Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Les mots de l'argot de France issus de l'arabe - Forum arabe, berbère, hébreu - Forum Babel
Les mots de l'argot de France issus de l'arabe
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum arabe, berbère, hébreu
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3221
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 26 Mar 13, 11:58 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
Citation:
(magh.) šuf ! شُفْ « regarde ».

Ce n'est pas que maghrébin, c'est aussi très usuel en Égypte.

C'est bien certain, mais si c'est employé dans les quartiers Nord de Marseille au point d'avoir donné un nouveau mot français, c'est moins le résultat de l'immigration égyptienne que maghrébine.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9760
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 26 Mar 13, 12:40 Répondre en citant ce message   

J'ai corrigé. Il n'y a aucune raison de donner à croire que c'est un mot UNIQUEMENT maghrébin, même si c'est par des Maghrébins qu'il a été introduit en France. C'est aussi le cas d'un certain nombre d'autres entrées de ce tableau.

Citation:
si c'est employé dans les quartiers Nord de Marseille au point d'avoir donné un nouveau mot français, c'est moins le résultat de l'immigration égyptienne que maghrébine.

Personne ne l'a jamais mis en doute.
Je veux bien être contesté quand c'est justifié, sinon, ça devient lassant...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3221
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 26 Mar 13, 16:17 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
J'ai corrigé. Il n'y a aucune raison de donner à croire que c'est un mot UNIQUEMENT maghrébin,

Je n'avais pas compris que dans le message de José, l'abréviation magh voulait dire UNIQUEMENT maghrébin. Je croyais que cela indiquait la voie de pénétration.
Citation:
Je veux bien être contesté quand c'est justifié, sinon, ça devient lassant...

Message reçu. Je passerai mon tour désormais. Je ne veux pas lasser.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9760
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 26 Mar 13, 16:44 Répondre en citant ce message   

1. Normalement, quand on spécifie entre parenthèses l'origine locale d'un mot, cela signifie qu'il s'agit d'un mot dialectal propre à cette région et à nulle autre. Il me semble que c'est un procédé général, propre à tous les dictionnaires et pas seulement sur ce forum. D'où mon étonnement venant du grand et habile lecteur de dictionnaires que tu es.

2. Merci encore pour ta constante et utile vigilance. Mais le mieux est l'ennemi du bien.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
themadil



Inscrit le: 10 Nov 2015
Messages: 1

Messageécrit le Wednesday 11 Nov 15, 1:11 Répondre en citant ce message   

Pour ma part voilà des mots que j'ai entendu et que j'ai interprété en fonction des phrases. Il y en a dont j'ai trouvé l'origine en arabe mais j'aimerais bien connaître l'origine des autres :

yalla : "on y va" , "allez" , "c'est parti"
asma : "écoute !"de l'arabe اسْتَمَعَ assma' , apparemment c'est écouter avec le sens de prêter attention, d'obéir à ce que la personne dit ou conseille ("écoute ce que je te dis !")
shab : ami , peut-être plus au sens familier de "pote" ?
chhèle : "combien", je l'ai toujours compris dans le sens de "combien ça coûte"
himar, ou (himara au féminin) : "débile", "idiot" qui vient de l'arabe حِمار himar "âne".
sekrane : "ivre" ou "défoncé", peut désigner quelqu'un ("celui-là c'est un sekrane" = un alcoolique, un drogué)

Zarma, c'est tout à fait notre "genre" d'aujourd'hui, "Zarma les jeunes aujourd'hui ils peuvent plus faire une phrase sans dire zarma, c'est n'importe quoi !" , "Il m'a dit que ZARMA il avait pas eu le temps de faire les courses, en fait je suis sûr qu'il avait la flemme" ... ça passe partout !

Grande question : gaouri et gaouria, c'est péjoratif ou pas ? Je l'ai souvent perçu comme étant presque un synonyme de gaulois(e), pour désigner le bon franchouillard, ou par exemple gaouria ça sonne souvent comme désignant la fille blanche pas très "respectable". C'est pas forcement utilisé méchamment mais en général ça sonne un peu taquin quand même !

Et machallah ça veut dire quoi exactement ? J'ai l'impression que c'est plus dans un sens de félicitation, par exemple "tu as eu ton diplôme machallah !" mais c'est pas très clair...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
AdM



Inscrit le: 13 Dec 2006
Messages: 629
Lieu: L-l-N (Belgique)

Messageécrit le Wednesday 11 Nov 15, 4:34 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:

Un autre : bide et bidon, dans le sens de "ventre". Le verbe arabe بدن [baduna] signifie "grossir, être gros, corpulent", et dans la famille : بدن [badan], "corps", بدين [badīn], "corpulent, gros, obèse", pluriel بدن [budun].

Le vieux français bedaine (= ventre) et boudine (= nombril) semblent être au moins d'aussi bons candidats, non ? (Cf. TLFI, s. vº "bedaine".)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9760
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 11 Nov 15, 10:00 Répondre en citant ce message   

Aucun candidat n'est mauvais quand on en est réduit aux hypothèses (voir TLF), et comme le nombre d'étymologistes occidentaux ayant une minime connaissance de l'arabe se compte sur le cinquième des doigts d'une main, il n'est pas mauvais de temps en temps de proposer un regard en direction de cette langue.

Je ne sais pas à quels spécialistes de l'arabe le TLF a fait occasionnellement appel, mais le Robert Historique avait fait appel, pour les mots français d'origine dite "sémitique", à feu André Caquot, académicien, professeur au Collège de France et tout le toutim. Simplement, il était spécialiste d'hébreu et d'araméen... Voilà, sans autre commentaire.


