livre arabe parlé au Caire
Commander le livre
Leçon 20 - L'arabe parlé au Caire - page
L'arabe parlé au Caire


Leçon 20



I- Compréhension


1. NaCaM Ya SID-i ?

NaCaM : oui, je vous écoute.


2. WaRRI-Ni KeDa

WaRRa, YeWaRRi : montrer. WaRRI-Ni : montre-moi.


3. WeNTa, KaTaBTe *Eh ?

KaTaB, YeKTeB : écrire.


4. *aNa *ASeF qaWi

*ASeF : désolé. Synonyme de la même racine : MeT*aSSeF.


5. *eL-ḤeṢAB Da râLâṬ

ḤeṢAB : note, compte, addition.

râLâṬ : erreur. Ce nom s’emploie également (comme ici) en fonction adjectivale avec le sens de « faux, erroné ».


6. u SeTTat u XaMSat YeBqa ḤDŠâR

ḤeDŠâR : onze. NB : à partir de « onze », l’objet compté se met au singulier.
(Prononciation : remarquer l'élision du e dans l'énoncé.)

Baqa, YeBqa : devenir, être ; faire, avoir pour résultat (comme ici). On a déjà rencontré (Leçon 4, énoncé 8) la forme Baqa, figée, avec une fonction adverbiale.
Voici d’autres exemples d’emploi de ce verbe très usuel :
YeBqa L-aK *Eh ? – YeBqa *eBN-i : Quel lien de parenté y a-t-il entre vous deux ? (litt. Il est quoi pour toi ?) – C’est mon fils.
YeBqa HoWWa *eLLe Gah : Ce doit être lui qui est venu.
Ma TeBqA-Š MeStaCGeL KeDa : Ne sois pas si pressé.


7. *eTNŠâR. *Ah, ṢâḤIḤ, Fih GeNEh ZeYADat

*eTNŠâR : douze.

ZeYADat : cf. Leçon 15, énoncé 1. Ici il s’agit d’argent. Il y a une livre « de plus ».


8. MaCLEŠ, BaSSe MaRRat TANYat, XoD BAL-aK

MaCLEŠ : tant pis, ça ne fait rien, ce n’est pas grave.

MaRRat, plur. MaRRAT : fois.

TANi : deuxième, autre.
MaRRat TANYat : une autre fois, la prochaine fois.
TANi MaRRat : la deuxième fois.


II- Composition


À l’aide des huit énoncés ci-dessus et des suivants : ṬâYYeB – *eTNEN u *aRBaCat YeBqa SeTTat – *eZZaY râLâṬ ? – MuŠ MaCqUL ! – Ya RaYYeS ! – BoṢṢe Be NaFS-aK – La*, MaCqUL qaWi – *aYWah, GAY, composer un dialogue entre un garçon de café et un client au moment du règlement de l’addition.

(Solution p. 82)

III- Mémorisation

IV- Transpositions


1. Où habitez-vous (de politesse) ? – Sur la route de l’aéroport.
2. Vous êtes content ? Vous avez un bel appartement ? – Il est neuf mais un peu petit, et loin du centre-ville.
3. Venez habiter à Bab-el-Louq, il y a un grand appartement vide à côté du mien. – Vous parlez sérieusement ? – Bien sûr !
4. Tu écris bien mais ce mot est faux.
5. Le français est plus facile que l’arabe. – Enfin …
6. Madame ? – Vous pouvez me montrer un autre réfrigérateur ? – Désolé mais il n’y en a pas d’autre. – Merci ! – Je vous en prie.
7. Onze et douze, ça fait environ combien ? – Je ne sais pas, je suis encore (trop) petit.
8. Si tu vas à la campagne, prends un taxi indigène et parle avec les paysans (= *eL-FeLLaḤIN).
9. Allez, fais donc un peu plus de bruit pour que les gens te regardent.
10. Je voudrais acheter beaucoup de choses, mais quand je fais le compte … – Tant pis !
11. Toi aussi tu lui as parlé ? – Une seule fois.
12. Le voleur a jeté l’argent à dix kilomètres d’ici.

(Solution p. 90)

V- Initiation à l’écriture arabe (fin)


1. La lettre ههه (hā) est l’équivalent de la glottale fricative que nous avons transcrite H dans cet ouvrage (Leçon 8). Elle est donnée ici sous ses trois graphies selon sa place dans le mot. Vous pouvez maintenant lire les mots suivants :

هو HoWWa - هي HeYYa - هات HAT - شهر ŠaHR

NB : en position finale, cette consonne est le plus souvent muette en arabe du Caire. Nous l’avons alors représentée par un simple h.

Exemple : جنيه GiNEh.


2. La lettre ة (tā marbūṭa) est celle que nous avons représentée par un simple t. Elle ne se prononce qu’en liaison avec le mot suivant, auquel cas le t devient T dans la transcription.

Exemples : شقة Šaqqat - دقيقة DaqIqat - ثلاجة TaLLAGat - زبدة ZeBDat


3. L’ensemble composé du signe ً placé au-dessus de la dernière lettre d’un mot suivie d’un alif ا se prononce « aN ». C’est une graphie classique propre aux adverbes. Vous pouvez maintenant lire les mots suivants :

شكرًا ŠoKRaN - عفوًا CaFWaN - أبدًا *aBaDaN - تقريبًا TaqRIBaN


4. Lisez et écrivez :

هو - هي - هات - شهر - جنيه - شقة - دقيقة - ثلاجة - زبدة - شكرًا - عفوًا - أبدًا - تقريبًا




(c) photo Raymond Collet
1001images.com









L'arabe parlé au Caire

par Jean-Claude Rolland

Commander le livre

index & contact - lexique arabe-français