Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Les contrepèteries sont-elles universelles ? - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
Les contrepèteries sont-elles universelles ?
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Nina Padilha



Inscrit le: 15 Mar 2006
Messages: 548

Messageécrit le Friday 31 Mar 06, 20:47 Répondre en citant ce message   

Pas triqué. Je dirais même plus !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
semensat



Inscrit le: 20 Aug 2005
Messages: 863
Lieu: vers Toulouse

Messageécrit le Friday 31 Mar 06, 20:58 Répondre en citant ce message   

Dans le désert, les fils de la sultane ne craignent pas les pires dunes.

/!\ Double contrepéterie /!\
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Louis-Ph.



Inscrit le: 16 Dec 2007
Messages: 29
Lieu: Québec

Messageécrit le Saturday 26 Jan 08, 4:41 Répondre en citant ce message   

Dans le forum Café Babel --> [JEU] Permutons les mots, Louis-Ph. (moi, en l'occurence) a écrit:
L'autre jour, je suis tombé sur une permutation de syllabes dans une expression, dans un magazine:

Une escalope avec une salade et …… (un peu grivois, je m'en excuse. Je ne fais que rapporter ce que j'ai lu )
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6478
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Saturday 26 Jan 08, 5:05 Répondre en citant ce message   

Les contrepèteries sont grivoises presque par definition.

La suivante ne l'est pas, pourtant je suis sûr qu'un nom comme Pétain est une invitation à la contrepèterie.

Contrepèterie sous l'Occupation :
Il ne faut pas confondre Métropolitain et Pétain mollit trop.


Addition :
Avec une recherche des mots Pétain et contrepèterie, j'ai trouvé :
Pétain dans la Prusse


Dernière édition par Jacques le Saturday 26 Jan 08, 5:24; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3511
Lieu: Nissa

Messageécrit le Saturday 26 Jan 08, 11:30 Répondre en citant ce message   

Je crois que le thème de ce fil n'est pas de d'énumérer des contrepets français (ce serait inépuisable et aurait mieux sa place au Café) mais de savoir si on en fait dans d'autres langues et d'en donner éventuellement des exemples.

Mais, attention, comme on l'a déjà signalé, notre contrepet ne se réduit pas à une simple métathèse phonétique de phrase, il est indispensable que le sens caché (et qui doit le rester) soit du domaine de l'interdit (obscène ou pamphlétaire) …

On peut, bien évidemment, fabriquer des permutations dans toutes les langues mais la question est de savoir si on le fait effectivement et s'il y en a une tradition comme en France où certains (dont moi) peuvent passer des soirées à ressortir les grands classiques !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Aretas



Inscrit le: 12 Jan 2008
Messages: 60
Lieu: Meux, Wallonie

Messageécrit le Saturday 26 Jan 08, 15:04 Répondre en citant ce message   

Je connais "Cette femme est folle de messe."
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3511
Lieu: Nissa

Messageécrit le Saturday 26 Jan 08, 17:23 Répondre en citant ce message   

Bien sûr, ce contrepet est un grand classique. La citation complète est :
François Rabelais (Pantagruel, ch. XII) a écrit:
En l'aultre deux ou troys mirouers ardens, dont il faisoit enrager aulcunesfois les hommes et les femmes, & leur faisoit perdre contenance à l'esglise, car il disoit qu'il n'y avoit qu'ung antistrophe entre femme folle à la messe, & femme molle à la fesse.

Mais, je le répète, ce n'est pas le lieu pour chacun d'énumérer les contrepets français qu'il connaît.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Adhyaapak



Inscrit le: 27 Dec 2007
Messages: 88
Lieu: New Delhi

Messageécrit le Wednesday 30 Jan 08, 18:59 Répondre en citant ce message   

Le contrepet n'est pas impossible en Allemand allemand, mais bien sûr beaucoup moins répandu qu'en français. Il existe pourtant un exemple très connu et amusant, car la phrase de départ n'est autre que le nom d'une célèbre chaîne de malbouffe. Une fois deux consonnes inversées, ça donne "Kentucky schreit ficken", c'est-à-dire "Kentucky hurle : de la baise !"
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maurice



Inscrit le: 25 May 2005
Messages: 435
Lieu: Hauts de Seine

Messageécrit le Thursday 31 Jan 08, 17:04 Répondre en citant ce message   

Adhyaapak a écrit:
Le contrepet n'est pas impossible en Allemand allemand,

Allemand :
Ich half ihr in den Damensattel
und griff ihr in nach Samendattel

Mädchen, die zu Tennis pendeln
tun dann gern mit Pennis tändeln

Quelqu'un peut-il proposer une traduction ?

