Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
jah (gotique) - Le mot du jour - Forum Babel
jah (gotique)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
semensat



Inscrit le: 20 Aug 2005
Messages: 868
Lieu: vers Toulouse

Messageécrit le Thursday 11 Oct 07, 9:43 Répondre en citant ce message   

En gotique, le mot [jah] signifie et, aussi ... c'est l'équivalent exact du latin et et du grec καί [kai].

jah þan gagga du þamma sandjandin mik
puis je m'en vais vers celui qui m'a envoyé

þanzei jah laþoda uns ni þatainei us Iudaium ak jah us þiudom
Ainsi nous a-t-il appelés , non seulement d'entre les Juifs, mais encore d'entre les païens

Le problème se pose ensuite quant à son etymologie. Ce mot n'a en effet de cognat ni en germanique, ni dans d'autres langues eurindiennes. Plusieurs propositions existent donc :
- ce serait un emprunt à un forme fennique : finnois ja, vote ja, saami Inari , tous signifiant et. Ce n'est pas totalement absurde puisque les Goths sont originaire d'une île scandinave, le Gotland. Seulement voilà, les dictionnaires etymologiques finnois donnent le mot finnois comme un emprunt au germanique *ja, *jaχ, et, aussi. Donc on tourne en rond. mort de rire

- le mot serait cognat avec le grec ὅς [hos], qui, et remonterait à l'eurindien *yo-s. Sauf que pour obtenir jah en gotique, il faut une forme eurindienne *yok, forme déclinée de *yos ? Oui, mais à quel cas ? Personellement, je n'y crois pas.

- ma théorie personelle se base sur l'existence en gotique d'une autre façon de dire et : -uh, cognat avec le latin -que et le grec τε [-te], dont le u disparait après voyelle, zB *þata-uh > þatah, et ça. Cet enclitique entre dans la compostion du mot nih, et ... ne ... pas, correspondant exact du latin neque, et formé sur la particule négative ni, mot à mot "et non". Je pense qu'il y a eu une formation parallèle en gotique sur la base de la particule positive ja (cf. allemand ja, etc ...), mot à mot "et oui", aboutissant à la forme jah.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2462
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Thursday 11 Oct 07, 9:46 Répondre en citant ce message   

N'y a-t-il pas de rapport avec l'allemand "auch" (aussi) ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
semensat



Inscrit le: 20 Aug 2005
Messages: 868
Lieu: vers Toulouse

Messageécrit le Thursday 11 Oct 07, 9:50 Répondre en citant ce message   

L'allemand auch est cognat avec le norrois ok et l'anglais eke, pour une racine reconstituée *auk. La forme gotique dérivée de cette racine serait *áuk, non attestée.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2695
Lieu: Nissa

Messageécrit le Thursday 11 Oct 07, 11:22 Répondre en citant ce message   

Il semblerait bien que ta théorie soit juste, en tout cas tu es d'accord avec Thorpe (Wörterbuch der Indogermanischen Sprachen: Dritter Teil: Wortschatz der Germanischen Spracheinheit (Dictionary of the Indo-European Languages: Third Part: Vocabulary of the Germanic Language Unity) by August Fick with contributions by Hjalmar Falk, entirely revised by Alf Torp in 1909) qui écrit :
Citation:
ja, ja-h- und. g. jah und, auch, jah - jah et - et; an. (run.) jah; as. ja, gia, ags. ge und, ge - ge et - et; ahd. ja und, ja - ja et - et, ahd. joh, mhd. joh, joch und, auch, aber, doch, joh - joh et - et; as. auch jak, giak, gec und, auch. Vgl. skr. yácca (= yad ca) und zwar.

Ses abbréviations sont un vrai casse-tête et on s'y perd un peu mais le rapport fait avec le sanskrit yácca (< *iód-kʷe) y est clairement exprimé !

Pour avoir accès à ces ouvrages qui, bien qu'ils datent un peu, sont très riches, il suffit de passer par le très joli site tchèque (en anglais) :
http://lexicon.ff.cuni.cz/etc/aa_texts.html
En outre, leur outil de recherche est très efficace !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
semensat



Inscrit le: 20 Aug 2005
Messages: 868
Lieu: vers Toulouse

Messageécrit le Thursday 11 Oct 07, 17:11 Répondre en citant ce message   

Je n'avais pas pensé à chercher dans cet ouvrage, bien que je connusse le site : le mot gotique étant sensé ne pas avoir de cognat germanique ...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rorozuna



Inscrit le: 14 Mar 2007
Messages: 105
Lieu: ROUEN

Messageécrit le Friday 19 Oct 07, 14:16 Répondre en citant ce message   

Très belle démonstration Semensat et qui est sans doute exacte.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
semensat



Inscrit le: 20 Aug 2005
Messages: 868
Lieu: vers Toulouse

Messageécrit le Friday 19 Oct 07, 14:43 Répondre en citant ce message   

Merci. sourire
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
acdebombourg



Inscrit le: 30 Mar 2007
Messages: 225
Lieu: Viviers du Lac

Messageécrit le Friday 19 Oct 07, 15:26 Répondre en citant ce message   

Il y a quand même de fortes chances pour que ce mot "jah"soit l'ancêtre de celui qu'on emploie par exemple dans le genre de tournure comme: "je mehr man so was macht, desto weniger wird es angenommen) ..." (plus on fait cela, moins c'est accepté) .
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
semensat



Inscrit le: 20 Aug 2005
Messages: 868
Lieu: vers Toulouse

Messageécrit le Friday 19 Oct 07, 20:59 Répondre en citant ce message   

D'après plusieurs sources (Le dictionnaire de frères Grimm, Starostin), le je est une forme atone du io idem. moyen haut allemand, qui lui même vient de la racine germanique *aiwō- temps, éternité (avec des cognats eurindiens comme juvenus jeune, aevum éternité, etc ...), qui a donné le gotique aiws eternité et l'allemand ewig eternel.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Friday 19 Oct 07, 21:08 Répondre en citant ce message   

Je vois l’apparenté au grec ancien αιωνιότης (aiôniotîs) ou sa forme moderne αιωνιότητα (aiôniotîta) qui signifie éternité. j’aurai pu dire aussi αιώνιος (aiônios) éternel qui s’utilise toujours
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
semensat



Inscrit le: 20 Aug 2005
Messages: 868
Lieu: vers Toulouse

Messageécrit le Friday 19 Oct 07, 21:19 Répondre en citant ce message   

En effet, c'est bien la même famille. Clin d'œil
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008