Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Le Japon bientôt sur les écrans - Forum japonais - Forum Babel
Le Japon bientôt sur les écrans

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum japonais
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10765
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 31 Jan 07, 11:18 Répondre en citant ce message   

Je reprends l'idée de Pixel et je propose que l'on annonce dans ce fil :
- les films et documentaires sur le Japon programmés à la télévision
- les sorties de films japonais au cinéma

2 films en V.O. sont programmés ce soir mercredi et demain soir sur ARTE :

* "19" de WATANABE Kazushi [mercredi 31/01 à 23h00]

Un jeune homme est pris en otage par un trio de jeunes mafieux, avant de devenir leur complice. Un premier film sur lequel planent les ombres de Jim Jarmusch et Takeshi Kitano. Une route, à la périphérie de Tokyo. Un jeune homme sur un scooter se fait arrêter par trois jeunes malfrats à bord d'une voiture volée. Le trio kidnappe le garçon et l'entraîne dans une balade sans but précis à travers les banlieues de Tokyo. L'otage tente d'abord de s'échapper, puis suit docilement les trois garçons avant de se laisser séduire par le volubile leader du groupe et ses étranges acolytes...

Voici le lien

* "The glamorous life of Sachiko Hanai" de MEIKE Mitsuru [vendredi 02/02 à 1h25]

Une comédie érotique combinant fantastique, fable politique, film de yakuzas et montages absurdes, signée par un jeune réalisateur japonais à suivre. Un film accident dans l'univers morose du cinéma rose.
Attention : contrairement à ce qui est annoncé sur le site d'ARTE, le film passe bien dans la nuit de jeudi à vendredi!

http://www.arte.tv/fr/semaine/244,broadcastingNum=684666,day=6,week=5,year=2007.html
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Tjeri



Inscrit le: 13 Sep 2006
Messages: 999

Messageécrit le Wednesday 31 Jan 07, 12:10 Répondre en citant ce message   

J'annonce Hanjo, tiré de "cinq nô modernes " de Yukio Mishima au Théatre de la Croix Rousse à Lyon, les 1er, 2 et 3 mars. Mise ne scène de Julie Brochen.

Hanjo s'écrit 班女 mais je n'ai pas trouvé la traduction.
Apparemment le Hanjo est une forme du Nô.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10765
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 16 Feb 07, 13:03 Répondre en citant ce message   

Dimanche 18/02, 2 émissions traiteront du Japon :

* Les Escapades de Petitrenaud, de 12h05 à 12h30 sur France5
Thème : les restaurants japonais à Paris. De quoi glaner quelques bonnes (et authentiques!) adresses.

A ce sujet, cet article du Mainichi News du 18/01/2007...
http://mdn.mainichi-msn.co.jp/national/archive/news/2007/01/18/20070118p2a00m0na011000c.html
...et les références des restaurants en question :
http://www.cecj.fr/liste_arr.html

* Docu sur "Le Pont d'Akashi" à 15h00 sur France5.
Résumé : Au Japon, le pont d'Akashi Kaikyo, reliant la ville de Kobe à l'île d'Awaji, est le plus long pont suspendu du monde. Il est également le plus haut et le plus cher jamais construit. Il fut bâti à un endroit inimaginable, tant l'environnement apparaît inhospitalier : au dessus du détroit d'Akashi avec des fonds à 100 mètres, si souvent sujet aux typhons, aux pluies torrentielles et aux forts courants marins. De plus, la région est une des zones les plus prédisposées aux tremblements de terre. A la moitié des travaux, la construction du pont à souffert d'un séisme d'une intensité de 7,2 sur l'échelle de Richter mais au final, le pont a été livré avec seulement un mois de retard ! Depuis 1998, l'ouvrage semble bien résister aux éléments, devenant ainsi l'objet de fierté nationale pour les Japonais.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10765
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 23 Feb 07, 21:05 Répondre en citant ce message   

Demain samedi 24/02 sur France5, à 16h00 :
* Tôkyô, planète Edo
Je n'en sais pas plus, mais c'est parlant.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10765
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 26 Mar 07, 12:24 Répondre en citant ce message   

Au programme cette semaine, un film et un docu sur le Japon :

* SHARA, film en V.O. de KAWASE Naomi - mercredi 28/03 à 23h35 sur ARTE
Sujet : une famille japonaise marquée par la disparition d'un enfant revient à la vie. Une chronique délicate et subtile.
C'est le 3ème film de cette réalisatrice, il est tourné à Nara, sa ville natale (images prometteuses).
http://www.arte.tv/fr/semaine/244,broadcastingNum=645358,day=5,week=13,year=2007.html

