Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
slogan (français) - Le mot du jour - Forum Babel
slogan (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6510
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Saturday 17 Mar 07, 5:07 Répondre en citant ce message   

slogan : formule facile à retenir, utilisée dans les campagnes de publicité ou de propagande.

- slogan : 1848, Acad. "cri de guerre des Écossais". Du gaélique sluagh, troupe + gairn, cri.
(Larousse)

- Mot emprunté à l’anglais, du gaëlique sluagh-ghairm.
(atilf.fr)

- angl. slogan: 1513 cri de bataille des Écossais des Highlands et des Clans Irlandais, du gaélique sluagh-gairn.
(etymonline.com)

- Lié au vieil irlandais sluag, slog, armée.
(AHD of IE roots)

La racine celtique sluagh (troupe) a aussi donné :
angl. slew : fam. "grande quantité". Exemples : a slew of new ideas, des tas de nouvelles 'idées ; a slew of books: des tas de livres.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Castells



Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 266
Lieu: País Valencià

Messageécrit le Saturday 17 Mar 07, 17:06 Répondre en citant ce message   

Synonyme : une devise ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6510
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Saturday 17 Mar 07, 17:13 Répondre en citant ce message   

Le mot "slogan", d'origine celtique guerrière, me fait penser à la cornemuse, dont la fonction chez les Celtes était aussi de réveiller les instincts guerriers.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10773
Lieu: Lyon

Messageécrit le Saturday 06 May 17, 15:04 Répondre en citant ce message   

etymonline a écrit:

slogan (n.)
1670s, earlier slogorne (1510s), "battle cry," from Gaelic sluagh-ghairm "battle cry used by Scottish Highland or Irish clans," from sluagh "army, host, slew," from Celtic and Balto-Slavic *slough- "help, service."
Second element is gairm "a cry" (see garrulous).
Metaphoric sense of "distinctive word or phrase used by a political or other group" is first attested 1704.]
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 421
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Saturday 06 May 17, 16:17 Répondre en citant ce message   

etymonline a écrit:
Metaphoric sense of "distinctive word or phrase used by a political or other group" is first attested 1704.

Le texte de 1704 est un pamphlet écossais anonyme, Upon the Rogues in Parliament :
Citation:
Ye Campbells, ye Johnstons, by yourselves you’re a sect,
You’re false robbers and thieves none should you protect,
From God and from Cæsar you remove all respect,
Your slughons are falsehood and plunder.

Dans The Lay of the Last Minstrel (1805), le poète et romancier écossais Walter Scott (1771-1832) utilise encore slogan dans son sens premier de cri de ralliement :
Citation:
To heaven the Border slogan rung,
“St. Mary for the young Buccleuch!”

Une curiosité : dans ses œuvres attribuées à Rowley, un moine imaginaire du 15ème siècle, le poète et mystificateur anglais Thomas Chatterton (1752-70) interprète de manière erronée slughorn (cf. horn, signifiant cor), une forme ancienne de slogan, comme désignant un instrument de musique ; par exemple :
Citation:
Sounde the loude slughorne for a quicke forloyne [= retraite].

Chatterton définit cet instrument de musique de façon contradictoire, puisque le hautbois est un instrument à vent en bois et le clairon un instrument à vent en cuivre :
Citation:
Slughornes, a musical instrument, not unlike a hautboy, a kind of clarion.

Le poète anglais Robert Browning (1812-89) poursuit l’erreur de Chatterton dans Childe Roland to the Dark Tower Came (1855) :
Citation:
There they stood, ranged along the hill-sides, met
To view the last of me, a living frame
For one more picture! in a sheet of flame
I saw them and I knew them all. And yet
Dauntless the slug-horn to my lips I set,
And blew. ‘Childe Roland to the Dark Tower came.’
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Saturday 06 May 17, 16:41 Répondre en citant ce message   

En français : cri de guerre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8285
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 06 May 17, 16:44 Répondre en citant ce message   

Merci pour cette très intéressante contribution.
On pourrait d'ailleurs ouvrir un fil sur ce type d'erreurs littéraires qui frisent la prétention.
Je suis presque sûr qu'il y en a à foison chez les auteurs archaïsants.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2779
Lieu: Paris

Messageécrit le Saturday 06 May 17, 16:54 Répondre en citant ce message   

Glossophile a écrit:
En français : cri de guerre.

