Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
L'aragonais : un peu de vocabulaire et expressions - Cours & Documents - Forum Babel
L'aragonais : un peu de vocabulaire et expressions
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Cours & Documents
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Chusé Antón



Inscrit le: 25 Feb 2005
Messages: 744

Messageécrit le Sunday 06 Mar 05, 18:56 Répondre en citant ce message   

Presentation:





L'aragonais appelé aussi fabla, mais aussi Aragoieraz, Altoaragonés, Aragonés, Aragonesa, Patués (patois) ou encore haut-aragonais. Cette langue serait parlée par environ 30 000 locuteurs dans toute la partie nord de l'Aragon. Cependant, il n'existe pas de recensement réel et fiable sur le nombre de locuteurs parlant l'aragonais. La façon la plus habituelle de précéder est de compiler les chiffres de plusieurs études sur cette question : le nombre de locuteurs se situerait alors entre 12 000 et 40 000 personnes qui le parleraient de façon active; plus de 40 000 Aragonais connaîtraient cette langue passivement et l'utiliseraient occasionnellement. Par ailleurs, on estime que seulement 6000 locuteurs utiliseraient l'aragonais sur une base quotidienne. De plus, le degré de conservation de la langue semble très disparate selon les localités. Ainsi, il existe des localités où son degré de conservation est bon, alors que dans d'autres l'aragonais paraît fortement castillanisé (castellanizada).



Lexique:

Abadejo : morue
Abadinar : inonder
Abaxo : dessous
Abastar : embrasser
Abatallar : gauler
Abatanar : bâtonner
Abelleta : abeille
Abentar: courir, se depêcher
Abezar-se : s´accoutumer
Abiar : préparer
Abocar : verser
Abracar : étreindre
Abrebar : abreuver
Abrío : bétail,bestiaux
Aconsellar : conseiller
Acotolar : eliminar
Adebán : en avant
Adibir : ajouter
Aduyar : aider
Agora : maintenant
Aguaitar : regarder à l´affût
Aguarte : attend!
Agüerro : automne
Agulla : aiguille
Albada : l´aube
Alberge : abricot
Alcorze : sentier qui abrège le chemin
Bal: vallée
Baltizo : baptème
Balura : valeur
Ballo : sillon
Bambollas : bulles
Bandiar : balancer
Barallar : combattre
Barandau : balustrade
Barambán : tumulte
Bardo: boue
Barellón: petite fleuve qui traverse une vallée
Barraches : inconvenants
Barral : carafe
Barzal : ronce
Birolla : fête joyeuse
Cabo d´año : anniversaire
Cachapo : lapereau
Cadiera : banc de bois
Cadillo : petit chien
Cadiera: chaise pour plusiers personnes près du foyer
Cado : terrier, trou
Caler : falloir
Calién : caliente
Calz : ruade
Calzero : chaussure
Canso : las
Capolar : diviser la viande en morçeaux
Cardelina : rossignol
Cascabillo : grelot, sonnette
Catar : regarder
Caxal : dent
Caxico : petit chêne
Chabalín : sanglier
Chandro : oisif
Chaparrro : chêne
Chemecar : se plaîndre
Dezaga : derrière
Dica: jusqu´à
Dinantes : avant de
Dixar: laisser
Dreito : droit
Dula : troupeau de chèvres
Embolicar : embrouiller
Embrolla : mensonge
Empentón : poussée
Empochar : empocher
Encorrer: poursuivre
Encule : tromperie
Entibo : barrage
Enzetar : commencer
Faba: fève
Fabirol : flûte
Fablar : parler
Fachendoso : présomptueux
Falagos : mimes
Falca: cale, coin , fenton
Falz : faucille
Fer: faire
Galbana : nonchalance
Gambada : promenade
Gambeto : manteau
Garba : moisson
Gargamela : gorge
Garra : jambe
Glarima : larme
Goludo : goulu
Ibierno: l´hiver
Ibón : lac
Ilesia: église
Impler : pleiner
Inflar : gonfler
Inte : moment
Ixo: ça
Lai: loi
Lambreño : bien mis
Laminar : lécher
Lamins: gâteau,chocolat?
Lamparón: tâche
Laso: vide
Lei: loi
Leyer : lire
Lezina : gland
Libiano : poumon
Lifara: banquet
Liza: corde
Loira : loutre
Luen: lointain
Lurte: avalanche
Luziar: affiler
Mazelo : abattoir
Mairal : chef
Mallo : massue
Mego: tartuffe
Melico : nombril
Mesache : garçon
Mesura : mesure
Meyo: moitié
Meyodía : midi
Mica: rien
Mielsa : foie
Minchar : manger
Mingrana : grenade
Mirallo : miroir
Misín : chat
Muír : traire le lait
Muller : femme
Naballa : jambette, couteau?
Nabata : bateau
Nafra: blessure
Naxer: naître
Negror : negritude
Niedo: nid
Nierbo : nerf
Nieu : neige
Nino : enfant
Noguera : noyer
Nuei: nuit
Nueu : neuf (9)
Ñudo: noeud
Paco: ombragé
Pai: père
Palla : paille
Panizo : maïs
Parar: préparer
Parentalla: famille
Parola: parole
Paúl: terre innondée
Paxaro: oiseau
Pedregada: grêle
Peduco: chaussette de laine
Peito : poitrine
Pelaire: celui qui peigne la laine.
Pella: choufleur
Pellello: peau
Pename: condolence
Penchar: percher
Rabosa: goupil
Rader: gratter
Radiz : racine
Rafe: auvent
Rampallo : raisin
Ran : niveau
Rebellar : se revéiller
Reblar : se soumettre
Rebollón : girole
Rechitar: pousser de nouveau une plante
Recular : réculer
Redol: cercle
Redolada: les alentours
Replegar: ramasser
Ringla : ligne
Royo : rouge
Rufo : arrogant
Sargantana : lézard de mur
Sarrio : chamois
Saso: terrain avec des pierres
Seguranza: securité
Sentir: ouïr
Seo: cathédrale
Sieglo: siècle
Soflar: souffler
Solana: terrasse au midi
Soniar: rêver
Taca : tache
Tallar: couper
Tancar: fermer
Tañer: jouer un instrument
Tartir: bouger
Tella: tuile
Tellato: toit
Tixer : tisser
Tobo : molle
Tordo : grive
Tornar: tourner
Traza: manière
Treballo: travail
Tremolar: trembler
Trobar: trouver
Tronada: orage
Trucar : frapper, sonner
Turrada : tartine
Ubago: ombrage
Ubrir: ouvrir
Uchar : épouvanter
Ulorar : odorer
Ungla: ongle
Xordica: ortigue
Xorigué: souris
Xuto: seco
Yera : il était
Zaforas : malpropre
Zagal: garçon
Zaguero : dernier
Zamueco : fastidieux
Zancocho : embrouillement