* La Maison Sugimoto (Série Architectures) - dimanche 01/04 à 20h15 sur ARTE
Docu sur l'architecture typique de cette maison de Kyôto, avec maquette, et son influence sur d'autres architectures
http://www.arte.tv/fr/semaine/244,broadcastingNum=661011,day=2,week=14,year=2007.html


Dernière édition par José le Thursday 15 Mar 12, 12:38; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10765
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 03 Apr 07, 14:07 Répondre en citant ce message   

Encore du Japon à la télé prochainement :

* "Echappées Belles" consacré à TOKYO - samedi 07/04 à 18h00 sur France5
http://www.france5.fr/echappees-belles/spip.php?article179#
On peut regarder la vidéo directement sur le site.

* "360° - Géo" consacré à l'île de MIYAKO - samedi 07/04 à 21h40 sur ARTE
Thème : les centenaires d'Okinawa
http://www.arte.tv/fr/semaine/244,broadcastingNum=661339,day=1,week=15,year=2007.html

Pour info, le docu de dimanche dernier sur la Maison SUGIMOTO était super.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10765
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 24 May 07, 14:22 Répondre en citant ce message   

ARTE a passé il y a qq jours le film La bête aveugle de MASUMURA Yasuzo. Je l'ai vu à Lyon il y a qq mois lors d'un cycle de 4 films de ce réalisateur japonais. Sur les 4 films, j'en ai beaucoup aimé 2 (Tatouage + la Femme de Seisaku) et moins les 2 autres (La bête aveugle + Passion), que j'ai trouvés vieillots et étouffants en tant que huis-clos.

Cette nuit, à 0h45 sur ARTE : Tatouage :
http://www.arte.tv/fr/1522976.html
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10765
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 13 Jun 07, 11:07 Répondre en citant ce message   

FRANCE5 repasse la série en 4 parties Carnets du Japon :
- Sake et sushi : la semaine dernière
- Geisha, samuraï et lolitas : aujourd'hui
- Voyageurs et pèlerins (la route du Tokaidô) : mercredi 20/06
- Volcans, villes et jardins : mercredi 27/06

Diffusion le mercredi vers 14h45
Ces thèmes sont des grands classiques mais toujours agréables à regarder.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10765
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 06 Feb 08, 13:10 Répondre en citant ce message   

Ce soir sur ARTE à 22h45, un film de OZU Yasujirô "Il était un père" (N&B, 1942).

Titre original : 父ありき = chichi ariki

Un Ozu en VO, ça ne se refuse pas !

A noter que récemment l'oeuvre d'Ozu a été réédité en coffret DVD.

Citation:
Réalisé en 1942 d'après un scénario datant de 1937, Il était un père est un des rares films d'Ozu à avoir été tournés durant la seconde guerre mondiale. Comme le titre l'indique, son sujet ­ - les relations entre un père et son fils ­ - se rattache à un thème universel qui nourrit depuis la nuit des temps l'inspiration des artistes, sur un registre qui va de l'exaltation de la piété filiale à la description d'une rivalité sans merci, en passant par une réflexion sur la transmission des valeurs.

Qu'est-ce qu'être père, qu'est-ce qu'être fils ? Voilà les questions auxquelles ce film, à défaut de les trancher, confère la mystérieuse conviction d'une forme cinématographique. Cette forme, terriblement ambiguë et en même temps si intensément, si cruellement juste, est celle de l'éloignement, qui permet à la fois au père de cesser d'être un fils et au fils de devenir père à son tour.

« Les étrangers, un jour comprendront mes films » déclara Ozu vers la fin de sa vie, « enfin non. Ils diront comme tout le monde que mes films sont très peu de choses ». Qu’il est profond, décidément, ce « peu de choses » que le cinéma d’Ozu sut capter et rendre mieux qu’aucun autre. « Rien », rappelle Jean Douchet, est le seul mot gravé sur sa tombe...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Tjeri



Inscrit le: 13 Sep 2006
Messages: 999

Messageécrit le Friday 08 Feb 08, 9:24 Répondre en citant ce message   

Pourquoi ありき?
Il s'agit d'une forme archaïque, ce que l'on appelle le bungo (文語), dans laquelle ki marque le passé pour les jodoshi (助動詞:mot verbaux non autonomes)
La forme équivalente en japonais moderne est atta あった.
Le bungo est encore parfois utilisé de nos jour dans les proverbes et pour les titres d'oeuvres d'art.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10765
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 08 Feb 08, 10:09 Répondre en citant ce message   

Je me suis posé la question à propos de "ariki" mais je n'ai pas eu le temps de chercher.

