Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
La réforme de l'orthographe de 1990 - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
La réforme de l'orthographe de 1990
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Gaillimh



Inscrit le: 12 Nov 2005
Messages: 366
Lieu: Aberdeen (Ecosse)

Messageécrit le Saturday 06 Oct 07, 15:04 Répondre en citant ce message   

J'ai vu quelques allusions à cette réforme, mais personne ne semble en avoir parlé dans les détails. Alors je me suis renseignée et j'ai mis quelques liens à votre disposition
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Depuis la rentrée 2007, on a adopté les mesures liées à la réforme de l'orthographe de 1990. A l'époque, après des mois de travail, le projet bien que validé avait été oublié. Désormais, les manuels scolaires vont promouvoir la nouvelle orthographe :

Pour les changements, je vous invite à lire cet article sur wikipédia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rectifications_orthographiques

Notez bien ceci :
Aucune des deux graphies ne peut être tenue pour fautive. Ce principe, publié en France au Journal officiel, doit dans tous les cas être respecté : dans les écrits de vos élèves, aussi bien l'ancienne que la nouvelle orthographe doivent être admises, dans tous les cas.
http://www.orthographe-recommandee.info/enseignement/


Lire les Fils suivants [ José ]
- Pour une réforme de la langue française !
- Propositions de modèles de réforme de l'orthographe
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Mik



Inscrit le: 21 May 2006
Messages: 276
Lieu: Drôme, France

Messageécrit le Saturday 06 Oct 07, 15:28 Répondre en citant ce message   

Gaillimh a écrit:
dans les écrits de vos élèves, aussi bien l'ancienne que la nouvelle orthographe doivent être admises, dans tous les cas.[/b]
http://www.orthographe-recommandee.info/enseignement/

Ceci va singulièrement compliquer le travail des professeurs et des correcteurs d'édition.
Voilà un lien sur le site de l'académie française auteur de la réforme :
http://academie-francaise.fr/langue/orthographe/graphies.html
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jiicé



Inscrit le: 25 Nov 2006
Messages: 193
Lieu: France, centre

Messageécrit le Sunday 07 Oct 07, 10:46 Répondre en citant ce message   

Si l'on se partage le travail, la correction pourrait n'être qu'à peine plus compliquée.
Il suffirait de corriger une première fois selon ses habitudes et de revenir ensuite sur les points, relativement peu nombreux, touchés par la réforme. La seconde passe ou le second correcteur ne relirait que les corrections, ne s'arrêtant que sur les points litigieux.

J'emploie « second » et non « deuxième », admis récemment comme parfait synonyme du premier. Si l'on s'en tenait à l'esprit de cette licence, le verbe «deuxièmer » pourrait bientôt remplacer « seconder ».
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2037
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Sunday 07 Oct 07, 11:16 Répondre en citant ce message   

Je me demande si cette réforme est également officialisée chez nous. Je vais demander à mes collègues qui enseignent le français.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Patrick



Inscrit le: 03 Apr 2007
Messages: 598
Lieu: Βέλγιο: Βαλλωνία

Messageécrit le Sunday 07 Oct 07, 11:26 Répondre en citant ce message   

cf. http://www.academie-francaise.fr/langue/orthographe/plan.html


La nouvelle orthographe et l'enseignement

Aucune des deux graphies ne peut être tenue pour fautive. Ce principe, publié en France au Journal officiel, doit dans tous les cas être respecté : dans les écrits de vos élèves, aussi bien l'ancienne que la nouvelle orthographe doivent être admises, dans tous les cas.

La nouvelle orthographe a fait l'objet de circulaires dans plusieurs pays francophones.



Situation en France

Le Bulletin officiel du ministère de l'Éducation nationale hors série no 5, du 12 avril 2007, précise qu'« on s'inscrira dans le cadre de l'orthographe rectifiée ».

• Téléchargez le volume 1b de ce numéro du Bulletin officiel (la mention concernant l'orthographe rectifiée figure p. 119).

• Le Réseau pour la nouvelle orthographe du français (RENOUVO) a publié une brochure intitulée La nouvelle orthographe et l'enseignement. Tout ce que vous devez savoir. Elle est téléchargeable sur le site du RENOUVO.



Situation en Belgique

La nouvelle orthographe a fait l'objet de plusieurs circulaires, dont la circulaire I/JD/NF/NR/98/653cir (20.08.98) de la ministre-présidente, selon laquelle « chacun a le droit d’utiliser les différentes graphies. Il s’ensuit que durant une période de durée indéterminée, les deux orthographes auront à coexister et seront acceptées ».

• Téléchargez le texte de cette circulaire.