Espagnol :
Hoy favores, otra dia va fores
( aujourd'hui des faveurs, demain dehors !)

Anglais :

What is the différence between trained seals ans pretty chorus girls ? The seals have cunning stunts and the girls have stunnig cunts .
(Pour tout l'or des mots de Claude Gagnière )
Quelle différence y a t'il entre des phoques savants et un choeur de jolies filles ? Les phoques ont des tours malins et les filles ont des c* admirables..

Puisqu'en italien les désinences des mots sont toujours prononcées, la contrepèterie est bien plus rare qu'en français. Cependant, il y a quelques exemples, dont certains grivois : (Wikipedia)
* « costo del pane » (coût du pain), qui devient « posto del cane » (place du chien),
* « mazzo di carte » (jeu (série) de cartes), grivois.

Contrepèterie en espéranto : kontraŭknalo [modifier] : (-Wikipedia)
* « mielkuko » (gâteau au miel) devient « kiel muko » (comme du mucus),
* « plejpova nutro » (nourriture puissante) devient « plejnova putro » (putréfaction récente).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Adhyaapak



Inscrit le: 27 Dec 2007
Messages: 88
Lieu: New Delhi

Messageécrit le Thursday 31 Jan 08, 18:22 Répondre en citant ce message   

En gros : "Je l'aidai à s'asseoir en écuyère à la hâte et en profitai pour lui mettre la main à la ... "

et "Les filles qui aiment aller au tennis aiment ensuite enchaîner en tâtant du ... "

Pour la deuxième, ça ne devrait pas être trop dur de traduire par un contrepet français, mais là, je masse lapin.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maurice



Inscrit le: 25 May 2005
Messages: 435
Lieu: Hauts de Seine

Messageécrit le Friday 01 Feb 08, 10:56 Répondre en citant ce message   

Adhyaapak a écrit:

und griff ihr in nach Samendattel
En gros : "Je l'aidai à s'asseoir en écuyère à la hâte et en profitai pour lui mettre la main à la ... "
.

Merci Adhyaapak, Ce doit être très inconvenant, mais j'aimerais bien que tu me donnes le détail, éventuellement en MP.
Une traduction mot à mot me donnerait la boîte à semence . Est-ce en gros celà? est-ce un mot très utilisé ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1227
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Friday 08 Feb 08, 16:49 Répondre en citant ce message   

J'en connais un en français, mais qui comporte un patronyme d'une autre langue.. Est-ce que ça compte ?

La légende veut que l'Honorable Maurice Duplessis (Premier Ministre québecois de 1936 à 1939 puis de 1944 à 1959) discutât avec Jean Bruchési, sous-secrétaire de la Province. Au Québec, on prononce habituellement Bru-shé-zi ce patronyme italien.

Toujours est-il que le monsieur en question, toujours un peu hautain et pincé, lui racontait qu'il faisait des recherches généalogiques et avait découvert que son nom, puisqu'il originait d'Italie, se prononçait en réalité Bru-ké-si. Le Premier Ministre québecois, réputé pour ne pas avoir la langue dans sa poche, lui aurait alors dit:
Brushési... tu fais kier !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1227
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Friday 08 Feb 08, 18:34 Répondre en citant ce message   

José a écrit:
Zwielicht a écrit:
et avait découvert que son nom, puisqu'il originait d'Italie

originer : ce sera mon plaisir du jour.

C'est vrai, en France il est pronominal..

http://www.larousse.fr/demo/nom-commun-autre/s/s-originer.htm
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1227
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Friday 08 Feb 08, 18:54 Répondre en citant ce message   

José a écrit:
Pronominal ou pas, originer n'est quasiment pas employé en France. On le comprendra aisément mais on ne l'emploiera pas. On dira plutôt : provenir de ou trouver/prendre son origine. C'est pourquoi j'apprécie de rencontrer ce verbe ici.

Et ici également !
José, le 07 mars 2007, a écrit:
Rien à voir directement avec le thème du fil : j'allais faire un message en louant "l'hispanisme" opportun "s'originer" de Keko, persuadé que ce verbe n'existait pas ou plus dans la langue française. Je suis quand même allé vérifier dans atilf...et ce verbe existe bel et bien (= faire remonter son origine). Je tenais à faire cette précision...et tant pis si je passe pour un ignare
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1227
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Friday 08 Feb 08, 19:50 Répondre en citant ce message   

José a écrit:
Je suis prêt à parier que "originer" ou "s'originer" passera plus pour un néologisme auprès des Français que pour un verbe faisant "officiellement" partie de leur lexique.
Selon ce que je vois, s'originer risque surtout de passer pour un barbarisme auprès des Français.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Page 2 sur 4









phpBB (c) 2001-2008