Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
neume / pneumatique (français), πνεύμα [pnevma] (grec) - Le mot du jour - Forum Babel
neume / pneumatique (français), πνεύμα [pnevma] (grec)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Helene



Inscrit le: 11 nov 2004
Messages: 2868
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le vendredi 05 mai 06, 9:27 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Neume provient d'une altération du grec πνεύμα (pnevma) souffle, en latin pneuma. Il s’agissait de signes de notation musicale en usage au Moyen-Âge formés de points, d'accents ou de trais,. Les neumes disparaîtront vers le XVIII siècle avec la généralisation du solfège



Dernière édition par Helene le vendredi 05 mai 06, 17:59; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pierre



Inscrit le: 11 nov 2004
Messages: 1189
Lieu: Vosges

Messageécrit le vendredi 05 mai 06, 17:54 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Le neume se plaçait au-dessus des syllabes à chanter, dans les livres d'église.

La notation neumatique dérive soit des accents grammaticaux, soit du système des points superposés. Cette graphie se perfectionna peu à peu en précision ; le scribe écrivit les neumes à des hauteurs différentes, puis apparurent les lignes (de une à quatre).

Au XIIIe siècle, l'écriture carrée (notes simples, notes composées) se répandit. Le neume peut alors désigner une ou plusieurs notes réunies en un même graphisme composé (porrectus, scandicus).

« Neume » signifie encore mélodie courte et caractéristique du chant grégorien, qui sert de prototype de composition (ou d'improvisation ?). Ainsi parle-t-on de neume de l'Alleluia pour désigner telle vocalise particulière.

Source Encyclopédie Universalis
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Vassiliki



Inscrit le: 27 fév 2006
Messages: 192
Lieu: ATHENES

Messageécrit le vendredi 05 mai 06, 19:00 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

La musique byzantine ( psaltique) utilise toujours des neumata.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nina Padilha



Inscrit le: 15 mars 2006
Messages: 553

Messageécrit le vendredi 23 fév 07, 0:05 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Il est intéressant de constater que le "podatus" ressemble bigrement au NOUN hébraïque alors que le "porrectus" nous donne le N connu de tous...
Demande de renseignements auprès d'un rabbin (information à prendre avec des pincettes) :
Citation:
La notation neumatique s'appelle en hébreu : " taâmim". Elle est présente depuis des millénaires dans tous les textes liturgiques hébraïques, qui, de ce fait, peuvent et doivent être chantés à la synagogue. Les religions chrétienne ou islamique, n'ont fait que du plagiat en "inventant" leurs notations neumatiques. D'où les similtudes de forme et de graphisme que tu as relevées dans la neumatique chrétienne et son évolution au cours du temps.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles
Animateur


Inscrit le: 15 mars 2005
Messages: 3149
Lieu: Helvétie

Messageécrit le vendredi 23 fév 07, 1:06 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je ne contredis pas forcément, mais j'aimerais bien savoir quand cette notation est apparue dans les mondes grec et égyptien.

À part ça je voudrais connaître la correspondance avec la notation du solfège.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 nov 2004
Messages: 2868
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le dimanche 25 fév 07, 15:06 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Voici le point de vu de l’encyclopédie de la Recherche qui répond à ta question Jean-Charles
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
semensat



Inscrit le: 20 août 2005
Messages: 868
Lieu: vers Toulouse

Messageécrit le dimanche 01 avr 07, 12:31 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Les informations données par le rabbin de Nina avaient déclenché une vive polémique sur la fiabilité des sources. Maintenant que la question est réglée par le lien d'Helene, tout message continuant la polémique sera impitoyablement supprimé.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7882
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le vendredi 19 nov 10, 13:50 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Dérivés de la même famille : tous les mots en pneu- et -pnée (dont apnée).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Patrick



Inscrit le: 03 avr 2007
Messages: 601
Lieu: Βέλγιο: Βαλλωνία

Messageécrit le vendredi 19 nov 10, 19:27 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je voudrais préciser que la notation neumatique est toujours utilisée actuellement pour le plain-chant !
Cette notation est un système visuel formé de courbes, de traits et de points placés au-dessus ou à côté de textes chantés. C'est le premier système d'écriture de notation grégorien.

Attention un neume ne correspond à aucune note précise de notre notation actuelle ! car un neume peut couramment dépasser trois notes !
Le principe est assez simple en fait :

- les podatus, scandicus et salicus sont ascendants;

- les clivis et climacus sont descendants;

- le torculus et le porrectus changent de direction. Le porrectus est délicate à déchiffrer car il dépend de la diagonale (haute ou basse) .
Avec ces neumes fondamentaux , on peut déjà bien déchiffrer une "partition neumatique".

- Pour les ornementations, on a introduit des neumes liquescents qui sont apparus avec les diphtongues, les consonnes doubles, l'i (j) de alléluia. Le "quilisma" correspond à un léger trille (neume tremblé). La barre verticale correspond à un silence.

cf. Claude Abromont et al., Théorie de la Musique, Fayard /Henry Lemoine 2001 , chap.28 Du grégorien à Notre-Dame pp.263 sq.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Patrick



Inscrit le: 03 avr 2007
Messages: 601
Lieu: Βέλγιο: Βαλλωνία

Messageécrit le samedi 20 nov 10, 11:28 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

En 2004, Pierre écrivait : " Ainsi parle-t-on de neume de l'Alléluia pour désigner telle vocalise particulière".

Je voudrais apporter une précision supplémentaire...
Le neume n' est que la transcription écrite de ces vocalises improvisées, cependant le fait de charger une syllabe de plusieurs notes , comme l'Alléluia ou le Kyrie..., s'appelle le mélisme en musique lequel est une technique ancienne commune au plain-chant, à la liturgie juive et aussi bien connu des mahométans lors de la lecture cantilée de l'Alcoran.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008