Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Folklore estudiantin - Cultures & traditions - Forum Babel
Folklore estudiantin
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Cultures & traditions
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
outchakov



Inscrit le: 19 Nov 2004
Messages: 228
Lieu: Sombreffe (Wallonie)

Messageécrit le Saturday 04 Dec 04, 1:12 Répondre en citant ce message   

Aprés autant de sujets aussi sérieux, un petit sujet plus léger s'impose. Pourquoi pas le folklore estudiantin dans le Monde (tatata) ?
Allez je me lance....

En Belgique (Wallonie+Flandre+Bruxelles), on a d'abord le baptême.
Il n'est PAS obligatoire et PAS forcément sale ou dégradant.
IL s'agit d'une période où un étudiant (en général en première année supérieure=bleu) passe diverses épreuves ( Manger des mixtures, chanter, faire des gueule en terre, prouver qu'il est motivé).
Ensuite, il y a le baptême proprement dit que la tradition (en tant que baptisé) m'empêche de dévoiler. En gros le bleu doit sur une nuit montrer qu'il est digne d'être baptisé (donc re-chanter, re-gueule en terre, etc....)
Ensuite, suivant l'école, il y a deux choix. Soit la penne (sorte de grosse casquette) qui suit le baptême dans les écoles non-catholique aptès un passage de penne (en général très très sale) ou la calotte pour ceux qui veulent, baptisé ou non. Pour la calotte, il faut d'abord montrer ses moitivations au Grand Maître et seulement si il est d'accord passer sa "Coronae" ou passage de calotte.

PS : J'ai croisé des faluchards de Poitiers (vraiment sympa) un soir de guindaille à Louvain-la-Neuve. J'aimerais en savoir plus sur ce folklore.
PS2 : Non, c'est ne pas forcément une console de jeux.
PS3 : Oui, j'ai un humour "lourd".
PS4 : J'attends vos commentaires sur les folklores estidiantins du monde et vos questions eventuelles sur les étudiants belges.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2051
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Saturday 04 Dec 04, 10:01 Répondre en citant ce message   

Je précise deux trois trucs ( un comble, moi qui ne suis pas baptisé ) que mon cadet a oublié.

En Wallonie, une fête estudiantine est appellée "guindaille". On peut "guindailler" ou "partir en guindaille".

Dans les écoles supérieures et les universités, il y a des associations d'étudiants de deux types : cercle et régionale.

Un cercle est une association d'étudiants faisant des études similaires :
chigé² = chimie + géographie + géologie
agro = agronomie
cesec = sciences économiques
...

Une régionale est une association d'étudiants provenant de la même région :
la Lux ( Luxembourg )
EuMaVia ( Eupen - Malmedy - Sankt Vith )
BW ( Brabant Wallon )
...

En début d'année les bleux décident de faire ou pas leur baptême dans leur cercle ou leur régionale. C'est courant octobre que commencent les "bleusailles", série de guidailles parsemées de petites épreuves. Les épreuves les plus célèbres sont les "à-fond", qui consistent à "afonner" ( boire d'une traite ) une bière. Les bleusailles sont cloturées par le baptême. Tout ceci est l'équivalent du bizutage français. Mais chez nous, c'est parfaitement accepté et les dérapages sont rares.

N'étant pas baptisé, je suis considéré comme étant un "fossile". Pour un paléontologue, c'est assez cocasse.

Dans les écoles catholiques, la calotte est un autre symbole d'appartenance au groupe. Elle est décorée de divers symboles indiquant :
- le lieu de passage de la calotte
- le parcours scolaire
- le caractère et les hauts faits du propriétaire

Ainsi, un éléphant indique "humour lourd" tandis qu'un gilles de Binche indique "amour du floklore".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Saturday 04 Dec 04, 18:34 Répondre en citant ce message   

à propos de rite initiatique, je suis surpris de celui concernant les enseignant Belges :
ils doivent jurer fidélité au Roi !
ça se passe aussi comme ça dans les autres monarchies??

quand je pense qu'en France, Jules Michelet n'a pu enseigner parce qu'il refusait de jurer fidélité à l'Empereur (Napoléon III)... mais c'était au XIXe siècle!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
brennos



