Suffixes formateurs de compléments - Grammaire du hongrois - Projet Babel
grammaire hongroise  





3.2. SUFFIXES FORMATEURS DE COMPLÉMENTS D’OBJET ET CIRCONSTANCIELS


Tous les linguistes ne s’accordent pas sur la question si l’on peut ou non parler de cas en hongrois. En effet, cette langue n’est pas flexionnaire, mais agglutinante. A l’époque où furent conçues les premières grammaires du hongrois, on considérait, par analogie, que le hongrois aussi possédait des cas, sur le nombre desquels les linguistes adeptes de cette idée ne sont pas d’accord aujourd’hui encore. Il est plus opportun de parler simplement de suffixes formateurs de compléments.


Principaux suffixes formateurs de compléments d’objet et circonstanciels :


SuffixeExempleCe qu’il exprime principalement
-ba/-beAngliába megy. « Il/Elle va en Angleterre. »
Kezébe vette az ügyet. « Il a pris l’affaire en mains. »
l’intérieur vers lequel un déplacement s’effectue
-ban/-ben A szobában vagyok. « Je suis dans la chambre. »
A kertben sétál. « Il/Elle se promène dans le jardin. »
l’intérieur où il y a quelque chose (quelqu’un) ou dans lequel une action a lieu
-ból/-ből Kijött a házból. « Il/Elle est sorti(e) de la maison. »l’intérieur d’où un déplacement s’effectue
A ház kőből van. « La maison est en pierre. »le matériau
-ért Jóságáért szeretem. « Je l’aime pour sa bonté. »la cause
A szabadságért harcol. « Il/Elle combat pour la liberté. »le but
-hoz/-hez/-höz Az árut házhoz viszik. « La marchandise est livrée à domicile. »
A barátjához megy. « Il/Elle va chez son ami. »
le lieu ou la personne vers lequel (laquelle) un déplacement s’effectue
-ként Villanyszerelőként dolgozom. « Je travaille en tant qu’électricien. »la qualité
-kor Este hétkor várlak. « Je t’attends à sept heures. »le moment
-ig Elmentünk a színházig. « Nous sommes allés jusqu’au théâtre. »
Vasárnapig nálad maradok. « Je reste chez toi jusqu’à dimanche. »
la limite dans l’espace ou le temps
-n A könyved az asztalon van. « Ton livre est sur la table. »
Az autópályán közlekedik. « Il/Elle circule sur l’autoroute. »
la surface sur laquelle il y a quelque chose (quelqu’un) ou sur laquelle une action a lieu
-nak/-nek Virágot adtam a lánynak. « J’ai offert une fleur à la fille. »l’attribution
A gyereknek nincs láza. « L’enfant n’a pas de fièvre. »l’appartenance, la possession
-nál/-nél Az Operánál találkozunk. « Nous nous rencontrons à l’Opéra. »
A gyereknél nem volt pénz. « Il n’y avait pas d’argent sur l’enfant. »
le lieu ou la personne auquel (à laquelle) il y a quelque chose (quelqu’un) ou une action a lieu
-nként Száz forintot fizettünk személyenként. « Nous avons payé cent forints par personne. »
Városonként különbözik a helyzet. « La situation change de ville à ville. »
Egyenként jöttek. « Ils/Elles venaient un à un. »
la distribution par personnes, par lieux, etc.
-nta/-nte Vegyen be egy tablettát naponta. « Prenez un comprimé par jour. »
Hetente takarítok. « Je fais le ménage une fois par semaine. »
la fréquence
-ra/-re Kimentünk a tóra. « Nous sommes sortis sur le lac. »la surface vers laquelle un déplacement s’effectue
-ról/-ről A gyerek leesett a székről. « L’enfant est tombé de la chaise. »la surface depuis laquelle un déplacement s’effectue
Az egyetemről jövök. « Je viens de l’université. »le lieu depuis lequel un déplacement s’effectue
Az anyámról beszélünk. « Nous parlons de ma mère. »de quoi ou de qui il s’agit
-stul/-stül Családostul érkezett. « Il/Elle est arrivé(e) avec sa famille. »l’association
Ruhástul feküdt le. « Il/Elle s’est couché(e) ses vêtements sur lui/elle. »l’état
A hajó mindenestül elsüllyedt. « Le bateau a coulé avec tout ce qu’il y avait dessus. »la mesure
-t Almát eszem. « Je mange une pomme/des pommes. »l’objet direct
Egy napot vártam. « J’ai attendu un jour. »la durée
-tól/-től A hídtól az egyetemig hosszú az út. « Le chemin est long du pont à l’université. »
A szüleitől jön. « Il/Elle vient de chez ses parents. »
le lieu ou la personne depuis lequel (laquelle) un déplacement s’effectue
Reggeltől estig dolgozik. « Il/Elle travaille du matin au soir. »le moment à partir duquel une action a lieu
-vá/-vé Varázsló változott. « Il/Elle s’est transformé(e) en sorcier(ère). »le résultat d’une transformation
-val/-vel val játszik. « Il/Elle joue avec de la neige. »l’instrument
Gyerekeivel sétál. « Il/Elle se promène avec ses enfants.l’association
Kesztyűvel a kezén ment ki. « Il/Elle est sorti(e) ganté(e) [des gants sur les mains]. »l’état


Il est à remarquer que les suffixes exprimant le lieu sont différents selon que le verbe exprime le déplacement vers ou depuis ce lieu, ou s’il n’exprime pas un tel déplacement (le déplacement dans le périmètre du lieu en cause n’étant pas exclu). Ainsi, pour chacune de ces trois situations on a un suffixe à part :


Sans déplacement vers ou depuis un lieuAvec déplacement vers un lieuAvec déplacement depuis un lieu
-ban/-ben « dans, en »-ba/-be « dans, en »-ból/-ből « de »
-nál/-nél « à, chez »-hoz/-hez/-höz « à, chez »-tól/-től « de »
-n « sur »-ra/-re « sur »-ról/-ről « de, depuis »














sommaire forum Babel contact : András