• Le Réseau pour la nouvelle orthographe du français (RENOUVO) a publié une brochure intitulée La nouvelle orthographe et l'enseignement. Tout ce que vous devez savoir. Elle est téléchargeable sur le site du RENOUVO.


cf. http://www.orthographe-recommandee.info/enseignement/
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
yves



Inscrit le: 07 Aug 2007
Messages: 397
Lieu: Nevers

Messageécrit le Friday 09 Nov 07, 23:58 Répondre en citant ce message   

Et la situation en Suisse, au Québec ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Sabazius



Inscrit le: 25 May 2009
Messages: 40
Lieu: Forêts de l'Ardenne Belge –quand c'est possible–

Messageécrit le Monday 25 May 09, 18:14 Répondre en citant ce message   

Pardonnez moi de faire revivre un si vieux sujet, mais je m'étonne de ne pas voir ici d'avis sur cette réforme. Je trouverais en effet intéressant d'avoir un cliché de diverses sensibilités sur ce sujet qui a fait couler beaucoup d'encre. (Ce qui est, à mon humble avis, much ado about nothing.)

L'impression assez curieuse que j'ai de tout cela, c'est que personne autour de moi, même parmi les professeurs, ne semble être au courant, et ceux qui sont renseignés n'y apportent en général que peu d'intérêt...
Ainsi par exemple, à un ami Français qui me demandait de vérifier s'il n'avait pas fait de fautes dans un courriel, je demande:
"Orthographe traditionnelle ou réforme?"
Ce à quoi il me répond "La réforme n'a pas lieu chez nous (en France)"...
Moi, n'ayant pas envie d'inaugurer un houleux débat où je serais passé pour un pédant, je n'ai rien rétorqué, mais je roulais des yeux intérieurement.

Il faut dire que l'emploi de la nouvelle orthographe est un de mes fers de lance. J'avoue avoir du mal à comprendre quelle cohérence argumentaire on peut trouver dans ce qui s'y oppose. Je remarquais il y a peu dans une revue de la Communauté française dédiées aux enseignants que 61% des maitres enseignants (sondés) sont opposés à la nouvelle orthographe. Les deux principaux arguments invoqués sont généralement qu'on opèrerait ainsi un « nivelage par le bas », et que la réforme créerait de nouvelles incohérences. Or, quand moi j'analyse ces deux arguments, j'y vois plutôt des rationalisations d'un attachement simplement émotionnel.

Je peux détailler largement ce que j'entends par là, mais je préfère éviter de vous lancer un pavé indigeste pour un premier poste hors présentation.
Je vous demande une fois encore de m'excuser pour ce message qui ressuscite un sujet oublié, mais je pensais réellement qu'un débat sur nos sensibilités respectives pourrait s'avérer digne d'intérêt.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Gaillimh



Inscrit le: 12 Nov 2005
Messages: 366
Lieu: Aberdeen (Ecosse)

Messageécrit le Monday 25 May 09, 18:58 Répondre en citant ce message   

C'est intéressant de proposer un débat. je remarque moi-même que ma mère, pourtant orthophoniste, n'en a pas eu connaissance et que les autres personnes (étudiants, enseignants-chercheurs) y semblent opposés.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Sabazius



Inscrit le: 25 May 2009
Messages: 40
Lieu: Forêts de l'Ardenne Belge –quand c'est possible–

Messageécrit le Monday 25 May 09, 19:01 Répondre en citant ce message   

Entre nous, je ne comprends pas bien tout ce vacarme –ce ramdam comme on dit chez moi– et cette rétivité. Enfin, si, je les comprends, mais je ne partage pas ces opinions.

En ce qui concerne l'accusation de « nivelage par le bas », par exemple, je vois mal pourquoi diminuer la fréquence des exceptions ou des graphies « monstrueuses » est dégradant pour la langue. Il ne s'agit pas de se rapprocher du « langage sms », comme on a pu le dire, mais de suivre une voie que Littré lui-même ne reniait pas, c'est-à-dire de simplifier ce qui n'a pas de raison valable d'être compliqué. En outre, c'est oublier que l'orthographe de la langue a déjà subi maints changements depuis le premier dictionnaire de l'Académie, et que les « conservateurs » d'aujourd'hui sont de toute manière les réformistes d'hier.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Gaillimh



Inscrit le: 12 Nov 2005
Messages: 366
Lieu: Aberdeen (Ecosse)

Messageécrit le Monday 25 May 09, 19:09 Répondre en citant ce message   

De mon point de vue, ne maîtrisant pas la nouvelle orthographe, je me tiens à l'ancienne. J'imagine que c'est plus facile de l'enseigner aux jeunes élèves qui apprennent à écrire plutôt qu'à des adultes. Cela dit comme pour toute réforme orthographique, on peut se poser la question de la cohérence : comment apprendre à maîtriser un nouveau système orthographique quand la grande majorité des livres et document déjà imprimés sont édités avec l'ancienne orthographe ?

