Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Les baises de l'anniversaire (Wallonie) - Cultures & traditions - Forum Babel
Les baises de l'anniversaire (Wallonie)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Cultures & traditions
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Aretas



Inscrit le: 12 Jan 2008
Messages: 60
Lieu: Meux, Wallonie

Messageécrit le Friday 25 Jan 08, 22:05 Répondre en citant ce message   

Voilà une chose que je trouve très amusante, que j'ai vue faire par mes grand-parents et leurs amis. A la personne qui vient d'avoir son anniversaire, on donne trois ou quatre bises en disant, de manière enjouée, successivement pour chaque joue :
Dji vos bistoke
Dji vos rastoke
Tinoz vos bin,
Vos n' tchairoz nin.

Je ne suis plus très sûr pour le nombre de bises, il faudrait que je demande confirmation à mon aïeule.
(Peut-être cette tradition a déjà été traitée dans un précédent sujet, mais je ne l'ai alors pas repérée)


Dernière édition par Aretas le Saturday 26 Jan 08, 14:44; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1150
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Saturday 26 Jan 08, 2:00 Répondre en citant ce message   

C'est vrai, Aretas, ça vire au se.., enfin, on se donne des bises, quoi? Et le nombre dépend du sujet!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2049
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Saturday 26 Jan 08, 9:00 Répondre en citant ce message   

En Wallonie on dit une baise pour une bise. Il n'y a rien de sexuel là-dedans ! C'est une influence du wallon båjhe, très utilisé.

Quant au texte, on peut le traduire comme suit :

Je te fête
Je te donne une dringuele (une petite somme d'argent qu'on donne à un enfant, ou un pourboire)
Tiens toi bien
Tu ne ne tomberas pas
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2714
Lieu: Nissa

Messageécrit le Saturday 26 Jan 08, 9:40 Répondre en citant ce message   

Est-ce que le verbe correspondant à la forme tchairoz, que j'imagine bien correspondre au français cherrez, est utilisé pour « tomber dans le péché, aller en enfer » ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2049
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Saturday 26 Jan 08, 10:06 Répondre en citant ce message   

C'est bien le verbe tchaire, qui signifie tomber. Mais jusqu'ici j'ai toujours entendu qu'on le rapprochait de choir, tout simplement.

Il y a aussi le verbe scheure dans la même veine.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2714
Lieu: Nissa

Messageécrit le Saturday 26 Jan 08, 11:06 Répondre en citant ce message   

Oui, cherrez est le pl.2 du futur de choir (j'avais préféré donner la forme correspondant à tchairoz car j'ignorais l'infinitif tchaire …).

Ma question était surtout de savoir si la connotation morale et religieuse (comportez-vous selon le bien et vous ne serez pas damnés) était nettement perceptible en wallon.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2049
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Saturday 26 Jan 08, 14:07 Répondre en citant ce message   

En fait, c'est plutôt "tu seras à l'abri des soucis".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Aretas



Inscrit le: 12 Jan 2008
Messages: 60
Lieu: Meux, Wallonie

Messageécrit le Saturday 26 Jan 08, 14:53 Répondre en citant ce message   

Ceci dit, si je puis me permettre, quand la mamy s'amène avec ses gros baisers gluants sur le petit gamin, on peut imaginer qu'il puisse tomber d'évanouissement.
Blague à part, en effet, en disant "vous n'tomberez pas", ça veut dire que cette bonne chose ne peut pas te donner bien du mal, bien au contraire...(sauf cas sus-mentionné) Et ça renvoie, du moins en ce qui me concerne, à la réponse "Je ne refuse que les coups de bâton" de la personne qui se voit offrir quelque chose par une question polie, du type "Denis, un p'tit whiskhy, ça te dit ?" ou "Voulez-vous une praline ? J'en ai une boîte qui n'attend que ça".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Piroska



Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 1064
Lieu: Basse-Marche (France)

Messageécrit le Saturday 26 Jan 08, 17:34 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:
Ma question était surtout de savoir si la connotation morale et religieuse (comportez-vous selon le bien et vous ne serez pas damnés) était nettement perceptible en wallon.

J'ai aussi le sentiment que "tiens-toi bien [et] tu ne tomberas pas" a en effet une connotation morale, même si ce n'est plus perceptible pour des Wallons d'aujourd'hui.

