Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
κλειτορίς (grec) clitoris - Le mot du jour - Forum Babel
κλειτορίς (grec) clitoris

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 nov 2004
Messages: 3596
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le mercredi 10 oct 07, 16:35 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

C'est certainement le terme d'anatomie qui pose le plus de problème au niveau de l'étymologie.

Le clitoris vient du grec ancien κλειτορίς, -ίδος
La seule source que nous avons, où ce terme est cité, c'est Rufus d'Éphèse


Quelle est l'origine de ce terme ?
Les dictionnaires le rattachent en général au verbe κλείω (fermer).
Le clitoris serait alors une clé (le mot français possède la même origine que le verbe grec)

Ce n'est pas impossible, compte tenu de la forme de l'organe, d'autant plus que Rufus utilise un terme du même genre imagé pour le membre masculin : une tige.

Cependant, on a en grec ancien le terme κλείς (génitif κλειδός) pour désigne ce qui sert à fermer, donc un verrou, une clé.



Le clitoris devrait, à mon avis, plutôt être rattaché à κλείτος : illustre, célèbre, digne d'être vanté, superbe
le verbe κλέω : vanter, célébrer

C'est ce terme que nous retrouvons dans le nom de Cléopatre (Κλεοπάτρα) : gloire + père
(un prénom qui signifie quelque chose du genre : la gloire de mon père)

On a aussi le nom d'une ville Κλείτορια
Cette ville était célèbre pour sa fontaine : c'est peut-être cette célébrité qui a donné le nom à la ville.
On dit que l'eau de cette fontaine avait le goût du vin...
Selon la mythologie, grecque, cette ville a été fondée par Clitor.


D'autre part, il existe chez Plutarque le terme κλειτορίς, -ίδος qui désigne une pierre.
Cette pierre provient du mont Lilée.
Plutarque écrit que le Mont Lilée "produit une pierre de couleur noire qu'ils nomment clitoris.
Les habitants du pays la portent comme ornement dans les sotéries (littéralement salutaires, fêtes consacrées au diue sur le thème du salut)
(je n'ai pas vérifié la citation)
Ce mont Lilée se trouve dans le voisinage du fleuve Indus (qui a donné son nom à l'Inde)

Je pense que ce terme est autochtone et qu'il a été retranscrit en grec.
Donc cette piste ne parait mener nulle part.


Il y aurait aussi une Clitoris dans la mythologie grecque, si petite que Jupiter devait se transformer en fourmi
pour avoir une relation sexuelle avec elle. C'est la fille de Myrmidon (dont le nom vient de fourmi, myrmex en grec)



Ainsi, le clitoris, au niveau du sens, peut s'expliquer par l'évocation d'une clé.
Au niveau de l'othographe, je trouve que ce n'est pas évident de le rattacher à ce terme.
Je rattacherais volontiers le clitoris de la femme à l'origine liée à Clitor etc...
Mais je n'arrive pas à expliquer pourquoi on a adopté ce terme pour désigner la partie du corps humain.



Rufus citent d'autres termes, voici la phrase :
La nymphe ou le myrte est le petit morceau de chair musculeuse qui pend au milieu ;
d'autres l'appellent hypodermis, d'autres clitoris, et on dit clitoriser pour exprimer l'attouchement lascif de cette partie.


Le myrte est associé à Vénus
(comme le chêne à Jupiter, le laurier à Apollon, l'olivier à Minerve)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Dino



Inscrit le: 09 oct 2006
Messages: 484
Lieu: Αθήνα – Ελλάδα

Messageécrit le mercredi 10 oct 07, 19:13 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je devrais souligner, pour les Babéliens intéressés, que le terme ancien grec κλειτορίς-ίδος (fém), indépendamment de son étymologie, est toujours utilisé en grec moderne sous sa forme de grec démotique κλειτορίðα [klitorída] (fém) et, en plus vulgaire et populaire, sous le terme de γλωσσίδι [glossíði] (neutre), équivalent à glotte (=> petite langue) ... ο νοών νοήτω ...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 fév 2007
Messages: 2499
Lieu: Nissa

Messageécrit le jeudi 11 oct 07, 2:46 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Bien que j'apprécie à sa juste valeur la correspondance que propose Xavier entre le clitoris et la renommée, je dois me restreindre à la considérer comme une étymologie populaire, une charmante mythopoïétique (fabrication de belles histoires) !

Le thème eurindien au sens de « entendre », puis de « renom » (ce qu'on entend), est indiscutablement *kl-eu- (grec κλέϝος [kléwos], sanskrit śravas-) et, tout aussi indiscutablement, il entre en concurrence avec un thème *kl-eh₂-u- « fermer » (lat. clāuis, gr. dorien κλαίς [klāís] « clef »). Cette concurrence ne peut être résolue en grec par le seul examen d'une initiale κλει- où la graphie ει représente le même ē long fermé, qu'il provienne d'une apophonie dans le cas de κλειτός « célèbre » ou d'une contraction de ηι dans le cas de κλείς « clef ».

