livre arabe parlé au Caire
Commander le livre
Leçon 21 - L'arabe parlé au Caire - page
L'arabe parlé au Caire


Leçon 21



I- Acquisitions


1. XâBâR, plur. *âXBÂR : information, nouvelle.
Exemples : *Eh L-âXBÂR ? : Quelles nouvelles ?
*âXBÂR-aK *Eh ? : Quelles sont les nouvelles en ce qui te concerne ?
*eL-âXBÂR : titre d’un quotidien cairote.


2. ŠaKL, plur. *aŠKAL : forme, manière, façon.


3. BUṢât, plur. -ÂT : pouce (mesure de longueur).


4. MaBRUK ! : Félicitations ! (Littér. Béni !). De la même racine B-R-K, BaRaKat, bénédiction, d’où, en français, « avoir la baraka » pour « avoir de la chance ». C’est cette même racine que l’on retrouve dans les prénoms ou patronymes Barak, Barack, Moubarak, et Baruch (prénom de Spinoza).


5. qaDIM, plur. qoDAM : ancien, vieux.


6. ḤeLu, fém. ḤeLWat, plur. ḤeLWIN : joli. Comparatif : *aḤLa, plus joli.


7. MoHeMM : important. Comparatif : *aHaMM.
*eL-MoHeMM *eNNe … : l’important, c’est que


8. qaDDe *Eh ? : combien ?
NB : la distribution des emplois entre « qaDDe *Eh » et « KaM » est comparable à celle que l’on trouve en anglais entre how much et how many, à savoir que le premier s’emploie pour les quantités indénombrables et le second pour les quantités dénombrables.
Exemples (remarquer leurs places respectives) :
FeLUS / RoZZ / ZeBDat qaDDe *Eh ?
KaM GeNEh / DeqIqat / BAKo / MOZat / WaLaD ? (remarquer l’emploi du singulier).


9. BeTAC-i, BeTAC-aK, etc. Fém. BeTaCT-i, BeTaCT-aK, etc. Plur. BeTUC-i, BeTUC-aK, etc. Ce mot un peu particulier, à mi-chemin entre le nom et l’adjectif, permet d’exprimer la possession, surtout dans les cas où la construction classique donnerait des résultats curieux. Par exemple, pour dire « mon mécanicien », on ne dit pas MeKaNIKi-Ya mais *eL-MeKaNIKi BeTAC-i.
Autres exemples : *eT-TaLLAGat BeTaCT-i (= mon réfrigérateur), *eL-WaLaDEN BeTUC-i (= mes deux enfants). Da BTaC NeSWAN : c’est un homme à femmes.


10. LAKeN : mais (opposition plus forte que dans BaSS).


11. Les nombres de treize à dix-neuf :

treize : TaLaTTŠâR
quatorze : *aRBaCTŠâR
quinze : XaMaSTŠâR
seize : SeTTŠâR
dix-sept : SaBaCTŠâR
dix-huit : TaMaNTŠâR
dix-neuf : TeSaCTŠâR
II- Composition


À l’aide des acquisitions ci-dessus, traduire en arabe le dialogue suivant :

A : Quelles nouvelles de toi ?
B : Très bonnes (= très bien), car j’ai acheté un poste de télévision (= une télévision, TeLeFiZYON, masc.)
A : Félicitations, monsieur ! Alors, il est de combien de pouces, ton poste ?
B : Treize pouces … c’est-à-dire, petit. Et toi, tu en as un ?
A : Oui, mais le mien est un peu plus gros.
B : C’est-à-dire, combien de pouces ?
A : Dix-huit, mais il est vieux, et la forme n’est pas aussi jolie que (celle de) ces petits (postes).
B : Ça ne fait rien, l’important, c’est qu’il marche bien.

(Solution p. 124)
III- Mémorisation


Variante : deux amies comparent leurs montres (taille, prix, forme, etc.)
IV- Questions


1. GA L-aK XâBâR MoheMM eN-NâHÂR-Da ?
2. WaRRET eT-TaZKaRat BTaCT-aK Le MIN LaMMa WeṢeLT eN-NADi ?
3. TaMANYat u TeSCat YeBqa KAM ?
4. *eNTa MeḤTAG Le KaM DeqIqat CaŠaN TeḤâḌḌâR NaFS-aK ?
5. CAReF TeKTeB eSM-aK Be L-CaRaBi ?
6. Be-TSIB aṢḤÂB-aK YeTKaLLeMu WaLLa B-TeTKaLLeM eNTa L-aWWaL ?
7. *eNTa SAKeN Fe Šaqqat GDIDat WaLLa qaDIMat ?
V- Transpositions


1. Et si tu m’attendais, qu’en penses-tu ? – Désolé mais je n’ai pas le temps. – Tant pis !
2. Peux-tu m’écrire deux ou trois mots (litt. deux mots trois) en arabe ?
3. Quel numéro voulez-vous ? – Le onze. – Alors vous vous êtes trompé (litt. faux numéro), car ici c’est le quatorze.
4. N’écrivez pas de cette façon.
5. Montre-moi l’addition. – Une autre fois.
6. Tu es fatigué maintenant ? – Pas du tout. – Ça alors !
7. Votre fille est très jolie, félicitations !
8. Il n’est peut-être pas nécessaire de prendre des billets mais il faut arriver tôt.
9. Tu as combien d’argent ? – Dix-huit ou dix-neuf livres, je ne sais pas.
10. Nous avons un billet supplémentaire.

(Solution p. 124)
VI- Écriture arabe


1. Voici comment s’écrivent quelques-uns des mots nouveaux du dialogue :

XâBâR, plur. *âXBÂR :خبر ج أخبار
(La lettre ج est l’abréviation du mot qui signifie « pluriel ».)

ŠaKL, plur. *aŠKAL :شكل ج أشكال

MaBRUK : مبروك

qaDIM, plur. qoDAM : قديم ج قدام

MoHeMM : مهم


2. Lisez et écrivez (les mots sont dans le dialogue) :

يا سيدي - يعني - صغير - واحد - أكبر - حلو









L'arabe parlé au Caire

par Jean-Claude Rolland

Commander le livre

index & contact - lexique arabe-français