Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Epiphanie en Grèce - Cultures & traditions - Forum Babel
Epiphanie en Grèce

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Cultures & traditions
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Wednesday 05 Jan 05, 0:21 Répondre en citant ce message   

L'épiphanie en grec Θεοφάνια qui est d'ailleurs un jour férié ici en Grèce se fête également le 6 Janvier, à la différence que c'est surtout le baptême de Jésus par St Jean que l'on célèbre et non pas la visite de Jésus par les rois mages. A noter au passage que la St Jean est célébré le lendemain. Aussi il n'y pas de gâteau des rois pour ce jour là mais à la place la bénédiction des eaux (il y a généralement une cérémonie dans les grands ports comme le Pirée ou Patras sans compter les points d'eau importants du pays) le prêtre pendant la commémoration jette une croix à l'eau, en même temps plusieurs baigneurs plongent pour récupérer cette croix, le gagnant a évidemment les applaudissements du public présent mais surtout une satisfaction intérieure.
Tout comme pour la Noël et le nouvel an, le jour de l'épiphanie les enfants vont de porte en porte pour chanter ce que l'on appelle Kalenda
Voici l'adresse d'un site grec avec les paroles et un aperçu musical de ces chants traditionnels
[url]http://dim-karat.ilei.sch.gr/kalanta.htm#ΚΑΛΑΝΤΑ%20ΧΡΙΣΤΟΥΓΕΝΝΩΝ[/url]
Il existe malgré tout, une sorte de galette pour le jour de l'an que l'on appelle Vassilopita ou à l'intérieur se cache une pièce de monnaie, les plus fortunés peuvent y mettre une pièce en or, les autres une simple pièce. Le gagnant aura parait-il de la chance toute l'année.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nabû



Inscrit le: 13 Dec 2004
Messages: 109
Lieu: Suisse - Neuchâtel et Zürich

Messageécrit le Wednesday 05 Jan 05, 6:43 Répondre en citant ce message   

Il y a de nombreuses légendes concernant cette Fête...

Ce que j'en sais, c'est après la conversion de l'empire romain au christianisme que le 25 décembre reçut une nouvelle fonction, celle de célébrer la naissance de celui qui était appelé la « Lumière du monde » et le « Soleil de justice ». De son côté, et pour les mêmes raisons, l'eglise d'orient avait choisi la date du 6 janvier, pour célébrer l'epiphanie (en grec : apparition, manifestation). l'objet de cette célébration était multiple : le baptême du Sauveur, l'adoration des Mages et la manifestation de Jésus aux noces de Cana, puis l'adoration des bergers, et enfin le souvenir de la Nativité elle-même. Et lorsque Rome proposa ou imposa la date du 25 décembre, l'accueil des Eglises d'orient fut réservé, qualifiant cette journée de « fête païenne et idolâtre », et refusèrent de la célébrer. Le 6 janvier est encore le jour où beaucoup d'eglises grecques ou orthodoxes célèbrent leur Noël.

Dans la région où je suis née, il y a encore quelques années, le "Sapin de Noël" était interdit, probablement pour protéger les forêts...? A Noël on va à la messe de minuit et regarder la crèche de l'église, elles sont souvent très belles... Mais le Père Noël n'apporte pas de cadeaux, c'est bien à lui que les enfants écrivent une lettre, mais c'est une très vieille dame un peu grincheuse (ça doit être moi...) >>> "La Befana" qui apporte les cadeaux le 6 janvier, ce qui est plus logique semble-t-il, car les Rois eux aussi sont arrivés avec leurs présents le 6 janvier... En Espagne aussi, ce sont les rois mages qui apportent les cadeaux aux enfants et non pas le Père Noël.

Befana... Son nom vient du mot ÿpiphanie, en italien, Epiphania. Autrefois, un petit enfant aurait déformé son nom pour en faire Befana. C'est une sorcière dont les origines nordiques remontent à 451 ans....Tout comme l'origine de son nom l'indique, ce n'est pas à Noël qu'elle se glisse dans les maisons mais durant la nuit du 6 janvier. Elle dépose alors dans les souliers des enfants sages et endormis des gâteaux, des biscuits et des jouets. Les souliers des enfants moins sages... sont remplis de charbon.

Le 6 janvier fut un peu une date fourre-tout pour les Chrétiens qui célèbrèrent tour à tour la naissance du Christ, son Baptême dans le Jourdain, le 1er miracle, et, finalement, les Mages. Longtemps fixée au 6 janvier, par une décision d'un pape du Ve siècle, l'Epiphanie est maintenant souvent célébrée le premier dimanche de janvier. Cette fête commémore l'adoration de l'Enfant Jésus par les rois mages. Ceux-ci, guidés par une étoile jusqu'à Béthléem, étaient venus adorer le fils de Dieu, dont les prophètes avaient annoncé la venue.

