Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
hériter (français) - Le mot du jour - Forum Babel
hériter (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
max-azerty



Inscrit le: 11 Jan 2006
Messages: 797
Lieu: arras

Messageécrit le Friday 16 Jun 06, 7:54 Répondre en citant ce message   

hériter vient du latin hereditare qui renvoie à la racine indo-européenne ghe, elle-même associée à l'idée de vide, d'abandon.
On retrouve cette idée d'abandon dans le grec khera, la veuve.
héritier se dit heres en latin, Erbe en allemand et heir en anglais.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Le garde-mots



Inscrit le: 22 Dec 2005
Messages: 746
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 16 Jun 06, 10:41 Répondre en citant ce message   

Exhérédation : action par laquelle une personne prive ses héritiers d'une succession à laquelle ils pourraient légalement prétendre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nina Padilha



Inscrit le: 15 Mar 2006
Messages: 550

Messageécrit le Friday 16 Jun 06, 13:01 Répondre en citant ce message   

Brésilien :

hériter = herdar
héritier = herdeiro
héritage = herança
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8503
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 25 Nov 11, 10:50 Répondre en citant ce message   

1.
max-azerty a écrit:
hériter vient du latin hereditare qui renvoie à la racine indo-européenne ghe, elle-même associée à l'idée de vide, d'abandon.
On retrouve cette idée d'abandon dans le grec khera, la veuve.

On en saura plus, et mieux, en allant voir le mot du jour veuve, page 3. (Patrick et Outis).

2. Ernout et Meillet proposent effectivement de rapprocher le latin hērēs de χηρος [chêros], "privé de", mais Chantraine, de son côté, ne mentionne pas hērēs dans son article χηρα ...

3. Ici aussi s'impose un rapprochement morpho-sémantique avec le sémitique, un rapprochement qui n'est probablement qu'un hasard, comme souvent en pareil cas ... et peut-être pas, surtout si l'origine eurindienne de hērēs, hērēdis n'était pas avérée : c'est la riche racine arabe ورث [w-r-ṯ] (et plus généralement sémitique y-r-ṯ) qui exprime la notion d'héritage ; héritier se dit وارث [wāriṯ], etc.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11038
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 25 Nov 11, 16:29 Répondre en citant ce message   

Italien erede : héritier - héritière

Autre terme intéressant dans cette famille :

Italien ereditiera : riche héritière

construit sur eredità (= héritage), sur le modèle du fr. héritière

La forme ereditiero (masc.) est très rare et son usage, limité, me semble relativement récent.

- siamo il paradiso di ereditieri (masc. plur.) ed evasori
= nous sommes un paradis pour les riches héritiers et les évadés fiscaux

L'ereditiera est une femme, ou plus souvent une fille ou jeune femme, qui aura la possibilité de se retrouver à la tête d'une grosse fortune par héritage. Le terme ereditiera est régulièrement appliqué, dans la presse italienne, à des personnalités comme Liliane Bettencourt ou Paris Hilton.

- l'ereditiera più famosa del mondo, Liliane Bettencourt, 87 anni
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11038
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 13 Apr 12, 15:41 Répondre en citant ce message   

hoirie
- (vieilli et région. -Suisse-)
synon. de : héritage, succession
- (région. -Suisse -)
ensemble des héritiers indivis
- DR. avance, avancement d'hoirie


hoir
- (vieilli ou région. -Suisse-)
synon. de : héritier, spécialement en ligne directe


Etymologie [ TLFi ]
- Ca 1100 heir
n'est plus employé que dans le domaine juridique
du lat. pop. *herem pour le class. heres, heredis « héritier, légataire »
supplanté par héritier (appuyé par héritage/héritier) dans la langue courante



Si vous possédez les titres de toutes les créances dues par la maison Grandet, votre frère ou ses hoirs ne doivent rien à personne. Bien. − Bien, répéta le bonhomme.

Balzac - Eugénie Grandet - 1834 - p. 139
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1148
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Sunday 15 Apr 12, 12:18 Répondre en citant ce message   

Reprise d'une partie du message initial de max-azerty :
- "hériter vient du latin hereditare qui renvoie à la racine indo-européenne ghe".

Belle occasion pour attirer l'attention au verbe allemand "geben", au verbe flamand "geven", au verbe anglais "give" et vous en trouverez d'autres.
Le latin "donare" qui a donné le français "donner" fait partie du language de Droit Latin, dont Justinien a dressé le Code.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8503
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 15 Apr 12, 13:05 Répondre en citant ce message   

Attention à ne pas confondre deux racines.

- Celle dont il est question dans ce fil est *gʰē-, "laisser, laisser aller, lâcher", d'où est issu le verbe anglais to go.

- L'autre, c'est *gʰebʰ- ou *gʰabʰ-, "donner, recevoir". (Voir la grande famille AVOIR).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3220
Lieu: Massalia

Messageécrit le Sunday 15 Apr 12, 13:25 Répondre en citant ce message   

Allemand Pour
Citation:
Erbe en allemand
cité par Max-Azerty, ( signification : héritier/héritage) , l'étymologie , selon Pfeifer, ramène à l'étymon indoeuropéen *orbh ( orphelin). Ce serait donc au départ, ce qui appartient à l'orphelin. Racine à laquelle se rapporteraient aussi les termes arm = pauvre et Arbeit = travail, comme le russe работа = rabota = travail.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8503
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 15 Apr 12, 16:40 Répondre en citant ce message   

Bon, éclaircissons les choses, une fois de plus embrouillées par le "regretté" Max-azerty...

