Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
GREC MODERNE - traduction du y - Forum grec - Forum Babel
GREC MODERNE - traduction du y

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum grec
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Patrick



Inscrit le: 03 Apr 2007
Messages: 599
Lieu: Βέλγιο: Βαλλωνία

Messageécrit le Sunday 25 Jan 09, 18:36 Répondre en citant ce message   

y = εκεί

Θα είμαστε εκεί σε 5 λ. - Nous y serons dans 5 m.


Δεν τον ήταν εκεί Il n'y était pas !

Πήγαινε εκέι πέρα και μείνε Vas-y et restes-y !


Αγόρασες το βίβλιο αυτό ; Όχι δεν το σκέφτομαι As-tu acheté ce livre ? Non, je n'y ai pas pensé. (το = le livre).

Ça y est ? Εντάξει ;

Tout dépend du sens de "y", mais c'est un pronom (tu penses au jardin ? j'y pense, oui!) ou un adverbe de lieu ("j'y habite", // comme "en" = origine : j'en viens !).
Important car "j'en viens" et "j'y viens" = sens différents !

Bien comprendre la fonction grammaticale en français aidera sûrementà bien traduire "y".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
sylvie



Inscrit le: 25 Jan 2009
Messages: 3
Lieu: syros-cyclades-grèce

Messageécrit le Sunday 25 Jan 09, 21:26 Répondre en citant ce message   

note que je ne vois pas pourquoi pour
je pense au jardin : j'y pense = y pronom
j'habite au jardin : j'y habite = y adverbe

parce que le 1er est coi et le second cpt circonstantiel (de lieu) ? qu'un nom (cod ou coi) puisse être remplacé, moyennant transformations, par un pronom, ok; mais mutas mutandis, cela signifie qu'un nom complément circonstantiel (avec la préposition qui va avec), moyennant transformations devient.... adverbe ? bizarre, non ?
de toute façon, mon problème était plutôt de trouver un équivalent en grec d'une spécificité française
un peu comme le "on" : j'aime en français ce "on" ambigu, neutre, polysémique, on peut signifier je, tu, il, nous, vous, ils, on peut se cacher derrière, tricher avec, alors que le grec oblige dans le fond à énoncer qui parle, ce qui est moins marrant, enfin pour moi
bon, alors : εκεί !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Patrick



Inscrit le: 03 Apr 2007
Messages: 599
Lieu: Βέλγιο: Βαλλωνία

Messageécrit le Monday 26 Jan 09, 11:21 Répondre en citant ce message   

Je ne puis que répéter ceci:
"Bien comprendre la fonction grammaticale en français aidera sûrement à bien traduire "y".

Les approximations induisent souvent des erreurs. Que veut-on ? parler juste ou dire des choses et peu importe comment ? Une chose est de commander du pain au restaurant et de demander l'addition, une autre lire et comprendre une culture étrangère avec ses spécificités.

J'ai souvent remarqué que la plupart des élèves/étudiants ont des difficultés en langue parce qu'ils ne connaissent qu'imparfaitement le fonctionnement de la langue maternelle. Au fond la grammaire qui semble tellement rébarbative à la plupart prend tout son sens ici.
Des collègues enseignants l'anglais et le néerlandais me disent souvent que les jeunes confondent par ex. COI et COD et oublient les divers C.Circ.
Tant qu'ils parlent français, pas de problème, mais en anglais et en néerlandais ça ne va plus du tout, particulièrement avec le double accusatif. Certains verbes commandent d'autres régimes que ceux du français.
Un professeur de grec (ancien et moderne), avait pour habitude de poser lors d'un entretien avec ses futurs élèves des questions liées à la connaissance de la grammaires en français.
Celle-ci est en effet le fondement sur lequel reposeront les futurs apprentissages. On se méprend à croire que la grammaire ne s'occupe que de la forme des éléments constituants du discours , son but est de répondre à des critères de sens (cf.Marouzeau, Grevisse et alii.)

Pour mémoire, voici ce qu'en dit Grevisse:
EN et Y sont étymologiquement des adverbes de lieux :
en = de là (latin: inde)
et y = là (lat.: ibi).
Dès les temps anciens,ils ont pris la valeurs de pronoms personnels compléments sans cesser d'être des adverbes. C'est pourquoi on les appelle adverbes pronominaux ou pronoms adverbiaux.

Comme pronoms personnels, EN et Y représentent le plus souvent des animaux, des choses et des idées abstraites.

Y est un pronom personnel relatif quand il correspond à un nom construit avec une préposition de sens local; il est alors construit avec un verbe:
ex: Le mal est grave, peut-on y remédier ?
La table est sale et pourtant j'y écris mes devoirs.

Y est un pronom neutre quand il représente une idée, une action, un fait et signifie "à cela".
ex.: Je voulais vous apporter ce livre mais je n'y ai plus pensé.

Y ne se rapporte à des "personnes" qu'avec les verbes penser, se fier, s'intéresser, croire...

Y a une valeur imprécise, tantôt vaguement pronominale, tantôt vaguement adverbiale dans un grand nombre d'expressions telles que: il y a, il y va de l'honneur, il n'y parait pas, n'y voir goutte, vous n'y êtes pas, y regarder à deux fois, il s'y prend mal...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Patrick



Inscrit le: 03 Apr 2007
Messages: 599
Lieu: Βέλγιο: Βαλλωνία

Messageécrit le Monday 26 Jan 09, 11:31 Répondre en citant ce message   

ON vient du,latin homo = homme.

Comme tu le sais, en grec on utilisera par ex. une tournure passive: λέγεται = on dit ou un pronom comme κανείς ou d'autres façons encore... : Πάμε κανένα σινεμαδάκι ; = On va au ciné ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum grec
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008