Dernière édition par Papou JC le Friday 20 Nov 15, 11:57; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3221
Lieu: Paris

Messageécrit le Wednesday 11 Nov 15, 10:14 Répondre en citant ce message   

@ Themadil :
La plupart de ces mots ne sont pas vraiment argotiques.
Plusieurs sont expliqués à divers endroits du forum.
zarma est mentionné page 1 de ce fil.
pour gaouri, voir
http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=3477
Pour asma, attention à l'orthographe arabe : tu as ajouté un "t" qui n'existe pas.
yallah, ô Dieu, est une interjection en arabe, avec le sens de allons-y.
chhèle, ou plutôt šḥāl, est mentionné dans divers fils :
http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=17362
sakrân :
http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=13615&postdays=0&postorder=asc&start=45
Machallah est le pendant de inchallah. Ce dernier s'utilise pour l'avenir, si Dieu le veut, si c'est la volonté de Dieu. Machallah ( ما شاء الله ) signifie ce que Dieu a voulu, et s'utilise pour le passé, avec un sens de louange, d'admiration.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Luba1994



Inscrit le: 15 Mar 2015
Messages: 10
Lieu: France

Messageécrit le Friday 20 Nov 15, 5:10 Répondre en citant ce message   

Quelqu'un connait l'étymologie du mot "khalat" (je l'orthographie comme je l'entends)
Mot d'argot utilisé dans certains coins du 93, possiblement issu de l'arabe dialectal, qui a le sens de "beaucoup"
"Il y en avait khalat" "Il y a khalat X-chose"
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9760
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 20 Nov 15, 9:01 Répondre en citant ce message   

Je crois qu'il s'agit d'un dérivé de la racine خلط ẖlṭ qui exprime la notion de mélange. Le mélange suppose une certaine quantité de choses diverses, d'où le glissement vers beaucoup.
En français aussi, un méli-mélo de qqch tend à avoir le sens de "beaucoup de choses", sous-entendu "diverses".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Azwaw



Inscrit le: 30 Aug 2010
Messages: 975
Lieu: Le Havre

Messageécrit le Sunday 22 Nov 15, 15:06 Répondre en citant ce message   

Je n'ai jamais entendu ce mot dans le sens de beaucoup en arabe.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3221
Lieu: Paris

Messageécrit le Sunday 22 Nov 15, 15:39 Répondre en citant ce message   

Je ne le vois pas non plus relevé dans ce sens dans Beaussier, mais je n'en sais pas plus.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9760
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 22 Nov 15, 15:47 Répondre en citant ce message   

Attention, Luba a bien précisé que c'était un argot très localisé : "certains coins du 93".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Azwaw



Inscrit le: 30 Aug 2010
Messages: 975
Lieu: Le Havre

Messageécrit le Monday 23 Nov 15, 12:23 Répondre en citant ce message   

Oui ça doit vraiment être le cas, je ne l'ai jamais entendu en France non plus d'ailleurs. Je trouve ce glissement assez étonnant s'il s'agit d'arabophones, sachant notamment que le mot bezzaf est déjà assez couramment utilisé par la communauté d'origine maghrébine et au delà.

Une autre origine est peut être plus logique, il s'agit du mot ẖella / xella (khella) qu'on retrouve en kabyle (et au Maroc aussi il me semble) dans le sens de beaucoup justement. Luba ne nous dit cependant pas si le t de son khalat se prononce, ni si le l est doublé (il n'est a priori pas arabophone ou berbérophone, il se peut donc qu'il ne perçoive pas correctement le mot). Ce mot ẖella / xella serait une contraction de la formule ẖeir Llah > bénédiction de Dieu.

Si je reprends les phrases données par Luba en kabyle :

Il y en avait khalat > tuγ llan xella
Il y a khalat X-chose > illa xella n ...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11124
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 10 Mar 16, 11:39 Répondre en citant ce message   

Extrait du tableau récapitulatif placé dans le message d'ouverture :
Citation:
sème - cités - haine, rancœur - semm سمّ « venin »

Les formes sème et sem sont, me semble-t-il, quasi inexistantes sur les réseaux sociaux.
C'est la forme seum qui s'est imposée, et très largement.
J'ai donc, dans le tableau, remplacé sème par : seum (sème/sem).
Je pense qu'on pourrait mettre uniquement seum.
Vos avis ?!

En parcourant le tableau, il me semble qu'on peut distinguer 2 types de mots :
1. mots utilisés et compris essentiellement par une population jeune et française de culture maghrébine/musulmane
2. mots ayant dépassé le cadre maghrébin/musulman et ayant essaimé dans la population jeune et française toutes cultures confondues : les 15-25/30 ans globalement

seum fait partie de la 2ème catégorie.
Je l'entends, et surtout je le lis, employé couramment par la classe d'âge des 18-25 ans, la plupart du temps par des jeunes n'ayant pas le profil "cités".

Je partage moyennement la définition donnée dans le tableau : haine, rancœur.
Celle donnée par Wikipedia me semble plus juste :
- avoir le seum : être en colère, frustré ou dégoûté
En fait les deux se complètent bien.

Quelques exemples relevés sur les réseaux sociaux (Twitter essentiellement) :
- Soirée BDE annulée j'ai grave le seum
- J'ai bcpppppp trop l'seum
- Les séries qui sortent une saison tous les 5 ans vous foutez un vrai seum !
- C'est trop lourd la Bretagne, j'ai le seum d'être tout seul !
- Ceux qui sont au ski franchement vous foutez le seum !

et cette forme :
- News qui fout le sum comme y faut
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum arabe, berbère, hébreu Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Page 8 sur 9









phpBB (c) 2001-2008