Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
palefroi (français) - Le mot du jour - Forum Babel
palefroi (français)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3176
Lieu: Paris

Messageécrit le Sunday 04 May 14, 10:55 Répondre en citant ce message   

Patrick a écrit:
Il me semble avoir lu au fil du débat qu'aucun dictionnaire ne mentionnait une origine gauloise... !

C'est pourtant écrit en gros dans l'excellente synthèse mentionnée dans le message précédant le tien :
Citation:
L’origine du mot : hypothèse la plus fréquente, l’explication celtique
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9605
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 12 May 16, 5:57 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
Ali Nourai (p. 58) place barid dans les mots issus de la racine IE *bʰer-, "porter". (Voir grande famille FERTILE). Il traduit barid par "porteur de courrier".

Plus je lis et réfléchis sur cette question, et plus je m'oriente moi aussi vers cette hypothèse. Si nous désignons souvent en français le cheval par le mot monture, il est bien possible qu'un équidé destiné à transporter une charge soit désigné dans une ou plusieurs langues par un équivalent de porteur. C'est peut-être bien là qu'il faut voir aussi l'origine du latin burdo. (Voir le mot du jour bourdon).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9605
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 22 May 16, 19:34 Répondre en citant ce message   

Horatius a écrit:
De la forme latine veredus, qui désigne le cheval de poste (qui deviendra le palefroi), a été dérivé, au haut Moyen-âge, le mot vereda.
Ce mot ... désigne le chemin que suivent les chevaux de poste, et, parfois, le service de poste, lui-même.
Ce mot vereda est resté tel quel en espagnol, en catalan, et en portugais, pour désigner un petit sentier.
En italien, la forme vereda, avec un diminutif en -ola, a évolué : verèdola > v'rèdola > rèdola, qui désigne aussi un petit sentier, "une voie herbeuse qui passe à travers les champs" (treccani.it)

Il semble bien que vereda soit aussi a l'origine du berbère abrid, même sens.
À moins que abrid ne soit issu de l'arabe بريد barīd qui, du sens de poste à celui de chemin de poste puis de chemin tout court, aurait suivi, en terres berbérophones, la même évolution sémantique que vereda...


Dernière édition par Papou JC le Monday 23 May 16, 16:49; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Azwaw



Inscrit le: 30 Aug 2010
Messages: 975
Lieu: Le Havre

Messageécrit le Monday 23 May 16, 9:21 Répondre en citant ce message   

Il se peut aussi que le berbère abrid soit issu ... du berbère !
C'est en tout cas un terme bien représenté dans les différents parlers, du désert de Libye à l'Atlantique et de la Méditerranée au Sahara !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9605
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 23 May 16, 9:54 Répondre en citant ce message   

Azwaw a écrit:
Il se peut aussi que le berbère abrid soit issu ... du berbère !

Certes, mais les ressemblances sont troublantes. Et le fait même que le mot soit pan-berbère m'inciterait d'autant plus à le rapprocher d'un mot arabe (ou latin) désignant un système de voies postales s'étendant sur tout un empire.

En tout cas, cet abrid berbère est un élément important à introduire dans notre étude des histoires et origines respectives de veredus et de barīd.

N'est-ce pas, Horatius ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Azwaw



Inscrit le: 30 Aug 2010
Messages: 975
Lieu: Le Havre

Messageécrit le Tuesday 24 May 16, 11:05 Répondre en citant ce message   

C'est effectivement troublant mais ça n'exclut pas la possibilité que ce soit une coincidence.
Si je prends le mot porte et le mot tabburt, il y a à la fois concordance de sens et de forme sans que l'un ne soit emprunté à l'autre.
Ce veredus a-t-il une étymologie indo-européenne ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9605
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 24 May 16, 18:30 Répondre en citant ce message   

Cher Azwaw, il faut lire tout le fil et la synthèse pour le savoir ! Bon courage !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Horatius
Animateur


Inscrit le: 11 Apr 2008
Messages: 695

Messageécrit le Tuesday 24 May 16, 22:33 Répondre en citant ce message   

Citation:
N'est-ce pas, Horatius ?

C'est vrai que c'est troublant !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Azwaw



Inscrit le: 30 Aug 2010
Messages: 975
Lieu: Le Havre

Messageécrit le Wednesday 25 May 16, 9:40 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
Cher Azwaw, il faut lire tout le fil et la synthèse pour le savoir ! Bon courage !

C'était dense et intéressant mais je constate qu'il est difficile d'avoir une réponse définitive !

Papou JC a écrit:
Si nous désignons souvent en français le cheval par le mot monture, il est bien possible qu'un équidé destiné à transporter une charge soit désigné dans une ou plusieurs langues par un équivalent de porteur.

Pour info c'est effectivement le cas dans certains parlers berbères et arabes maghrébins (bien qu'en maghrébin seul le terme désignant le cheval est rencontré sans que les locuteurs n'aient connaissance de la racine à l'origine de la formation de ce mot).
Azwaw a écrit:

La racine est notamment présente en zenaga où on trouve akiter pour porte-bagages et amektur pour animal porteur (le zénaga est une langue berbère très isolée et très peu influencée par l'arabe). Il semble que cette racine a d'abord eu le sens de charge et ensuite d'animal qui porte une charge, mulet, cheval de somme.


Dernière édition par Azwaw le Monday 19 Sep 16, 20:37; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9605
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 25 May 16, 17:52 Répondre en citant ce message   

C'est plus qu'une info, c'est un apport et une confirmation ! Merci !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9605
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 19 Sep 16, 19:21 Répondre en citant ce message   

giòrss a écrit:
Les vieux auteurs, comme Leo Wiener, professeur à Oxford en 1913, faisaient noter qu' il y avait déjà un mot anterieur, assyre:
Citation:
Assyr. paradu "to hasten, impetuous," puridu "messenger, posthaste," which are enormously older than Persian barid or Lat. veredus

Selon Wiener le système postale romain avait eté imprunté à l'orient, donc les mots relatifs pouvaient être des mots empruntés à des langues orientales.

Je reviens sur ce post de giorss car je le crois fondamental, après avoir (enfin !) appris l'existence en persan du verbe parīdan "voler (comme un oiseau)" et de ses divers dérivés. Il est maintenant enfin clair pour moi que l'arabe barīd n'est que la forme arabisée d'un persan parīd d'origine indo-européenne (*per-t-, voir la grande famille PORT). Wiener avait raison, et giorss avait été bien avisé de le citer.

(Je clos ici ce post car je dois en citer un autre.)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9605
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 19 Sep 16, 19:30 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
Il reste à expliquer l'élément ve- ... Calvert Watkins y voit une trace de l'élément indoeuropéen *upo, adverbe de lieu exprimant un déplacement de bas en haut (voir la grande famille SOUS et SUR). Auquel cas, une forme hypothétique anglaise apparentée à veredus serait quelque chose comme *up-ridden et correspondrait très exactement au français "monture". Donc le cheval, bien sûr, mais peut-être aussi d'autres équidés.

Désolé de me citer moi-même, mais je donne maintenant raison à Horatius sur la probable origine celtique de veredus. Et Watkins est probablement bien inspiré. Simplement, je me demande si la forme reconstruite ne serait pas plutôt *uper-edus, -edus étant un suffixe (cf. en fr. le -ure de monture) ?
Décidément, le fil sur la chute du p en celtique nous permet d'éclaircir pas mal de choses, n'est-ce pas ?!

Au final, la paronymie barīd / veredus pourrait bien être totalement fortuite, comme nous l'avions subodoré.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Page 5 sur 5









phpBB (c) 2001-2008