Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Champs Elysées - Le mot du jour - Forum Babel
Champs Elysées

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Thursday 10 Mar 05, 22:17 Répondre en citant ce message   

Dans la mythologie grecque, les Champs Élysées (en grec ancien Ἠλύσιον πέδιον ÿlusion pedion) ou Îles des Bienheureux (en grec ancien μακάρων νῆσοι makarôn nêsoi) sont le lieu de l'Hadès (le royaume des morts) où les héros et les gens vertueux goûtaient le repos après leur mort, c'est une sorte de paradis pré-chrétien. Chez Homère, les Champs Élysées se situent à l'extrémité occidentale de la Terre, près d'Océan. Dans l'ODYSSÉE, Protée les décrit ainsi à Ménélas (Chant IV, 563-568) :Voici un extrait de mon texte en grec ancien que j'ai traduit en français

Ἃργει ἐν ἱποβότῳ θανέειν καὶ πότμον ἐπισπεῖν,
ἀλλά σ' ἐς Ἠλύσιον πεδίον καἰ πείραμα γαίης
ἀθάνατοι πέμψουσιν, ὄθι ξανθὸς Ῥαδάμανθυς,
τῇ περ ῤηίστη βιστἠ πέλει ἀνθρώποισιν
οὐ νιφετός, οὔτ' ἂῤ χειμὼν πολὐς οὒτε ποτ' ὂμβρος,
ἀλλ' ἁιεἰ Ζεφύροιο λιγὐ πνείοτος ἀἢτας
Ώκεανὀς ἁνίησιν ἀναψύχειν ἀνθρώπους


« Les Immortels t'emmèneront chez le blond Rhadamanthis,
Aux champs Élyséens, qui sont aux confins de la terre.
C'est dans ce lieu que la plus douce vie est offerte aux humains ;
Jamais neige ni grands froids ni averses non plus ;
On ne sent partout que zéphyrs dont les brises sifflantes
Montent de l'Océan pour donner la fraîcheur aux hommes. »


Parmi les *bienheureux* qui séjournaient aux Champs-Élysées, on retrouve Achille, Pelée, Lycos, Diomède, Pénélope ect..
En fait les nouveaux arrivant chez Hadès (royaumes des morts) après leur jugement se retrouvaient soit aux Tartares pour y subir leur peine soit aux Champs Élysées pour y être récompensés.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
mansio



Inscrit le: 19 Feb 2005
Messages: 1127

Messageécrit le Friday 11 Mar 05, 11:40 Répondre en citant ce message   

Je ne comprends pas très bien la signification de "champs" et d'"élysée".
"Champs" cela doit être des terrains suffisamment vastes pour que de nombreux morts puissent circuler.
Le mot grec "pedion" contient la racine "ped-". Cela évoque également un endroit (ou des endroits ?) où on peut se promener.
Quant à "élysées", peut-être "les élus" ??
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Friday 11 Mar 05, 20:43 Répondre en citant ce message   

Le mot πεδίον veut dire en grec : territoire, emplacement de ce mot est dérivé πεδιάδα, plaine, mais il existe comme en français d'autres (champs, πεδίον ) comme (champs de tir, πεδίο βολής), (πεδίο μάχης, champs de bataille), (champs optique, οπτικό πεδίο), (champs magnétique, μαγνητικό πεδίο) etc.
Quant au terme (Élysées, Ἠλύσιον) il n'a aucun rapport à ma connaissance avec élus qui serait plutôt εκλεγμένων, le mot εκλογή signifie autant en grec moderne qu'ancien vote, élection, choix qui provient de εκλεκτός ou éclectique en français c'est-à-dire de choix. Le verbe εκλέγω signifie choisir ou voter, et dans ce cas Homère n'aurait pas utilisé Ἠλύσιον qui a davantage rapport avec Ήλιος, soleil.
Dans la mythologie grecque Hadès était un royaume souterrain, obscur seul les Champs Élysées se trouvaient à l'ouest de l'extrémité de terre, le seul endroit lumineux ou les âmes privilégiées avaient droit à un printemps éternel, donc le soleil, ou du moins la luminosité, avait sa place : voici une autre description de ce paradis grec :