Si c'est également religieux, c'est probablement chrétien,

ce serait donc aller un peu trop vite en besogne que d'envoyer en enfer celui qui est tombé dans le péché.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Patrick



Inscrit le: 03 Apr 2007
Messages: 599
Lieu: Βέλγιο: Βαλλωνία

Messageécrit le Wednesday 24 Dec 08, 14:15 Répondre en citant ce message   

Je dirais plutôt les "baisers" au lieu de "baises" qui est très/trop familier pour moi, trop copain-copine.
Mais on dit bien plus souvent, tout aussi familièrement d'ailleurs, bisous, une bise... Feu Carlos le chantait en son temps: Mille bisous !

Curieux le changement de sens des mots: on dit "je t'embrasse" et au lieu d'embrasser "on donne un baiser", par peur (?) de dire le trop correct "baiser".
On dit encore baiser la main mais qui, en dehors de Chirac et de certains milieux aristo, fait un baise-main en société ?

Bizarre aussi que le verbe puisse dire: être dupé, trompé, roulé par qqn.


Par contre, le sens familier de l' argot scolaire (et dire que je suis prof !) de "comprendre", je ne l'ai jamais entendu. Le Robert donne cet exemple: "On n'y baise rien" (= on n'y comprend rien).

Je viens de m'offrir par curiosité et un peu par hasard lors de mes dernières courses d'avant-Noël (Ah ! ces cadeaux !) le Dictionnaire du dialecte bruxellois de Louis Quiévreux (éd. de l'arbre, 2005 Bruxelles) qui donne ceci:
Baise : baiser, coup bien asséné. Dans ce premier sens, employé fréquemment par le public des combats de boxe. (p.20).
ex.: "Tiens, vas-y, donne encore une baise !" comme on donne une beigne ou un marron (cf. Astérix et le Tour de Gaule) !


Souvenir d'école justement: "Et quand la bise fut venue etc. (aucun rapport, je sais! Merci La Fontaine))
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Mercurius



Inscrit le: 02 Dec 2008
Messages: 100

Messageécrit le Wednesday 24 Dec 08, 19:12 Répondre en citant ce message   

Patrick a écrit:

Bizarre aussi que le verbe puisse dire: être dupé, trompé, roulé par qqn.
Par contre, le sens familier de l' argot scolaire (et dire que je suis prof !) de "comprendre", je ne l'ai jamais entendu. Le Robert donne cet exemple: "On n'y baise rien" (= on n'y comprend rien).


À première vue, mais sans aucune certitude, si ce sens "de tromper" est ancien, il remonterait au baiser de Judas qui a trahi en public (c'est-à-dire profané) celui du père au fils prodigue, alors qu'il doit rester secret. Cela aurait causé l'idolâtrie séparant les chrétiens des juifs.
Cette transmission de la gnose à laquelle fait allusion Virgile quand il dit: "NOS AMAVIT QUOQUE DAPHNIS", expliquerait aussi le deuxième sens faisant problème ("comprendre").

Quoi qu'il en soit, je fais remarquer que le fameux baiser de paix que se donnaient les prêtres à la messe, était traditionnellement un baiser sur l'oreille, allusion à un "mot secret". Il était double (car 2 oreilles) et non triple comme il l'est devenu, pour se transformer en "donnez-vous la main".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2782
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Wednesday 24 Dec 08, 20:48 Répondre en citant ce message   

"Tchaire" serait l'equivalent du verbe italien "cadere".

En Piemont, nous utilisons "toumbé". Dans la province de Côni/Cuneo on dit aussi "drouqué" (it. diroccare, mais en italien on le dirait seulement d'un bâtiment).

"Vos Bistoke" me fait souvenir le turinois " 'Ou bazouquiou" (it. Vi sbaciucchio)

"Tinoz vos bin", en piemontais de Turin: "Ténì-ve bin"

"Vos n' tchairoz nin" , en piemontais de Tuin: "Voui a toumbréve nèn"


Dernière édition par giòrss le Tuesday 06 Jan 09, 20:31; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
myris



Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 252
Lieu: Tournus France

Messageécrit le Tuesday 06 Jan 09, 17:50 Répondre en citant ce message   

En Bresse, le tin te bin (orthographe non garantie), le tiens toi bien, était un système en bois qui permettait à un enfant de faire ses premiers pas sans tomber. On pouvait en voir un au musée ethnographique de Tournus avant sa fermeture pour travaux.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10770
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 02 Jul 14, 11:57 Répondre en citant ce message   

Sympathique, cette expression wallonne.
C'est aujourd'hui mon anniversaire mais on ne m'a pas (encore) proposé de baise(s).
Mais il est à peine midi...

Lire le Fil Joyeux anniversaire ! (Dictionnaire Babel).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Cultures & traditions
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008