Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
cocagne (français) - Le mot du jour - Forum Babel
cocagne (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Liliane



Inscrit le: 20 Mar 2006
Messages: 793
Lieu: Côtes d'Armor

Messageécrit le Wednesday 04 Apr 07, 20:37 Répondre en citant ce message   

"Pays de Cocagne" :
Pays d'abondance et d'insouciance.
"Le païs a nom Coquaigne
Qui plus i dort plus i gaigne"


Le nom viendrait de coques, l'ultime traitement du pastel (une plante aux petites fleurs jaunes), par lequelle on obtenait une teinture bleue, qui servait ensuite à obtenir par des mélanges, du noir, du vert, du violet.
Au XIIIème siècle, le pays Lauragais (Sud ouest de la France) connut une grande prospérité grasse à cette plante.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2039
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Wednesday 04 Apr 07, 21:40 Répondre en citant ce message   

Il y a aussi le mât de cocagne...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
max-azerty



Inscrit le: 11 Jan 2006
Messages: 800
Lieu: arras

Messageécrit le Thursday 05 Apr 07, 8:57 Répondre en citant ce message   

selon wikipedia, l'anglais "cockney" (argot londonien) ne serait pas sans rapport avec Cocagne.
en effet, pour les Normands, Londres était vécu (et donc nommé) comme un "pays de Cocagne" car c'était pour eux la ville des plaisirs.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Tjeri



Inscrit le: 13 Sep 2006
Messages: 999

Messageécrit le Thursday 05 Apr 07, 10:15 Répondre en citant ce message   

Le pastel était cultivé dans le Lauragais et l'Albigeois, dans le triangle Toulouse, Carcassonne, Albi. C'est là le Pays de cocagne, le vrai.
Un très intéressant Musée du Pastel existe au château de Magrin dans le Tarn, entre Castres et Lavaur. Il renferme le seul séchoir à pastel d'époque encore existant.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Thursday 05 Apr 07, 12:36 Répondre en citant ce message   

max a écrit:
selon wikipedia, l'anglais "cockney" (argot londonien) ne serait pas sans rapport avec Cocagne.
en effet, pour les Normands, Londres était vécu (et donc nommé) comme un "pays de Cocagne" car c'était pour eux la ville des plaisirs.

L'anglais cockney viendrait de coq "petit vaniteux de la ville" (cf. coquet), puis "citadin de condition modeste" (dans un sens péjoratif), puis "parler des classes modestes de Londres".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Romanovich
Animateur


Inscrit le: 05 Dec 2006
Messages: 340
Lieu: Poitiers

Messageécrit le Thursday 05 Apr 07, 12:50 Répondre en citant ce message   

Le dico du français historique dit de cockney qu'il est issu de cock (coq) et de altération de egg -ey. Avant d'être le coquet, il était donc un oeuf de poule puis un enfant choyé. En tous cas, le DHF n'accepte pas le lien avec cocagne.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2695
Lieu: Nissa

Messageécrit le Thursday 05 Apr 07, 12:55 Répondre en citant ce message   

Pour le Oxford concise dictionary of English etymology

cockney, moyen-anglais cokeney, d'un génitif pluriel de cok + ey (cock's egg « œuf de coq »). Ça irait tout aussi bien avec le sémantisme « prétentieux » signalé par Jacques.

De plus, une évolution phonétique cocagne > cockney est hautement fantaisiste …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Romanovich
Animateur


Inscrit le: 05 Dec 2006
Messages: 340
Lieu: Poitiers

Messageécrit le Thursday 05 Apr 07, 13:33 Répondre en citant ce message   

Dictionnaire Historique du Français :
Cocagne, attesté depuis le XIII° siècle, d'origine discutée. Les rapports de ce mot - qui est à l'origine de l'italien cuccagna (XIV°s.), de l'espagnol cucaña (XVII°s.), de l'anglais cokaygne et cockaigne (XIV°s.) - avec le moyen français cocagne "pastel en pâte" (ou quoquaigne) sont obscurs. Le moyen français est lui-même emprunté au provençal cocanha, coucagno de même sens. Le provencal est lui-même d'origine douteuse, rapproché par certains du provençal coca (coque) ou du provençal également coca (gâteau). lui-même incertain, puet-être préroman. Du coup l'évocation de l'origine germanique koka (onomatopéique) qui a donné l'allemand Kuchen et l'anglais cake, est interessante puisque le pays de Cocagne est littéralement alors le pays des friandises. Le moyen néerlandais cockaenge "pays des merveilles" de coek (gâteau) vient confirmer cette hypothèse.

