livre arabe parlé au Caire
Commander le livre
Leçon 18 - L'arabe parlé au Caire - page
L'arabe parlé au Caire


Leçon 18



I- Compréhension


1. HoWWa FEN BaSS ?

HoWWa : pronom isolé de la 3e personne du masculin singulier. En l’absence du verbe « être » (KAN) au présent, son emploi est indispensable.

BaSS : a ici le sens de “alors”.


2. u HeYYa FEN ?

HeYYa : pronom isolé de la 3e personne du féminin singulier.


3. *aNa MeḤTAGat L-oh

MeḤTAG : adjectif verbal du verbe *eḤTAG, avoir besoin (de : Le)

-oh : pronom suffixe de la 3e personne du masculin singulier. Il se réduit à -h après une voyelle, comme on le verra ci-dessous dans l’énoncé 11 (CaLE-h).


4. *aNa MuŠ ŠAYeF-Ha

-Ha : pronom suffixe de la 3e personne du féminin singulier.


5. Ya SID-i

SID, contraction de SaYYeD, plur. *aSYAD : monsieur.
*eS-SaYYeD FuLAN : Monsieur Untel.
Ya SID-i ! : Monsieur !


6. La*, Ya SeTT-i, Da MuŠ HeNa

SeTT, plur. SeTTAT : dame.
*eS-SeTTe FuLANat : Madame Untel.
Ya SeTT-i ! : Madame !

Da : celui-ci, mais, en français, dans ce contexte, on dirait plutôt « il ».

HeNa : ici.


7. *aHE HeNAK

*aHE : la voici, la voilà. *aHO : le voici, le voilà.

HeNAK : là, là-bas.


8. ŠoFTe GOZ-i ?

GOZ : mari, époux.
De la même racine G-W-Z que *eTGaWWeZ (Leçon 11).


9. GaRa *Eh ?

GaRa : courir ; arriver (impers.) Dans ce deuxième sens on emploie aussi ḤâṢâL.
L’impératif (Cours !) de GaRa est : *eGRi !


10. MeRAT ḤâḌReT-aK CaYeZA-K

MeRAT ... : la femme, l’épouse de
MaRat, plur. NeSA*, vulg. NeSWAN : femme, être humain du sexe féminin.

ḤâḌReT-aK : terme de politesse équivalent à l’emploi du « vous » en français. On dira donc MeRAT-aK, ta femme, mais MeRAT ḤâḌReT-aK, votre femme.
De la même racine Ḥ-Ḍ-R, nous avons déjà rencontré ḤÂḌeR (Leçon 8) et ḤâḌḌâR (Leçon 17).
Un synonyme de ḤâḌReT-aK est SeYADT-aK, de la même racine S-Y-D que SaYYeD (énoncé 5).

CaYeZA- : lorsque l’adjectif verbal féminin est suivi d’un pronom personnel suffixe, la terminaison –at se change en –A, ce qui a pour conséquence que le pronom masculin –aK devient –K (et que le pronom féminin –eK devient –Ki).


11. RUḤ DaWWaR L-i CaLE-h MeN FâḌL-aK

DaWWaR : faire tourner. Suivi de CaLa : chercher. L’adjectif verbal est MeDaWWaR.
De la même racine D-W-R, nous avons rencontré MuDIR (Leçon 9) et DOR (Leçon 11).

CaLE-h : contraction de CaLa-oh (cf. énoncé 3).
De la même façon, CaYeZA-h est la contraction de CaYeZa-oh.

FâḌL : grâce, bonté.
MeN FâḌL-aK : s’il te plaît.
De la même racine F-Ḍ-L, nous avons rencontré *eTFâḌḌâL (Leçon 7)
II- Composition


À l’aide des 11 énoncés ci-dessus et des deux suivants : Ya WaLaD ! – Ya SID-i ! – composez deux courts dialogues, l’un entre une dame et un petit garçon, l’autre entre le mari de la dame et le même petit garçon.

