livre arabe parlé au Caire
Commander le livre
Leçon 8 - L'arabe parlé au Caire - page
L'arabe parlé au Caire


Leçon 8



Remarques préliminaires sur la prononciation


1. La consonne sonore H : sa prononciation consiste à faire vibrer les cordes vocales, comme lorsqu’on fait des vocalises.

2. La consonne sourde Ḥ : sa prononciation consiste à émettre un soufflement, sans faire vibrer les cordes vocales.

I- Compréhension


1. ṢâḤIḤ

c’est vrai, c’est juste. On dit aussi : ṢâḤḤ, même sens.


2. HÂḌeR

Mot utilisé par un subordonné pour montrer qu’il a compris ce qu’on lui demande, à l’égal de entendu, compris, bien.


3. *eL-ḤaMDu Le-LLAh !

ḤaMD : louange, grâce. C’est la même racine Ḥ-M-D que l’on retrouve dans les prénoms Ahmed et Mohammed.

Le-LLAh : contraction de Le âLLAh, à Dieu.


4. NeŠRaB ḤAGat ?

ḤAGat : chose, quelque chose ; rien (dans une phrase négative). Plur. ḤaGAT. C’est le mot qui était sous-entendu devant BâSIṬat (leçon 5).
ḤAGat BâSIṬat : peu de chose, une petite chose, pas grand-chose, presque rien.
WaLa ḤAGat : pas du tout, rien du tout.


5. *aHLaN ! *aHLaN ! *eZZaYY-aK ?

*aHL : ce nom qui signifie ordinairement famille, parents est ici employé adverbialement en guise de salutation de rencontre ou de bienvenue.
Au lieu de le répéter, on peut dire aussi : *aHLaN WaSaHLaN !

*eZZAYY ? : comment ? *eZZaYY-aK ? : comment vas-tu ?
La préposition comme se dit ZaYY et la conjonction comme, ZaYYe Ma.


6. We NTa ZZaYYe ḤAL-aK ?

We NTa : contraction de Wa *eNTa, et toi.

NTa ZZaYYe : contraction de *eNTa *eZZAYY

ḤAL : état, condition. Pluriel : *aḤWAL.
*eZZaYYe ḤAL-aK : comment vas-tu ? Variante de *eZZaYY-aK ? On dit aussi très souvent *eZZaYY eL-ḤAL ?


7. HAT Le-Na BIRat

BIRat : bière.

Le-Na : à nous.
Expressions avec Le : *aNa MA Li ? : Qu’est-ce que j’ai à voir (dans cette histoire) ?
Ma LIŠ … : Je n’ai pas de
Ma LNAŠ … : Nous n’avons pas de …
*eNTa MA LaK ? : Qu’est-ce que tu as ? Qu’est-ce qui t’arrive ?

HAT : apporte. Ce verbe n’existe qu’à l’impératif. Féminin HATi, pluriel HATu.
Composés avec Le-Na : HATi L-Na, HATu L-Na.
Composés avec Li (à moi) : HaTI Li, HaTU Li.


8. *eD-DeNYa ḤâRRe qaWi N-NâHÂR-Da

*eD-DeNYa : le monde, la vie, l’atmosphère, le climat,

ḤâRR  : chaud. *eD-DeNYa ḤâRR  : Il fait chaud. J’ai chaud : *aNa ḤâRRÂN.
Il fait froid : *eD-DeNYa BaRD. J’ai froid : *aNa BaRDAN.

NâHÂR : journée.

*eN-NâHÂR-Da : aujourd’hui (littér. : le-jour-ce)
II- Composition


À l'aide des huit énoncés ci-dessus et des trois suivants : KWaYYeS, BaSS … – MoMKeN – Ya RaYYeS, composez un petit dialogue entre deux amis qui se rencontrent dans un café.

(Solution p. 33)
III- Mémorisation


Variante : deux amies.
IV- Déductions


1. *eN-NâHÂR-Da, d’où : *eL-ḤAGat-Di, *eL-ḤaGAT-DOL.

2. Le-Na, d’où : qaBLe-Na, ZaYYe-Na, MeN-Na.
V- Transpositions


1. Qui est la première ? Tu (fém.) es avant celles-ci ?
2. Le kilo de riz, c’est combien aujourd’hui ?
3. Ce beurre est frais ? – Très frais.
4. Comment va le président ? – Comme ci, comme ça.
5. Cette bière est délicieuse mais elle est chère. – C’est vrai ? Combien ? – Une livre ! – Ça alors ! (Dieu !)
6. Qu’est-ce qui t’arrive ? – Rien du tout, grâce à Dieu. J’ai seulement un peu chaud / froid.
7. D’où viens-tu (fém.) ? Qu’as-tu donc mangé ?
8. Il fait chaud / froid. Nous pouvons boire une bière / un thé ? – Je vous en prie.
9. Nous pouvons manger du poisson ? – Oui.
10. Nous n’avons pas d’argent. – Ça alors ! Allez-vous en !
11. Qu’y a-t-il dans ce paquet ?
12. Apporte-moi deux kilos de bananes du marché.
13. J’ai d’abord habité l’appartement de mes parents.
14. Tu (fém.) as acheté du yaourt ?
15. Vous (plur.) avez attendu le chef ?

(Solution p. 40)




(c) photo Raymond Collet
1001images.com








L'arabe parlé au Caire

par Jean-Claude Rolland

Commander le livre

index & contact - lexique arabe-français