Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Ballade des dames du temps jadis (Villon) - Brassens - Livres, chansons & films - Forum Babel
Ballade des dames du temps jadis (Villon) - Brassens

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Livres, chansons & films
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1577
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Friday 07 Oct 11, 21:10 Répondre en citant ce message   

Pour ce beau poème de Villon, en français de l'époque, il existe plusieurs versions et interprétations.
En voici une:

Dites-moi où, n'en quel pays,
Est Flora la belle Romaine,
Archipiades, (Archipiada) ne (ni) Thaïs,
Qui fut sa cousine germaine,
Echo, parlant quant bruit on mène
Dessus rivière ou sus étang,
Qui beauté eut trop plus qu'humaine ?
Mais où sont les neiges d'antan ?

Où est la très sage Héloïs,
Pour qui fut châtré et puis moine
Pierre Esbaillart (Abélard) à Saint-Denis ?
Pour son amour eut cette essoine.
Semblablement, où est la roine
Qui commanda que Buridan
Fût jeté en un sac en Seine ?
Mais où sont les neiges d'antan ?

La roine Blanche comme (un) lis
Qui chantait à voix de sirène,
Berthe aux grands pieds, Bietrix, Aliz,
Haramburgis qui tint le Maine,
Et Jeanne, la bonne Lorraine
Qu'Anglais brûlèrent à Rouen ;
Où sont-ils, où, Vierge souvraine ?
Mais où sont les neiges d'antan ?

Prince, n'enquerrez de semaine
Où elles sont, ni de cet an,
Que ce refrain ne vous remaine :
Mais où sont les neiges d'antan ?


Commentaires:

pays: prononcer pour la rime païs', comme plus loin Héloïs, Denis et Aliz
Pour la rime en -aine, prononcer moine, mwène , essoine, (épreuve) eswène et roine, rwène.
Où sont-ils équivaut à Où sont-elles
enquerrer signifie rechercher, enquêter
Voici enfin le problème qui prête à confusion:
remaine (ou anc.fr. remaigne, remaint, remaindre, remanoir,...) signifie demeurer, rester, du latin rĕmănēre , demeurer, séjourner, rester, subsister. Noter le wallon dimaner, même sens. J'ajoute l'anglais remain, même sens.
A ne pas confondre avec son homonyme remaine (ou remene), ramener.


Dernière édition par dawance le Saturday 08 Oct 11, 22:55; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 07 Oct 11, 21:40 Répondre en citant ce message   

Cher Dawance, je vois que nous n'avons pas que des divergences et m'en réjouis. Permets-moi de compléter ton post par CECI.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 587
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Tuesday 06 Jan 15, 23:53 Répondre en citant ce message   

Je me souviens qu'enfant je rencontrais parfois des difficultés pour comprendre Brassens car il dénasalise en liaison les mots mon, ton, son et en. Par exemple, je découpais mal le vers "Fût jeté en un sac en Seine" (où Brassens prononce le "en" [an] au lieu de [ãn]) et je croyais entendre "Fût jeté Anna sac en Seine", ce qui ne veut rien dire.

Cette prononciation est recommandée par Littré pour les possessifs, mais elle est vieillie, sauf dans le français sur substrat d'oc. Quant à la dénasalisation de en, elle est, je crois, propre au français méridional.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1577
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Wednesday 07 Jan 15, 12:49 Répondre en citant ce message   

Bien sûr, Brassens est un grand bonhomme, même s'il a été un voyou dans sa jeunesse, en gardant une dent contre les flics !
Avant tout, je voudrais rendre à César ce qui est à César et rappeler les poèmes qui ont inspiré Brassens pour créer des chansons, en ajoutant simplement la musique.
D'abord Ballade des dames..., de François Villon, cité plus haut.
Il n'y a pas d'amour heureux, d'Aragon, et sur la même musique:
La prière, de Francis Jammes.
La légende de la nonne, de Victor Hugo, (amputée de 15 strophes)
Gastibelza, d'après "Guitare" de Victor Hugo (recueil "Les Rayons et les Ombres", chap XXII, 1837), amputée de 3 strophes
Colombine de Verlaine
Pensée des morts de Lamartine, fortement simplifiée aussi.
Heureux qui comme Ulysse de Joachim du Bellay
Ballade à la Lune de Musset.

