Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
poudingue - Le mot du jour - Forum Babel
poudingue
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2049
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Wednesday 01 Aug 07, 15:51 Répondre en citant ce message   

Malou a écrit:
En regardant une falaise de poudingue, j'ai trouvé que les cailloux faisaient penser aux raisins de Corinthe dans un pudding. Et c'est bien du nom du dessert que vient celui de la roche !

Le terme géologique "poudingue" vient de "pudding", par analogie entre la roche et le dessert.

Un poudingue est une roche détritique, c'est-à-dire dont les constituants sont issus d'autres roches altérées. Au sein de cette famille, elle fait partie des conglomérats, les roches dont les plus gros constituants (appelés "clastes") ont plus de 2mm. Dans les conglomérats, on distingues les brèches, dont les clastes sont anguleux, et les poudingues, dont les clastes sont arrondis.

Un poudingue, c'est typiquement une roche dans laquelle des galets sont prisonniers d'une gangue de matière solide de texture fine. Et ça évoque bien un pudding, avec la gelée qui contient des morceaux de fruits.

Cette roche est souvent révélatrice d'un milieu marin très proche du continent. En s'éloignant du continent, et donc de la source de sédiments, on trouve des roches de plus en plus fines. En gros, ça donne : poudingue flèche grès flèche schiste.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Groultoudix



Inscrit le: 05 Apr 2007
Messages: 137
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 01 Aug 07, 16:20 Répondre en citant ce message   

j'ai cherché l'étymologie de pudding... et bien ça viendrait de 'boudin' !

Tiens, voilà du poudingue...

@Maisse : merci d'avoir rafraîchi mes vieux souvenirs de géol...
Une question : est-ce que la francisation "poudingue" pré-existait pour le dessert (comme 'fioul' pour fuel ou 'bifteck' pour beefsteak) ou est-ce que nos géologues français ont voulu se démarquer du pudding ?? Il me semble que d'habitude le géologue est grand amateur de termes étrangers (cuesta, sebkha, pillow-lava, karst, slumping...).

Citation:
En s'éloignant du continent, et donc de la source de sédiments, on trouve des roches de plus en plus fines. En gros, ça donne : poudingue flèche grès flèche schiste.

Pas tout à fait ; c'est l'argile qui est la roche détritique fine. Quand cette argile, par son enfouissement, est soumise à des hautes pressions et températures elle se métamorphise et devient du schiste; en gros, elle 'cuit', un peu comme dans le four d'un potier.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2049
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Wednesday 01 Aug 07, 16:44 Répondre en citant ce message   

Non, le schiste n'est pas forcément métamorphique. Les schistes bitumineux du toarcien du Luxembourg (mon sujet de mémoire :rigole:) par exemple, sont une roche cohérente non métamorphique. Il en va de même de la quasi totalité des schistes des bassins dévono-carbonifères de Wallonie. Quand une roche meuble subit le processus d'induration pour devenir une roche cohérente, ça n'implique pas forcément un métamorphisme. C'est le cas des argiles qui deviennent des schistes.

Dans mon exemple, je ne prend que des exemples de roches cohérentes correspondant à un éloignement croissant de la source de sédiment. Et la séquence classique est poudingue - grès - schiste.

Après, on peut effectivement raffiner le modèle. Mais je pense que ce n'est pas le propos ici. Babel est un forum de langues, pas de sédimentologie Clin d'œil Mais si tu veux on peut en discuter en privé. Ça fait longtemps que je n'ai plus discuté de dépôts sédimentaires, de séquences, de lutites ou encore de macroclastes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Groultoudix



Inscrit le: 05 Apr 2007
Messages: 137
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 01 Aug 07, 16:58 Répondre en citant ce message   

m'aurait-on menti pendant toutes ces années ???
choqué
C'est la définition que j'ai apprise : "un schiste est une roche métamorphique d'origine sédimentaire". Mais c'est vrai que je vois mal un schiste bitumineux "cuire"... Alors je vais aller réviser gentiment, et après je veux bien m'instruire par MP.

Pour en revenir au poudingue, il semble que le mot désignant le gâteau ait été francisé en 'poudingue' au au XVIIIè siècle, dans doute avant de désigner la roche. J'ai trouvé une recette en ch'ti : Arcette ed plum-poudingue à l’mote ed Calais.
Les anglais appellent cette roche puddingstone.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1150
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Thursday 02 Aug 07, 0:15 Répondre en citant ce message   

Je pense (avec certitude) que Groultoudix confond avec la chanson de la Légion Etrangère:
Citation:
Tiens, voilà du boudin, voilà du boudin, voilà du boudin
Pour les Alsaciens, les Suisses et les Lorrains,
Pour les Belges, y en a plus,
Pour les Belges y en a plus,
Ce sont des tireurs au cul.
Pour les Belges, y en a plus,
Pour les Belges y en a plus,
Ce sont des tireurs au cul.

