Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
mygale et musaraigne (français) - Le mot du jour - Forum Babel
mygale et musaraigne (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3032
Lieu: Nissa

Messageécrit le Sunday 22 Apr 07, 10:10 Répondre en citant ce message   

Les mygales sont des araignées carnassières, et on trouve parmi les diverses espèces les plus gros des arachnides, une espèce comme la mygale de Leblon (Theraphosa blondi) atteignant 30 cm et pesant 130 g.

Les musaraignes sont des mammifères carnassiers, et on trouve parmi les diverses espèces les plus petits des mammifères, une espèce comme la musaraigne étrusque (Suncus etruscus) atteignant 3,5 cm et pesant 2 g.

Le rapport entre ces deux bestioles est étymologique et inattendu !

Il faut partir du nom eurindien *mūs- « souris » (sur une base verbale homonyme avec le sens de « voler, dérober ») :
sanskrit mūṣaḥ, persan mūš, grec μῦς [mus], latin mūs, vieux-slave myšǐ, germ. commun *mūs

Le grec possède un mot γαλέη [galéē] (contracté en γαλῆ) « belette, martre » et l'utilise pour former un composé μυγαλῆ « souris-belette » pour désigner la musaraigne, bestiole apparaissant comme un peu intermédiaire.

Le latin (Columelle, Ier siècle) emprunte le mot au grec sous la forme mygălē pour désigner ce même animal mais Isidore de Séville au VIIe siècle utilise à cet usage un autre composé, à base latine cette fois, mūsărānĕus « souris-araignée » qui donnera le français « musaraigne ». En dépit des dates, probablement biaisées par la rareté des attestations, il est probable que ce mūsărānĕus soit le nom latin primitif de la bête, pour des raisons tenant peut-être à sa taille et son mode de vie.

Enfin, à la fin du XVIIIe siècle, pour désigner un sous-ordre des araignées, les zoologues utiliseront le grec « mygale », abbréviation de mygalomorphe « en forme de musaraigne ». Le résultat ?

La mygale « souris-belette » est une araignée.
La musaraigne « souris-araignée » est un petit mammifère carnassier !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8954
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 18 Jan 17, 8:52 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:
Il faut partir du nom eurindien *mūs- « souris » (sur une base verbale homonyme avec le sens de « voler, dérober »)

J'aimerais bien savoir où Outis a trouvé cette "base verbale homonyme"...

Le glissement sémantique de dérober à cacher est visible dans le verbe dérober lui-même, que ce soit à la forme pronominale (se dérober) ou dans la locution nominale un escalier dérobé. Le voleur cache d'abord ce qu'il vole avant de l'utiliser ouvertement ou de le revendre.

Noter que le verbe arabe لصّ laṣṣa a les deux sens de "faire qqch en cachette" et "être un voleur, faire le métier de voleur, de brigand".

Il semble assez clair que - de l'Inde à l'Europe occidentale - le sens premier de la racine IE *mūs- soit "souris" et que les sens de "voler" et "(se) cacher" soient - entre autres possibilités (se glisser ? fuir ?) - dérivés de ces caractéristiques de la souris. Ce n'est pas d'une base verbale "homonyme" qu'il s'agit, c'est d'une base verbale "dérivée".
Par ailleurs, la forme du petit animal et son odeur sont probablement à l'origine des mots muscle et musc. (Voir le mot du jour muche, notamment la page 3).

Quelques mots d'anciens français intéressants (Godefroy) : mousket musaraigne, moustelette petite belette, moustelot petit de la belette, moustoile (et de nombreuses variantes) fouine, belette, musette musaraigne.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3032
Lieu: Nissa

Messageécrit le Wednesday 13 Feb 19, 17:31 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
J'aimerais bien savoir où Outis a trouvé cette "base verbale homonyme"...

D'une racine verbale sanskrite qui n'a aucun rapport avec les souris.
À toi qui raffole des dictionnaires, MW :

Muṣi, is, is, i, stealing, &c. (in mano-mº, q. v.).

Muṣita, as, ā, am, stolen, robbed, plundered;
stript; deceived, cheated; ravished, carried off, torn
away, bereft of, deprived of, free from. —Muṣita-
cetas, ās, ās, as, bereft of sense, deprived of con-
sciousness.

Muṣitaka, as, ikā, am, stolen in a low or vile
manner; (am), n. stolen property.

Muṣitvā, ind. having stolen, having carried off, &c.

Muṣīvan, ā, m. (muṣīvāṇam, acc. c.), Ved. a
thief, robber.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8954
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 13 Feb 19, 18:24 Répondre en citant ce message   

Alors j'ai une autre proposition à te faire : c'est le nom de l'animal qui est dérivé de cette base. Autrement dit, la souris est une "petite voleuse".
Je n'invente rien : il est avéré qu'en sémitique nombre d'animaux sont nommés d'après une de leurs principales caractéristiques, par exemple la chèvre est la "bondissante", l'araignée la "tisseuse", divers animaux carnassiers sont des "dévorants", divers animaux au long cou sont des "cous longs", etc. Il est difficile d'imaginer l'inverse. D'ailleurs nombre de noms français d'animaux nous rappellent cet usage : rouge-gorge, pic-vert, rhinocéros, et même licorne. Rien de nouveau sous le soleil : pas de racine homonyme, la souris n'est qu'une voleuse.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8954
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 19 Mar 19, 18:37 Répondre en citant ce message   

Sous furtum, on lira que le furet est lui aussi "un petit voleur".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3032
Lieu: Nissa

Messageécrit le Tuesday 19 Mar 19, 19:51 Répondre en citant ce message   

Oui, l'hypothèse souris=voleur a déjà été faite (Mayrhofer, s.u. muṣṇāti) comme vraisemblable (glaubhaft).

Mais penser que la souris a été ainsi nommée parce que voleuse se heurte à une difficulté qui me paraît insurmontable :

Alors que *mūs- « souris » est pan-eurindien (cf. mon premier message), le verbe muṣṇāti n'a aucun cognat hors du sanskrit !
Il semblerait donc que le glissement de sens voler = faire la souris soit une innovation indienne, hypothèse qui pourrait être soutenue par l'allemand mausen « chaparder » qui semble une construction analogue.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008