Trop souvent, YouTube ou d'autres donnent l'illusion que l'interprète est l'auteur, voire l'auteur-compositeur.

Il existe des traductions en wallon de quelques chansons de Brassens.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 07 Jan 15, 13:24 Répondre en citant ce message   

Ma préférée : Supplique pour être enterré à la plage de Sète
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1577
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Saturday 10 Jan 15, 17:36 Répondre en citant ce message   

Je ne me suis pas bien présenté: je suis un parfait imitateur de Brassens au karaoké (Le dj: "C'est une copie conforme", ou encore, d'une jeune spectatrice : "Monsieur, je me suis retourné, je croyais que c'était lui !": il était mort depuis cinq ans !)
Je connais par cœur une bonne partie du répertoire de Brassens et j'ai l'intégrale depuis longtemps.

Il faut bien admettre que Brassens fait référence à des notions mythologiques, poétiques ou simplement de vieilles chansons françaises que beaucoup de gens ignorent. Un truc amusant: dans la chanson "Les copains d'abord", les paroles sous-titrées du karaoké disent "les petits castors et Pollux"!!! Il faut aussi aussi connaître les quatre chansons des vieilles chansons françaises pour comprendre la "Route aux quatre chansons". Et ce n'est pas tout le monde, loin s'en faut...

Épargne-moi "Keep on listening", je t'en prie.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1577
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Sunday 11 Jan 15, 23:09 Répondre en citant ce message   

Faut pas rêver. Il y a plus de 300 chansons et tout d'abord, j'ignore comment on fait le transfert.

Il faut savoir que Brassens s'appelait modestement "l'humble troubadour" ou encore "le croque-note", "le petit joueur de flûteau", etc.
On pourrait recommencer le débat entre Serge Gainsbourg et Guy Béart. Pour le premier, la chanson était "un art mineur" et pour le second, elle était "de l'art". Ceci n'enlève rien aux qualités de Brassens.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
odyclynne
Non-inscrit





Messageécrit le Wednesday 11 Feb 15, 5:13 Répondre en citant ce message   

En toute rigueur, il faudrait prononcer "païsse", à l'occitane, ou "pèïsse", pour rimer avec "Thaïs".
Cela rimait du temps de Villon, ça ne rime plus en Français moderne...
 
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1577
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Wednesday 11 Feb 15, 11:38 Répondre en citant ce message   

C'est bien ce que j'ai dit dans mon premier message :
Citation:
Commentaires:
pays: prononcer pour la rime païs', comme plus loin Héloïs, Denis et Aliz

Il faudrait aussi ajouter les rimes Saine, moine [mwène], essoine [eswène], royne [rwène], et les autres rimes du couplet suivant : Maine, Lorraine, etc.

Enfin, la phrase "Prince n'enquerrez de semaine..." semble poser problème.
Je comprends, en tant que Wallon: "Ni querez nolle samainme. Wisse elles sont ? Nin d'cist'an-nèye ! Qui ç'rengaine ni vos dimane :..."
N'enquêtez (pas de) semaine. Où elles sont ? Pas de cette année ! Que ce refrain ne vous subsiste : mais...

(Tel n'est pas l'avis de Wikipedia.)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10772
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 11 Feb 15, 13:27 Répondre en citant ce message   

http://micmap.org/dicfro/search/dictionnaire-godefroy/enquerre
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1577
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Wednesday 11 Feb 15, 15:29 Répondre en citant ce message   

Attention ! enquérir n'est pas synonyme de quérir, en wallon qwèri, chercher.
Le Larousse :
Citation:
s'enquérir: S'informer avec soin de quelque chose, faire des recherches pour savoir quelque chose ; se renseigner sur : s'enquérir si les vacances ont été fixées.
Prendre des nouvelles de quelqu'un : Paul a téléphoné, il s'est enquis de toi.

Reverso
Citation:
s'enquérir 1.enquêter, chercher, examiner,... 2. se renseigner, s'informer, interviewer,...


PS : il y a longtemps que j'avais consulté Godefroy. Si ses attestations sont remarquables d'érudition, ses traductions laissent parfois à désirer (par exemple morse dont j'ai donné le sens ailleurs).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Livres, chansons & films
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008