Inscrit le: 19 Nov 2004
Messages: 616
Lieu: La Nouvelle-Orléans

Messageécrit le Saturday 04 Dec 04, 21:15 Répondre en citant ce message   

A titre d'information le Sinn Feinn a toujours refuse de sieger au parlement irlandais tant qu'il a fallu preter serment d'allegence a la reine. et en Australie, ca fait seulement quelques annees que les nouveaux resident ne doivent plus faire leur serement
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Friday 17 Dec 04, 11:30 Répondre en citant ce message   

je viens de rencontrer un enseignant néerlandais :
aux Pays Bas on n'exige pas de jurer fidélité au roi ou à la reine pour enseigner

c'est vrai que les Belges restent très attachés au folklore !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Erasmus



Inscrit le: 18 Dec 2004
Messages: 162
Lieu: Bruxelles

Messageécrit le Saturday 18 Dec 04, 8:52 Répondre en citant ce message   

Et en France, le baptême s'appelle bizutage.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
outchakov



Inscrit le: 19 Nov 2004
Messages: 228
Lieu: Sombreffe (Wallonie)

Messageécrit le Saturday 18 Dec 04, 10:01 Répondre en citant ce message   

J'ai entendu dire que le bizutage est quasiment obligatoire dans certaines écoles en France. Est-ce vrai ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2051
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Saturday 18 Dec 04, 10:07 Répondre en citant ce message   

outchakov a écrit:
J'ai enetendu dire que le bizutage est quasiment obligatoire dans certaines écoles en france. Est-ce vrai on m'aurait-on encore menti?

Bén oyi gamin ! I'n'vos faut nén crwêre tot c'qu'on vos raconte.

Il y a quelques années, j'ai eu l'occasion de rencontrer des étudiants de Montpelier. Ils m'ont expliqué leur folklore estudiantin, qui avait l'air très amusant. Ils organisent entre autres des "férias" où le roi de la fête est un jeune taureau.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Poyon



Inscrit le: 24 Jul 2005
Messages: 768
Lieu: Liège (Waremme)

Messageécrit le Sunday 21 Aug 05, 18:02 Répondre en citant ce message   

Comme d'habitude à Liège, on ne fait rien comme tout le monde : penne pour tous les résaux, même catholique. La calotte (noire et verte) n'existe qu'à l'Ordre du Toré et l'Ordre du Grand Séminaire

Etudiants avec penne, à la saint Toré 1999

Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2051
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Sunday 21 Aug 05, 18:29 Répondre en citant ce message   

Le vêtement que portent ces charmantes demoiselles est un tablier de guindaille ! Il est obtenu après le baptême. Il est décoré, signé par les potes et orné de divers trophées. Il ne doit jamais être lavé !

Mon frère va se faire un plaisir de mettre ici une photo de lui en tablier avec calotte. Et il va nous expliquer la signifaction des symboles sur sa calotte.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Poyon



Inscrit le: 24 Jul 2005
Messages: 768
Lieu: Liège (Waremme)

Messageécrit le Sunday 21 Aug 05, 18:35 Répondre en citant ce message   

Et deux toges de la Faculté de Philosophie et Lettres de l'Université de Liège. La toge est portée par les Membres du Comité de Baptême, càd les organisateurs su baptême. A la différnce de la penne et du tablier (appelé "tablard"), elle doit être propre !

Ecoutez des chants facultaires liégeois.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Piroska



Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 1066
Lieu: Basse-Marche (France)

Messageécrit le Thursday 22 Sep 05, 16:44 Répondre en citant ce message   

Comme j'ai été étudiante à Poitiers, j'ai porté la faluche -- avec un ruban jaune, couleur des littéraires. Mais je n'ai pas tellement participé à leur folklore, faisant mes études au Centre d'ÿtudes Supérieures de Civilisation Médiévales, qui est un établissement un peu à part, bien que dépendant de la Fac des Lettres.