Mais il en est tout autrement si on examine la suite des mots !

Le thème *kl-eh₂-u- « fermer » ne se présente jamais en grec qu'avec les extensions -i-d- ou -i-k- (quelques mots doriens), jamais -i- (comme en latin) ou -i-t-.

D'un autre côté, si on analyse κλειτορίς en *kl-eu-i-tor-id-s, on y reconnait une simple extension -i-, le suffixe de noms d'agents -tor- (ac-teur, celui qui ag-it), le diminutif -id- et le -s du nominatif.
L'absence d'une extension en dentale ou en gutturale doit donc conduire à préférer « le petit portier » au « petit vanteur ».

J'ajouterai trois autres arguments.

- la métaphore de la porte pour le sexe féminin est utilisée par Aristophane (Assemblée des femmes, v. 990) où il joue sur les ambiguïtés d'un verbe qui peut signifier frapper (à une porte) ou chatouiller ;
- la ville de Klitoria en Arcadie est bien située sur une éminence mais celle-ci bloque le débouché de plusieurs vallées, elle est exactement ce qu'on appelle un verrou ;
- les Grecs n'ont probablement pas attendu les sexologues modernes pour savoir que le clitoris est une clef du plaisir féminin …

Enfin, sans croire à la valeur du rapprochement, mais pour faire sourire, il existe en sanskrit un verbe klid-, klidyati « être humide, devenir humide, se mouiller » !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 nov 2004
Messages: 3596
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le jeudi 11 oct 07, 11:38 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Le rapprochement que je fais entre clitoris et renommée repose uniquement sur la construction du mot, mais je ne peux l'expliquer au niveau du sens.
En revanche, je pensais que relier le terme à l'idée de "clé" relevait de l'étymologie populaire.
Mais la réponse réside probablement dans ce suffixe -tor-.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 fév 2007
Messages: 2499
Lieu: Nissa

Messageécrit le jeudi 11 oct 07, 12:09 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

« je ne peux l'expliquer au niveau du sens » : je pourrais, mais je me ferais probablement censurer …

… car je suis loin d'être hostile à ta proposition et je crois volontiers que cette paronymie devait être sensible aux Grecs et contribuer au succès du mot : la langue grecque est habile …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Kova



Inscrit le: 27 avr 2007
Messages: 140
Lieu: Angoulême

Messageécrit le jeudi 11 oct 07, 13:18 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Turc En turc, une clé peut se dire kilit.

D'après ce site, le mot kilit vient du perse kilid, lui-même venant du grec.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
max-azerty



Inscrit le: 11 jan 2006
Messages: 810
Lieu: arras

Messageécrit le jeudi 11 oct 07, 16:12 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

l'allemand dit "Kitzler" et "kitzeln" signifie "chatouiller, titiller", tout comme le verbe grec "kleitoriazein".

pour "clitoris", etymonline évoque une dérivation possible du grec "kleitoris", petite colline".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Chusé Antón



Inscrit le: 25 fév 2005
Messages: 746

Messageécrit le jeudi 11 oct 07, 17:47 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je suis enchanté le fil de vos argumentations et j´admire votre érudition. Si vous me permettez, une petite boutade: Dans nos jours d´étudiants, le temps de adolescere, en suivant la messe dans la chapelle nous disions Clitoris pecata mundi au lieu de qui tollis. Et la reponse: Dona nobis pacem.
Désolé.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 fév 2007
Messages: 2499
Lieu: Nissa

Messageécrit le jeudi 11 oct 07, 18:50 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

@ max : merci pour Kitzler et kitzeln, mais le verbe κλειτοριάζω [kleitoriázō] est à prendre avec précaution, c'est un mot de lexique (Rufus, Hésychius, Suidas) qui est clairement un dénominatif de κλειτορίς [kleitorís].

Quant à etymonline, comme souvent, il abrège au point de dire n'importe quoi : le grec κλειτορίς [kleitorís] « petite colline » n'a jamais existé, c'est Grošelj (Živa Ant. 3, 1953, 201) qui fait l'hypothèse que le toponyme Κλείτωρ [kleítōr] (actuelle Klitoria) ait signifié « colline » pour donner une étymologie de κλειτορίς par « petite éminence ». Il s'appuie pour cela sur deux dérivés du verbe κλίνω [klínō] « faire pencher, incliner, appuyer, coucher », κλειτύς [kleitús] « pente, versant d'une montagne ou d'une colline » et κλεῖτος [kleîtos] « penchant, côté ». Mais l'aspect sémantique reste très acrobatique (une pente n'est pas une colline) et, à juste titre, cette hypothèse est rejetée par Chantraine.

