Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
boulevard (français) - Le mot du jour - Forum Babel
boulevard (français)
Aller à la page Précédente  1, 2
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3417
Lieu: Massalia

Messageécrit le Monday 17 Oct 11, 6:48 Répondre en citant ce message   

Le terme français boulevard semble bien être être entré dans notre langue via le néerlandais.

Mais l'origine germanique semble commune. Le même terme bolwerc est commun au moyen néerlandais et au moyen haut-allemand. Il désigne d'abord une fortification de défense ( ce qui a déjà été dit) , puis aussi en langue allemande toute fortification ou construction érigée pour se protéger aussi de la montée des eaux. Aménagement d'un canal,d'une rive. Il devint même synonyme de quai.

Le terme existe toujours en allemand moderne: Bollwerk.

Ici, témoin du sens de bastion la tour du Bollwerk de Mulhouse;

Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Poyon



Inscrit le: 24 Jul 2005
Messages: 765
Lieu: Liège (Waremme)

Messageécrit le Monday 17 Oct 11, 11:25 Répondre en citant ce message   

En wallon liégeois Wallon Balwèr, même signification (bastion), venant aussi du néerlandais "Bolwerk". On le retrouve francisé en "baloir". Exemples en Province de Liège : Waremme, Rue du baloir, la rue est à l'emplacement d'une partie des remparts de la ville et menait vers un bastion. Liège : Le Baloir, Rue du Baloir.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1695
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Monday 17 Oct 11, 14:18 Répondre en citant ce message   

Il semble bien que bolwerk,
Citation:
commun au moyen néerlandais et au moyen haut-allemand
a désigné d'abord la tour d'angle (comme le bastion de Mulhouse), puis le bastion d'angle, le bastion se différenciant de la tour, étant au même niveau que les remparts voisins, permettant ainsi de meilleurs tirs de flanquement et surtout, la création d'un chemin périphérique. Ce large chemin planté d'arbres au 17e ou 18e siècle, pour le camoufler aux tirs d'artillerie des assiégeants, serait alors devenu le boulevard dans son sens actuel, un chemin qui relie les boulewarcs, les bastions?
L'idée de ce type de chemin permettant un déplacement aisé n'est pas nouvelle: les remparts de Constantinople construits au temps de Théodose II et terminés en 413 ont cette particularité d' avoir entre le mur principal intérieur et le mur extérieur plus faible, une terrasse large de 15 à 20 m, appelée péribole (gr periboloi). S'il n'était pas planté d'arbres, il est quand même l'ancêtre de nos boulevards.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9752
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 17 Oct 11, 15:37 Répondre en citant ce message   

Si l'on s'en tient au sens de base de bolwerk, qui est quelque chose comme "ouvrage de madriers", il me semble que c'est plutôt le contraire qui a dû se passer, à savoir que le terme désignant les palissades, les remparts entre les bastions, a fini par désigner les bastions eux-mêmes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1695
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Monday 17 Oct 11, 17:03 Répondre en citant ce message   

Il faut se rendre à l'évidence, ou plutôt aux attestations: TLF
Citation:
1. a) Av. 1365 bolevers « ouvrage de défense » (J. LE BEL [de Liège]....
2. 1803 (BOISTE : Boulevart promenade plantée d'arbres autour d'une ville [sur l'emplacement d'anciens remparts])
Les attestations de Godefroy semblent aller aussi dans ce sens.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9752
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 17 Oct 11, 17:16 Répondre en citant ce message   

Pour moi, l'évidence, c'est que le rempart précède le bastion. Ce dernier est une sorte de pilier d'angle pour les remparts non circulaires. Pour les remparts circulaires, il n'est point besoin de bastion... mais il faut le rempart, le rempart est premier. Et c'est lui qui s'appelle bolwerk. Enfin, c'est ainsi que je vois les choses, mais je peux être dans l'erreur, bien sûr.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9752
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 18 Oct 11, 23:12 Répondre en citant ce message   

Citation:
"route militaire, route stratégique, rue militaire".

Les descendants du bon vieux "chemin de ronde", en somme. Les premiers à avoir arpenté les bolwerks auront bien été les sentinelles. C'était une des raisons de leur largeur : offrir la possibilité à deux ou trois soldats de s'y déplacer ensemble, et n'être pas seulement un rempart.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1695
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Friday 21 Oct 11, 20:47 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
Pour les remparts circulaires, il n'est point besoin de bastion... mais il faut le rempart, le rempart est premier. Et c'est lui qui s'appelle bolwerk. je peux être dans l'erreur, bien sûr.
On dirait que tu as lu mon message précédent en diagonale et l'importance des tirs de flanquement t'échappe. C'est pourtant primordial. On peut voir le dictionnaire d'architecture militaire, tome I, Architecture militaire ici.
Un autre extrait: Machiavel «..Au delà de point, on trouve une tour, dont il a été d’avis d’augmenter l’étendue et de diminuer la hauteur, en la disposant de manière qu’on puisse manœuvrer sur son sommet des pièces de grosse artillerie; il pense qu’il serait utile d’en faire autant à toutes les autres tours qui existent; il ajoute que plus elles sont rapprochées l’une de l’autre, plus elles ajoutent à la force d’une place, non pas tant parce qu’elles frappent l’ennemi en flanc, que parce qu’elles l’atteignent de front...». Presque toujours ces boulevards ou bastions (car nous pouvons dorénavant leur donner ce nom) n’étaient que des ouvrages en terre avec un revêtement de bois ou de maçonnerie, ne dépassant guère la crête de la contrescarpe du fossé. Fin de citation.

Bien plus fort, au tome 2 le mot boulevard expliqué militairement. Remarquable et qui devrait donner le sens exact que les Français du XVeme siècle ont donné à bolwerk, que ce mot soit flamand ou allemand.
J'avais oublié de désigner l'auteur du livre: Eugène Viollet-le-Duc.


Dernière édition par dawance le Friday 21 Oct 11, 21:50; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9752
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 21 Oct 11, 21:30 Répondre en citant ce message   

Merci dawance, tu m'as convaincu et je comprends maintenant, surtout en lisant le dernier document que tu cites, comment s'est effectué le glissement de sens : le sens actuel de boulevard dérive des fortifications qui reliaient les "bolwerks" entre eux. Quand on s'est mis à appeler ces bolwerks "bastions", on a conservé le mot boulevard mais avec une autre fonction, celle de désigner les larges fortifications conduisant d'un bastion à un autre. C'est très exactement ce que tu disais le 17 octobre à 14 h 18...
Je comprends vite mais il faut m'expliquer longtemps !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9752
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 04 Feb 17, 14:47 Répondre en citant ce message   

Voir aussi Les boulevards de Paris.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2









phpBB (c) 2001-2008