Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
coq - Le mot du jour - Forum Babel
coq
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Liliane



Inscrit le: 20 Mar 2006
Messages: 793
Lieu: Côtes d'Armor

Messageécrit le Sunday 18 Jun 06, 23:13 Répondre en citant ce message   

coq : Mot d'origine onomatopéique qui a supplanté l'ancien mot jal, jau, du latin gallus.
Oiseau domestique, mâle de la poule, gallinacé originaire de l'Inde.
Famille des phasianidés.

Mais qui peut se targuer de connaître le chant du coq !

en France il fait : "cocorico"
en Espagne : "kikiriki"
au Japon : "kokekokoo" et chez vous ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Sisyphos



Inscrit le: 06 May 2006
Messages: 140
Lieu: Bruxelles

Messageécrit le Sunday 18 Jun 06, 23:38 Répondre en citant ce message   

En néerlandais c'est kukeleku et en allemand kikeriki.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
deadxkorps



Inscrit le: 13 Jun 2006
Messages: 171
Lieu: Paris

Messageécrit le Monday 19 Jun 06, 0:31 Répondre en citant ce message   

Et en anglais ça se dit cock, qui a aussi une autre signification *ahem ahem*
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
max-azerty



Inscrit le: 11 Jan 2006
Messages: 800
Lieu: arras

Messageécrit le Monday 19 Jun 06, 9:32 Répondre en citant ce message   

pourquoi le coq est-il l'emblème de la France?
parce qu'il s'agit du seul volatile qui chante les pieds dans la m....
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
semensat



Inscrit le: 20 Aug 2005
Messages: 868
Lieu: vers Toulouse

Messageécrit le Monday 19 Jun 06, 9:40 Répondre en citant ce message   

Peut-être aussi parce qu'en latin, gallus "coq" ressemble beaucoup à Gallus "Gaulois".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
max-azerty



Inscrit le: 11 Jan 2006
Messages: 800
Lieu: arras

Messageécrit le Monday 19 Jun 06, 10:23 Répondre en citant ce message   

Certes! L' apparition du coq comme emblème de la France doit plus à une simple homophonie qu'à un choix délibéré. Mais le côté dérisoire de ce volatile très "terrien" et très bruyant nous sied plutôt bien je trouve.
L'histoire citée plus haut est ce qu'on appelle une histoire française souvent racontée par nos amis belges.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
semensat



Inscrit le: 20 Aug 2005
Messages: 868
Lieu: vers Toulouse

Messageécrit le Monday 19 Jun 06, 10:35 Répondre en citant ce message   

En fait, il s'agit sûrement d'un choix délibéré des Latins, car à la base, les Gaulois étaient appelés Galates, ce qui se rapproche bien plus de "Celte" et de "Gàidhlig".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2051
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Monday 19 Jun 06, 11:04 Répondre en citant ce message   

Et le coq du drapeau wallon est une référence au coq français.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
deadxkorps



Inscrit le: 13 Jun 2006
Messages: 171
Lieu: Paris

Messageécrit le Monday 19 Jun 06, 14:44 Répondre en citant ce message   

En fait c'est le contraire :


Le coq était l'animal-icône des Celtes de la région appelée Gaule par les Romains. Ils ont donc nommé ses habitants les Gaulois les Gallus...

D'ailleurs le coq gaulois, qui est une race particulière (mais porte peut-être un autre nom) est un coq géant, énorme, avec une "crinière" étonnamment fournie. C'est aussi un coq très aggressif qui était utilisé comme coq de combat. (Et ouais, ça sert de regarder les reportages régionaux sur France 3.)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Liliane



Inscrit le: 20 Mar 2006
Messages: 793
Lieu: Côtes d'Armor

Messageécrit le Monday 19 Jun 06, 16:57 Répondre en citant ce message   

Tu parles du "Grand tétras" ou "coq de bruyère": Tétrao urogallus.
Ce coq a de 2,40m à 2,80m d'envergure et pèse de 6 à 8 kg. Il est de couleur sombre et a une queue arrondie. Il reste le plus souvent à terre en été et dans les arbres en hiver. Il peut vivre jusqu'à 10 ans (si on ne lui fait pas le coup du lapin)...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
deadxkorps



Inscrit le: 13 Jun 2006
Messages: 171
Lieu: Paris

Messageécrit le Monday 19 Jun 06, 17:10 Répondre en citant ce message   

Hmm non

Le grand tétras est vraiment particulier.

