Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
"Oui" et "Si" - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
"Oui" et "Si"
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Cadmos



Inscrit le: 18 Mar 2007
Messages: 34
Lieu: Haute-Normandie

Messageécrit le Wednesday 08 Aug 07, 11:03 Répondre en citant ce message   

Je me demande depuis un certain temps pourquoi le français a deux mots pour dire "oui", "si" étant utilisé pour répondre à un énoncé négatif.

D'où vient l'existence de ces deux mots au sens presque équivalent en français ? Y a-t-il quelque chose d'équivalent dans d'autres langues ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Lou caga-blea



Inscrit le: 05 Sep 2006
Messages: 514
Lieu: Nissa

Messageécrit le Wednesday 08 Aug 07, 11:16 Répondre en citant ce message   

Les mots en question ne sont pas totalement équivalents : oui (< *hoc il) est la particule d'affirmation non marquée du français. Elle sert à répondre à une question par l'affirmative ; si (< lat. sic "ainsi, de cette manière") sert à renchérir et à répondre par l'affirmative à une question ou un énoncé qui sous-entendait une réponse négative.
ex.
- Tu n'es pas allé à l'école hier.
- si ! (sous-entendu : j'y suis allé).

L'allemand a un tour similaire avec doch, qui substitue ja dans les mêmes conditions.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2847
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Wednesday 08 Aug 07, 11:32 Répondre en citant ce message   

En grec aussi on a deux formes pour dire oui

ναι (nè): oui
μάλιστα (malista) : oui (renforcé)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3122
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Wednesday 08 Aug 07, 11:34 Répondre en citant ce message   

Dans ce cas, oui et si ont un sens exactement inverse:
N'es-tu pas allé nager ? ( Parce que l'école, ce n'est pas exactement de saison)

Oui ! -> Oui, c'est vrai, je ne suis pas allé nager -> Je confirme que je ne suis pas allé nager.

Si ! -> Si, c'est faux, je suis allé nager -> J'infirme la question: Je suis allé nager.


Dernière édition par Jean-Charles le Wednesday 08 Aug 07, 13:03; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cadmos



Inscrit le: 18 Mar 2007
Messages: 34
Lieu: Haute-Normandie

Messageécrit le Wednesday 08 Aug 07, 11:41 Répondre en citant ce message   

C'est marrant, à "n'es-tu pas allé nager ?", j'aurais plutôt tendance à répondre "non" pour confirmer.

Et sur le plan étymologique, comment s'explique l'existence de ces deux termes ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Lou caga-blea



Inscrit le: 05 Sep 2006
Messages: 514
Lieu: Nissa

Messageécrit le Wednesday 08 Aug 07, 12:21 Répondre en citant ce message   

oui < *hoc il. L'élément hoc est le démonstratif neutre sg. lat., "ceci, cela", employé en roman pour affirmer "c'est cela" (cf. occ. òc "oui" < lat. hoc). L'innovation du français consiste à appuyer le dém. hoc par le pronom personnel sujet requis par la proposition: on avait, dans l'ancienne langue, o-je dans des énoncés à la 1ère personne (- viens-tu ? - o-je !), o-tu pour la P2 (- Je suis trop sympa ! - o-tu !!), et o-il pour la P3. Comme les énoncés à la 3e pers. étaient les plus nombreux, o-il (oil) est devenu la forme non marquée et a supplanté les autres.

si < lat. sic "ainsi, de cette manière".

Mais ce n'est pas l'étymologie qui explique la spécialisation des adverbes: l'italien ne connaît que si (< sic), et n'a pas le strict équivalent de notre si (il doit recourir à d'autres adverbes de surenchère, mais qui ne sont pas spécialisés dans ces emplois).

Personnellement, quand j'étais petit (mais je vous rassure, j'ai toujours du mal avec les négations, surtout les doubles), les réponses aux questions négatives me posaient un insurmontable problème de logique. Car naturellement, à une question comme "n'es-tu pas allé nager" je voulais répondre "oui" pour dire que je n'y étais pas allé, et "non" pour dire que j'y étais allé. Or, dans la pratique, les gens font l'inverse. Etais-je trop logique ???
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pixel



Inscrit le: 14 Dec 2004
Messages: 961
Lieu: Au pays des grenouilles, avec vue sur la mare...

Messageécrit le Wednesday 08 Aug 07, 12:30 Répondre en citant ce message   

Moi d'abord "n'es-tu" je l'écrirais sans "t".