(Solution p. 81)
III- Mémorisation


Variante : inverser les rôles. Le mari cherche sa femme et s’adresse à une petite fille.
IV- Déductions


1. Reprendre le dialogue n° 15 et rapporter à la 3e personne du féminin singulier ce que vous savez des paroles de la voyageuse : RAḤeT eL-oqṢoR eS-SaNat *elle FATeT, etc.

2. Même exercice en remplaçant « voyageuse » par « voyageur ».

(Solutions p. 88)
V- Questions


1. *eS-SeTT KANeT MeḤTAGat Le MIN ?
2. (Leçon 17) *eS-SaYYeD SAB MeRAT-oh TeCMeL *Eh ?
3. (Leçon 6) WAḤeD MeN eL-eTNEN KAN MaŠrUL Leh ?
(Pour les réponses à ces trois questions, voir p. 88)
4. DaWWaRT CaLa ḤaDD / ḤAGat *eN-NâHÂR-Da ?
5. *eNTa MeḤTaG Le ḤaDD / ḤAGat DeLWaqTi ?
6. GaRa / ḤâṢâL *Eh *eN-NâHÂR-Da / *eMBAReḤ ?
7. ŠeReBT Eh *eN-NâHÂR-Da ?
8. Ha-TeCMeL Eh *eL-LELat / BoKRa *eṢ-ṢoBḤ ?
9. *eNTa CAReF SeFAReT FRaNSa HeYYa FEN ?
10. WaRA-K MaŠaWIR *eN-NâHÂR-Da ?
11. *eNTa TaCBAN ? Leh ?
VI- Transpositions


1. Il y a un voleur dans le train. L’agent le cherche.
2. Que penses-tu des gens qui boivent du thé ?
3. Où est votre billet ? – Le voici.
4. Si c’est très fatigant, ne le fais pas. (Ma TeCMeL-U-Š. Remarquer la transformation de -oh- en -U-).
5. Je voudrais un billet pour l’avion de samedi prochain, s’il vous plaît.
6. À quelle heure part-il (l’avion) ? – À huit heures et neuf minutes.
7. Qu’est-ce qui arrive cette semaine ? – Rien du tout.
8. Marche ou cours mais viens ici (pour) que je te parle.
9. Le numéro de votre billet, c’est 6 ou 7 ?

(Solution p. 89)
VII- Initiation à l’écriture arabe (suite)


1. La lettre ففف (fā’) est l’équivalent de la consonne f. Elle est donnée ici sous ses trois graphies selon sa place dans le mot. Vous pouvez maintenant lire les mots suivants :

في Fe - فلان FuLAN - فتح FaTaḤ - خاف XAF


2. La lettre ققق (qāf), donnée ici sous ses trois graphies selon sa place dans le mot, se prononce en arabe du Caire exactement comme la ء (hamza, voir Leçons 2 et 14). Nous les avons ici transcrites différemment par respect pour leur différence de graphie en arabe. Vous pouvez maintenant lire les mots suivants :

قبل qaBL - قوي qaWi - حق Ḥaqq


3. La lettre ععع (‘ain) est l’équivalent de la consonne fricative pharyngale sonore que nous avons transcrite C dans cet ouvrage (voir Leçon 9). Elle est donnée ici sous ses trois graphies selon sa place dans le mot. Vous pouvez maintenant lire les mots suivants :

على CaLa - معقول MaCqUL - عرب CaRaB - يعني YaCNi


4. La lettre غغغ (ghayn) est l’équivalent de la consonne fricative vélaire sonore que nous avons transcrite r dans cet ouvrage, pour sa proximité avec le r « grasseyé » français (voir Leçon 3). Elle est donnée ici sous ses trois graphies selon sa place dans le mot. Vous pouvez maintenant lire les mots suivants :

شغل ŠorL - مشغول MaŠrUL


5. Lisez et écrivez :

في - فلان - فتح - قبل - قوي - حق - خاف - على - معقول - عرب - يعني - شغل - مشغول



(c) photo Raymond Collet
1001images.com











L'arabe parlé au Caire

par Jean-Claude Rolland

Commander le livre

index & contact - lexique arabe-français