Le 6 janvier fut choisi car on fêtait à cette date l'apparition (étymologie grecque du mot épiphanie) du dieu Dionysos, originaire de Thrace, et célèbre dans tout le monde grec. Dionysos est le dieu des esclaves, des pauvres ainsi que celui des riches ; il s'intéresse à la destinée de chacun. Il n'est devenu dieu du vin que dans les contrées de vignobles. Comme c'est un dieu lié aux saisons, il meurt avec le déclin de la végétation, pour ressusciter avec la lumière croissante.

Les rois mages furent d'abord représentés comme des Rois Perses. Un manuscrit grec, traduit en latin, révèle leurs noms, qui, plus tard, furent légèrement déformés et devinrent : Balthazar avec la peau cuivrée, Gaspard avec la peau foncée, et Melchior avec la peau blanche. De même, on les fera paraître l'un imberbe, l'autre moustachu et le troisième barbu, leur attribuant ainsi les trois âges de la vie. Ils offrirent à l'Enfant Jésus l'Or, l'Encens et la Myrrhe, symboles des trois pouvoirs : royal, sacerdotal et prophétique.

La fête de la galette des rois a peut-être aussi pour lointaine origine la coutume romaine des Saturnales qui se déroulaient dans l'Empire romain à la même époque de l'année. A cette occasion, les soldats tiraient au sort, grâce à une fève, un condamné à mort qui devenait "roi" le temps des réjouissances. Une fois les Saturnales achevées, la sentence était exécutée.

Les initiales des Mages et la date de l'année sont inscrites à la craie rouge sur les portes des maisons du sud de l'Allemagne et en Autriche pour leur assurer protection.
.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nabû



Inscrit le: 13 Dec 2004
Messages: 109
Lieu: Suisse - Neuchâtel et Zürich

Messageécrit le Wednesday 05 Jan 05, 6:48 Répondre en citant ce message   

Babbo Natale o BEFANA ?
La BEFANA è conosciuta dai bambini perchè porta i doni nella notte dell'Epifania . Il nome " BEFANA " infatti , è la versione popolaresca del termine greco "EPIFANIA" con cui viene denominata la festa che segue il Natale che commemora la visita dei Magi a Gesù .

Ma che rapporto c'è tra la favolosa vecchia che porta i doni e la festa cristiana dell'Epifania ???
A occhio e croce nessuno. Tra l'altro, gli studiosi delle tradizioni etnico-popolari fanno notare come la Befana, al contrario di Gesù Bambino e Santa Lucia, conservi anche un tratto ambiguo, quasi da strega. Ma come tutte le tradizioni anche la Befana si può analizzare con una tecnica archeologica cercando di scavare i vari strati delle varie epoche per arrivare alle tracce di quelle più antiche.

La Befana potrebbe avere una qualche parentela con la " VECCHIA " che si brucia in piazza per festeggiare la fine dell'anno: un simbolo della ciclicità del tempo che continuamente finisce e ricominicia. Un simbolo antico e pagano che suggestiona anche noi moderni dell'era tecnologica. La tradizione della "VECCHIA" non è diffusa solo nelle zone in cui la befana distribuisce i suoi doni, ma è molto presente anche nel Nord Italia, infatti, è anche una tradizione dei popoli celtici, che erano insediati in tutta la pianura padana ed su parte delle Alpi. . I Celti celebravano strani riti (officiati da maghi-sacerdoti chamati DRUIDI) durante i quali grandi fantocci di vimini venivano dati alle fiamme per onorare divinità misteriose.

La Befana è, quinidi , di origine antichissime. Andando indietro nel tempo si scopre che è la personificazione di un rito augurale, che consisteva nello scambio di doni...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Wednesday 05 Jan 05, 14:30 Répondre en citant ce message   

Je suis d'accord avec cette description sur l'épiphanie mais en ce qui concerne la date des fêtes de Noël et du jour de l'an j'ajouterais ceci : Depuis le 1 mars 1923 la Grèce ayant adoptée le calendrier Grégorien, les fêtes de fin d'année sont célébrées à la même date que dans les autres pays occidentaux. Seulement quelques très rares adeptes du vieux calendrier ou calendrier Julien que l'on nomme Palioimerologites παλαιοημερολογίτες célèbre encore la Noël et le jour de l'an séparément. Il n'en va pas de même pour Pâques où tous les pays orthodoxe la célèbre en même temps.
Pour la tradition du sapin, c'est une coutume importée car il est plus pratique de décorer un sapin de Noël chez soi plutôt qu'un bateau comme le veut la tradition grecque.