« Les Champs-Élysées formaient le séjour heureux des âmes vertueuses : il y régnait un éternel printemps ; la terre toujours riante se couvrait sans cesse de verdure, de feuillage, de fleurs et de fruits. à l'ombre des bosquets embaumés, des bois, des massifs de rosiers et de myrtes égayés par le chant et le ramage des oiseaux, arrosés par les eaux du Léthé au doux murmure, les âmes fortunées goûtaient le plus délicieux repos, et jouissaient d'une jeunesse perpétuelle, sans inquiétude et sans douleur. Étendus sur des lits d'asphodèle, plante au pâle feuillage, ou mollement assis sur le frais gazon, les héros se contaient mutuellement leurs exploits, ou écoutaient les poètes célébrer leur nom dans des vers d'une ravissante harmonie. Enfin, dans les Champs-Élysées, on avait réuni tous les charmes et les plaisirs, comme on avait accumulé dans l'Enfer des coupables toutes les sortes de tourment. »
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2695
Lieu: Nissa

Messageécrit le Sunday 09 Sep 07, 17:42 Répondre en citant ce message   

Une hypothèse intéressante a été proposée en 1960 par W. Burkert pour élucider l'étymologie de Ἠλύσιον [Ēlúsion] « Élysée ».

Il faudrait partir de l'adjectif ἐνήλυσιος [enḗlusios] « frappé par la foudre », mais dont le sens étymologique (*en-e-h₁ludh-io-) est « qui a été enlevé », où en- « dans, en » est un préverbe, -e- est l'augment (caractéristique du passé) et *h₁ludh- le thème du verbe ἐλεύσομαι, aor. ἤλυθον « venir, aller ».

Comme ceux qui avaient été frappés par la foudre passaient pour accéder directement au séjour des Bienheureux (voir aussi l'apothéose d'Héraklès, frappé par la foudre de Zeus sur le bûcher de l'Œta et accédant ainsi à l'Olympe), cet adjectif ἐνήλυσιος aurait été compris « qui est dans l'Élysée », donnant ainsi un nom à ce séjour …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Sunday 09 Sep 07, 18:20 Répondre en citant ce message   

Intéressant Outis.
Je viens de jeter également un coup d’œil sur ce que dit Stamatakos à ce sujet. Il fait pour sa part un rapprochement avec le verbe ελεύθομαι qui est le futur du verbe έρχομαι venir
D’autre part Ο ηλύσιος signifie celui qui vient c’est à dire ο ερχόμενος ou encore celui qui appartient aux Champs Élysées.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Berna



Inscrit le: 09 Dec 2009
Messages: 53
Lieu: Ankara

Messageécrit le Thursday 11 Feb 10, 16:30 Répondre en citant ce message   

Le peuple venant de Phocée à Marseille et puis à Arles, ont apporté aussi leur traditions. Par exemple, ils envoyaient les corps de leur morts par des caïques au paradis, laissant dans leur bouche un peu de l’argent de “batelier”, dans la rivière de “Alys”!
Et ils faisaient fêtes à côté d’Alys. Il y avait trois “Alys” en Anatolie ancienne, l’une était “Kızılırmak” (rivière rouge) actuelle, en Anatolie centrale, une autre en Lydie et la dernière en Ionie.
Les Phocéens d’origine ionienne ont appelé “Alyscamps” un champs aux Bouches-de-Rhône, à Arles. C’est l’histoire sur l’origine du nom de Champs Elysée, citée chez Dauzet et Cevat Şakir Kabaağaçlı (Pêcheur d’Halicarnasse). D’après le Pêcheur D’Halicarnasse, l’origine du mot “Alys” est en minoen.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
hubertus



