Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Diphtongaison comparée des langues romanes - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
Diphtongaison comparée des langues romanes

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1748
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Sunday 05 Oct 14, 23:03 Répondre en citant ce message   

Ce sujet est issu de Le wallon un créole ?

Il s'agit de comparer les diphtongaisons dans les langues romanes (ordre alphabétique) E espagnol, F français (ou a.fr. francien), I italien, R roumain, W wallon, et d'en synthétiser quelque idée directrice, si possible...Il existe sans doute des études à ce sujet.

- ǒ latin entravé :
costa E cuesta (pente), costa (rivage) F (coste) côte I costa R coastă (anat, littor.) W cwèsse
corda E cuerda F corde I corde R coardă W cwède
cornū E cuerno F corne I corno R corn, coarne (bois des cervidés) W cwène
fortia E fuerza F force I forza R forţă W fwèce
fortis (adj.) E fuerte F fort, forte I forte R foarte W fwèrt, fwète
portare E porter F porter I portare R purta W pwèrter
portat E (lleva) F (il) porte I porta (indossa) R el poarta W (i) pwète
porta E puerta F porte I porta R poartă W pwète
corpu E cuerpo F corps I corpo R corp (emprunt) W cwèr
dormire E dormir F dormir I dormire R dormi W dwèrmi
dormit E duerme F (il) dort I dorme R doarme W (i) dwème
mortem E muerte F mort I morte R moarte W mwèrt
*torcere E torcer (estrujar) F tordre I torcere R a toarce (filer) W twède
*torcet E tuerce, se retuerce F (il) tord I ? R el/ea toarce W (i) twède
*torcidu E torcido F tordu I tordo R tors, toarsă, torși, toarse W twèrdou

corde E corazón F a.fr. cuor (cœur) I cuore R cord (emprunt) W coûr

- ĕ latin entravé :
besta E bestia F beste (bête) I bestia R / W biesse
verme E (gusano) F ver I verme R vierme W vièr
nervu E nervio F nerf I nervo R nerv (emprunt) W nièr
perdĕre E perder F perdre I perdere R pierde W piède
perditu E perdió (perdido) F perdu I perso, perduto R pierdut W pièrdou
ferru E hierro F fer I ferro R fier W fièr

A compléter(heri F hier R ieri W îr, etc.)
Corrigé qq mots roumains. Merci à Andràs.


Dernière édition par dawance le Tuesday 07 Oct 14, 9:08; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
András
Animateur


Inscrit le: 20 Nov 2006
Messages: 1459
Lieu: Timişoara, Roumanie

Messageécrit le Monday 06 Oct 14, 8:53 Répondre en citant ce message   

Remarques sur le roumain:

Corp est un emprunt, un mot savant.
A toarce signifie 'filer, transformer en fil', et sa forme de l'indicatif présent 3e personne du singulier est la même que celle de l'infinitif: el/ea toarce 'il/elle file'.
Le participe de a toarce est tors, toarsă, torși, toarse.
Cord est un emprunt, le terme médical pour inimă.
Nerv aussi est un emprunt.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Feintisti



Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1592
Lieu: Liège, Belgique

Messageécrit le Thursday 09 Oct 14, 23:56 Répondre en citant ce message   

J'ai comparé avec le frioulan et dans quasi tous les cas, on a une diphtongaison en o > ue (qui se vélarise en ua devant un r) et e > ie (vélarisé en ia devant le r). Je pense que cette diphtongaison typique du frioulan est apparue plus récemment dans le cas du o > ue, parce que les autres langues rhéto-romanes ne l'ont pas (ex. Frioulan cueste / Romanche costa, Frioulan cuarde / Romanche corda, Frioulan cuarp / Romanche corp, Frioulan muart / Romanche mort) et le vénitien non plus, malgré de nombreux emprunts. Pour "dormir", je trouve Frioulan durmî (cfr. Romanche durmir et ladin durmì), qui se change en Frioulan duâr (Romanche dorma et ladin dorm) au présent.

Pour le e court entravé, je trouve systématiquement un e > ie. Mais cette fois, je retrouve le phénomène dans d'autres langues rhéto-romanes (ex. Frioulan viêr vs ladin ierm, Frioulan Romanche nierf/gnerv presque partout, Frioulan pierdi vs ladin pierder, Frioulan Romanche fier presque partout), ce qui me fait penser qu'il est plus ancien. La seule exception en frioulan est Frioulan bestie, mais son équivalent romanche Romanche biestg montre que le premier est sans doute un emprunt.

Une autre caractéristique du frioulan est la disparition des nasales après r, remplacées par un allongement de la voyelle (ex. Romanche corn / Frioulan cuâr, Romanche verm / Frioulan viêr, Romanche dorm / Frioulan duâr) (respectivement le français corne, ver, dort...).


Dernière édition par Feintisti le Saturday 11 Oct 14, 10:25; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ElieDeLeuze



Inscrit le: 14 Jun 2006
Messages: 1587
Lieu: Allemagne

Messageécrit le Friday 10 Oct 14, 0:24 Répondre en citant ce message   

Réaction à partir de biestg - Romanche.

