Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Adon, d'adon (autre : Poitou-Québec) - Le mot du jour - Forum Babel
Adon, d'adon (autre : Poitou-Québec)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
jacklouis



Inscrit le: 26 déc 2006
Messages: 260
Lieu: Québec (canada)

Messageécrit le lundi 31 mars 08, 22:06 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Adon.

Ce mot que nous ne retrouvons plus dans le vocabulaire conventionnel de France est sans aucun doute un déverbal de "adonner", convenir.

Dans le patois de Saintonge, il est noté avec le sens de "circonstance favorable". Je ne me souviens pas de l'avoir jamais entendu dans mon enfance vendéenne.

Par contre, dans l'ancien Canada Français, ce mot a fait fortune et le Glossaire des Parlers Français au Canada, de même que le Larousse des Canadianismes, lui retiennent quatre acceptions différentes :

1. Chance. Coïncidence, heureux hasard : "Je ne l'ai point fait exprès, c'est un adon".
2. Habile, talent, tour de main..."Elle a un adon pour instruire les enfants"
3. Convenance, apparence favorable : "Ç'a ben de l'adon ce que tu fais là".
4. D'adon d'un emploi familier pour aisé, facile : "C'est ben d'adon, ç'a bien du bon sens.
Personnellement j'ai, dès le début, perçu cette expression comme synonyme de "c'est d'accord, c'est correct". Seuls des Québécois pure laine sauraient nous le dire.

On l'entend encore souvent à la radio et à la T.V. comme un plaisant souvenir de l'ancien temps.


Dernière édition par jacklouis le mardi 01 avr 08, 3:56; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Aiatshimunanu



Inscrit le: 24 oct 2007
Messages: 308
Lieu: [Québec]

Messageécrit le mardi 01 avr 08, 1:14 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Citation:
comme un plaisant souvenir de l'ancien temps

Ça fait partie de mon vocabulaire, j'ai 21 ans. Que le bon temps dure encore, alors. très content

Je me permet de signaler les contextes dans lesquels on use de ce mot autour de moi :
Citation:
1. Chance. Coïncidence, heureux hasard : "Je ne l'ai point fait exprès, c'est un adon".

Citation:
3. Convenance, apparence favorable : "Ç'a ben de l'adon ce que tu fais là".

(Ou encore, le contraire, «Voyons, t'es dont bin pas d'adon, là!» Dans le sens de «tu gaffes», «tu es dans mes jambes», «tu ne m'aides pas».)

Citation:
Dans l[e] patois de Saintonge, il est noté avec le sens de "circonstance favorable". [...].

C'est une explication du mot «adon» qui me paraît limpide et tout à fait représentative de l'usage qu'on en fait par chez nous.

Citation:
Personnellement j'ai, dès le début, perçu cette expression comme synonyme de "c'est d'accord, c'est correct". Seuls des Québécois pure laine sauraient nous le dire.

Cet usage («c'est d'accord, c'est correct») ne m'est pas familier pour «adon».

Il me vient d'autres exemples de cet usage sous une autre forme :

«Ça adonnerait bien qu'y mouille pas en fin d' semaine, on pourrait aller en camping.»
«J'espère que ça va adonner qu'on s' croise cette semaine, ej veux t'ermettre ton DC.»

On sent très bien la notion de «circonstance favorable».
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
jacklouis



Inscrit le: 26 déc 2006
Messages: 260
Lieu: Québec (canada)

Messageécrit le mardi 01 avr 08, 3:54 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Aiatshimunanu

Un gros merci pour ces éclaircissements. Ils étaient nécessaires. mort de rire
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Feintisti
Animateur


Inscrit le: 09 oct 2005
Messages: 1602
Lieu: Liège, Belgique

Messageécrit le mardi 01 avr 08, 11:53 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Ca a un rapport avec le "adon" wallon?
Il signifie "alors, donc..." et on l'utilise aussi dans "adon-pwis" pour "ensuite"...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le mardi 01 avr 08, 14:11 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Pour abonder dans le sens d'Aiatshimunanu, j'ajouterais qu'au Saguenay, au Lac St-Jean, dans Charlevoix et peut-être ailleurs, être d'adon est aussi un trait de personnalité, voire une qualité.
Je la connais.. elle est d'adon.