Plus sérieusement, il y a peut-être des différences entre les régions francophones ? Parce qu'à : "ne vas-tu pas manger ?", je répondrais :
- "non" pour confirmer que je ne vais pas manger
- "si" pour dire que j'y vais.

En Suisse, vous pourriez répondre "oui" ?

Notez qu'en japonais, on répond par "oui" ou "non" pour dire : "oui le contenu de ta phrase est vrai" ou "non, le contenu de ta phrase est faux".

Par exemple :
食べませんか。(vous ne mangez pas ?)
はい。(oui => non je ne mange pas)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Sylphe



Inscrit le: 15 Jan 2005
Messages: 117

Messageécrit le Wednesday 08 Aug 07, 12:34 Répondre en citant ce message   

Cadmos a écrit:
C'est marrant, à "n'es-tu pas allé nager ?", j'aurais plutôt tendance à répondre "non" pour confirmer.

C'est en quelque sorte une contraction de : "Tu es allé nager, n'est-ce pas ?"
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Feintisti



Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1592
Lieu: Liège, Belgique

Messageécrit le Wednesday 08 Aug 07, 16:54 Répondre en citant ce message   

En wallon, on utilise un "oui" (oyi, awè, åy), un "si" (siya), un "non" qui confirme (nonna) et un "non" qui infirme (neni). J'avoue que j'ai plus entendu le "neni" que le "nonna"...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1227
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Wednesday 08 Aug 07, 17:09 Répondre en citant ce message   

En suédois et en danois, l'usage que j'ai appris est

Suède Danemark ja = oui Français
Suède Danemark jo = si Français

Ce n'est peut-être pas toujours respecté, mais l'idée est semblable.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2778
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Thursday 09 Aug 07, 1:33 Répondre en citant ce message   

en piémontais, on dit

"si" ou "sé" = oui

"eu" ou "eui" = si

"eui" a la meme racine de oui ["hoc il(lum est)]

A' Turin on dit "si" et "eu".
Dans le Piemont du sud (province de Coni) on dit "sé" et "eui"

A' noter comme aussi dans la France du Sud on dit "oue" er non "oui"!

Il y a aussi la possibilité, en piémontais, de substitution de "eu/eui" avec "già" ou "giàqque" (que serait "déja"/"déja que")
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3122
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Thursday 09 Aug 07, 3:38 Répondre en citant ce message   

C'est surtout le cas en francoprovençal: On peut dire que ouèille, oué ou ouè sont la version moderne, franpitane, du patois .

Je crois que le francoprovençal est souvent compris par les Italiens et perçu comme un dialecte piémontais ou lombard, p. ex.

Il y a là un large champ de recherches à mener si on considère l'arpitan comme italique au lieu de le considérer comme roman.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Tudwal



Inscrit le: 13 Nov 2006
Messages: 39
Lieu: an Oriant (Breizh)

Messageécrit le Thursday 09 Aug 07, 13:40 Répondre en citant ce message   

en breton, nous avons :

pour confirmer une question affirmative : YA
pour répondre négativement à une question affirmative : reprise du verbe au négatif, il n'y a pas de mot spécifique sauf parfois KET (contraction de la négation) et PAS, NEPAS, NOMPAS en dialecte vannetais

pour confirmer une question négative : NANN
pour répondre négativement à une question négative : EO (équivalent du SI français)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Keko_dc



Inscrit le: 15 Dec 2006
Messages: 510
Lieu: Barcelona

Messageécrit le Thursday 09 Aug 07, 14:52 Répondre en citant ce message   

En gallo, yan c'est le si et vèir l'oui.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2778
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Thursday 09 Aug 07, 15:24 Répondre en citant ce message   

Jean Charles dit:

"Je crois que le francoprovençal est souvent compris par les Italiens et perçu comme un dialecte piémontais ou lombard, p. ex. "

je réponds:

moi je suis italien et ma perception du francoprovençal c'est celle d'un dialecte roman : un forme de roman...du latin évolué de la zone occidentale du ex empire...

Le piémontais a des choses en commune avec le même, mais c'est différent: par-ce-que il a aussi des influences du milanais et des dialectes occitans, comme ressent du français officiel ou de celle archaïque.

Pensez que le piémontais utilise le verbe "venta" (il faut) qu'on retrouve dans les documents de Guillaume le Conquérant.
Le lombard aussi a des choses en commune avec le francoprovençal, mais c'est une chose différente.

Tous sont des simple nuances évoluées d'un même langage: le latin populaire occidental.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008