Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Ichthys - Forum grec - Forum Babel
Ichthys

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum grec
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2854
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Thursday 04 Aug 05, 19:54 Répondre en citant ce message   

ICHTHY(O)- ιχθύς, ιχθύος : poisson? ex : ichtyol, Huile (contenant des fossiles de poissons); ichtyosaure, ιχθυόσαυρο(ιχθύος, poisson + σαύρα, lézard) reptile marin.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Patriccke



Inscrit le: 10 Feb 2005
Messages: 434

Messageécrit le Thursday 04 Aug 05, 20:19 Répondre en citant ce message   

ΙΧΘΥΣ, poisson, symbole de ralliement des premiers chrétiens, que l'on retrouve en prenant les initiales de Ιησους Χριτος Θεου Υιος Σωτηρ (en rajoutant les bons accents, esprits et autres signes mystérieux)

Hélène, tu dois m'aider stp. Je ne sais plus si c'est Jésus-Christ fils du Dieu sauveur, fils de Dieu et sauveur, ou encore une autre combinaison de ces 5 mots.

Mais bon, le quinté, meme dans le désordre, ca paye pas mal !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2854
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Thursday 04 Aug 05, 20:33 Répondre en citant ce message   

En effet Ι.Χ.Θ.Υ.Σ. forme les initiales de (Ιησούς, Χριστός, Θεού, Υιός, Σωτήρ). c'est à dire : Jésus, Christ, Dieu, fils, Sauveur.
Mais en français on interprétera plutôt Jésus Christ fils de Dieu Sauveur
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8533
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 13 Apr 18, 7:12 Répondre en citant ce message   

Dans Abel ou la traversée de l'Eden, la psychanlyste Marie Balmary écrit, p. 267 : Poisson, en grec, c'est ichthus. Or ce mot a aussi un sens figuré. C'est ainsi qu'on appelle l'homme qui ne sait rien dire.
Ici, une note de bas de page : Comme le fait un auteur du premier siècle, Plutarque, Morales.
J'avoue avoir été sidéré ! Aucune précision sur le volume et la page des Oeuvres morales ! J'aurais pourtant aimé vérifier, car je n'ai rien trouvé chez Chantraine au sujet de ce supposé homme qui ne sait rien dire.
C'est une invention de Balmary ou c'est vrai ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2926
Lieu: Paris

Messageécrit le Friday 13 Apr 18, 7:53 Répondre en citant ce message   

Le sens ironique est donné dans le Bailly, avec comme référence Plutarque, M975b.
Le passage visé dirait en fait : Mais quand on veut se moquer d'un homme grossier et pesant, on l'appelle poisson.

http://remacle.org/bloodwolf/historiens/Plutarque/animauxdeterre.htm
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8533
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 13 Apr 18, 11:46 Répondre en citant ce message   

Merci !
Pendant qu'on y est, voici ce que dit ensuite Plutarque :

Il est enfin une multitude de choses que les dieux nous découvrent ou nous annoncent par le ministère des animaux terrestres et des volatiles ; mais le défenseur des animaux aquatiques n'en pourrait alléguer une seule en leur faveur. Tout en eux est sourd, aveugle, et privé de toute prévoyance divine. Jetés dans un abîme où ils n'ont aucune communication avec la Divinité, destiné aux gens impies, et semblable à celui que les scélérats habitent dans les enfers, la partie raisonnable et intelligente de leur âme y est entièrement éteinte, (975c) et la partie la moins noble, celle qui est le principe des sensations, y est comme noyée, et, pour ainsi dire, délayée dans l'élément qu'ils habitent, et où ils semblent plutôt palpiter que vivre.

C'est autrement plus riche que le pauvre "homme qui ne sait rien dire"...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Ion
Animateur


Inscrit le: 26 May 2017
Messages: 166
Lieu: Liège

Messageécrit le Tuesday 15 May 18, 17:11 Répondre en citant ce message   

Il ne faudrait pas croire que le mépris des animaux marins était un sentiment répandu. Ordinairement, on ne les jugeait pas, on était plutôt indifférent à leurs qualités et à leurs défauts de caractère. Dans le petit dialogue de Plutarque cité ci-dessus, la question est de savoir quels sont les animaux les plus intelligents, ceux de la terre ou ceux de la mer. Plutarque met en scène une joute oratoire entre un partisan des animaux terrestres, c'est lui qui dénigre ci-dessus les animaux marins, et un autre qui relève bien des traits d'astuce chez les animaux marins (y compris l'étoile de mer, la seiche et... le dauphin)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum grec
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008