Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Prénoms amérindiens et cartes des Etats-Unis - Voyages & découvertes - Forum Babel
Prénoms amérindiens et cartes des Etats-Unis

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Voyages & découvertes
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
el coyotos



Inscrit le: 13 Sep 2006
Messages: 1
Lieu: Quelque part dans l'univers...

Messageécrit le Wednesday 13 Sep 06, 13:57 Répondre en citant ce message   

Bonjour à tous,

Je suis le webmaster du site Arizona Dream et comme Xavier me l'a proposé, je vous propose trois suggestions :
1- Prénoms indiens d'amérique (plus de 600)
2- Les 50 Etats des Usa avec pour chacun : La carte, la carte détaillée, la carte des contés, la carte routière, la carte des parcs nationaux, la carte des rivères et des lacs.
3- Près de 200 cartes aux format PDF

Bon vents à tous les Babéliens....
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Sa'n



Inscrit le: 08 Mar 2006
Messages: 11
Lieu: Montréal, Qc

Messageécrit le Thursday 14 Sep 06, 3:19 Répondre en citant ce message   

Gwe' ,

Le terme Amérindiens désigne les premiers occupant de «l’Amérique du Nord» et leurs descendants, sauf les Inuits et les Cris qui sont aussi des Autochtones mais pas «Amérindiens».

Au Canada et au Québec nous préférons les expressions «Peuples Autochtones», «Premières Nations». En anglais on utilisera les expressions «First Nations», «First Peaples» et «Aboriginal Peoples» ou «Natives». Les Autochtones États-Uniens utiliseront les expressions «Native Americans», «Native Peoples», «American Indians», «Aboriginal Peoples» et «Natives». Toutefois, ces termes sont souvent rejetés par la plupart d’entre nous. Nous préférons être appelés en fonction des noms de chacune de nos Nations comme partout ailleurs. Un Français est un Français, un Britannique et un Britannique, un «Anishinaabe» (Algonquin) et un «Anishinaabe», un «Haudenausaunee» est un «Haudenausaunee» (Ces deux dernières se subdivisent en plusieurs Nations distinctes).

Là ou était l’ancienne Nouvelle-France, aucune frontière réelle ne divise ces territoires à cheval sur la frontière Canada-U.S.A. Tous ceux dont leurs territoires se trouvent «divisés» ont un droit de libre passage et peuvent choisir d’être citoyens du pays de leurs choix. Mais, ils ont d’abord et avant tout le statut de leur Nation. Ce droit existe depuis le traité cédant la Nouvelle-France à l’Angleterre. Ceux qui sur des sites Internet ou des forums ne parlent que des Autochtones des U.S.A. se trouvent à diviser les territoires de plusieurs Nations et oublient ainsi une grande partie des résidants Autochtones vivant au nord de cette «frontière».

Le terme «tribus» est très péjoratif et n’est jamais utilisé lorsqu’on s’exprime en français. Le terme «tribe» est cependant largement utilisé en anglais.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3123
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Thursday 14 Sep 06, 11:22 Répondre en citant ce message   

Sa'n a écrit:
...
Toutefois, ces termes sont souvent rejetés par la plupart d’entre nous. Nous préférons être appelés en fonction des noms de chacune de nos Nations comme partout ailleurs. Un Français est un Français, un Britannique et un Britannique, un «Anishinaabe» (Algonquin) et un «Anishinaabe», un «Haudenausaunee» est un «Haudenausaunee» (Ces deux dernières se subdivisent en plusieurs Nations distinctes).
...

Je suis parfaitement d'accord avec vous: C'est très bien que vous utilisiez chacun le nom de son peuple très content
Celà étant, je ne sais pas s'il existe un nom générique du style "Européen" pour désigner toutes vos nations ensemble, dans vos langues.
Au fond, les Nord-Américains, c'est vous, mais comme ce nom est squatté par d'autres, on ne sait plus très bien qui est qui. En outre, les Autochtones Mexicains, entre autres, peuvent aussi y prétendre, géographiquement parlant.


Sa'n a écrit:
...
Là ou était l’ancienne Nouvelle-France, aucune frontière réelle ne divise ces territoires à cheval sur la frontière Canada-U.S.A. Tous ceux dont leurs territoires se trouvent «divisés» ont un droit de libre passage et peuvent choisir d’être citoyens du pays de leurs choix. Mais, ils ont d’abord et avant tout le statut de leur Nation. Ce droit existe depuis le traité cédant la Nouvelle-France à l’Angleterre.
...

C'est une situation qui est (était) assez fréquente en Europe, car les États-Nations sont souvent un vernis plus ou moins épais. Rien qu'en France, il y au moins deux peuples qui vivent sur plusieurs frontières:
- Les Catalans, en Catalogne espagnole, en Catalogne française, dans les Baléares et en Andorre, au moins;
- Les Basques, dans le Pays Basque français et le Pays Basque espagnol.

D'autre part, les pays de tradition coloniale ont une fâcheuse tendance à mélanger l'identité des indigènes avec celle des habitants, en leur donnant un nom unique. Ceci est encore compliqué avec l'acquisition de la nationalité, lorsqu'elle est conférée automatiquement ou par une autorité extérieure à la nation.
En France, l'abus de vocabulaire a été tel qu'on en est venu à devoir préciser "de souche" pour désigner le peuple de descendance française (Français de souche) de ceux qui reçoivent la nationalité de par leur présence.

En Suisse, ce n'est pas le cas:
- L'indigène (c'est un mot courant, pas injurieux) vient d'un endroit, tout comme ses ancêtres. Le lieu d'origine, qui se transmet de père en fils et filles, est inscrit sur les papiers d'identité et ne change jamais. C'est le port d'attache d'une famille, d'une personne.
- Le lieu de naissance, qui ne donne aucun droit à la nationalité, est rarement demandé, sauf pour compléter des formulaires.
- Le lieu de domicile, lieu dans lequel on a son domicile principal. Le port d'attache juridique secondaire.
- Le lieu de résidence, lieu dans lequel on vit, sans y transférer le centre de sa vie. Par exemple, je loue un appartement à un autre endroit que mon domicile pour des raisons professionelles.
- Le lieu de séjour, le lieu dans lequel on ne fait que passer. C'est le cas d'un étranger en vacance, par exemple.

Sa'n a écrit:
...
Ceux qui sur des sites Internet ou des forums ne parlent que des Autochtones des U.S.A. se trouvent à diviser les territoires de plusieurs Nations et oublient ainsi une grande partie des résidants Autochtones vivant au nord de cette «frontière».
...

C'est bien malheureux qu'il en soit ainsi: Il me semble qu'en Europe c'est exactement l'inverse: Les médias des peuples divisés donnent généralement plus d'importance à ce qui se passe de l'autre côté de la frontière administrative, afin de renforcer les liens de part et d'autre de la frontière.


Sa'n a écrit:
...
Le terme «tribus» est très péjoratif et n’est jamais utilisé lorsqu’on s’exprime en français. Le terme «tribe» est cependant largement utilisé en anglais.
...

C'est justement le détournement de vocabulaire par les pays coloniaux qui prive leurs langues de tout un tas de mots.
Le mot tribe me fait à chaque fois bondir, du fait qu'on l'utilise là dans le sens de primitif, arriéré etc - Plus que le peuple qui en est qualifié, ce mot qualifie celui qui l'emploie.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Voyages & découvertes
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008