En anglais aussi !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2779
Lieu: Paris

Messageécrit le Saturday 06 May 17, 16:59 Répondre en citant ce message   

Pascal Tréguer a écrit:
Une curiosité : dans ses œuvres attribuées à Rowley, un moine imaginaire du 15ème siècle, le poète et mystificateur anglais Thomas Chatterton (1752-70) interprète de manière erronée slughorn (cf. horn, signifiant cor),

On peut lire avec intérêt les commentaires de Jacob Bryant dans ses Observations Upon the Poems of Thomas Rowley (1781) :
https://books.google.fr/books?id=_bRaAAAAcAAJ&pg=PA33#v=onepage&q&f=false
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Saturday 06 May 17, 17:32 Répondre en citant ce message   

Adoncques, le poète romantique de Vigny n'était qu'un facétieux imposteur littéraire ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Buidheag



Inscrit le: 13 Jun 2016
Messages: 90
Lieu: Dùn Èideann

Messageécrit le Saturday 06 May 17, 18:24 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
Merci pour cette très intéressante contribution.
On pourrait d'ailleurs ouvrir un fil sur ce type d'erreurs littéraires qui frisent la prétention.
Je suis presque sûr qu'il y en a à foison chez les auteurs archaïsants.

J'en ai trouvé une chez Walter Scott (que j'ai d'ailleurs mis dans Wikipedia):

« The Scottish Highlander calls himself Gael, or Gaul, and terms the Lowlanders Sassenach, or Saxons. (Le Highlander écossais se nomme lui-même un Gael, ou Gaul, et qualifie les Lowlanders de Sassenach, ou de Saxons.) » dit-il dans La Dame du lac, chant V, (édition de 1913. Les éditions précédentes de 1910 et 1912 ne comportent pas encore cette note).

Walter Scott maîtrisait le scots (il était lui-même un Lowlander, comme Robert Burns), mais son gaélique laissait à désirer et ses romans et poèmes étaient clairement marqués du sceau de la nostalgie romantique que certains Lowlanders de l'époque éprouvaient pour les Gaels et le gaélique. En effet, s'il est vrai que les Gaels appellent parfois le Lowlander un « Sasannach », ils préfèrent généralement les termes Gall et Galldach, issus du même cognat que les mots français « gaulois » et « gallois » et que l'anglais « Welsh » (paraît-il).
En gaélique écossais, le mot Gall sert à désigner traditionnellement aussi bien les Lowlanders que les Anglais car ils sont étrangers à la « Gaélie » (Gàidhealtachd). Les Lowlands (Galldachd) sont, littéralement, la terre « des étrangers ».
Contrairement à ce qu'affirmait Scott, il est impossible que les Gaels s'appellent eux-mêmes des « Gaulois », puisque dans leur langue, ce terme signifie « étranger ».

En revanche, il est fort probable que comme beaucoup d'anglophones non versés dans la langue gaélique, ce célèbre auteur de littérature anglophone ait mélangé les mots Gàidheal (Gael) et Gall (Lowlander, étranger), et les mots Gàidhealtachd (la Gaélie, les Highlands) et Galldachd (Les Lowlands, le pays des étrangers).
Il a d'ailleurs pu se laisser berner par le terme Gall-Gàidheal (Gael-étranger) qui se réfère aux populations gaelles qui descendaient des vikings (particuilèrement présents dans les Hébrides).
On retrouve -gall- (suffixe ou préfixe) dans certains mots gaéliques. Pus d'infos sur mon blog:
https://gaeliqueblog.wordpress.com/2017/02/23/nos-ancetres-les-etrangers/
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008