Expressions

à la tisfa : à l´affût
à l´inte de.. : Au moment où?
à pique de.. : Au point de ?
¿ A qué fin..? : C´est pour quoi..?
à ran de : à la hauteur de
Atamás de : Pour ce qu´on a fait
Á una mala...: S´il n´y a pas d´autre solution...
Be-t´aquí : Voilà! C´est alors que?
Buena limpia : Se mettre content si quelqu´un s´en va
Buena onra nos ferá?: Ça nous servira
Con inchaquias de ?: Á l´ocasión de
¿Con istas amanixes? : Maintenant tu as changé d´opinión?
Darse bando : Se vanter
De boteiboleo : Tout à coup
De buen implaz : Volontiers
En cuentas de : Au lieu de
En ixas somos : C´est ce qu´il y a
En o tocante á.. : Au respect de?
Estar á la tisfa : Être à l´affût
Estar corriente : C´est fini
Equilicuá : C´est vrai
Fer basibiens : Marcher comme un serpent
Fer corrinche : Être tous en rond
Fer goyo : Quelque chose me fait jouir
Fer-se-cargo : Comprendre
Fer zeprén : Freiner
Igual tien : C´est égal
Ir china chana : Aller doucement
Lebar a corriente : Dire oui à tout
Mal sería que : Je crois pas que
Marchar á redolons : Tomber en roulant
Meter barraches : Dificulter une chose
Mirar de bislai : Regarder au coin de l´oeil
Mirar fito fito : Regarder avec insistence
No dizir turte ni murte : Pas un mot
No quedar en cosa : Sans accord
No poco : C´est vrai
No saber-se-ne abenir : Ne pas savoir s´adapter
Pasar-ne muitas : Avoir beaucoup d´expériences negatives.
Pasar zerina :Avoir peur
Parar cuenta : Faire attention
Pillar a debantera : s´anticiper
Pillar o montante : Partir
Pillar o toli : S´enfuir
Pillar o bayo : Avoir une obsesion
¿Qué tal campas? : Ça va bien?
¿Qué cosa que..? : C´est pourquoi que..?
Quedar a rayas feitas : Laisser les choses claires
Quedar-se ta bazibo : Sans se marier
Salir de pistón : Un affaire qui va très bien
Ser as marras : Très tard
Ser más fato que fato : Avoir beacoup de vanité
Ser por demás : C´est en vain
Soflar e fer porrons : Un affaire très facile
Tan cara que.. : Je crois pas que?
Ta forro i bota : Le colme
Ta par d´allá : Vers là
Te partizipo que : Si je te dis...
Tener folla : Reussir
Tener a barra de : Oser
Tocar-se-las : Fugir
Tronzar un trato :Repartir les differences
Y en pagas : Au lieu de...
Ya emos plegau : C´est fini
Ye de dar : Je me supose que..


