Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
blasphème (français) - Le mot du jour - Forum Babel
blasphème (français)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Monday 08 May 06, 9:23 Répondre en citant ce message   

Blasphème du grec βλασφημία (blasphêmia) formé de βλάπτω endommager, altérer + φήμη révélation par la parole, réputation.

Il s’agit initialement de mauvais propos, de paroles qui ne doivent pas être prononcées dans une cérémonie religieuse, d’où calomnie, diffamation. En latin : blasphemia.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Le garde-mots



Inscrit le: 22 Dec 2005
Messages: 749
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 08 May 06, 12:40 Répondre en citant ce message   

Le blasphème c'est principalement l'insulte à Dieu.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
nougaramel



Inscrit le: 15 May 2005
Messages: 275
Lieu: Ile de France

Messageécrit le Monday 08 May 06, 16:07 Répondre en citant ce message   

Helene a écrit:
Blasphème du grec βλασφημία (blasphêmïa) formé de βλάπτω endommager, altérer + φήμη révélation par la parole, réputation. Il s’agit initialement de mauvais propos, de paroles qui ne doivent pas être prononcées dans une cérémonie religieuse, d’où calomnie, diffamation. En latin blasphemia.

Avant de lire ce que nous dit Hélène sur blasphème, j'ai toujours associé ce terme, et sans jamais y voir autre chose qu'un jeu de mots, à blesse foum
blesse est le verbe français que nous connaissons et dont nous retrouvons le sens dans l'explication de Hélène et
foum le mot arabe désignant la bouche; bouche d'où sort la parole.

A Alger, on surnommait les gens qui s'exprimaient grossièrement ou de manière inappropriée au contexte "foum fayèh" = bouche puante.

Hélène, peux-tu s’il te plait, m’écrire en caractères latins, comment se prononce φήμη ?


Dernière édition par nougaramel le Monday 08 May 06, 18:34; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Monday 08 May 06, 16:41 Répondre en citant ce message   

La prononciation en démotique est Phimi, à noter que dans le dialecte dorique le η se prononçait a. Le terme φήμη tout seul signifie réputation, renommé, célèbrité. Il rentre aussi dans la composition de plusieurs autres termes en grec comme : φημισμένος (phimismènos) réputé, δυσφήμηση, (disphimisi) dépréciation etc.…
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
nougaramel



Inscrit le: 15 May 2005
Messages: 275
Lieu: Ile de France

Messageécrit le Monday 08 May 06, 17:07 Répondre en citant ce message   

Merci pour les précisions. On retrouve donc ici, des éléments de cette discussion remède de bonne femme.

Est-ce que l’arabe foum (ﻓﻢ) peut avoir un lien étymologique avec le grec Phimi (φήμη), le français fame ou fameux et l’anglais fame ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Monday 08 May 06, 18:29 Répondre en citant ce message   

L'anglais fame, c'est le français fame, qui dérive de fama, la réputation, en latin, sur la racine fa, qui donne aussi fabula, la parole, infans, l'enfant (le nourrisson qui ne parle pas, in-fans), le fatum, le destin, ce qui a été dit.

Cette racine indo-européenne a donné aussi le grec ancien φημι, phêmi, je parle, et le nom προφητα, propheta, latin propheta, celui qui parle (pheta) à la place d'un autre (pro), d'où la traduction (!!!) prophète. Plus tous les mots qu'Hélène a signalés, cela va sans dire.

Je cale ici.
Si l'on pouvait établir que l'arabe foum présente la même racine, ce serait un argument en faveur de la théorie, qui me plaît bien car elle me semble logique, d'une langue première et unique de l'humanité.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 12 May 10, 10:44 Répondre en citant ce message   

Italien bestemmia
- blasphème
- juron
- FIG énormité

L'italien n'est pas la seule langue où on observe le passage PH/F à T.
etimo.it signale :
- blàstam (roumain) (pas trouvé dans les dictionnaires)
- blastenhs (provençal)
- blastenge (ancien fr.)
- blàstima (espagnol et portugais)
Cette liste est à valider, je pense.

Je me souviens qu'il y a qq années, un écriteau prévenait, dans les bus de Turin, que le "blasphème" (= juron) serait sanctionné d'une amende.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Wednesday 12 May 10, 11:50 Répondre en citant ce message   

Il faut remonter à un latin vulgaire *blastemare, d'où ces mots dans les différentes langues.

Reste à savoir pourquoi cette évolution ph > t ?

En ancien français, on trouve aussi blastème (verbe : blastemer) au côté de blastenge.

