Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Langues isolées d'Asie - Arbre des langues - Forum Babel
Langues isolées d'Asie
Aller à la page Précédente  1, 2
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Arbre des langues
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
gilou
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 1530
Lieu: Paris et Rambouillet

Messageécrit le Tuesday 11 Aug 09, 0:01 Répondre en citant ce message   

Citation:
Certains regroupent ces langues japonaises et ryukyu au sein d'une famille dite "japonique". La vocalique des langues ryukyu serait bien plus proche de celle de la famille austronésienne...
La parenté du japonais ancien et du proto-ryukyuan est manifeste dans le lexique de base. Et le japonais ancien avait une structure phonétique simple, avec une structure syllabique (C)V qui peut faire penser a celle des langues polynésienne (mais qui pourrait faire penser a d'autres groupes de langues aussi, comme les langues kwa du golfe du Bénin et est donc inconclusif), structure qui s'est disloquée en japonais avec l'importation massive de mots chinois a finale consonantique (en chinois).
Je constate que pour les noms de nombres entre 1 et 9, alors que la série est relativement reconnaissable dans les diverses langues austronésiennes, on ne peut y trouver le moindre point commun avec celle reconstruite pour le proto-ryukyuan voire le proto-japonais.
Certains points de la phonétique des langues ryukyu peuvent trouver leur cause dans un contact avec des populations parlant des langues austronésiennes (tendance a simplifier le vocalisme en un triangle a i u dans le dialecte de Yonaguni, l'île la plus extrême de l'archipel, apparition d'une occlusion glottale a l'initiale d'un mot commençant par une voyelle...), mais je ne pense pas que cela aille au delà.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
gilou
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 1530
Lieu: Paris et Rambouillet

Messageécrit le Tuesday 26 Apr 11, 21:46 Répondre en citant ce message   

Bon, je viens de lire en diagonale Koreo-Japonica: A Re-evaluation of a Common Genetic Origin d'Alexander Vovin édité en 2010 par University of Hawai‘i Press.
Je vais faire une lecture plus attentive dans le mois qui vient. Mais clairement ce livre enterre définitivement l'hypothèse d'une origine commune au Japonais et au Coréen, avec une argumentation sans appel (par exemple, sur une liste de 347 étymons proposés par Whitman, il montre qu'on peut tout au plus en retenir 11 comme possibles).
Pour information, l'auteur s'est imposé comme le grand spécialiste moderne de la reconstructions des proto-langues de la région, ses travaux ayant porté sur la reconstruction du proto-aïnou (A Reconstruction of Proto-Ainu édité par Brill), puis du proto-japonais (A Descriptive and Comparative Grammar of Western Old Japanese, 2 volumes, chez Global Oriental), sur le proto-coréen (de nombreux articles sur le sujet) et il semble actuellement s’intéresser au proto-toungouse (ce qui est logique quand on travaille sur le proto-coréen).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 27 Apr 11, 13:55 Répondre en citant ce message   

Lire également Le japonais et le coréen : une famille impossible ?, par Anton ANTONOV, jeune linguiste de l'INaLCO.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
gilou
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 1530
Lieu: Paris et Rambouillet

Messageécrit le Wednesday 27 Apr 11, 14:41 Répondre en citant ce message   

Oui, Vovin est plus définitif dans ses conclusions mais Antonov reprend globalement ses idées.
Je ne suis pas rentré dans le détail, mais la thèse de Vovin est qu'il y avait peut être une population parlant une langue dérivant du proto-japonais au bout de la péninsule coréenne, quand les populations coréennes y sont arrivé, d'ou un certain substrat expliquant certaines convergences lexicales, et surtout, plus tard, il y a eu importation de vocabulaire coréen quand il y a eu immigration de populations originaires de la péninsule coréennes au Japon, fait historique important dont j'ai parlé dans une contribution précédente.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
photophore



Inscrit le: 11 Apr 2012
Messages: 146
Lieu: 78360 Montesson

Messageécrit le Thursday 03 Aug 17, 19:38 Répondre en citant ce message   

Et les langues éteintes de l'Asie ( du moins celles qu'on sait lire ) ? Certaines ont eu un rôle historique important : en faire des isolats me semble une solution défaitiste , elles méritaient mieux. J'en citerai 3 :
1) Le sumérien : Est-ce à dire que tous les efforts pour rattacher cette langue à une famille connue sont demeurés vains ?
2) Le hourrite , langue du Mitanni, dans laquelle fut écrit le premier traité d'hippologie ( Tout sur le Cheval ! )
3) L'élamite , pour lequel on a, paraît-il, prétendu trouver une parenté avec les langues dravidiennes : j'ignore si c'est sérieux mais si ça l'est cela prouverait que les langues dravidiennes se sont étendues beaucoup plus à l'ouest qu'on ne pensait.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Arbre des langues Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2









phpBB (c) 2001-2008