Il y a deux ans, je suis partie en Ecosse où j'ai appris le Gaélique. Eh bien en 20 ans la langue a connu 3 réformes orthographiques, et cela tend à rendre difficile l'usage du gaélique écrit. La langue n'est parlée que par 50000 personnes environ et peine à survivre... c'est de fait bien difficile pour ses locuteurs de continuer à lire/écrire correctement.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Sabazius



Inscrit le: 25 May 2009
Messages: 40
Lieu: Forêts de l'Ardenne Belge –quand c'est possible–

Messageécrit le Monday 25 May 09, 19:17 Répondre en citant ce message   

Remarque que la différence est énorme en ce qui nous concerne. Tu parles de trois réformes d'orthographe en vingt ans pour le gaélique? Rappelons qu'en français, l'Académie n'en est qu'à son huitième dictionnaire depuis sa fondation! Autrement dit, le français se réforme beaucoup moins vite, du moins officiellement. Avant ça, nous n'avons réformé qu'en 1740, 1898 et 1932.

Quant à savoir si cela va rendre les documents préexistants "difficiles à lire", je ne suis pas sûr...
N'oublions pas non plus que de toute manière, les grands classiques de la littérature, même récent, sont bien souvent déjà des modernisations. Peu d'élèves, je crois, ont lu Molière dans son orthographe originale.
Et entre nous, vu le peu de choses, finalement, que la réforme de 1900 change sur tout un livre, on peut dire que la différence est minime.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Gaillimh



Inscrit le: 12 Nov 2005
Messages: 366
Lieu: Aberdeen (Ecosse)

Messageécrit le Monday 25 May 09, 19:20 Répondre en citant ce message   

En fait ce que je me demandais c'est : dans quelle mesure les textes que nous lisons influencent-ils notre façon d'écrire ? Peut-on lire une l'orthographe ancienne sans instinctivement corriger ou influencer la nouvelle ? Est-que l'on peut rester cohérents ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Sabazius



Inscrit le: 25 May 2009
Messages: 40
Lieu: Forêts de l'Ardenne Belge –quand c'est possible–

Messageécrit le Monday 25 May 09, 19:25 Répondre en citant ce message   

Je pense que c'est une question d'habitude et je dirais de "cloisonnement".
Un peu comme les enfants bilingues: pourquoi ne mélangent-ils pas les langues dans un seul énoncé? Parce qu'un apprentissage bilingue bien fait est organisé par cloisonnements, cest-à-dire qu'on parle la langue A dans tel type de situation, et la langue B dans tel autre type de situation.

Pour l'orthographe, évidemment, je n'irais pas jusqu'à parler de bilinguisme, ce serait exagéré. Mais par exemple, moi, ayant bien intégré les règles, quand je lis en ancienne orthographe, je repère la forme comme telle. Et pourtant j'ai appris à écrire dans le système avant réforme!
L'effet que cela a sur moi, c'est que je suis en quelque sorte bilingue ancienne / "nouvelle" orthographe, ou si tu préfères c'est un peu comme les gens qui voient toujours un prix à la fois en francs et en euros.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3121
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Monday 25 May 09, 22:23 Répondre en citant ce message   

On ne pratiquement pas échapper à la question ancienne/nouvelle orthographe, si on utilise Firefox et Thunderbird, car, lors de l'installation des dicos, la question est posée, et on doit décider 8)

Il faut ajouter que la nouvelle orthographe ne remplace pas l'ancienne.
Aucune des deux n'est fautive: C'est l'usage qui décidera.

Nous avons juste quelques mots de plus avec une double orthographe.

Ce qui est amusant, dans la formulation française, c'est que la liberté est obligatoire.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Sabazius



Inscrit le: 25 May 2009
Messages: 40
Lieu: Forêts de l'Ardenne Belge –quand c'est possible–

Messageécrit le Monday 25 May 09, 22:37 Répondre en citant ce message   

Oui, bon, en effet c'est "l'usage qui décidera". Mais le côté un peu paradoxal de cette affirmation, c'est que l'usage dépend / dépendra de ce qu'on apprendra aux usager et de ce qu'on leur donnera à lire dans la presse etc.

Autrement dit, a priori, aucune des deux n'est fautive aujourd'hui, parce que nous sommes dans une période de battement. Mais toute réforme espère bien qu'un jour ou l'autre la nouvelle forme soit la seule acceptée. Sinon ça ne sert à rien de réformer!
Certes, quand l'Académie a remplacé les oi par des ai en 1835, Chateaubriand a continué à écrire "comme avant".
Mais force est de constater que ce n'est plus le cas aujourd'hui.

Mais en fait...

... j'ajouterais que l'usage est une question de langue parlée et de lexique, pas une question d'orthographe. C'est l'usage (= vous, moi, mon boulanger, votre tante Sidonie, votre sale gosse de neveu) qui faisons la langue (le lexique et sa prononciation) mais c'est la norme (= l'enseignement, l'Académie) qui fait son "habit".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 1 sur 5









phpBB (c) 2001-2008