De cette origine : blasmer > blâmer ; de même pour le blâme.
L'italien biasimare est un emprunt au français (Robert historique)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 12 May 10, 12:10 Répondre en citant ce message   

Egalement de la même origine (lat. vulg. blastemāre), avec perte du b initial :
- Espagnol lastimar : faire mal - FIG blesser

Xavier a écrit:
L'italien biasimare est un emprunt au français (Robert historique)

C'est ce qu'écrit l'encyclopédie italienne en ligne Treccani.
Mais etimo.it ne mentionne pas d'emprunt à l'ancien fr. (je n'en tire aucune conclusion) :
- grec blasfèmein / latin blasphemàre (au sens de biasimare -blâmer) / anc. ital. blasmare
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cupidon



Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 266
Lieu: Pau,France

Messageécrit le Wednesday 12 May 10, 12:36 Répondre en citant ce message   

José a écrit:
- blàstam (roumain) (pas trouvé dans les dictionnaires)

En roumain de blastemare:

vb. a blestema- maudire
blestem - malédiction
blestemat (ă) - maudit [f: maudite]

http://dexonline.ro/definitie/blestema
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Wednesday 12 May 10, 15:15 Répondre en citant ce message   

Au Québec, dans le langage courant, un blasphème est un mot issu du vocabulaire chrétien et liturgique (catholique) prononcé en guise de juron ou en guise d'adjectif, adverbe, substantif ou même, verbe afin de donner du poids à son propos. C'est le fameux "sacrage" québécois qui a surement été abordé ailleurs.

Le terme blasphème est utilisé à la légère, ce qui ne l'empêche pas d'être utilisé dans tout son sens lorsque nécessaire (représentations de Mohamet, vidéoclip de Madonna, etc). D'ailleurs, le catholicisme "pratiqué" étant en perte de vitesse, les gens saisissent de moins en moins la signification lourde que portaient ces "sacres" du temps de mes parents et avant.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 Jan 2005
Messages: 1374
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le Wednesday 12 May 10, 18:25 Répondre en citant ce message   

Je n’ai jamais vu ni entendu blàstima en espagnol. En catalan non plus.

(Fr.) blasphème = (Esp.) blasfemia, (Cat.) blasfèmia.

Autres mots de la famille:

Esp.
blasmar = blâmer, reprocher, accuser, dire du mal de quelqu’un ou quelque chose
lastimar = faire mal, blesser
lástima = pitié, peine
¡qué lástima ! = dommage !

Cat.
blastomia (syn. blasfèmia) = blasphème (très peu usité)
blasmar = blâmer, désapprouver
llàstima = pitié, peine (emprunté à l’espagnol)
Quina llàstima ! = dommage !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2695
Lieu: Nissa

Messageécrit le Wednesday 12 May 10, 19:02 Répondre en citant ce message   

Xavier a écrit:
Reste à savoir pourquoi cette évolution ph > t ?

Le *blastimāre supposé par les formes romanes n'est pas à proprement parler le produit d'une évolution (qui serait autonome) mais d'une dissimilation de labiales b--pʰ > b--t qui a peut-être été favorisée par la proximité phonétique d'un verbe comme aestimāre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Friday 21 Sep 12, 9:46 Répondre en citant ce message   

À propos de blasphème, une citation d'Ernest Renan :

Le but du monde est que la raison règne. L'organisation de la raison est le devoir de l'humanité. Vous aurez beau la presser d'abdiquer ces hautes visées. Au sortir des prédications d'un étroit bon sens matérialiste, elle profitera de sa première heure de liberté pour faire quelque folie et prouver ainsi que la basse jouissance ne lui suffit pas.

Voilà pourquoi toute réflexion qui transporte l'homme hors du cercle étroit de son égoïsme est salutaire et bonne pour l'âme, quel que soit le tour que prennent ces réflexions. Le blasphème des grands esprits est plus agréable à Dieu que la prière intéressée de l'homme vulgaire ; car, bien que le blasphème réponde à une vue incomplète des choses, il renferme une part de protestation juste, tandis que l'égoïsme ne contient aucune parcelle de vérité.


Dialogues et fragments philosophiques
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Friday 21 Sep 12, 10:12 Répondre en citant ce message   

En hébreu, le blasphème s'écrit נאצה (ne'atsah) : mépris, reproche...
de נָאַץ (na'ats) : mépriser, rejeter avec dérision... (Gesenius)

Par exemple Ezechiel, 35, 12 :

La septante utilise le terme : βλασφημία
la Vulgate utilise le terme opprobria (opprobres)

La Bible de Jérusalem traduit par : "moi, Yahvé, j'ai entendu toutes les insolences que tu as prononcées contre les montagnes d'Israël"
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008