Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
rapide, rapt, ravir, rapace (français) rape (argot) / rape (anglais) - Le mot du jour - Forum Babel
rapide, rapt, ravir, rapace (français) rape (argot) / rape (anglais)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Jean-Charles
Animateur


Inscrit le: 15 mars 2005
Messages: 3159
Lieu: Helvétie

Messageécrit le mardi 22 mai 07, 11:34 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Une rape est un avare.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Groultoudix



Inscrit le: 05 avr 2007
Messages: 137
Lieu: Lyon

Messageécrit le mardi 22 mai 07, 12:31 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je ne connaissais pas rape dans ce sens, mais je suppose que rapiat , plus répandu, en est un dérivé.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 oct 2006
Messages: 8641
Lieu: Lyon

Messageécrit le mardi 22 mai 07, 12:47 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

D'après ATILF, rapiat provient du latin rapere : ravir.
L'expression faire rapiamus signifie : emporter tout, rafler, enlever tout. Dans certaines régions, rapiamus = usurier.

Je suis allé voir à tout hasard sur ETYMONLINE, eh bien to rape (violer, en angl.) a la même racine :
- rapere (lat.) = prendre par la force, enlever
- raper (vieux fr./anglo-fr.) = saisir, enlever
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 nov 2004
Messages: 3415
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le lundi 13 oct 08, 21:53 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

rape = viol
Ce terme vient de l'ancien français raper (ravir)

Le français viol est à rattacher au terme violence
Le latin utilisait le terme stuprum

De la même origine, le rapt,
le rapace, du latin rapax : qui emmène à soi
rapide du latin rapidus : qui entraîne, emporte / rapide, violent, impétueux
rapidum flumen : un fleuve rapide
rapidum venenum : un poison violent, rapide
rapine du latin rapina : vol, pillage, rapine

du verbe rapio : entraîner avec soi, emporter (précipitamment, violemment), enlever de force, ravir
(d'où le terme français)
(participe passé raptum, d'où rapt)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 5729
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le mardi 15 mars 11, 1:11 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Pour mémoire, quelques dérivés de ravir : ravissant, ravissement, ravisseur, ravage, ravager ...

Appartiennent à la même famille, issue de la racine *rep-, "saisir violemment, arracher", le mot ravine, doublet de rapine, et ses dérivés raviner et ravin.

Il y a un mot intéressant à propos de cette racine, c'est l'adjectif subreptice, dont le dérivé adverbial subrepticement nous est plus familier, au sujet duquel le TLF dit ceci :
Citation:
Étymol. et Hist. Déb. xive s. lettres surreptices (Doc. hist. inédits, éd. Champollion Figeac, t. 3, p. 451); 1336 lettres subreptices (ap. Varin, Arch. administratives de Reims, t. 2, p. 752); ca 1570 subreptice « se dit d'une façon illégale de procéder » (Mémoires sur la vie du maréchal de Vieilleville par V. Carloix, VIII,6 ds Littré). Empr. au lat. subrepticius « clandestin », formé sur subreptus, part. passé de subripere « dérober » et de subrepere « se glisser sous, surprendre ».

Eh oui, voilà deux verbes qui ont la particularité d'avoir la même forme de supin, et donc de participe. L'ennui c'est que l'un, subrēpo, "se glisser, s'insinuer sous (comme un serpent)" relève, comme reptile, de la racine *rēp-, alors que l'autre, subripio, "dérober furtivement, soustraire", relève de la racine *rep- de notre mot du jour.

Problème pour l'adjectif subreptice, où le caser ? avec les rapaces ou avec les reptiles ? Il semble bien que les auteurs latins eux-mêmes n'aient pas toujours bien fait la distinction entre les deux, car je relève que l'adjectif subreptīvus, donné par Gaffiot comme dérivé de subripio, est employé avec le sens de "clandestin", ce qui en fait une variante de subreptīcius, mot employé à plus juste titre par Pline avec ce sens-là mais donné par Gaffiot comme dérivé de subrēpo.

On ne s'étonnera donc pas de trouver notre subreptice rangé avec les reptiles par Jacqueline Picoche mais avec les rapaces par Pokorny.
Quant au TLF, on a vu qu'il ne se mouille pas : "Les deux, mon capitaine !"
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 oct 2006
Messages: 8641
Lieu: Lyon

Messageécrit le jeudi 04 avr 13, 12:34 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

- “I had the body, and I had to dispose of it,” he told a rapt Brooklyn Supreme Court jury.
= "Le cadavre était là et il fallait que je m'en débarrasse", a-t-il déclaré devant un jury de Brooklyn captivé.

[ The NY Post - 04.04.2013 ]


Royaume-Uni rapt
- ravi
- captivé / absorbé
- (concentration / silence) profond
- (intérêt) profond / intense
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 oct 2006
Messages: 8641
Lieu: Lyon

Messageécrit le mercredi 05 juin 13, 12:04 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

- Finally, after a week, she wrote to the local West Side Rag, warning her neighbors about the ravenous raptor.
= Finalement, au bout d'une semaine, elle a écrit au WSR pour avertir les gens du quartier du danger que représente le rapace vorace.