En effet, ce dernier a encore confondu la forme et le fond, le mot et la notion.

- Le mot du jour, c'était le verbe hériter. Et ce verbe hériter, formellement, est bien issu de la racine *gʰē-, "laisser, laisser aller, lâcher", via le latin hērēs.

- La notion d'héritage, quant à elle, peut effectivement également s'exprimer en indo-européen par la racine *orbh- dont le sens général, d'après Calvert Watkins, est "changer de statut". Il serait hors sujet de m'étendre ici sur cette racine, mais je complèterai un de ces jours le MDJ orphelin par la traduction de la très intéressante "Language and culture note" que Calvert Watkins consacre à cette racine.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8503
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 01 Apr 18, 5:42 Répondre en citant ce message   

max-azerty a écrit:
hériter vient du latin hereditare qui renvoie à la racine indo-européenne gʰe, elle-même associée à l'idée de vide, d'abandon.
On retrouve cette idée d'abandon dans le grec khera, la veuve.

C'est ce qu'on trouve chez Pokorny et Watkins et sur Etymonline, mais ni chez Chantraine ni chez Ernout et Meillet (Voir plus bas). C'est pourquoi, plus prudemment qu'ici et qu'en 2012, je n'en ai pas parlé dans le mot du jour gai. Mais si quelqu'un a des arguments convaincants... J'ai du mal aujourd'hui à voir le lien entre l'idée de vide et celle de liberté... à moins de considérer la veuve comme libérée de son mari et les héritiers comme libérés de leurs parents, ce qui est une autre façon de voir les choses...

Ce que je dis ci-dessus de Chantraine n'est pas clair. Je veux dire qu'il ne rapproche pas le grec du latin. En revanche, il le situe bien sous la racine *gʰē- comme on peut le lire dans l'extrait que voici, cité par Outis dans le mot du jour veuve et que je n'ai donc eu qu'à recopier :

Citation:
χήρᾱ : ionien -η, f. « veuve » (Hom., etc.) ; chez Homère accompagne γυνή (Iliade 2,289 ; 6,432) ou μήτηρ (Il. 22,499), aussi employé seul (Il. 6,408, 22,484, 24,725).

Dérivés : 1. adj. χῆρος au figuré « privé de ,vide de » (Euripide, Callimaque, Apollonios de Rhodes, Strabon, Anthologie palatine, etc.) ; substantivé χῆρος « sans femelle » dit de pigeons (Aristote, Histoire des animaux 612 b)

Étymologie : Un nom très ancien de la « veuve », skr. vidhavā, lat. uidua, etc., auquel il est impossible de rattacher ἠΐθεος, voir s.u., a été remplacé en grec par χήρα « (femme) privée (d'homme) ». Dans la mentalité archaïque, cette notion s'applique uniquement à la femme, celle de « veuf » étant secondaire, E. Hermann, CGN 1918, 208-211, Schrader-Nehring, Reallexikon, s.u. Witwe.
Il s'agit donc d'un ancien adj. *gʰē-r(e/o)-, d'abord substantivé au féminin, Risch, Wortbildung, éd. 2 §7a ; il appartient au groupe des formes en χη-, χᾱ-, indiquant la privation, le vide, etc., voir χάζομαι « se retirer, se reculer », χατέω « avoir envie de, besoin de », χῆτει « manque de », peut-être aussi χηρωσταί « héritiers d'un mort sans enfants ».

Quant à EM, ils rapprochent bien le grec du latin mais ne pipent pas mot de la racine IE.

Bon, si l'on additionne EM et Chantraine, on rejoint Pokorny et alii...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8503
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 07 Apr 18, 8:26 Répondre en citant ce message   

On aura noté que le grec χῆρος [chêros] signifie « sans femelle » en parlant des pigeons.
À la réflexion, il semble que le point commun entre ce pigeon mâle, l'orphelin - et donc l'héritier - et la veuve est qu'ils sont non pas vides de quoi que ce soit mais "sans attaches (familiales)". Si l'on part de cette idée, on comprend mieux le rapport avec le cheval gai, lui aussi sans attaches, débridé, mais ici au sens propre.

Ce qui, au passage, renforce l'idée que sans attaches est bien le sens premier de gai. (Voir le mot du jour gai.)
Même emploi métaphorique du français débridé. Le sens libéré, libre va ensuite de soi.
Bon, il ne s'agit ici que de parallélismes sémantiques. Il ne faudrait pas en déduire que gai et hériter ont une origine commune. Je laisse à d'autres le soin d'en décider.

Même parallélisme en arabe : أرمولة ’armūla chicot d’une branche qui a été séparée du tronc // أرمل ’armal veuf, veuve.

On aura compris, à partir de tout ce qui précède, que le sens premier de l'étymon de héritier est orphelin. Le sens héritier en est une conséquence. Mais le glissement de sens doit être très ancien pour qu'une nouvelle racine en soit venue à assumer à elle seule le sens d'orphelin. Les deux notions ont pu aussi être confondues dans deux racines synonymes, à juger par l'allemand erben hériter. Comme je l'ai déjà dit plus haut, la notion d'héritage peut en effet également s'exprimer en indo-européen par la racine *orbh- dont le sens général, d'après Calvert Watkins, est "changer de statut".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008