Une dernière précision en ce qui concerne la Vassilopita qui est le gâteau traditionnel du jour de l'an qui comporte une pièce de monnaie. Au moment du découpage la première part est celle du Christ, la seconde est celle de la maison et ensuite les autres parts sont pour les invités
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3574
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Wednesday 05 Jan 05, 18:53 Répondre en citant ce message   

Hélène : peux tu nous expliquer la différence entre épiphanie et théophanie ?
théophanie c'est l'apparition de dieu (théos)

ce que j'aimerais savoir, est-ce que vous traduisez le mot "épiphanie" par Θεοφάνια ? et sinon que signifie le terme επιφάνια en grec moderne ?
(le sens en grec ancien est celui d'apparition dans un sens large)

d'autre part, sais tu pourquoi on a fixé au 6 janvier la date du baptème de Jésus ?

la décoration du bateau, c'est sympa comme tradition !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2464
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Wednesday 05 Jan 05, 19:56 Répondre en citant ce message   

Le 6 janvier, après réflexion, est la date de la circoncision (et nom du baptême, car Jésus était bien juif!). Elle doit avoir lieu 13 ou 14 jours après la naissance d'un garçon...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3574
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Wednesday 05 Jan 05, 20:57 Répondre en citant ce message   

non ! la circoncision c'est 8 jours après la naissance
(8 jours antiques = 7 jours chez nous)
donc c'est le 1er janvier que l'on fête la circoncision de Jésus!
mais bon... c'est pas vraiment pour cette raison que ce jour est férié
:wink:

le 6 janvier, c'est l'épiphanie et aussi le baptème de Jésus qui s'est passé quand il avait une trentaine d'années
ces deux évènements n'ont donc rien à voir...
et c'est ce baptème (avec l'eau etc...) qui est fêté en Grèce
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2464
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Wednesday 05 Jan 05, 23:28 Répondre en citant ce message   

Merci pour la correction.
Mais comme le 25 décembre a été choisi arbitrairement...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Wednesday 05 Jan 05, 23:53 Répondre en citant ce message   

Voila Xavier ma réponse tout d'abord au sujet du mot επιφάνια qui est en autre utilisé couramment en grec moderne pour désigner: la surface, l'aire, le plan (επι=sur, au dessus + φάνια de φανερώνω=dévoiler) alors que Θεοφάνια (Θεό= Dieu + φάνια de φανερώνω =dévoiler) les mots se ressemblent mais en grec on insiste davantage sur la notion de Dieu car par le baptême du Christ fut révélé aux hommes la sainte trinité qui sont les trois dimensions de Dieu.
En ce qui concerne la date du 6 janvier, il est difficile de répondre à pourquoi cette date ? car déjà on voit bien qu'il y a des problèmes de calendriers. Je pense que les dates sont davantage symboliques. Il est à remarquer aussi que cette période correspondait aux Saturnades (fête antique), mais je n'ai malheureusement pas de réponse satisfaisante.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nabû



Inscrit le: 13 Dec 2004
Messages: 109
Lieu: Suisse - Neuchâtel et Zürich

Messageécrit le Thursday 06 Jan 05, 7:43 Répondre en citant ce message   

Maisse Arsouye a écrit:
Nabû, pourrais-tu traduire le texte italien afin que tout le monde puisse comprendre ? merci.

Traduction :
Excusez-moi, j'étais certaine que vous pouviez tous comprendre en lisant...

Père Noël ou BEFANA ? Quoi qu'il en soit, de nombreux cadeaux pour tous!!!
Les enfants connaissent la BEFANA, parce que c'est elle qui apporte les cadeaux la nuit de l'Epiphanie.
Le nom "BEFANA" est en fait, la version populaire du terme grec "EPIFANIA" nom donné à la Fête qui suit Noël, qui rappelait le souvenir de la visite des Mages à Jésus.

Mais quel rapport y a-t-il entre la légendaire Vieille dame qui apporte les cadeaux et la Fête Chrétienne de l'Epiphanie???
A vue de nez... aucun! Entre autre, ceux qui étudient les traditions éthniques-populaires, font remarquer combien la Befana, contrairement à l'Enfant Jésus et Sainte Lucie, a gardé un caractère ambigu, presque de sorcellerie. Mais, comme toutes les traditions, on peut également analyser la Befana selon une technique archéologique, en essayant de creuser les différentes couches, des différentes époques, jusqu'aux traces les plus anciennes.