J'ai un jour consulté l'ouvrage de Jacqueline PIGEOT :
- Manuel de japonais classique (initiation au bungo)
Aborder le japonais classique (assez ardu m'a-t-il semblé) implique de parfaitement maîtriser le japonais standard Clin d'œil .
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Tjeri



Inscrit le: 13 Sep 2006
Messages: 999

Messageécrit le Friday 08 Feb 08, 13:48 Répondre en citant ce message   

C'était elle ma prof de bungo....
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10765
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 08 Feb 08, 17:42 Répondre en citant ce message   

Non !? Elle enseigne sur Lyon ?! J'ai vu son bouquin aussi bien à la B.M. de la Part-Dieu qu'à la B.U. de Lyon III. Ca fait partie des "choses à faire et à apprendre" sur ma (très) longue liste Clin d'œil .
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Tjeri



Inscrit le: 13 Sep 2006
Messages: 999

Messageécrit le Friday 08 Feb 08, 20:21 Répondre en citant ce message   

C'était à Paris VII, il y a vingt ans....
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10765
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 15 Mar 12, 12:34 Répondre en citant ce message   

Aujourd'hui, Arte propose un docu et un film japonais.


17:20 Le fugu - Un poisson mortel

Fort prisé au Japon, le fugu est un poisson qu'il faut pêcher, découper et préparer avec une extrême prudence...
Le jeune apprenti Atsuhi apprend l'art de la découpe du fugu auprès du cuisinier Miura. Pour servir ce poisson aux gourmets, les chefs japonais doivent obtenir un diplôme. Car séparer les filets des viscères suppose de manier à la perfection un couteau spécial. Faute de quoi se diffusera un poison aux effets foudroyants.

REDIFF :
22.03.2012 à 08:55
29.03.2012 à 13:30


02:20 Voyage avec Haru
(2010 - 134mn - Réalisateur : Masahiro Kobayashi)

Poussé par sa petite-fille, Tadao revoit des frères et soeurs avec qui il entretient des rapports difficiles. Un road movie subtil sur la désintégration de la famille japonaise.
Tadao (80 ans), pêcheur de harengs, habite un petit village de l'île de Hokkaido. Blessé à la jambe, il ne peut plus travailler. Depuis le suicide de sa fille, il vit avec Haru, sa petite-fille. Or, celle-ci vient de perdre son travail dans une cantine scolaire et veut tenter sa chance à Tokyo.
Dans ce road movie empreint de sensibilité, mélodrame nostalgique de l'harmonie perdue d'un Japon qui s'éloigne de ses valeurs traditionnelles, l'espoir renaît grâce à de nouveaux rapports entre les générations. Le film doit beaucoup à Tatsuya Nakadai, grand acteur japonais, formidable dans le rôle de ce vieil homme qui n'en fait qu'à sa tête. Légende vivante du cinéma, il a tourné dans une centaine de films (notamment Kagemusha et Ran de Kurosawa). Il retrouve ici le réalisateur Masahiro Kobayashi, qui l'avait repéré en 1953, et lui avait confié son premier rôle dans La chambre aux murs épais.


Il y a quelques jours, Arte a rediffusé un autre film japonais, dont j'ai un très beau souvenir.

Nobody knows
(2004 - 141mn - Réalisateur : Hirokazu Koreeda)

Abandonnés par leur mère, quatre enfants se retrouvent livrés à eux-mêmes dans un petit appartement de Tokyo. Un conte désenchanté et sublime signé Hirokazu Koreeda.
À Tokyo, Keiko vit seule avec ses quatre enfants, tous nés de pères différents. Afin d'obtenir un appartement plus spacieux, elle cache au propriétaire l'existence des trois derniers. Les petits, qui ne sont pas scolarisés, tiennent la maison pendant que leur mère travaille. Mais un jour, celle-ci disparaît en leur laissant un peu d'argent...
Inspiré d'un fait divers, le film, qui s'étale sur quatre saisons, nous plonge dans l'existence chaotique de quatre enfants cruellement livrés à eux-mêmes, mais habités par une rage de vivre déchirante. Akira, l'aîné - joué par le jeune Yûya Yagira, qui a reçu le Prix d'interprétation masculine à Cannes -, se mue ainsi en chef de famille, prêt à affronter les affres de la précarité et de la clandestinité pour maintenir sa fratrie à flot. Au plus près des visages, la caméra navigue dans l'espace feutré de l'appartement pour capter avec une précision documentaire les petits riens du quotidien, qui reviennent comme une litanie réconfortante. Des jeux et des souffrances de ces enfants perdus, Hirokazu Koreeda tire une oeuvre profondément attachante, oscillant délicatement entre comédie et tragédie.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum japonais
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008