Comme je l'ai déjà dit, tout ce qui vient de ce site nécessite d'être vérifié …

stop !

Je viens, par curiosité, d'aller jeter un coup d'œil sur ce site et il est beaucoup plus prudent et détaillé que ce que tu en rapportes !
Citation:
clitoris
1615, coined in Mod.L., from Gk. kleitoris, a diminutive, but the exact sense is uncertain. Probably from Gk. kleiein "to sheathe," also "to shut," in reference to its being covered by the labia minora. The related noun form kleis has a second meaning of "a key, a latch or hook (to close a door)." Wooden pegs were the original keys; a connection also revealed in L. clovis "nail" and claudere "to shut" (see close (v.)). Some medical sources give a supposed Gk. verb kleitoriazein "to touch or titillate lasciviously, to tickle," lit. "to be inclined (toward pleasure)" (cf. Ger. slang der Kitzler "clitoris," lit. "the tickler"), related to Gk. kleitys, a variant of klitys "side of a hill," related to klinein "to slope," from the same root as climax. But many sources take kleitoris literally as Gk. "little hill." The It. anatomist Mateo Renaldo Colombo (1516-1559), professor at Padua, claimed to have discovered it (De re anatomica, 1559, p. 243). He called it amor Veneris, vel dulcedo "the love or sweetness of Venus." It had been known to women since much earlier, of course. Slang abbreviation clit first attested 1960s.

Je retire donc ce que j'en disais et te l'applique personnellement …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7667
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le mercredi 05 sep 12, 4:14 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Outis a écrit:
Le thème eurindien au sens de « entendre », puis de « renom » (ce qu'on entend), est indiscutablement *kl-eu- (grec κλέϝος [kléwos], sanskrit śravas-)

Voir la grande famille CLOVIS.

Outis a écrit:
et, tout aussi indiscutablement, il entre en concurrence avec un thème *kl-eh₂-u- « fermer » (lat. clāuis, gr. dorien κλαίς [klāís] « clef »

Voir la grande famille CLAVIER.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Kugulistan



Inscrit le: 09 août 2010
Messages: 191

Messageécrit le samedi 19 juil 14, 23:11 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Kova a écrit:
Turc En turc, une clé peut se dire kilit. VOIR CORRECTION 2 MESSAGES PLUS BAS [ José ]

D'après ce site, le mot kilit vient du perse kilid, lui-même venant du grec.

kilitlemek = fermer à clé

en turc on uttilise aussi le mot anahtar (clé), également du grec ανοιχτός [anoikhtos] = ouvert.

le mot turc provient du persan : کلید [kilîd] = clé
lui-même du pahlavi (moyen-persan) kilêl qui donna en kurde kilîl
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7667
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le dimanche 20 juil 14, 4:32 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je ne sais pas si ce mot pehlevi existe. Dans l'attente d'en avoir la preuve, je serais plutôt enclin, comme toutes mes sources, à considérer le mot grec κλείς, -ιδός [kleís, -idós] “barre, verrou, clef” comme l'étymon des mots persan, turc, et arabe (إقليد iqlīd “clef”). La présence de la dentale dans les quatre mots est un indice fort de leur parenté.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Kugulistan



Inscrit le: 09 août 2010
Messages: 191

Messageécrit le dimanche 20 juil 14, 12:54 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Kova a écrit:
Turc En turc, une clé peut se dire kilit

Je rectifie, kilit en turc signifie non pas clé mais une serrure, un verrou, un cadenas.

La source du mot Pehlevi est ici : A concise Pahlavi dictionary, D. N. MAcKENZIE (1971/1986) p.51 : kilēl [klyl \ N kilid)] key
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7667
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le lundi 21 juil 14, 2:23 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Merci !
Pour affirmer que le mot persan est issu du mot pehlevi il faudrait avoir un certain nombre de cas similaires, où un l pehlevi devient un d persan. Pour le moment, je persiste à penser que le persan vient du grec. Mais bon, tous ces mots sont de toutes façons issus de la même racine indo-européenne, ça, c'est clair.

Je propose qu'on revienne à clitoris, qui est quand même le sujet de ce fil ! Pour pouvoir confirmer la thèse d'Outis, il faudrait vérifier si l'association clitoris-clef existe dans d'autres langues.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7667
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le samedi 01 nov 14, 10:14 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Le clitoris est à l'honneur dans la livraison de novembre de la revue virtuelle Connaissance hellénique : deux articles lui sont consacrés !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008