La Befana pourrait avoir une quelconque parenté avec la "VIEILLE" que l'on brûle sur la Place pour fêter la fin de l'année : un symbole cyclique du temps qui continuellement finit et recommence. En bon français > (qui relate un cycle périodique qui revient à intervalles réguliers)... un symbole antique et païen qui nous inspire nous aussi, les modernes de l'ère technologique. La tradition de la "VIEILLE" n'est pas seulement répandue dans les endroits où la Befana distribue ses cadeaux, mais elle est très présente aussi dans le Nord de l'Italie, en effet, c'est même une tradition des peuples celtiques qui s'étaient établis dans toute la plaine du Pô et vers les Alpes. Les Celtes célébraient d'étranges rituels (dirigés par des prêtres-sorciers nommés DRUIDES), durant lesquels de grands pantins en osier étaient offerts aux flammes pour honorer de mystérieuses divinités. La Befana, par conséquent, a de très anciennes origines. Si on recule dans le temps, on découvre qu'elle est la personnification d'un rite favorable, de bon augure qui reposait sur l'échange de cadeaux.
.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
nordevan



Inscrit le: 07 Sep 2006
Messages: 4
Lieu: france

Messageécrit le Thursday 07 Sep 06, 22:29 Répondre en citant ce message   

A Xavier
vous écrivez : "le 1er janvier, l'on fête la circoncision de Jésus! ", c'était exact jusqu'en 1969 (Vatican II).
Mais, j'aimerais savoir pourquoi la tradition associe la circoncision et l'attribution du nom le même jour (1er janvier)?
Quelles sont les religions qui suivent encore ce rite ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Friday 08 Sep 06, 4:21 Répondre en citant ce message   

nordevan a écrit:
vous écrivez : "le 1er janvier, l'on fête la circoncision de Jésus! ", c'était exact jusqu'en 1969 (Vatican II).

Pas Vatican II, qui a clos ses travaux en 1965, mais Paul VI tout seul. Il a consacré le premier janvier à Marie, reine de la paix.
Ce changement est paradoxal, alors que Vatican II avait insisté sur la réconciliation avec les Juifs, on se demande bien pourquoi supprimer la fête qui rappelait que Jésus est juif !

L'Epiphanie est désormais célébrée le premier dimanche qui suit le premier janvier. Cela lui donne une plus grande dignité.

Epiphanie a donné par déformation béfania, mais aussi le prénom féminin Tiphaine que les Anglais prononcent Tiffany.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Saturday 06 Jan 07, 14:08 Répondre en citant ce message   

Je remonte ce sujet car aujourd’hui en Grèce on assiste à cette tradition de la bénédiction des eaux. Les plongeurs ont de la chance, il fait une belle journée.

A ce sujet je précise que la Grèce malgré que c’est un pays orthodoxe fête la Noël en même temps que les Catholiques. Ceci s’explique par le fait qu’ici ont a adopté le calendrier Grégorien depuis 1923 alors que les autres pays orthodoxes dont la Russie continuent de fêter Noël d’après le calendrier Julien qui a 13 jours d’écart. Par contre pour Pâques, la Grèce fête se base toujours d’après le calendrier Julien et cela explique que cette fête est célébrée le même jour dans tous les pays orthodoxes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
mansio



Inscrit le: 19 Feb 2005
Messages: 1127

Messageécrit le Sunday 07 Jan 07, 21:54 Répondre en citant ce message   

J'avais compris le mot "épiphanie" comme voulant dire "epi" =près, dans les parages de, et "phanei" =apparition (de Jésus sur terre).

L'ancienne date de la fête de Noêl étant peut-être début janvier, le jour de l'Epiphanie a été nommé ainsi car il était tout proche du jour anniversaire de la naissance/apparition de Jésus sur terre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Piroska



Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 1064
Lieu: Basse-Marche (France)

Messageécrit le Tuesday 14 Jan 14, 11:27 Répondre en citant ce message   

Glossophile a écrit:

L'Epiphanie est désormais célébrée le premier dimanche qui suit le premier janvier. Cela lui donne une plus grande dignité

C'est une façon de parler. Je dirais plutôt que comme ce jour n'était plus chômé dans beaucoup de pays européens à dominante laïque, les chrétiens ne pouvaient pas célébrer cette fête en allant à la messe. Ainsi, le Vatican a dû s'incliner.

Chez les orthodoxes, la Théophanie est une grande fête très solennelle – et restera évidemment chômée.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Cultures & traditions
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008