francique moselle

Mondàà de 27. Juni 2016

Redde-n-ìhr Plàtt

Redde-n-ìhr Plàtt ? Schwäddsen-er Blòdd ?   Schwätzt Dir Platt ?

 

 

Ces pages sont consacrées à la langue régionale de la partie germanophone du département de la Moselle: le francique.

 

Moins connue du grand public, pour ne pas dire inconnue, cette langue régionale de France est un dialecte de la famille moyen-allemande parlé des deux côtés de la frontière franco-allemande actuelle. Elle est l'expression d'une population frontalière et transfrontalière.

 

Des 24 langues régionales parlées sur le territoire français, répertoriées en 1999 par Bernard Cerquiglini, directeur de l'Institut national de la langue française (CNRS), dans un rapport remis au ministre de l'Éducation nationale, de la Recherche et de la Technologie, ainsi qu’à la ministre de la Culture et de la Communication, le francique est la 3ème langue régionale de France avec 400.000 locuteurs.  Il vient après l'occitan (loin en tête) et l'alsacien.

 

Si l'essentiel des rubriques tentent de s'intéresser indifféremment à toutes les variantes franciques de la Moselle, voire au-delà, la partie grammaticale et le dictionnaire en ligne portent sur le francique rhénan  du Sud-Est mosellan qui fait la jonction avec l'aire dialectale alsacienne.

 

Le terme "francique" est récent, plutôt scientifique. Sur le terrain, les gens disent parler  le Platt, on entend aussi souvent le mot "patois".

Ces pages entendent illustrer de manière simple la pluralité des dialectes mosellans dans une région de France que nombreux observateurs n'arrivent pas à identifier de manière aussi simple que l'Alsace ou le Pays basque.  On ne peut, en effet,  pas dire qu'en Moselle on parle mosellan !

 

La Moselle germanophone n'a pas connu dans son histoire une période où l'on pourrait la désigner de manière homogène comme un état géopolitiquement bien défini. La période historique la plus longue fut le bailliage d'Allemagne dans le duché de Lorraine très tolérant vis-à-vis du bilinguisme.

 

Il faut donc concevoir cette région comme plurielle par essence, à la fois pour des raisons historiques et linguistiques. C'est cette diversité que nous voulons apprécier dans ces pages afin de mettre en évidence le rôle transitoire de la région mosellane entre le monde bas-francique des Pays-Bas, le francique d'Allemagne centrale et  la sphère alémanique de l'Alsace et de la Suisse.

 

Auteur: Contact

LIENS VERS D'AUTRES SITES DEDIES AUX LANGUES REGIONALES D'ALSACE-MOSELLE :

Alsannuaire. Le moteur de recherche 100% alsacien. Annuaire des sites web en alsace Verdammi.org