livre arabe parlé au Caire
Commander le livre
Leçon 1 - L'arabe parlé au Caire - page
L'arabe parlé au Caire


Leçon 1



Remarques préliminaires sur la prononciation


1) Il y a 6 voyelles brèves :

- a (de mal)
- â (de mâle)
- e (de dé)
- i
- o (de tôt)
- u (de foule)

et les 6 voyelles longues correspondantes : A, Â, E, I, O, U


2) Les consonnes M - L - N - F - Š (=ch) - W (de watt) - Y ( de yeux) - B - K - et G (de garçon) se prononcent comme en français.

I- Compréhension

1. Ya BÂBâ

BÂBâ : papa. Le p n'existe pas en arabe. MâMâ : maman.

Ya : particule dont l'un des emplois est celui dit du vocatif. C'est le ô de "Ô temps, suspends ton vol". On voit que son emploi en arabe ne se limite pas à la poésie. Ce petit mot est indispensable pour interpeler quelqu'un.


2. FEN YuNAN ?

YuNAN : Yunan, prénom d'homme.

FEN ? : où ?

Traduction : Où est Yunan ?

Remarque : Il y a bien l'équivalent arabe du verbe être mais il n'est pas utilisé au présent de l'indicatif.


3. u NAYeL FEN ?

u : et. Sa prononciation oscille entre /ou/ (de foule) et /wa/.

NAYeL : Nayel, autre prénom d'homme.

Traduction : Et Nayel, où est-il ?


4. NAYeL MuŠ NAYeM

MuŠ : ne ... pas ..., particule négative. Le u, très faiblement prononcé, s'entend parfois comme /eu/ dans neuf.

NAYeM : adjectif verbal du verbe NAM = il a dormi. Il a donc un sens proche de "dormant, endormi". (En parlant d'un pneu, il signifie aussi "à plat, dégonflé".

Remarque : L'infinitif n'existe pas en arabe. La forme conjuguée la plus simple étant la troisième personne du singulier du passé, c'est elle qui représente l'ensemble des formes d'un verbe, notamment comme entrée de dictionnaire.


5. NAWi YeMŠi WaYYa FuLAN

NAWi : adjectif verbal du verbe NaWa = avoir l'intention de.

YeMŠi : ce mot se compose du préfixe Ye- indiquant qu'il s'agit de la troisième personne du masculin, et du verbe MeŠi = marcher, partir.
On appellera ici "conditionnel" ce temps de la conjugaison. Il est employé chaque fois qu'on ne sait pas si l'action en question aura lieu ou non.

WaYYa : avec.

FuLAN : Untel. (Cf. l'espagnol fulano)

Traduction littérale : (Il est) ayant l'intention de partir avec Untel.

II- Composition

À l'aide des cinq énoncés (en gras) ci-dessus auxquels vous ajouterez NAYeM, composez un mini-dialogue entre un enfant et son père. Il y a deux questions et deux réponses.

(Solution p. 30)

III- Mémorisation


IV- Déductions


1. NAWi : d'où MAŠi = marchant. En réponse à une proposition, ce mot signifie aussi "d'accord, ça marche".

2. MuŠ NAYeM : d'où MuŠ MAŠi = il ne s'en va pas, il ne marche pas.

3. YeMŠi : d'où YeNAM.

V- Transpositions

1. Untel dort.
2. Il a eu l'intention de s'en aller avec Nayel.
3. Il n'a pas l'intention de dormir.
4. Où est Untel ? - Il est parti.
5. Où Untel a-t-il dormi ?

(Solutions p. 35)








L'arabe parlé au Caire

par Jean-Claude Rolland

Commander le livre

index & contact - lexique arabe-français