Le problème, c'est que les diphtongaisons du romanche ne sont pas communes à tous les idiomes. On se demande d'ailleurs s'il y a vraiment un système. Le Rumantsch Grischun a été obligé de prendre par.ex. les deux formes biestg/bestg car la totalité de l'Engadine a Bes-cha, et la diphtongaison est attestée dans des poches par forcément reliées, les vallées surmiranes ayant biestg, mais la vallée sutsilvan survivante a bestg. Un peu plus haut à l'ouest, on retrouve biestg en sursilvan. Bref, c'est morcelé.

La diphtongaison est liée à l'accent, car dans la conjugaison des verbes romanches, il y a alternance monophtongue/diphotongue en fonction de l'accent, comme en ancien français, non? Ex. durmir fait eu duorm. Le verbe courir donne cuorer en vallader, accent sur la racine, mais nus currin, accent sur la finale. Ces alternances sont sans fin.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Feintisti



Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1592
Lieu: Liège, Belgique

Messageécrit le Saturday 11 Oct 14, 10:42 Répondre en citant ce message   

Oui, j'ai remarqué. Je me suis contenté de reprendre les mots en rumantsch grischun, mais je sais qu'il y a une grosse variation avec des diphtongaisons propres à chaque dialecte. Cela dit, le mot fier est commun à tous les dialectes, il me semble.

Pour durmir / durmî, je retrouve le même schéma et effectivement la diphtongaison semble liée à l'accent, car lorsque la racine est accentuée, la voyelle devient O, puis UE>UA en frioulan, UO en romanche semble-t-il, je crois...

Compare:
Frioulan durmî > jo o duarm
Romanche durmir > eu duorm

En ladin, j'ai trouvé durmì dans les dialectes du Tyrol du Sud, mais je n'ai pas d'information sur leur conjugaison. Ailleurs, c'est dormì > ie dorm.

Pour "courir", il n'y a étrangement pas de variation en frioulan, avec cori > nô o corìn.

PS: il manque une binette pour le ladin, qui devrait être faite à partir ce ce drapeau (jamais rendu officiel, mais utilisé depuis 1920).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1748
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Tuesday 21 Oct 14, 19:12 Répondre en citant ce message   

Quelques autres en syllabe fermée:
hĕrba E hierba F herbe I erba R iarbă W djèb’ (< arch.ièb’)
hibernum (tempus) E invierno F hiver I inverno R iarnă W iviér, ivièr
servīre, servītu E servir, servido F servir, servi I servire, servito R (a servi, emprunt au fr.) W siervi, siervou

Accessoirement :
rem E (nada) F rien I (niente) R (nimic < lat. nemica) W rin

Il est clair que cette cueillette est insuffisante pour en sortir quelques lois. Il faudrait aussi, comme le suggère implicitement Andràs, se référer aux anciens parlers.
De surcroît, il existe une discussion "à couteaux tirés" faisant état de métaphonie ou non. Je laisse alors la parole aux spécialistes.


Dernière édition par dawance le Thursday 23 Oct 14, 11:04; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1748
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Tuesday 21 Oct 14, 19:31 Répondre en citant ce message   

Voici quelques exemples en syllabe ouverte (diphtongaison toscane?), le français étant absent en syllabe fermée.

bene E bien F bien I bene R bine W bin
meum E mio F mien I mio, miei R meu…W meune, mène
mea E mia F a. fr. meie, moie mienne I mia R mea….W meune, mène
tempǒrem E tiempo F temps I tempo R timp W tin(p)
melem E miel, melado F miel I miele R miere W (lâme)
fĕru E (orgulloso) F fier I fiero R (orgolios) W fîr
hĕrī, hĕrĕ E ayer F hier I ieri R ieri W îr
pĕdem E pie F pied I piede R picior W
bĕdum E bief (emprunt?) F bief I ? R ? W
fǒrīs, ad fǒrăs E fuera F hors I fuori R afară W foû
*insĕmel E insiemo F ensemble I insieme R (împreună) W essonle

Enfin, quelques uns qui s’apparentent à la coalescence, selon la langue:
vĕtulu E viejo F vieux I vecchio R vechi W
potet E puede F (il) peut, a.fr. (il) puot, I può R poate W (i) pout
nocte E noche F nuit a.fr. nuot I notte R noapte W nut’
pĕctu E (ubre) F anc.fr piz I (mammella) R (uger) W Prov. pieit
puteus E pozo F puits I pozzo R puţ W pous’, pus’

Corrigé grâce aux remarques d'András (ci-dessous)


Dernière édition par dawance le Thursday 23 Oct 14, 11:27; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
András
Animateur


Inscrit le: 20 Nov 2006
Messages: 1459
Lieu: Timişoara, Roumanie

Messageécrit le Wednesday 22 Oct 14, 19:55 Répondre en citant ce message   

Nouvelles remarques sur le roumain:

a servi est un emprunt au français
– 'rien' en roumain c'est nimic, du latin nemica
– de meum il y a meu et de meamea, où eu et ea sont des diphtongues
în afara (+ nom au génitif) ou în afară de sont des locutions prépositionnelles où il y a l'adverbe afară, du latin ad foras
veche est le féminin de vechi
– de pĕctu on a en roumain piept 'poitrine'
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008