Etymonline fait le lien direct entre cockaigne et les mots cook et cake.
L'American Heritage Dictionary rajoute que le moyen anglais cokaignevient de l'ancien français (pais de) cokaigne, qui vient lui-même de moyen allemand kōkenje, diminutif de kōke, qui a donné cake.
Et Dictionary.com rajoute que kōkenje est l'équivalent de kōken + -je suffixe.

L'explication étymologique semble donc être culinaire. Ensuite la préciosité a pris le pas.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Liliane



Inscrit le: 20 Mar 2006
Messages: 793
Lieu: Côtes d'Armor

Messageécrit le Thursday 05 Apr 07, 14:55 Répondre en citant ce message   

Eh bien, a chacun son pays de Cocagne !
pour moi, c'est bien dans le Lauragais et l'Albigeois,
le lien que tjeri a proposé est passionnant, surtout quand en plus on aime les châteaux Cathares.

Si pays de cocagne donne une idée d'opulence, de douceur de vivre et de facilité en quelque sorte,
par contre, le mât de cocagne lui, est savonné !
Il s'agit de se hisser jusqu'à son sommet pour atteindre "le trésor" qui s'y trouve.
je ne sais pas si vous avez déjà essayé, ça doit être une vraie galère.

Quoi qu'il en soit , cette prospérité qu'on a qualifiée d'insolente se terminera à la fin du XVIème siècle avec l'importation de l'indigo qui va largement concurrencer le pastel.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 08 Dec 11, 18:01 Répondre en citant ce message   

TLFi a écrit:
cocagne

Mil. xiiie s., nom d'un pays imaginaire où tout est en abondance, seignor de Cocagne, pays de Cocaigne

Orig. discutée. Les rapports du mot (qui est à l'orig. de l'ital. cuccagna, xive s., Dei, de l'esp. cucaña xviie s., Cor., de l'angl. cokaygne, cockaigne début xive s., NED) avec le m. fr. cocagne « pastel en pâte », empr. au prov. cocanha coucagno sont obscurs, la chronologie s'opposant, dans l'état actuel de la docum., à un rapport de filiation.

Le prov. est lui-même d'orig. peu claire, le mot ayant été rapproché du prov. coca « coque » ou du prov. de même forme « gâteau », d'orig. inconnue, peut être préromane.

L'étymon germ. *kōka (d'orig. onomatopéique [all. Kuchen « gâteau », le pays de Cocagne étant proprement le pays des friandises] par l'intermédiaire soit du m. b. all. kokenje soit d'un *kokania formé sur le modèle de Germania - cf. m. néerl. cockaenge [de coek « gâteau »] « pays des merveilles, de Cocagne » n'est pas convaincante.


Lire le Fil Toponymie imaginaire.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 08 Dec 11, 18:17 Répondre en citant ce message   

1. On a longtemps pensé que cake et quiche, l’anglicisme cookie, et peut-être aussi cocagne, descendaient également du latin coquere via l’allemand, ou que l’allemand Kuchen, « gâteau », avait un ancêtre germanique apparenté à *pekʷ-. On en est maintenant beaucoup moins sûr, sachant que *kakâ-, le probable ancêtre germanique de ces mots et auquel on remonte par les scandinaves kaka et kage, ne peut pas, d’après les lois de la phonétique historique, dériver de *pekʷ-. (Extrait de la grande famille CUISINE.)

