Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Should vs. ought to - Forum anglais - Forum Babel
Should vs. ought to
Aller à la page Précédente  1, 2
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum anglais
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3509
Lieu: Nissa

Messageécrit le Sunday 14 Oct 07, 16:55 Répondre en citant ce message   

Oui, tes exemples sont très convaincants , simplement je pense qu'ils sont bien choisis et que les choses ne sont pas toujours aussi simples, il faudrait parler d'une tendance plutôt que d'un principe. Il semble en effet que, si les langues tendent à la simplification (économie de moyens), elle gardent toujours un certain niveau de redondance : plusieurs façons de dire la même chose quand elles coexistent permettent la différenciation, on ne peut écarter complètement les subtilités socio-linguistiques …

J'arrêterai là mais je ne crois pas que nous ayions été hors-sujet. Si tu as posé la question sur ought et should, c'est bien ce sujet-là qui lui était sous-jacent !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Gaillimh



Inscrit le: 12 Nov 2005
Messages: 366
Lieu: Aberdeen (Ecosse)

Messageécrit le Tuesday 10 Jun 08, 11:02 Répondre en citant ce message   

Pour en revenir à ought et should, voici comment ils ont évolué (en gros) sur la plan diachronique.

Quelques définitions:
modal: qui permet d'exprimer une opinion du locuteur (Palmer)
verbe lexical: grosso-modo, il y a en anglais deux types de verbes. On distingue les verbes lexicaux ou verbes pleins des auxiliaires. Les auxiliaires peuvent subir les NICE properties d'Huddleston (à savoir: ils peuvent subir l'inversion sujet-verbe dans les phrases interrogatives ou après certains adverbes, porter la négation directement, porter une emphase et avoir leur complément verbal en ellipse) alors que les verbes lexicaux auront toujours besoin d'un auxiliaire do dans tous ces cas (rq: noter que be et have se comporte différemment). La classe des auxiliaires comporte une autre subdivision qui correspond aux verbes modaux (must, may, might, can, could, shall, should, will, would). Pour de nombreux linguistes, les modaux sont donc nécessairement des auxiliaires alors que pour moi, un verbe plein peut également exprimer la modalité (ex. dare, need, ought, have to, be to, parfois take, etc).

Syntagme nominal: groupe nominal ayant pour tête un nom.

Grammaticalisation: Il s'agit d'un processus qui fait qu'un élément (mot, groupe de mot, expression) lexical (avec un sens) perd de son sens pour acquérir des fonctions grammaticales (voir Hopper & Traugott. Grammaticalization). Pendant ce processus, l'élément grammaticalisé est réanalysé et peut changer de catégorie grammaticale.

---
En Vieil anglais, les ancêtres respectifs de ought et should agan et *sculan (infinitif non attesté) fonctionnait toujours comme des verbes lexicaux. En d'autres termes, ils avaient un sens différent (agan 'posséder', puis 'devoir qqch'; *sculan 'devoir qqch') et pouvait avoir un syntagme nominal pour complément.

Par la suite, les deux verbes ont subi ce qu'en linguistique diachronique on appelle une 'grammaticalisation' pour exprimer la modalité. LA grammaticalisation de agan aurait commencer vers la fin du vieil anglais (vers 1000 dans les manuscrits, ce qui signifie que cela avait commencer bien avant dans les faits : on n'écrit dans un livre que ce qui est usuel dans la langue courante).

Comme je l'ai expliqué, agan signifiait initialement 'posséder'. Dans ce cas, il était suivi par un COD:
Ic ah æcer.
Je possède un champ.

Mais il pouvait aussi avoir un complément verbal adjoint (que l'on peut supprimer sans modifier le sens) toujours avec un sens lexical:
Ic ah æcer to erianne.
Je possède un champ à labourer
= 'je possède un champ dans le but de labourer'

Le lecteur contemporain peut remarquer, cependant, que l'énoncé est ambigu. On peut interpréter agan comme un verbe lexical signifiant 'posséder' (comme on l'a fait); auquel cas æcer est le complément de agan mais aussi d'erianne. Mais on peut aussi le considérer comme étant un modal 'je dois labourer le champ'

La réanalyse de la structure, ainsi que la fixation de l'ordre des mots entre le vieil anglais et le moyen anglais fait que l'on arrive en fin de compte à une signification modale. Imaginons nous à la place du fermier. Nous possédons un champ. Si nous possédons un champ qui n'est pas labouré et que nous allons labourer (futur), par inférence on arrive à la notion de devoir je dois labourer mon champ. On contexte modal, le champ n'est plus le complement que de erianne.

Ic ah to erianne æcer
'je possède un champ dans le but de labourer' ou 'je dois labourer un champ'

Par la suite, il n'y a absolument plus de problème d'interprétation dès lors que le groupe nominal disparaît, ce qui permet à la notion de devoir d'être étendue à d'autres contextes.

Ic ah to erianne
'Je dois labourer'

Ic ah to etanne
'je dois manger'

La même chose s'est produite, encore en anglais avec have to; qqch de similaire avec tener que en espagnol. Mais ce n'est aps parce qu'un verbe évoquant la possession subit une grammaticalisation dans une langue que cela va nécessairement avoir lieu dans les autres.

Quand à *sculan, il est très difficile de situer sa grammticalisation car, déjà en vieil anglais, on trouve des exemples où il fonctionne comme un verbe lexical et comme un modal. Hors, si on présuppose 3 étapes principales:
1) Usage lexical -> 2) usage lexical et usage grammaticalisé ->3) usage grammaticalisé

alors le vieil anglais correspond à létape 2), ce qui signifie que le changement a eu lieu à une époque antérieure en germanique. Cela semble d'ailleurs confirmé par l'existence de cognats en allemand ou en néerlandais, alors que agan qui a évolué après la formation du vieil anglais n'a pas d'équivalent modal dans aucune autre langue germanique.

Par contre, la partie 'lexicale' du verbe vieil anglais agan a bien survécu jusqu'en anglais conteporain sous une forme absolument différente to owe, forme qui existait déjà en moyen anglais (dès 1300) et qui était partagée par le modal et par le verbe lexical.

Un autre verbe vieil anglais agnian, de forme très similaire, qui exprimait également la possession mais de façon relativement marginale en raison de sa concurrence avec habban et agan s'est fortement développer et existe toujours sous la forme to own.


Et voilà résumé en une page les 60 pages rédigées de mon mémoire Clin d'œil Des hurlements? des craintes? des protestations?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11043
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 10 Jun 08, 16:55 Répondre en citant ce message   

Gaillimh a écrit:
Des hurlements? des craintes? des protestations?

Non, rien qu'un immense murmure d'admiration !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Gaillimh



Inscrit le: 12 Nov 2005
Messages: 366
Lieu: Aberdeen (Ecosse)

Messageécrit le Tuesday 10 Jun 08, 16:58 Répondre en citant ce message   

Mouarf! En lisant l'Oxford English Dictionary et en piochant un ou deux articles ici et là on arrive à se faire une bonne idée du bazard Clin d'œil
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum anglais Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2









phpBB (c) 2001-2008