Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Du Soleil et de sa Chaleur - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
Du Soleil et de sa Chaleur

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3505
Lieu: Nissa

Messageécrit le Monday 14 Oct 19, 11:13 Répondre en citant ce message   

Les sources eurindiennes du nom du Soleil sont assez bien connues. On pose un thème *sh₂u-e(r/l/n)-
avec une alternance des suffixes (Benveniste, Origines …, p. 11) dont témoignent :
• suffixe -r-
avestique hvarə « soleil » ;
sanskrit svar « ciel », SUR-, svarati « briller », sūra, sūrya « soleil » ;
• suffixe -l-
grec *sāwel, crét. ᾱϝέλιος, dor. ἀέλιος, hom. ἡέλιος, att. ἥλιος [hēlios] ;
irlandais sūil «œil » (< * sū-li) ;
latin sōl (< *swēl, *swōl) ;
gotique sauil ;
• suffixe -n-
gotique sunnō (< *sun-ōn d'après gén. *sun-n-ez) ;
anglais sun, allemand Sonne ;
vieux-slave slūnice < *sul-n-

Mais, bien sûr, le Soleil doit d'abord apparaître, et ça, ça a lieu en général le matin. On pose à l'origine une racine verbale de thème *h₂eu-s- « briller », bien attestée en sanskrit :
VAS- « briller », présent ucchati (*h₂u-s-sko-ti), parfait uvāsa (*h₂u-h₂u-os-a), adj. verb. uṣṭa (*h₂u-s-to-).
Et, même s'il n'est pas la seule chose à briller, ce sont diverses extensions de cette racine qui fournissent le nom de l'or :
• latin aurum, sabin ausom < *h₂eu-s-on ;
• vieux-lituanien ausas, vieux-prussien ausis < *h₂eu-s-os ;
• agnéen (tokharien A) wäs < *h₂eu-s.
Un or bien à sa place ici avec un brillant dans les teintes chaudes (par opposition à l'argent).

Mais surtout, avec le suffixe *-(e/o)s- qui produit des noms d'agents féminins (sauf en latin, où on a donc dû utiliser une féminisation secondaire) on obtient « Celle qui fait briller » (sous-entendu le ciel), l'Aurore :
• sanskrit uṣāḥ, Uṣāḥ < *h₂u-s-os ;
• latin aurōra, Aurōra < *h₂eu-s-os-eh₂ ;
• grec hom. ἠώς « Éos », attique ἕως [héōs] < *h₂eu-s-os ;
Avec un autre formateur *-r- (*-ro-, *-reh₂-) de noms d'agents on trouve des termes liés plus ou moins à l'aurore :
• sanskrit vasar-han « qui tue à l'aurore [les demons de la nuit] » < *h₂u-es-er, épiclèse d'Agni ; vāsara « du matin, jour » ;
• grec ἄγχ-αυρος « proche du matin » < *h₂eu-s-ro-s et αὔριον «petit matin > demain » ;
• balto-slave *h₂eu-s-reh₂ > lituanien aušrà « aurore », vieux-slave za ustra « au matin » ;
• celtique *h₂u-ōs-ri- > moyen-irlandais fāir « lever du soleil », gallois gwawr « aurore », breton gwere laouen « étoile du matin ».

Les choses se compliquent avec le mot grec αὖος (ou αὖος) « sec », avec ou sans aspiration initiale selon les dialectes et les dérivés. Parmi ceux-ci, αὐσταλέος « poussiéreux » et αὐστηρός « sec » laissent supposer un étymon *h₂eu-s- « dessécher », sans exclure pour αὖος la possibilité d'un *sh₂eu-s-. Mais deux arguments me font pencher vers l'absence de ce s :
• le verbe sanskrit UṢ-, oṣati, auṣat « brûler, briller » (considéré par les native authorities comme à l'origine du nom uṣas de l'aurore) avec des dérivés comme uṣṇa « chaleur, canicule », uṣṇagās « saison chaude » ;
• le nom latin de l'aire de vent auster, orientée au sud, qui pourrait être un emprunt au grec αὐστηρός et qui aurait pu désigner primitivement un vent poussiéreux et desséchant (type sirocco) avant de s'étendre à tous les vents du sud.

On voit se dessiner dans tout cela une racine *(s)h₂eu- qui relie la chaleur, voire la brûlure, au soleil et à son apparition, sans qu'il soit possible de préciser lequel est primitif : l'aube est-elle le retour du soleil ou la fin du froid de la nuit, à ce moment glacial où les dernières braises s'éteignent ? A-t-on d'abord nommé la cause ou la conséquence ?
J'aurais un goût plus ferme pour la chaleur par l'argument que c'est là qu'apparaît la racine nue, dépouillée de tous ses suffixes à valeur d'agent : le Soleil, c'est ce qui réchauffe …

J'ai utilisé diverses sources, dont les MDJ soleil, aurore, ἕως
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10472
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 14 Oct 19, 12:01 Répondre en citant ce message   

Très intéressant.

Accessoirement, si ce travail portait sur les langues sémitiques, on serait en droit de dire - à la manière de Georges Bohas - que tous ces mots sont construits sur l'étymon {h₂,s}. Ce qui permettrait de justifier la présence dans ce corpus aussi bien de mots en h₂-s que de mots en s-h₂. Simple remarque en passant. Étymologie fiction.

Une question : qu'en est-il des noms du feu ? N'ont-ils pas leur place dans ce corpus ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3505
Lieu: Nissa

Messageécrit le Monday 14 Oct 19, 16:07 Répondre en citant ce message   

1) Non, s n'est ici qu'un affixe occasionnel, la racine commune à tous ces mots est *h₂eu-.

2) Il y a deux racines du nom du feu (comme pour l'eau !), celle de Agni, ignis et celle de πῦρ, Feuer ; aucune n'a de rapport à *h₂eu-.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10472
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 14 Oct 19, 16:38 Répondre en citant ce message   

Je pense qu'il doit y avoir d'autres dérivations sémantiques liées au soleil et à la chaleur (soif, couleur rouge) et certaines d'ordre métaphorique (fougue, colère, désir, foyer...).
J'ai un peu travaillé ce vaste sujet en arabe. Peut-être en parlerai-je un jour. Je cherche par quel bout le prendre. Probablement plutôt le feu, les flammes, que le soleil. On verra. Tout ce que puis dire pour le moment c'est que la majorité des racines biconsonantiques concernées se composent d'une pharyngale et d'une sonante.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10472
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 10 Dec 19, 9:31 Répondre en citant ce message   

Une petite partie de la question du feu et de la chaleur en arabe est abordée dans Cours et Documents.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008