livre arabe parlé au Caire
Commander le livre
Leçon 35 - L'arabe parlé au Caire - page
L'arabe parlé au Caire


Leçon 35



I- Acquisitions


1. SaRaq, YeSraq : voler, dérober.
SaRaq MeNNe-Ni … : il m’a volé
Rappelons que « voleur » se dit ḤaRAMi (Leçon 14).

2. ẒâNN, YeẒeNN : penser.
ẒâNN Fe ḤaDD : soupçonner qqn. ẒâNNÂN : soupçonneux.

3. ḤâṬṬ, YeḤoṬṬ : placer, disposer, poser.
De la même racine Ḥ-Ṭ-Ṭ, nous avons déjà rencontré MaḤâṬṬât (Leçon 25).
MaḤṬUṬ est l’adjectif verbal passif, forme dont nous avons déjà rencontré de nombreux exemples : MaCqUL, MaCRUF, MaŠrUL, MaFTUḤ, MâẒBUṬ, MaBSUṬ, MaBRUK, MaGNUN, etc.

4. CaLLaq : suspendre, accrocher. *eTCaLLaq : pendre, être suspendu, accroché.

5. ẒÂBeṬ, plur. ẒoBBÂṬ : officier (armée, police).
De la même racine nous avons dans ce même dialogue Be Ẓ-ẒâBṬ : exactement, et nous avons déjà rencontré MâẒBUṬ (Leçon 15).

6. MaFRaŠ, plur. MaFAReŠ : nappe.

7. MaWGUD : présent (adj.)

8. WaqTa-Ha : alors, à ce moment-là.
On a de la même façon SACeT-Ha, à cette heure-là, YOM-Ha, ce jour-là, SaNeT-Ha, cette année-là.

9. *oSTAZ : Monsieur (= BEh).
II- Compréhension


À l’aide des acquisitions ci-dessus, essayez de comprendre le texte suivant :

A : MeSA* eL-XER Ya *oSTAZ.
B : MeSA* eN-NUR Ya ḤâDReT eẒ-ẒÂBeṬ.
A : *Eh LLi ḤâṢâL Be Ẓ-ẒâBṬ ?
B : SaRaqu MeNNe-Na MaFRaŠ.
A : *eMTa ?
B : *âẒeNN MeN (= il y a) SACat TaqRIBaN.
A : We L-MaFRaŠ KAN MaḤṬUṬ FEN ?
B : MeTCaLLaq MaCa BAqe L-raSIL.
A : ḤaDDe KAN MaWGUD Fe L-BET WaqTa-Ha ?
B : *aYWah, ZeYNaB, *eŠ-ŠarrALat. *aNDaH-Ha L-aK ?
A : *aYWah, LaW SaMaḤT.
B : ḤÂḌeR.

(À suivre Leçon 36)

Si vous ne comprenez pas tout, revoyez les leçons 18, 19, 26, 27, 28 et 31.
III- Mémorisation


Plusieurs variantes sont possibles : changer l’objet volé, l’heure du vol, les personnes présentes au moment du vol ...
IV- Transpositions


1. Je vous installe la prise du radiateur ici ? – Un peu plus bas, s’il vous plaît. … Oui, ici, exactement.
2. C’est certainement eux qui ont alors volé mon salaire.
3. Dis-lui (fém.) de mettre la nappe dessus.
4. Un autre que moi leur montrera la route cette fois-ci.
5. Je pense que tu te fatigues beaucoup dans cette société : ce travail est mauvais pour ta santé. – Tant pis.
6. Il faut que je change de chemise ; où est l’autre ? – Suspendue dans la salle de bains.
7. Mes amis étrangers n’étaient pas présents, ils m’ont (beaucoup) manqué.
8. Il y a une erreur dans la note d’électricité : ils ont écrit onze livres de plus.
9. Sois heureux, arrête de dire que tu es désolé.
10. Ce taxi n’est pas mal mais son compteur ne marche pas. – Au contraire ! Il marche plus qu’il ne faut (= que le nécessaire).
11. Les officiers viendront à la direction cet après-midi.

(Solution p. 169)
V- Écriture arabe


1. Essayez de lire à haute voix cette transcription du dialogue sans trop regarder le texte en caractères latins :

ا ـ مساء الخير يا أستاذ

ب ـ مساء النور يا حضرة الضابط

ا ـ إيه اللي حصل بالضبط ؟

ب ـ سرقو مننا مفرش

ا ـ إمتى ؟

ب ـ أظن من ساعة تقريبًا

ا ـ والمفرش كان محطوط فين ؟

ب ـ متعلق مع باقي الغسيل

ا ـ حد كان موجود في البيت وقتها ؟

ب ـ أيوه ، زينب ، الشغالة ٠ أندهها لك ؟

ا ـ أيوه ، لو سمحت

ب ـ حاضر


2. Exercez-vous à recopier tout ou partie du texte ci-dessus.










L'arabe parlé au Caire

par Jean-Claude Rolland

Commander le livre

index & contact - lexique arabe-français