Celui dont je parle est plutôt la version géante et aggressive de la notion plus "traditionnelle" que l'on se faite de l'idée de coq. Je crois qu'il est élevé dans la partie nord du pays.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Liliane



Inscrit le: 20 Mar 2006
Messages: 793
Lieu: Côtes d'Armor

Messageécrit le Monday 19 Jun 06, 17:32 Répondre en citant ce message   

"Passer du coq à l'âne" : passer brusquement d'un sujet à un autre très différent sans liaison...

Fam. "être la coqueluche de ces dames" : faire l'objet d'un engouement général chez ces dames...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
max-azerty



Inscrit le: 11 Jan 2006
Messages: 800
Lieu: arras

Messageécrit le Monday 19 Jun 06, 17:52 Répondre en citant ce message   

à deadkorps,
peux-tu m'expliquer alors l'origine de Wales (Pays de Galle), par exemple? Tous les Celtes auraient donc été nommés d'après le coq?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pierre



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 1189
Lieu: Vosges

Messageécrit le Monday 19 Jun 06, 18:01 Répondre en citant ce message   

L'historique du Coq Gaulois d'après l'Encyclopædia Universalis


Utilisé dès l'Antiquité, on ne peut assurer que le coq servit d'enseigne aux Gaulois, encore qu'il apparaisse sur certaines monnaies. Il deviendra cependant symbole de la Gaule et des Gaulois à la suite d'un jeu de mots facile ; le terme latin gallus signifiant à la fois coq et Gaulois. La Renaissance devait mettre en rapport le coq et la France. Les rois Valois et Bourbons furent parfois accompagnés de cet oiseau symbolisant la France sur des gravures, monnaies, en-têtes de papier timbré, peintures, etc. Versailles et le Louvre connaissent le coq, qui reste cependant un emblème mineur. La Révolution en fait beaucoup plus large usage : c'est le symbole de la France ou plus précisément celui de la Vigilance, rejoignant ainsi en quelque sorte le coq des églises qui attend le lever du jour, image du Soleil de justice, c'est-à-dire du Christ. Le Directoire le conserve, au milieu d'autres objets, sur son sceau ; il somme le casque de la France assise, sur le papier à lettres du Premier consul, et se trouve aussi sur un écu, orné du bonnet phrygien et des lettres R.F., sur une médaille de 1801. Pourtant, si la commission des conseillers d'État proposa, en 1804, le coq à Napoléon Ier, celui-ci déclara n'en pas vouloir : « Le coq n'a point de force, il ne peut être l'image d'un empire tel que la France. » Il se fit donc rare par la suite. En 1817, on déclarait encore à la Société royale des antiquaires de France : « Le coq, gallus, animal consacré au dieu Mars, le symbole de la vigilance, du courage et de la valeur, fut l'emblème des Gaulois ; il est encore celui des Français. » L'imagerie s'empara du coq lors de la révolution de 1830. Le lieutenant général, duc d'Orléans, signa le 30 juillet une ordonnance mettant le coq gaulois sur les drapeaux et boutons d'habit de la garde nationale, et les drapeaux tricolores de l'armée en furent sommés : le coq remplaçait ainsi en quelque sorte l'aigle impériale : la patte dextre du volatile s'appuyait sur une boule marquée du mot France. Le sceau de l'État montre l'écu royal (armes d'Orléans puis tables de la loi représentant la Charte) posé sur six drapeaux dont la hampe est surmontée du coq. La IIe République fit graver le sceau de l'État qui sert encore, à peine rectifié, pour sceller les constitutions : la Liberté assise y tient un gouvernail marqué d'un coq à la patte posée sur une boule. On retrouvera encore le coq sur la hampe des drapeaux de l'armée, mais le prince-président y mettra l'aigle de son oncle. Sous la IIIe République le coq fut parfois utilisé sur un écu pour faire pendant aux armes d'un souverain venant en France. La grille du palais présidentiel de l'Élysée s'orna d'un coq du côté des Champs-Élysées (c'est la « grille du coq ») et la pièce d'or de 20 francs émise en 1899 porta aussi cet animal. Lors de la Première Guerre mondiale, on opposa souvent graphiquement coq gaulois et aigle allemande. Cependant, le volatile national ne fait plus partie de la symbolique actuelle, la France étant souvent représentée par une femme coiffée d'un bonnet phrygien, c'est la Marianne des mairies. La Belgique d'expression française ou Wallonie emploie le coq sur son drapeau et elle l'oppose au lion des Flamands et des flamingants.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles
Animateur


Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3142
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Monday 19 Jun 06, 18:41 Répondre en citant ce message   

Comme noté plus haut, je pense que le mot gallus est une des nombreuses version de welsche, welsh, galiego etc
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008