I.
Au Tonkin, la Légion immortelle
A Tuyen Quang illustra notre drapeau,
Héros de Camerone et frères modèles
Dormez en paix dans vos tombeaux.

II.
Au cours de nos campagnes lointaines,
Affrontant la fièvre et le feu,
Oublions avec nos peines,
La mort qui nous oublie si peu.
Nous, la Légion

1ére sonnerie
Nous sommes des dégourdis,
Nous sommes des lascars
Des types pas ordinaires.
Nous avons souvent notre cafard,
Nous sommes des légionnaires.

2éme sonnerie
Nos anciens ont su mourir.
Pour la gloire de la Légion
Nous saurons bien tous périr
Suivant la tradition.

Mais d'autre part, il a raison. Le Pudding allemand, d'après Duden Herkunftswörterbuch, est venu de l'anglais au 17e siècle, pour désigner un mélange farineux avec viande et légumes, cuit dans de l'eau. Mais ce mot anglais serait emprunté au français 'boudin', comme des centaines d'exemples de termes culinaires anglais: le terme anglo-saxon désigne toujours l'animal courant dans le pré ou la basse-cour, et le terme emprunté au français désigne toujours ce qui se trouve dans notre assiette.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Groultoudix



Inscrit le: 05 Apr 2007
Messages: 137
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 02 Aug 07, 9:41 Répondre en citant ce message   

felyrops a écrit:
Je pense (avec certitude) que Groultoudix confond avec la chanson de la Légion Etrangère

Ben en fait, Groultoudix voulait surtout faire un jeu de mots à deux balles. embarrassé


petit HS : dans un album d'Astérix (mais lequel ?), en arrière-plan de la scène principale, un légionaire sur un marché demande 'vous avez du boudin ?'.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Kyrillion



Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 311
Lieu: Haute-Savoie

Messageécrit le Friday 03 Aug 07, 21:45 Répondre en citant ce message   

Cette complexité en matière de roches, c'est dingue !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6510
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Saturday 04 Aug 07, 1:38 Répondre en citant ce message   

En anglais, il faut differencier pudding et plum pudding.


Le flan et le gâteau de riz sont des puddings. Ce sont des produits homogènes.
Le plum pudding, lui, comprend des morceaux visibles.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
acdebombourg



Inscrit le: 30 Mar 2007
Messages: 225
Lieu: Viviers du Lac

Messageécrit le Tuesday 07 Aug 07, 11:19 Répondre en citant ce message   

Les poudingues sont souvent des amas de gravier d'origine morainiques ou alluvionnaires de rivières sédimentés agglomérés et fixés entre eux par un ciment naturel (souvent un calcaire).
En fonction des contraintes qu'ils ont subi lors de la sédimentation ils sont plus ou moins friable (parfois pas du tout, et parfois beaucoup).
En zone de montagne, ils apparaissent parfois sous forme de cheminées de fées ou bien comme des monolythes (celui de Sollières Sardières en Haute Maurienne est fait d'un certain poudingue)
Dans les pyrénées, au environs du col du Somport, il y a de nombreux blocs de roche poudingue érodés au milieux d' alpages où paissent des chevaux en liberté ( la roche grise a l'air d'un béton fait avec du gros gravier).
Dans la région lyonnaise, parmi d'autres roches dont certaines sont meubles, les poudingues recouvrent les roches cristallines du massif hercynnien. On en voit des affleurements sur les côte du plateau entre Saöne et Rhône. L'ensemble de ces roches disparates est un danger pour les balmes lyonnaises. L'eau s'accumule dans des poches qui se rompent et provoquent par reptation sur les roches cristallines, des glissement de terrain meurtriers (le glissement du chemin neuf à Lyon en est un exemple).C'est pourquoi, les balmes lyonnaises sont surveillées de très près.
En Bretagne, sur la plage du pays bigouden entre Penhors et la Torche, on trouve des galets de toutes couleurs et de toute nature qui sont parfois eux mêmes fait en poudingue.
D'après les "indigènes" ce sont des galets rapportés par des glaciers scandinaves lors de la dernière glaciation, et on peut précisément définir le lieu d'où ils proviennent.

