Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
nerf français) - Le mot du jour - Forum Babel
nerf français)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Pierre



Inscrit le: 11 nov 2004
Messages: 1189
Lieu: Vosges

Messageécrit le mercredi 31 mai 06, 21:29 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

nerf :
- du latin nervus : ligament

Le nerf est un cordon blanchâtre composé de fibres, conduisant les messages moteurs du système nerveux central vers les organes, et les messages sensitifs et sensoriels en sens inverse.

Ce mot se retrouve dans de nombreuses expressions :
- ex : Le nerf de la guerre : désigne l'argent
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 nov 2004
Messages: 2867
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le mercredi 31 mai 06, 22:10 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Son correspondant grec est νεύρον
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pierre



Inscrit le: 11 nov 2004
Messages: 1189
Lieu: Vosges

Messageécrit le mercredi 31 mai 06, 22:22 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Avez-vous aussi une correspondance en grec pour ce genre d'expressions....

Avoir ses nerfs en boule, ou avoir ses nerfs en pelote pour indiquer un état de grand agacement.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 nov 2004
Messages: 2867
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le mercredi 31 mai 06, 22:28 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Oui on a une expression un peu équivalente avec τεντωμένα νεύρα (teindomèna nèvra) nerfs tendus ou état de grand agacement.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pierre



Inscrit le: 11 nov 2004
Messages: 1189
Lieu: Vosges

Messageécrit le mercredi 31 mai 06, 22:32 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Taper sur les nerfs / porter sur les nerfs : causer un vif agacement
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 nov 2004
Messages: 2867
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le mercredi 31 mai 06, 22:36 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Il me tape sur les nerfs, se traduit littéralement en grec avec μου χτυπάει στα νεύρα (mou khtypaï sta nèvra)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Liliane



Inscrit le: 20 mars 2006
Messages: 793
Lieu: Côtes d'Armor

Messageécrit le mercredi 31 mai 06, 22:49 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Pierre a écrit:
Avoir ses nerfs en boule, ou avoir ses nerfs en pelote pour indiquer un état de grand agacement.

Le stade qui précède celui que Pierre décrit :
avoir les nerfs à fleur de peau : être irritable
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pierre



Inscrit le: 11 nov 2004
Messages: 1189
Lieu: Vosges

Messageécrit le mercredi 31 mai 06, 22:52 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Ce qui peut permettre de passer ses nerfs sur quelqu'un.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
guillaume



Inscrit le: 14 déc 2005
Messages: 673
Lieu: Istanbul, natif du Québec

Messageécrit le lundi 05 juin 06, 16:16 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Les dictionnaires anglais donnent une piste étymologique commune pour Angleterre nerve (nerf) et Angleterre sinew (tendon), Allemand Sehne, le sanskrit snavan- (bande, tendon), l'arménien neard (tendon), le grec νεύρον (tendon), originant de la racine ancienne *sai- (bander) des langues indo-européennes.

Le grec νεύρον (tendon) a également servit à forger le mot neurone, pour désigner les cellules nerveuses constituant le tissu nerveux. Sa découverte par l'Italien Camillo Golgi et l'Espagnol Santiago Ramón y Cajal débouchent en 1891 sur "La théorie du neurone" de l'anatomiste Wilhelm von Waldeyer.

Du bout (achilien) du talon jusqu'au cellule du cortex, le sens du mot à un peu dévié, mais la science s'est, elle, toujours raffinée. On parle aujourd'hui des neurosciences, incluant également les recherches en informatique sur le neurone computationnel !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Victor-Emmanuel



Inscrit le: 31 oct 2005
Messages: 235
Lieu: Saint-Genest de Contest, Midi-Pyrénées

Messageécrit le lundi 05 juin 06, 17:32 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Et le nervi dans tout ça ? L'homme de main, le tueur prêt à tout pour défendre son maître, un des grands mots du cinéma engagé des années 70 ?
Il vient de l'italien nervo "vigueur"; est-ce la même origine ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 mai 2005
Messages: 2093

Messageécrit le lundi 05 juin 06, 20:37 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Avoir du nerf, c'est avoir de l'énergie.
Nous oublions ici le nerf de bœuf (prononcer : nerdebeu), redoutable matraque faite avec... un pénis de taureau.
Le latin nervus désigne le sexe de l'homme.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 oct 2005
Messages: 6504
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le lundi 05 juin 06, 20:40 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je crois que l'organe en question est fendu et tressé. Il ressemble alors à une cravache en fibre de verre, tressée.

angl. to got nerve : avoir du culot (litt. avoir du nerf ou des nerfs)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Liliane



Inscrit le: 20 mars 2006
Messages: 793
Lieu: Côtes d'Armor

Messageécrit le lundi 05 juin 06, 21:33 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Neutraliser ?
Je ne sais pas si c'est de la même origine mais neutraliser quelqu'un c'est en quelque sorte l'empêcher "d'avoir ses nerfs" ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pierre



Inscrit le: 11 nov 2004
Messages: 1189
Lieu: Vosges

Messageécrit le lundi 05 juin 06, 21:38 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Neutraliser, neutre viennent plutôt du latin neuter , signifiant ni l'un ni l'autre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Victor-Emmanuel



Inscrit le: 31 oct 2005
Messages: 235
Lieu: Saint-Genest de Contest, Midi-Pyrénées

Messageécrit le lundi 05 juin 06, 22:34 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Ayant toujours pensé que le nerf de boeuf venait du nerf sciatique et comme la chose ne paraissait pas trop claire sur les divers sites, j'ai fouillé un petit peu.
Henri Béjoint, de l'université Lyon2 explique mieux pourquoi plusieurs origines cohabitent pour ce mot et, par-delà, les errances classiques de la lexicographie:

« Je ne résiste pas ici au plaisir de citer l’exemple de nerf de bœuf, dont j’ignore d’ailleurs s’il serait confirmé par les acteurs principaux, puisque je n’en ai eu connaissance que par un document publicitaire publié par Hachette. L’histoire est la suivante. Un nerf de bœuf est, ou plutôt était, une sorte de matraque jaunâtre, légèrement souple, d’une trentaine de centimètres de long, et d’environ un centimètre et demi de circonférence qu’utilisaient naguère les policiers français dans certaines opérations de maintien de l’ordre. Le Dictionnaire de l’Académie, depuis sa première édition (1694) jusqu’à l’édition de 1838, définissait le terme comme « le membre génital du bœuf, arraché et desseiché (sic)… », mais cette définition fut ensuite modifiée en « tendon de la jambe et du calcanéum … » (1838), puis en « partie épaisse du ligament cervical … » (1932-35). Cette dernière version fut ensuite copiée par tous les dictionnaires du xxe siècle, jusqu’au jour où les lexicographes de chez Hachette « redécouvrirent » la définition plus ancienne et affirmèrent, à tort ou à raison, qu’on avait caché la réalité aux Français pendant un siècle et demi : il s’agissait bel et bien d’une autre partie de l’anatomie du bœuf, qui présentait l’énorme avantage de ne pas avoir beaucoup servi. Bel exemple de confiance aveugle des lexicographes dans leurs prédécesseurs, qui les pousse à reprendre sans réfléchir ce qu’ils trouvent dans les dictionnaires existants, confiance peut-être alimentée dans ce cas précis par le souci de ne pas écrire quoi que ce soit qui puisse choquer la pudeur. »


Dernière édition par Victor-Emmanuel le mardi 06 juin 06, 7:25; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008