Mais j'aime bien une coutume médiévale que l'on observe encore de nos jours en Hongrie (et peut-être aussi en Allemagne ou en Autriche ?) :

Les lycéens, à la fin de leur année de bac, disent adieu à leur lycée dans une sorte de procession mélancolique, qui fait le tour de l'établissement à l'intérieur et à l'extérieur. On avance en file indienne, en tenant de la main droite l'épaule droite de l'élève qui précède, et dans la main gauche un baluchon attaché à un bâton, pour signifier le départ dans la vie.
On chante des chansons d'adieu tristes, ou bien celle-ci, du temps où les bacheliers parlaient encore tous latin :

Gaudeamus igitur
Iuvenes dum sumus. /bis
Post iucundam iuventutem,
Post molestam senectutem,
Nos habebit humus. /bis

Pour ceux qui n'ont pas fait de latin :

Soyons joyeux
Tant que nous sommes jeunes.
Après l'agréable jeunesse,
Après l'ennuyeuse vieillesse,
La terre nous aura.

On est habillé festivement à cette occasion, et on reçoit des bouquets de fleurs des invités et des spectateurs.
C'est très émouvant et bcp d'élèves pleurent.

Développement plus moderne de la fête :
On fait prendre des photos de classe, qui sont exposés ensuite en tableaux dans les vitrines des magasins de la ville, de sorte que tout le monde peut contempler les bacheliers de l'année, de tous les lycées de cette ville.
Après le bac, les membres d'une classe participent à un repas avec leurs professeurs; cela s'appelle le banquet de bac, et ce repas est répété tous les 5 (10 ou 20) ans, selon la décision prise par la classe en question.
On appelle ces réunions : 5ème, 10ème ou 20ème (anniversaire, s'entend) du bac.
ÿ partir de la 30ème, cela devient un peu triste parfois, car des décès surviennent, mais à part cela, on s'amuse bien à évoquer les années passées ensemble.
Quand les anciens vivant à l'étranger rentrent en Hongrie, on organise en général une réunion d'anniversaire extraordinaire en leur honneur, comme il y a deux ans pour moi, quand c'était le 43ème, qui n'est pas un chiffre rond.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
outchakov



Inscrit le: 19 Nov 2004
Messages: 228
Lieu: Sombreffe (Wallonie)

Messageécrit le Thursday 22 Sep 05, 16:52 Répondre en citant ce message   

Le "gaudeamus igitur" est aussi le chant des etudiants calotés.
Les paroles completes : http://www.bitu.org/chants/?x=110&chant=6
Il est le premier chant lancé en corona (passage de calotte) et en bibitive (rassemblement de calotés qui boivent, chantent et vomissent).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Poyon



Inscrit le: 24 Jul 2005
Messages: 768
Lieu: Liège (Waremme)

Messageécrit le Friday 23 Sep 05, 16:42 Répondre en citant ce message   

A voir sur la liste des liens que j'ai donné précedement (site CB philo) : il existe plusieur version du "Gaudeamus", dont une version liégeoise, qui si je me souviens bien, serait une variante allemande.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
outchakov



Inscrit le: 19 Nov 2004
Messages: 228
Lieu: Sombreffe (Wallonie)

Messageécrit le Monday 03 Oct 05, 19:42 Répondre en citant ce message   

Un petit mot sur une particularité de la bleusaille. J'ai nommé le parrainage.
Le parrainage est une soirée ou le bLEU devra montrer qu'il sait chanter et affoner afin de se faire acheter par un (des) parrain(s). Donc le bLEU defile fait son spetacle, se fait asperger de flotte, etc. Ensuite ont lieu les enchères.
Les parrains vont se proposer d'affoner un certain nombre de chopes pour acheter un bLEU. Celui qui propose le plus gagne le bLEU. Poue exemple l'an passé j'ai acheté une bleuette 100 chopes (en fait on etait trois) ce qui fait quand meme 33 chopes par personnes.
Le role du parrain est d'enseigner au bleu le folklore en general, comment bien affoner, les chants et l'assister tout au long des bleusailles et surtout le jour du rally-crasse et du bapteme.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Cultures & traditions Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3









phpBB (c) 2001-2008