 77 ans pas uniquement d' "adulescent"
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Meduantensis



Inscrit le: 13 May 2010
Messages: 41
Lieu: Rothomagi

Messageécrit le Tuesday 26 Jul 11, 22:14 Répondre en citant ce message   

Glossophile a écrit:
La description de deadxkorps correspond très bien à l'activité connue en Occident depuis dix bons siècles sous le nom de Carnaval, prétexte religieux en moins.
Si les Japonais découvrent enfin la joie de vivre, tant mieux pour eux !

Mais où est la nouveauté, là-dedans, hors le fait que c'est nouveau pour les Japonais ?


Il y a en effet un peu de carnaval là-dedans, mais pas seulement. Déjà, il s'agit de ressembler à un personnage précis de la culture populaire, souvent japonaise mais pas seulement. Ensuite, il y a souvent l'aspect créatif car la réalisation du costume est souvent part entière du cosplay. Il y a également la rencontre avec les autres cosplayeurs, où l'on confronte les costumes, où l'on essaye de retrouver ce qu'est le costume du voisin, puis éventuellement une mise en scène en rapport avec les personnages représentés. A priori, le personnage est choisi en fonction des intérêts du participant.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum japonais
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008