Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Abendrot / Morgenrot (Allemand) - Forum allemand - Forum Babel
Abendrot / Morgenrot (Allemand)
Aller à la page Précédente  1, 2
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum allemand
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11002
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 20 Jun 07, 10:32 Répondre en citant ce message   

Pour les musulmans, en période de Ramadan, le crépuscule, qui permet de rompre le jeûne (abstinence du lever au coucher du soleil), c'est quand il devient impossible de distinguer un fil blanc d'un fil noir.

CREPUSCULE :
Français brune (à la brune)
Royaume-Uni dusk - sundown
Espagnol anochecer
Italien imbrunire (all'imbrunire)
Québec : brunante (à la brunante)


AUBE & AURORE :
Français point du jour
Royaume-Uni dawn - daybreak - dawning - sunrise - cockrow (chant du coq)
Espagnol madrugada - amanecer (la madrugada précède l'amanecer)
madrugar : se lever tôt

- Royaume-Uni sundown, daybreak et sunrise me semblent plus américains qu'anglais
- y a-t-il une raison pour le pluriel de "aux aurores", par ailleurs très joli?
- à la brune, vieilli mais poétique, renvoie forcément à Musset :
Citation:
Je viens voir à la brune
Sur le clocher jauni
La lune,
Comme un point sur un i.


Dernière édition par José le Wednesday 20 Jun 07, 10:52; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
mansio



Inscrit le: 19 Feb 2005
Messages: 1125

Messageécrit le Wednesday 20 Jun 07, 10:51 Répondre en citant ce message   

José a écrit:
Pour les musulmans, en période de Ramadan, le crépuscule, qui permet de rompre le jeûne (abstinence du lever au coucher du soleil), c'est quand il devient impossible de distinguer un fil blanc d'un fil noir.

Les lois rabbiniques juives recommandaient déjà de commencer les prières du matin à partir du moment où on pouvait "distinguer le fil blanc du fil bleu".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Morand



Inscrit le: 03 Oct 2005
Messages: 550
Lieu: Zürich, Sundgau, Alsace, Zuid-Holland,

Messageécrit le Wednesday 20 Jun 07, 11:00 Répondre en citant ce message   

Deux autres expressions dont la signification est similaire ont quelque chose de poétique :

L'heure bleue : Moment qui précède l'aube ou la nuit
Entre chien et loup : Moment du jour ou l'homme ne peut distinguer un chien d'un loup.

L'heure bleue est ce moment de calme où, dit-on, les oiseaux cessent de chanter et le temps suspend son vol...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
acdebombourg



Inscrit le: 30 Mar 2007
Messages: 225
Lieu: Viviers du Lac

Messageécrit le Wednesday 20 Jun 07, 19:04 Répondre en citant ce message   

"Morgenrot " et "Abendrot" sont les phases ls plus visibles de la difrraction de la lumière solaire au moment où elle frôle l'atmosphère de manière tangentielle, à la limite entre la nuit et le jour, et se décompose comme sur un prisme.
Si les couleurs allant du vert à l'orange sont peu visibles, les dégradés du bleu au rouge puis au violet sont celles qui sont le mieux perçues.
Cependant il y a deux effets étonnants: le matin, cette diffractin est précérdée par une lumière blanche (l'aube), et que souvent le soir, elle est succédée par ce que les personnes vivant sous les tropiques appellent le "rayon vert" (qui est visible auusi chez nous en zone montagneuse) avant de sombrer dans le bleu nuit.
Tout cela nous permet de nous repérer dans la latitude car près de l'équateur cette période est très brève tandis que plus on s'approche du cercle polaire, plus cette rougeur dure longtemps.
Il ne faiut donc pas s'étonner que les allemands, peupe du nord, qui ont une langue très terre à terre aient un mot spécifique pour désigner ce phénomène.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Kyrillion



Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 311
Lieu: Haute-Savoie

Messageécrit le Wednesday 20 Jun 07, 19:18 Répondre en citant ce message   

Citation:
- à la brune, vieilli mais poétique, renvoie forcément à Musset :

et à Maxime le Forestier :
Citation:
Ce soir à la brume
Nous irons, ma brune
Cueillir des serments
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Groultoudix



Inscrit le: 05 Apr 2007
Messages: 137
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 20 Jun 07, 21:45 Répondre en citant ce message   

acdebombourg a écrit:
le "rayon vert"

