Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Zut ! / Zutiste - Le mot du jour - Forum Babel
Zut ! / Zutiste

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Lucuts



Inscrit le: 14 mars 2006
Messages: 234
Lieu: Cluny.71+Comarnic.PH.

Messageécrit le jeudi 25 mai 06, 5:40 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Zut ! Zut et zut !
Exclamation exprimant le dépit.
Euphémisme pour merde.
Flûte,
Roumanie La naiba, drace, = diable

Rimbaud, Verlaine étaient "zutistes" !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Liliane



Inscrit le: 20 mars 2006
Messages: 793
Lieu: Côtes d'Armor

Messageécrit le jeudi 25 mai 06, 11:38 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Tu te trompes, c'est :
- Zut ! Zut ! et re Zut !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Le garde-mots



Inscrit le: 22 déc 2005
Messages: 749
Lieu: Lyon

Messageécrit le jeudi 25 mai 06, 14:00 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Lucuts a écrit:
Rimbaud, Verlaine étaient "zutistes" !

Ils ont écrit ensemble, et avec quelques autres de leurs amis, un Album zutique, parodique et croustillant, qui appartient de plein droit au catalogue de la littérature française.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 nov 2004
Messages: 2464
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le samedi 05 avr 08, 16:29 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

TLF a écrit:
Prononc. et Orth.: [zyt]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1813 z'ut (lang. poissard, s. réf. ds Esn.: Allons, z'ut pour les petits boyaux, Y faut m'régaler d'un pigeon); 1833 zuth (Borel, Champavert, p. 177: zuth et bran pour les Prussiens); 1837 zut (Balzac, C. Birotteau, p. 318: Tôt ou tard, zut! l'usurier siffle son homme comme moi ce verre de vin). Mot issu de l'agglutination de deux élém., z- et -ut, dont le premier représente un -s final dans allons ou je te/lui dis; le z de liaison, motivé ou non, était caractéristique du genre poissard qui fleurissait au déb. du xixe s. (cf. Brunot t. 10, p. 100 et p. 263) et a fourni notre attest. de 1813. Le deuxième élém., ut ou sa var. hut, apparaît dans un sens voisin de zut dans les textes suiv.: 1791 (Le Véritable P. Duchesne f., Grand compliment..., p. 3 ds Quem. DDL t. 32: Allons, allons, hut! pas de ça); 1797 (La Petite poste de Paris, no 32, 12 pluviôse an 5, p. 352, ibid.: et ut, j'ai bu ma goutte); 1804 (Martainville, Une Demi-heure de cabaret, p. 11 [Barba], ibid. : qu'il aille à Charenton, et hut...); et en partic., dans une plaisanterie pop. fréq. au déb. du xixe s. ca 1803 (Aubert, Les Nouv. mots poissards [Daniel], ibid.: Sais-tu la musique; allons, [...] ut (cité dans une éd. de 1816 par R. Dagneaud, Les Éléments pop. dans le lex. de la Comédie Humaine de Balzac, p. 201)); 1808 (Hautel, s.v. ut: Sais-tu la musique? Oui: Eh bien, Ut! Quolibet qui, d'une farce comique, est passé parmi le peuple; se dit à quelqu'un que l'on est ennuyé d'entendre, et équivaut à va te promener, retire toi); 1809 ([Leclair], Médit. hussard, p. 30: sais-tu la musique! eh bien ut...). La finale -ut est d'orig. obsc. et a reçu plusieurs explications: qq. dict. voient dans zut un croisement entre les interj. zest et flûte; J. Orr ds Arch. ling. t. 1, pp. 60-65 considère -ut comme une atténuation euphémique de foutre par les intermédiaires: outre, out; selon Boutmy 1883, s.v. ut, zut serait une corruption de ut, formule de souhait dans l'arg. des typographes (Gattel 1797: Ut [...] C'est le premier mot du souhait que se faisoient en buvant les anciens imprimeurs [...]: Ut tibi prosit meri potio (Que grand bien vous fasse ce bon vin pur). Par abréviation l'on se contenta ensuite du mot ut); enfin, on pourrait voir dans ut l'onomat. d'un sifflement, accompagné ou non d'un geste de la main, marquant un mouvement rapide, un escamotage, la disparition de qqn ou de qqc., et p. ext., le désir de voir disparaître ou s'éloigner qqn ou qqc.; en ce cas, ut serait à rapprocher de pf(t)* et ses var., en partic. uit chez A. Daudet (cf. Burns 1916, p. 132). Bbg. Darm. 1877, p. 68. − George (K.E.M.). Formules de nég. et de refus en fr. pop. et arg. Fr. mod. 1970, t. 38, p. 312. − Orr (J). Qq. étymol. scabreuses. Archivum linguisticum. 1949, t. 1, pp. 60-65. − Quem. DDL t. 17 (s.v. zutisme), 32, 38.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008