En Allemagne, le "puding" est un dessert. C'est une sorte de flan qui peut être à base de poudre d'oeuf ou bien une sorte de gelée artificielle parfumée, colorée et sucrée chimiquement souvent arrosée de crème anglaise (artificielle aussi bien sûr)(not délicious, Michonnet!)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2049
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Tuesday 07 Aug 07, 11:39 Répondre en citant ce message   

acdebombourg a écrit:
Les poudingues sont souvent des amas de gravier d'origine morainiques ou alluvionnaires de rivières sédimentés agglomérés et fixés entre eux par un ciment naturel (souvent un calcaire).


Non, pas "souvent", seulement "parfois". Les poudingues morainiques sont plutôt l'exception face aux poudingues marins.

Citation:
D'après les "indigènes" ce sont des galets rapportés par des glaciers scandinaves lors de la dernière glaciation, et on peut précisément définir le lieu d'où ils proviennent.


C'est la preuve qu'en matière de science il faut se méfier de ce que disent les indigènes Clin d'œil Aucune des trois dernières glaciations (Mindel, Riss, Würm) n'a atteint la Bretagne.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1150
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Tuesday 07 Aug 07, 13:44 Répondre en citant ce message   

Et les pierres, dites "silex", sont de quelle origine? Elles aussi sont à l'origine incluses dans un "ciment naturel".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2049
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Tuesday 07 Aug 07, 14:20 Répondre en citant ce message   

Le silex, c'est différent. Le processus de formation a lieu au sein même de la roche. Ce ne sont pas des morceaux amenés déjà constitués.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Marden



Inscrit le: 16 Nov 2004
Messages: 469
Lieu: Seine-et-Marne, Ardennes

Messageécrit le Tuesday 07 Aug 07, 14:49 Répondre en citant ce message   

Tiens ! Voilà du poudingue ardennais, de Fépin à Bogny, en passant par le Ravin de l'Ours, ou comme ici, à la Roche aux Corpias.


@Maisse :
1) existe-t-il, en Ardenne, ainsi que je l'ai lu sans y croire, une présence de granit ?
2) y as-tu connaissance de roche volcanique ? (je n'ai jamais réussi à dénicher "la Tête de la Vieille", je n'ai pas fait vraiment d'effort à ce sujet)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2049
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Tuesday 07 Aug 07, 15:21 Répondre en citant ce message   

Ah, le granit, encore un attrape-couillon ! Tu as bien fait de te méfier, tu ne t'es donc pas laissé attrapé Clin d'œil

Le granite est une roche intrusive, elle résulte du refroidissement et de la solidification d'un magma dans la croute terrestre. Il faut aussi que ce magma ait une certaine composition chimique, riche en silice, sinon, ce serait une diorite, un gabbro ou toute autre roche de même nature physique mais ayant une autre composition chimique.

Le granit est une roche présentant un grain et qui peut être polie, quelle que soit sa nature. Et on trouve en Ardenne du "petit granit", une roche formée de sédiments carbonatés au sein de laquelle certains fossile (les crinoïdes) donnent un aspect constellé... comme du granite ! C'est très joli, le "petit granit", mais ce n'est pas du granite.

Toujours dans le même genre : le marbre des carriers n'est pas celui des géologues ! Pour un carrier, un marbre c'est une pierre qu'il peut polir. Pour un géologue, c'est un calcaire métamorphisé (tansformé sous l'effet de la chaleur et/ou de la pression). Le marbre de Carrare et les "Connemara Marbles" sont des marbres selon les deux acceptations. Les marbres de la région de Couvin le sont seulement pour les carriers. Pour moi, ce sont des calcaires récifaux.

La langue populaire et la langue scientifique sont parfois différentes, avec tout ce que ça entraîne comme risques de confusion !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Malou



Inscrit le: 20 Sep 2005
Messages: 64
Lieu: Olne, province de Liège, Belgique

Messageécrit le Tuesday 07 Aug 07, 20:31 Répondre en citant ce message   

Voici ce que je trouve dans le Robert "Dictionnaire historique de la langue française":

poudingue: de l'anglais "pudding"
roche détritique formée par un conglomérat de cailloux ou de galets liés par un ciment naturel

pudding: du moyen anglais poding, puddying (13e s), au pluriel "boyau" (15e s)
Sorte de boyau, estomac ou boyau rempli de viande hachée
...Certains rapprochent le mot anglais du bas allemand "pudding" ou de l'irlandais "putog", retrouvant la racine germanique "pud-", gonfler

boudin: 13e s, radical "bod" exprimant l'enflure (bedaine-gonfler les lèvres en boudant), ou du latin "botellinus", dérivé de "botellus, botulus", boyau
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008