Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
parcheesi (anglais < hindi < sanscrit) - Le mot du jour - Forum Babel
parcheesi (anglais < hindi < sanscrit)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 oct 2005
Messages: 6464
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le mardi 12 juin 07, 2:57 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

parcheesi : nom de la version américaine du "jeu des petits chevaux" ou "jeu de dada". Le mot moderne parcheesi vient de l'hindi parchisi, "jeu de la croix et du cercle" ou "jeu royal d'Inde".

Crée en 500 avant J.C., le "jeu de la croix et du cercle" se jouait sur le sol des palais, avec de jeunes esclaves danseuses comme pions, rouges, jaunes, verts et bleus. Le jeu moderne "parcheesi" en est une adaptation du 19e. s.

L' hindi parchisi vient de l'hindi pachis "vingt-cinq" (plus haute combinaison des dés à ce jeu), du sanscrit panca, "cinq" + vinsati-s, "vingt".

(wikipedia et etymonline.com)


Dernière édition par Jacques le dimanche 01 juil 07, 4:26; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 fév 2007
Messages: 2498
Lieu: Nissa

Messageécrit le mardi 12 juin 07, 11:28 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

25 en sanskrit (en devanāgarī पञ्चविंशति) se romanise normalement en pañcaviṃśati mais la typographie française utilise couramment pancavinçati car la réalisation des nasales n'est que contextuelle (la transcription « qwerty » serait pancavinzati).

C'est peut-être l'occasion de parler de noms de nombres dans les langues eurindiennes. En effet, alors qu'ils sont (avec les noms de parenté) un des exemples les plus ordinaires de correspondances phonétiques, ils ont subi dans le détail bien des accidents et sont toujours l'objet d'études.

5 : on reconstitue la forme *penkʷe :
sanskrit pañca [pantcha]
grec πέντε [pénte] (éolien πεμπε [pempe]) par évolution normale des labiovélaires *kʷ > p par maintien de l'occlusion mais prédominance du trait labial. Mais, sauf en éolien (lesbien, thessalien), le traitement avant e est différent : kʷe > kʸe > tʸe > tˢe > te
latin quīnque avec plusieurs accidents ; d'abord, un trait commun de l'italique et du celtique, l'assimilation d'un p initial au intérieur (irl. cóic, gallois pimp, gaulois pempe-doula) ; ensuite fermeture de e en i avant la nasale palatale (lignum [liñnum] « bois à brûler » de legō « je ramasse »), enfin allongement du i, analogique de quīn(c)tus « cinquième » où il est régulier, compensatoire à la chute d'une consonne
germanique *fimfi (ici l'assimilation est inverse, *kʷ intérieur > p initial > germ. f) d'où angl. five, all. fünf, got. fimf

20 : on reconstitue la forme *dwi-dkṃ-t-ih₁ « deux dizaines », où
*dwi- est le préfixe « x 2 » : skr. dvi-, grec δι- [di-], lat. bi-,
*dkṃ « dix » : skr. daśa, grec δέκα [déka], lat. decem (le sommet de syllabe se vocalise a ou reçoit une voyelle d'appui),
*-t- est une extension,
*-ih₁ (> -ī) est la marque du nom.-acc. duel neutre (il devient bref en grec et sanskrit).

L'accident principal est la disparition (non sans laisser de traces !) des deux « d », phénomène qui a conduit (Gamkrelidze, Ivanov, Hopper) à formuler la théorie selon laquelle les « sonores » eurindiennes auraient été des pré-glottalisées : on n'aurait eu primitivement que trois séries d'occlusives (t, 't, tʰ), l'opposition sourd/sonore étant non distinctive. Avec la disparition du trait glottal, les simples auraient donné les sourdes, les glottalisées les sonores et les aspirées les aspirées (sonores sauf en grec). On aboutit ainsi à :

sanskrit : d- disparaît sans traces, -d- en nasalisant la voyelle précédente : viṃ-śati
grec : d- laisse une prothèse vocalique instable, -d- disparaît en allongeant la voyelle précédente  : *εϝῑκατι [ewīkati], d'où, en dorien et éolien, ϝῑκατι [wīkati] et, en attique, εἴκοσι [eíkosi] avec spirantisation du t avant i et o analogique de τριάκοντα [triákonta] (< *trih₂-dkomt-h₂) « trente » (*-h₂ > -α est la désinence du pluriel neutre)
latin : d- disparaît sans traces, -d- en allongeant la voyelle précédente et sonorisant le k : uīgintī
germanique : à part le maintien des deux d (> t- en germanique, puis z- en allemand), le détail des faits est hors de ma compétence : vx-saxon twēntig (angl. twenty), vx-haut-all. zweinzug (all. zwanzig), norrois tuttugu, gotique twai tigjus
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7908
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le lundi 11 avr 11, 21:09 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je déterre ce sujet simplement pour dire qu'en espagnol ce jeu s'appelle "el parchís".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008