Dernière édition par Chusé Antón le Sunday 19 Oct 08, 21:16; édité 42 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Patriccke



Inscrit le: 10 Feb 2005
Messages: 436

Messageécrit le Sunday 06 Mar 05, 22:59 Répondre en citant ce message   

Pffff, et voilà que tu me donnes envie d'apprendre l'aragonais. Comme si j'avais pas déjà assez d'idées tout seul.

Chusé est la forme aragonaise de José ?

Chusé Antón a écrit:

Sargantana: lézard de mur

Merci, tu viens de m'apprendre le nom en catalan standard (je viens de voir que c'était le même) et en français! En bon (?) Catalan du nord, je disais singlantana en catalan et singlantane en français (ou petit lézard gris comme on en voit sur les murs en pierre quand il fait beau... un peu long)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Chusé Antón



Inscrit le: 25 Feb 2005
Messages: 744

Messageécrit le Sunday 06 Mar 05, 23:09 Répondre en citant ce message   

Oui Chusé est la forme de José en espagnol,de Josep en catalan, de Joseph en français, Xosé en galego et portugués.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
brennos



Inscrit le: 19 Nov 2004
Messages: 616
Lieu: La Nouvelle-Orléans

Messageécrit le Thursday 10 Mar 05, 11:41 Répondre en citant ce message   

Il me semble juste qu'en portugais c'est José et que Xosé n'est que la forme galaico-asturienne.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2039
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Saturday 03 Dec 05, 4:47 Répondre en citant ce message   

Patriccke a écrit:
Chusé Antón a écrit:

Sargantana: lézard de mur

Merci, tu viens de m'apprendre le nom en catalan standard (je viens de voir que c'était le même) et en français! En bon (?) Catalan du nord, je disais singlantana en catalan et singlantane en français (ou petit lézard gris comme on en voit sur les murs en pierre quand il fait beau... un peu long)

Catalogne En catalan central, je dis plutôt llangardaix, mais le mot sargantana existe aussi.

Chusé Antón a écrit:
Sarrio: chamois

D'où vient ce mot??
J'aurais pensé qu'on disait quelque chose comme Catalogne "isar" ou Français "isard". C'est le nom qu'on donne au chamois des Pyrénées, plus petit et plus clair que celui des Alpes (Rupicapra Rupicapra). Ca ne ressemble pas non plus au castillan "gamuza"...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Chusé Antón



Inscrit le: 25 Feb 2005
Messages: 744

Messageécrit le Friday 02 Nov 07, 13:54 Répondre en citant ce message   

L´aragonais, langue romane ou neolatine de la Communauté d´Aragón:

http://www.tlfq.ulaval.ca/AXL/europe/espagnearagon.htm


L´ancien aragonais: La Crónica de San Juan de la Peña.


Monastère de San Juan de la Peña. Saint Jean du Rocher.
En bas, l´ancien monastère; là haut, le nouveau.

http://es.wikipedia.org/wiki/Cr%C3%B3nica_de_San_Juan_de_la_Pe%C3%B1a

http://www.alcudiavirtual.ua.es/servlet/SirveObras/bne/12937401998072638532624/ima0150.htm
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Luc de Provence



Inscrit le: 11 Jul 2007
Messages: 685
Lieu: Marseille

Messageécrit le Friday 02 Nov 07, 18:00 Répondre en citant ce message   

En parcourant le lexique j'y ai trouvé xuto ( sec ) qui ressemble à l'Italien asciutto ( sec ) et cadillo ( petit chien ) qui correspond au Provençal cadéu ( petit chien ) ainsi que capolar ( hacher ) que l'on retrouve dans le Sicilien capuliari alors que l'Italien dit tritare !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2784
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Friday 02 Nov 07, 20:40 Répondre en citant ce message   

Oui, semble une forme de transition entre les dialectes neolatins du sud de la France et ceux de l'interieur de l'Espagne.
Les choses qui se comprennent en italien me semblent les plus archaiques.