C'est d'ailleurs le titre d'un roman de Jules Verne. Une (jeune et riche ?) demoiselle veut absolument voir ce fameux rayon vert, avec l'aide de deux oncles. Mais il y a toujours un détail qui empêche d'admirer le phénomène... Ils voyagent pour se placer dans les conditions favorables.
Je n'ai pas dit que c'était le roman le plus palpitant de Jules Verne !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11002
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 21 Jun 07, 11:39 Répondre en citant ce message   

Le cinéaste Eric ROHMER a abordé ces thèmes à sa manière dans 2 films :
- Le Rayon Vert (1986) où l'héroïne Marie Rivière cherche à voir ce fameux rayon vert qui doit influer sur sa vie
- L'Heure Bleue (1987), qui est une des 4 parties du film "Les Aventures de Reinette et Mirabelle"

J'ai trouvé 2 adjectifs que je n'avais encore jamais rencontrés :
- auroral(e) : jolie sonorité
- aubéen : signalé par ATILF/TLF comme littéraire et très rare : des rayons aubéens

Nous n'avons pas encore mentionné l'aurore boréale :
http://ppfeyte.free.fr/images/weekpic/aurore.htm

Citation:
Résumé WIKIPEDIA :
Une aurore polaire (également appelée aurore boréale dans l'hémisphère nord et aurore australe dans l'hémisphère sud) est un phénomène lumineux caractérisé par des sortes de voiles extrêmement colorés dans le ciel nocturne.

Provoquées par l'interaction entre les particules chargées du vent solaire et la haute atmosphère, les aurores se produisent principalement dans les régions proches des pôles magnétiques, dans une zone annulaire justement appelée « zone aurorale » (entre 65 et 75° de latitude magnétique).


Pour être complet (ne négligeons aucune portion de savoir), l'aurore boréale est...une position du Kamasutra, classée apparemment dans la catégorie "Jouer les acrobates" très content .
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3511
Lieu: Nissa

Messageécrit le Thursday 21 Jun 07, 12:11 Répondre en citant ce message   

Il me paraît hautement invraisemblable que Vatsyāyāna, l'auteur du Kāmasūtra, ait eu connaissance du phénomène de l'aurore boréale au Ve siècle de notre ère !

Ta référence est probablement un de ces nombreux pseudo-kamasoutras rédigés et illustrés à l'usage des polissons. Le vrai Kāmasūtra n'est d'ailleurs que fort peu licencieux. Il traite essentiellement de la séduction et de la vie des courtisanes. Les passages techniques sont brefs, un peu arides et, pour employer une élégante formule de J.-J. Rousseau (Confessions), l'ouvrage n'est guère de « ceux qui ne se lisent que d'une main » …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11002
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 21 Jun 07, 12:49 Répondre en citant ce message   

Il faut distinguer le phénomène de son appellation. Le phénomène de l'aurore boréale a forcément été observé, et probablement craint et chargé de croyances, par les humains depuis "la nuit des temps". J'ai trouvé ce lien qui répertorie les traces et témoignages du phénomène dans l'Histoire. Je ne connais pas ce site mais le boulot a l'air sérieux :
http://www.astronomythe.org/nouveautes/aurores/5_05.html

N'étant pas un spécialiste de l'histoire du Kamasutra, je ne saurais dire de quand datent les appellations de ses différentes "figures". A vrai dire, je ne pensais ramener de ma pêche sur Yahoo! que des références astronomiques. Ensuite, lecture à une main ou partition jouée à 4 mains, à chacun de voir très content !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3511
Lieu: Nissa

Messageécrit le Thursday 21 Jun 07, 15:54 Répondre en citant ce message   

Pour la nuit des temps, je suis d'accord. Mais peut-être pas n'importe où. Au sud du cercle polaire arctique, les aurores boréales se font nettement plus rares et celle du 11 décembre 1719 vue en Nouvelle-Angleterre était suffisamment exceptionnelle pour qu'on la prenne comme un signe apocalyptique du Jugement Dernier (référence). Alors, en Inde !

Malgré diverses recherches (lexicographiques et textuelles), je n'ai trouvé aucune mention d'aurore boréale dans la littérature indienne. Aucune en particulier dans les trois pages (sur 199 !) du Kāmasūtra consacrées aux « positions » (trad. Jean Papin, Zulma, 1991). Aujourd'hui, un terme existe probablement mais il est vrai que, vu la richesse lexicale de la langue sanskrite dans le domaine de la lumière, il est pratiquement impossible d'imaginer le nom qui a pu être donné à ce phénomène en sanskrit moderne.

note 1 : on avait déjà évoqué les aurores boréales dans le mot du jour « aurore ».

note 2 : les formulations de Jean-Jaques Rousseau n'engagent que lui …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum allemand Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2









phpBB (c) 2001-2008