[ The NY Post - 05.06.2013 ]

(The West Side Rag est un journal local à destination des habitants du quartier - rag : feuille de chou)


Royaume-Uni ravenous
- affamé / vorace


etymonline a écrit:

ravenous (adj.)

early 15c., "obsessed with plundering, extremely greedy," from Old French ravinos "rapacious, violent," from raviner "to seize," from ravine "violent rush, robbery" (see ravine). Meaning "voracious, very hungry" is from early 15c. Related: Ravenously.

Lire l'article ravine d'etymonline.

Papou JC a écrit:
Appartiennent à la même famille, issue de la racine *rep-, "saisir violemment, arracher", le mot ravine, doublet de rapine, et ses dérivés raviner et ravin.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 5729
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le mercredi 05 juin 13, 12:10 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

"the ravenous raptor", joli pléonasme.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 oct 2005
Messages: 6127
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le mercredi 05 juin 13, 12:59 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

angl. ravishing : v. 1300 action de piller
angl. ravishing (adj.) 15e.c : notion d'être enlevé de la terre au ciel, ravissant (pour une personne)
angl. Rapture : (Bible) enlèvement d'humains de la terre au ciel au Jugement Dernier.

angl. rape : 14e s. enlèvement, prise par la force (ex" The rape of the Sabines = l'enlèvement des Sabines). Le sens de "viol" est plus récent.

angl. date rape : sortie (cf. "sortir avec qq") qui tourne en viol
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 mars 2011
Messages: 1871
Lieu: Paris

Messageécrit le mercredi 05 juin 13, 14:04 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Jacques a écrit:
angl. rape : 14e s. enlèvement, prise par la force (ex" The rape of the Sabines = l'enlèvement des Sabines). Le sens de "viol" est plus récent.

Quand même, dans The Rape of Lucretia (Le viol de Lucrèce), Shakespeare parle bien du viol, pas de l'enlèvement. Pas si récent que ça, donc !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 nov 2007
Messages: 3037
Lieu: Massalia

Messageécrit le jeudi 06 juin 13, 0:40 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

L'allemand a connu un rappen , encore référencé par Grimm au sens de saisir violemment , attirer fortement à soi, ravir. Il a la même origine que le raffen plus actuel, de même sens. Pour ces deux verbes une racine germanique *hrap- avec variante *hreps-.

Pfeifer avance deux hypothèes: il rattacherait ces deux racines soit à l'indo-européen *(s)kerb(h), nasalisée aussi en *(s)kremb(h)- , tourner, plier donc un élargissement de l'étymon *(s)ker : tourner, plier, bouger en un mouvement circulaire, soit à *(s)ker(ə) au sens de couper.


Curieusement, le yiddish a gardé ce verbe avec son premier sens et une prononciation gutturale du R . Un verbe très courant et qui a essaimé:

*כאַפּן = khapn = saisir violemment. S'emploie pour un animal qui saisit une proie, par exemple.

* כאַפּן בײַ דער האַנד = khapn bay der hand = saisir violemment par la main = prendre la main dans le sac.

*כאַפּטירל = khaptirl = traquenard

*כאַפּונג = khapung = la prise ( poisson ou proie)

*כאַפּגרוב = khapgrub = lit fosse pour attrapper = chausse-trappe

*כאַפּשטײַגל = khapstaygl = piège , trébuchet

*כאַפּערלעך = khaperlekh : textuellement : petite prise = jeu du chat ou colin-maillard.

*כאַפּעריש = khaperish = adjectif : rapace, avide

*כאַפּער = khaper , textuellement celui qui khapt, qui commet un rapt. C'est ainsi qu'au 19ème siècle ( entre 1825et 1855) on appelait des soudards qui étaient payés pour fournir de jeunes recrues juives à l'armée du tsar. Ils usaient en général de violence et enlevaient ces jeunes gens par la force.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 oct 2005
Messages: 6127
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le mercredi 11 déc 13, 4:25 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

angl. to ravish, to enrapture : ravir, enchanter, plaire énormément, fasciner


The Olympics concluded, television viewers now have political spectacle to enrapture them. NY Times 24-8-2008
(Les jeux olympiques terminés, les téléspectateurs ont maintenant un spectacle politique pour les ravir.)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 nov 2004
Messages: 3415
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le vendredi 24 jan 14, 13:16 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

rapide vient du latin rapidus. Il s'agit d'un recomposé sur le latin qui a évincé l'ancien français rade.

En ancien français (Godefroy)
rade : rapide, impétueux, vigoureux, violent

radesse, radece : rapidité

radei : courant, rapidité de l'eau, d'où les nom de lieux : le Raday, le Radet


employé régionalement :
radée : ondée violente, averse brutale


De rade, en français familier : (l'étymologie est obscure, selon le TLF)
radiner : arriver, rappliquer : il radine à toute allure, je vois radiner une bagnole...

v'là huit plombes. Tout d'même, cette croûte, qu'est-ce qu'elle fout, qu'elle radine pas ?
(Henri Barbusse, Le feu)

Allez ! radinez-vous, les glouglous !
(Céline)


En latin :
rapidus : qui entraîne, qui emporte, d'où : rapide

du verbe rapere : entraîner avec soi, emporter, d'où ravir. (d'où en français : ravisseur)
d'où raptare, raptus : rapt

rapina : rapine , vol, pillage

rapax : qui entraîne à soi, emporte, ravisseur ; a donné en français : rapace

rapacitas : rapacité, penchant au vol

en français, rapacité : manière d'agir d'un rapace (personne ou animal)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008