Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
éloge (français) - Le mot du jour - Forum Babel
éloge (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Monday 17 Jul 06, 11:11 Répondre en citant ce message   

éloge :
- tiré du grec ευλογία (evloyía) "action de dire du bien de quelqu’un", qui est à l’origine du terme "bénédiction" en latin eulogium, eulogie en français et ελεγείον (eleyion) "bref exposé en latin" elegium
éloge est donc le résultat de la confusion entre eulogia et elogium
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 Jan 2005
Messages: 1374
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le Monday 17 Jul 06, 18:51 Répondre en citant ce message   

Alors, le prénom "Euloge" veut dire "bénit", c'est-à-dire, Benoît?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Horatius
Animateur


Inscrit le: 11 Apr 2008
Messages: 692

Messageécrit le Friday 18 Nov 11, 22:35 Répondre en citant ce message   

L'explication d'Hélène est laconique...
Quelques précisions :

D'après l'hypothèse de Curtius, qui semble aujourd'hui largement acceptée, le latin ēlŏgium serait la forme latine populaire du grec ἐλεγεῖον, qui désigne le distique élégiaque. (voir le MDJ élégie)
Il y aurait eu assimilation du [e] initial au préfixe ē- et modification de la voyelle intérieure vers [o] par un rapprochement avec le latin lŏqui (peut-être, au fond, une influence globale de ēlŏquium)

Ce petit poème de deux vers était un genre extrêmement populaire dans le monde gréco-romain: il s'agissait d'une épigramme qui pouvait servir dans tous les milieux à exprimer les idées et les sentiments les plus divers. A Pompéi, par exemple, des slogans électoraux étaient écrits en distiques.
La première attestation du latin "elogium" a clairement ce sens d'épigramme, de graffiti même :
Plaute : 'impleantur meae foris elogiorum carbonibus" : "ils couvriraient ma porte avec le charbon de leurs elogii".

Elogium et elegeia sont donc deux doublets, le second étant plus savant, et désignant les longues élégies de Tibulle, Properce et Ovide. Pour l'épigramme populaire, on préférait parler d'elogium qui pouvait concerner n'importe quel sujet.
D'où le sens très vague de ce mot en latin : inscription, épitaphe, note, clause juridique...

Mais en latin, elogium n'a jamais le sens spécifique de louange, qu'a le français éloge.
Le TLFi renvoie à Tertullien, cité par Blaise ; mais, même dans la basse antiquité, le mot garde toutes ses nuances variées.

Ce n'est qu'à partir du XVIe siècle que, en français, éloge se spécialise dans ce sens de louange.
Cette spécialisation a été rendue possible par le rapprochement avec le grec ευλογία (belles paroles, langage bienveillant, éloge, bénédiction), qui déjà s'était latinisé, dans l'Antiquité tardive, sous la forme eulogium.


Dernière édition par Horatius le Saturday 19 Nov 11, 14:55; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2784
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Saturday 19 Nov 11, 13:00 Répondre en citant ce message   

En italien elogio = louange.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Sunday 27 Nov 16, 12:31 Répondre en citant ce message   

Royaume-Uni eulogy : éloge funèbre / funéraire

etymonline a écrit:

eulogy (n.)
mid-15c., from Latin eulogium, from Greek eulogia "praise; good or fine language" (in New Testament, "blessing"), from eu "well" (see eu-) + -logia "speaking" (see -logy). Eu legein meant "speak well of."

eu-
word-forming element, in modern use meaning "good, well," from comb. form of Greek eus "good," eu "well" (adv.), also "luckily, happily" (opposed to kakos), as a noun, "the right, the good cause," from PIE *(e)su- "good" (source also of Sanskrit su- "good," Avestan hu- "good").
In compounds the Greek word had more a sense of "greatness, abundance, prosperity," and was opposed to dys-.

Le Premier Ministre canadien Justin Trudeau est vivement critiqué pour son éloge considéré comme trop appuyé à Fidel Castro.
Sur Twitter, un hashtag sarcastique faisant référence à sa déclaration a fait son apparition : #trudeaueulogies . A lire.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 27 Nov 16, 15:05 Répondre en citant ce message   

Horatius a écrit:
D'après l'hypothèse de Curtius, qui semble aujourd'hui largement acceptée, le latin ēlŏgium serait la forme latine populaire du grec ἐλεγεῖον, qui désigne le distique élégiaque. (voir le MDJ élégie).

Ne serait-ce pas une bonne raison pour souder les deux fils ?

Pour le préfixe eu-, voir le sanskrit su-.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008