Quant à "capuliari" (capouliàri), en sicilien, aussi en piemontais on dit "capoulé" et l'outis pour hacher on le dit "capoulour". Le sicilien est une langue artificielle, influencié par le provençal medieval et les dialectes de la zone entre Piémont et Ligure (d'où venaient beaucoup des gens qui avaient repeuplée la terre conquetée aux arabes).

En ancien provençal on disait aussi "chapuliar/chapular".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Chusé Antón



Inscrit le: 25 Feb 2005
Messages: 744

Messageécrit le Friday 02 Nov 07, 23:07 Répondre en citant ce message   

En aragonais, capolar, veut dire, oui, hacher, triturer, couper, broyer...Auparavant surtout on triturait la tomate pour faire compota en bouteilles avec un peu de l´huile d´olive. C´était bon à l´hiver. Il y avait la machine à capolar...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2784
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Saturday 10 Nov 07, 1:27 Répondre en citant ce message   

C'est exactement la même chose que chez nous.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Chusé Antón



Inscrit le: 25 Feb 2005
Messages: 744

Messageécrit le Saturday 24 Nov 07, 23:42 Répondre en citant ce message   

Glosas Emilianenses: L´origine de la Langue Aragonaise écrite. Ses premiers gémissements.

http://es.wikipedia.org/wiki/Glosas_Emilianenses

http://www.vallenajerilla.com/berceo/wolf/emilianensesotravez.htm
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
bearnegasconha



Inscrit le: 05 Mar 2008
Messages: 52
Lieu: Pau Bearn Gasconha Aquitania

Messageécrit le Saturday 15 Mar 08, 14:05 Répondre en citant ce message   

Adishatz, Adios,

Quauques punt comuns dab eth gascon, seria intereishant de hàser un petit estudi comparativa dab eth gascons deras vath d'Aspa, dAussau e de Bigòrra.
Quelques points communs avec le gascon, il serait intéressant de faire une petite étude comparative avec le gascon des vallées d'Aspe et d'Ossau (surtout Ossau et Bigorre).
Quan auréi léser d'ac hàser que consultaréi eth mens diccionaris, aquò que m'agradaria hèra d'iniciar-me particularament ath fablar aragonès d'Ansò.
Quand j' aurai le temps de le faire, je consulterai mes dictionnaires, ça me plairait bien de m'initier au parler aragonais d'Anso, en particulier.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Lou caga-blea
Animateur


Inscrit le: 05 Sep 2006
Messages: 515
Lieu: Nissa

Messageécrit le Sunday 16 Mar 08, 15:07 Répondre en citant ce message   

Oui et en oc. mod. chapolar > chaplar. Un chaple est un "massacre" au propre comme au figuré.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Chusé Antón



Inscrit le: 25 Feb 2005
Messages: 744

Messageécrit le Thursday 20 Mar 08, 18:00 Répondre en citant ce message   

Lou caga-blea, quand j´étais petit -il ya 4 ou 5 ans- pour nous éffrayer, nos parents nous profféraient des ménaces: je vais te capolar (triturer).


Auparavant les relations entre la Navarre et l´Aragon étaient très frequentes par question des paturages. Cette proximité de vie, obligée par la géographie et les conexions sociales se montre dans un lexique caracteristique des Pyrennées, quelquefois est prerromain et d´autres latin. Il y a des influences de l´Aragon sur la Gasconha et à l´inverse. Sur ce fond patrimoniel chaque dialecte dessina à posteriori ses differences. Le bearnais, consideré comme un des six dialectes du gascon, présente beaucoup de points de contact entre l´aragonais et le catalan.

http://es.wikipedia.org/wiki/Aragon%C3%A9s_Occidental

http://es.wikipedia.org/wiki/Ansotano

http://es.wikipedia.org/wiki/Cheso
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
shlomoavital



Inscrit le: 19 Apr 2008
Messages: 130

Messageécrit le Sunday 20 Apr 08, 17:41 Répondre en citant ce message   

Merci Chusé pour cette belle et riche introduction sur l'aragonais.

Chusé Antón a écrit:
Misín: chat[b]

una misina: une chatte


Je ne sais pas s'il y a un rapport mais dans ma famille espagnole valenciana (qui a vécu entre Guadalest, Elche/Elx et L'Alguenya), j'ai très souvent entendu un chat appelé "mix" [mish], et une chatte "mixina" [mishina]. J'interprétais cela comme une appellation "mignonne" et pleine d'affection, car on aime beaucoup les animaux dans la famille.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Cours & Documents Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008