Inscrit le: 04 May 2009
Messages: 97
Lieu: Lutetia

Messageécrit le Friday 12 Feb 10, 20:59 Répondre en citant ce message   

Citation:
"les champs Elysées se situent à l'extrémité occidentale de la Terre, près d'Océan. Dans L'ODYSSEE, Protée les décrit ainsi à Ménélas (Chant IV, 563-568). Voici un extrait :

Jamais neige ni grands froids ni averses non plus ;
On ne sent partout que zéphyrs dont les brises sifflantes
Montent de l'Océan pour donner la fraîcheur aux hommes. "

Ils doivent être situés à Malaga en Andalousie.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Thursday 10 Apr 14, 17:22 Répondre en citant ce message   

L'avenue des Champs-Elysées a été appelée successivement ;
- Grand-Cours, pour la distinguer du cours la Reine ou encore la Grande allée du Roule,
- Avenue de la Grille Royale (1678),
- Avenue du Palais des Tuileries (1680) et
- Les Champs-Élysées (1709)
(wikipedia)

J'ai entendu "Les Champs", qui semble être du jargon des jeunes BCBG du quartier

Citation:
Ce nom[Les Champs-Élysées] est choisi d'après le terme mythologique probablement en opposition à la partie basse marécageuse, malsaine où étaient signalées des femmes de petite vertu.
Source : Alfred Fierro, Histoire et mémoire du nom des rues de Paris, Parigramme,‎ 1999, p. 350
Cette explication semble bizarre ou incomplète.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8211
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 10 Apr 14, 23:29 Répondre en citant ce message   

L'origine du grec Ἠλύσιον [Ēlúsion] « Élysée » est totalement obscure.
Un rapport avec Ήλιος [Helios], "soleil", est douteux. (Esprit rude sur ce mot, doux sur l'autre).
Je n'ai pas d'avis sur l'hypothèse rapportée par Outis, ni la compétence pour en juger. Elle semble tout de même forcée.
Je me permets de proposer une autre piste de recherche : Champs Élysées - comme Alyscamps - pourrait être un calque de Paradis, d'origine iranienne, lequel signifie littéralement "lieu clos de mur, enclos". Il faudrait voir si Ἠλύσιον [Ēlúsion] pourrait avoir un rapport avec d'autres mots grecs du champ sémantique de l'enclos. Avis aux éminents hellénistes qui nous lisent.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 14 Apr 14, 9:48 Répondre en citant ce message   

Jacques a écrit:
J'ai entendu "Les Champs", qui semble être du jargon des jeunes BCBG du quartier

Non, c'est courant, connu et compris hors du milieu parisien.
Je ne suis pas parisien et "les Champs" m'est familier.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Monday 14 Apr 14, 14:54 Répondre en citant ce message   

Je ne donne qu'un témoignage personnel.

J'ai grandi dans la région parisienne, j'ai travaillé à Paris, mon père était Parisien de naissance et circulait beaucoup dans Paris pour son travail, je n' ai jamais entendu "Les Champs" avant 1980 et c'était de la part de jeunes fils-à-papa (BCBG) du quartier. L'usage du mot a dû s'étendre.

Je me demande ce qu'en dit Glossophile.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2749
Lieu: Paris

Messageécrit le Monday 14 Apr 14, 15:44 Répondre en citant ce message   

En tant que Parisien qui habite Paris ou sa proche banlieue depuis la naissance et y a étudié et travaillé depuis toujours, et depuis 25 ans juste à côté de l'Arc-de-Triomphe, je peux confirmer que Les Champs n'a rien de BCBG, ni dans le nom ni dans la fréquentation, si même ça l'a jamais été ; j'avoue ne pas me souvenir précisément du moment où cette expression s'est répandue, mais on la cueille à mon avis aussi facilement sur les lèvres des jeunes du 9-3 pour qui les Champs sont devenus un terrain de jeux ou de chasse apprécié notamment le week-end.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008