2. Je verse également au dossier : كعكة kaʿka : "cake", du persan kak. (Extrait de Mots arabes d'origine persane).


Dernière édition par Papou JC le Friday 09 Dec 11, 11:00; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3202
Lieu: Massalia

Messageécrit le Thursday 08 Dec 11, 22:50 Répondre en citant ce message   

En tous cas, la langue allemande connaît aussi son pays de cocagne , le terme n'ayant aucun rapport avec les gâteaux, la nourriture...

Das Schlaraffenland que nous traduisons par pays de cocagne viens de Schlaraffe , une appellation moqueuse pour désigner un traînard, un fainéant. En moyen haut-allemand, slūraffe , terme de moquerie composé de Affe, le singe et de slūr qui désignait le fait de traîner, de paresser. De là, l'apparition dans des contes de ce pays imaginaire où l'on peut vivre en paressant, sans travailler, un lieu où la nourriture vous coule ou vous vient toute seule à la bouche. On le trouve chez des poètes du XVème comme Sebastien Grant, chez Hans Sachs ( 1530).

Il serait bizarre que notre langue ait emprunté au germanique là où celui-ci est allé chercher d'autres références. Remarque, tout est possible.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 396
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Monday 22 Dec 14, 21:07 Répondre en citant ce message   

Royaume-Uni land of Cockaigne ou Cockayne, adaptation du mot français.

Mais il y avait aussi Lubberland - le mot lubber désignait au départ une personne stupide et paresseuse (en particulier un moine, abbey-lubber). C'est donc proche du Schlaraffenland allemand.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 22 Dec 14, 21:15 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
Je verse également au dossier : كعكة kaʿka : "cake", du persan kak. (Extrait de Mots arabes d'origine persane).

Trois ans plus tard, et quelques heures de recherche en plus : Aussi bien pour Nourai que pour Corriente, l’arabe كعك ka‛k, “biscuit, craquelin” et le persan kāk, “pain rond, sec et dur”, sont probablement tous deux issus de l’ancien égyptien, via l’araméen kak, gag, id.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 396
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Monday 22 Jun 15, 22:44 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:
Pour le Oxford concise dictionary of English etymology
cockney, moyen-anglais cokeney, d'un génitif pluriel de cok + ey (cock's egg « œuf de coq »).

L’identité de cockney signifiant œuf « raté » (d’où l’expression cock’s egg) et de cockney au sens actuel est maintenant mise en doute par Oxford Dictionaries et par Anatoly Lieberman sur son blog de Oxford University Press, qui pense que le premier mot était trop peu répandu et trop éloigné par son sens pour être l’origine du second.

Jacques a écrit:
L'anglais cockney viendrait de coq "petit vaniteux de la ville" (cf. coquet), puis "citadin de condition modeste" (dans un sens péjoratif), puis "parler des classes modestes de Londres".

Le sens originel du mot cockney qui nous intéresse était enfant choyé, gâté, de la campagne comme de la ville, qui n’est pas confronté à la vie du dehors. D’où l’évolution de sens à citadin au caractère faible par opposition à habitant plus robuste de la campagne, enfin à londonien en particulier.

L’origine est disputée. D’après par exemple le Century Dictionary and Cyclopedia (1889-91), la seule origine satisfaisante des points de vue du sens et de la phonétique, mais que l’on ne peut pas prouver, est une forme française coquiné, dérivée de coquin. Par exemple aussi, d’après Ernest Weekley dans An Etymological Dictionary of Modern English (1921), l’origine est le français acoquiné, dérivé de coquin.

D’autres auteurs pensent que l’origine est le verbe français coqueliner, qui signifiait choyer (un enfant). On trouve ce verbe par exemple dans A Dictionarie of the French and English Tongues (1611) de Randle Cotgrave.

Enfin, d’autres encore voient l’origine dans le verbe anglais to cocker (aussi to cockle et to cock), signifiant choyer (un enfant). Ce verbe est peut-être apparenté au néerlandais (flamand) keukelen de même sens. Il est peut-être aussi dérivé de cock (= coq) dans nestle-cock, un terme désignant le plus faible des poussins et figurativement un enfant choyé.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008