Pour le pas d'adon déjà mentionné, je pense à la phrase classique tirée d'une chanson des Colocs:
grand-talent-pas-d'adon, [...] à-cause tu fais simple de même !?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
jacklouis



Inscrit le: 26 déc 2006
Messages: 260
Lieu: Québec (canada)

Messageécrit le mardi 01 avr 08, 16:16 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Merci Zwielicht pour cette belle contribution, qui nous donne un sens de plus à ce mot "adon", bien plus fréquent que je ne pensais..
Il est à sauvegarder, car il a disparu de France.

La Wallonie, nous dit Feintisti l'aurait aussi conservé avec le sens de "alors, donc".
Ne serait-ce pas plutôt un descendant de "adonc", un vieil adverbe de temps du XIIe, compilation des deux : "alors et donc",
Ou même aussi de cet autre "adont", adv. et conj. du XIIe également, qui avait le sens de "alors, dans ce cas", pour exprimer la conséquence. Je le penserais plutôt, suivant le sens que vous lui donnez. Le "adon" québécois. lui, est lié d'évidence avec le verbe "adonner".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le mercredi 02 avr 08, 4:55 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

jacklouis a écrit:
Le "adon" québécois. lui, est lié d'évidence avec le verbe "adonner".
Oui, Dunn en 1880 dans son glossaire franco-canadien dit qu'adon est le substantif du verbe adonner.

Je pense que l'usage québecois d'adonner (en France, on dirait qu'adonner revêt surtout le sens de : s'appliquer ou s'intéresser à quelque chose, tandis qu'au Québec, c'est surtout par un heureux hasard, l'acte de rendre la situation plus favorable) relève du vocabulaire marinier des premières générations de colons français, qui se serait ensuite concentré au Québec. Je dis ça car Littré (1872) rapporte une définition pour adonner qui dit Devenir plus favorable, en parlant du vent qui était contraire.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 oct 2006
Messages: 10635
Lieu: Lyon

Messageécrit le mercredi 02 avr 08, 9:19 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Citation:
- Ca a un rapport avec le "adon" wallon?

- La Wallonie, nous dit Feintisti, l'aurait aussi conservé avec le sens de "alors, donc".

A adonc, je préfère l'orthographe désuète adoncques. On trouve aussi la forme adoncque.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Joe_Monfarleau



Inscrit le: 19 mai 2007
Messages: 56
Lieu: Québec

Messageécrit le jeudi 03 avr 08, 4:22 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Bonjours bonjours !
Un ami m'a dernièrement parlé de sa cousine qui venait lui rendre visite : «pi la grosse surprise, ma cousine er'soue chez moé..»
Version français-standard : «et à ma grande surprise, ma cousine arrive chez moi..»
L'expression se dit rarement par chez moi contrairement à son par-chez-lui et mon père m'a dit que son grand-père utilisait régulièrement l'expression en question, «er'soue», pour dire que quelqu'un ou quelque chose d'inattendu nous arrive en surprise.
Quelqu'un connaît-il l'origine et l'orthographe exacte de l'expression en question ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 oct 2006
Messages: 10635
Lieu: Lyon

Messageécrit le jeudi 03 avr 08, 8:52 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Mais quel est le rapport avec le sujet de ce fil : adon ?!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
jacklouis



Inscrit le: 26 déc 2006
Messages: 260
Lieu: Québec (canada)

Messageécrit le jeudi 03 avr 08, 16:14 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Citation:
José

Mais quel est le rapport avec le sujet de ce fil : adon ?!


Exact José.
Aussi, si vous le permettez tous, je vais créer un nouveau fil dans le mot du jour, pour répondre à la question deJoe_Monfarleau
Je vais l'intituler "ersourde". resourdre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le jeudi 03 avr 08, 16:58 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Pour arsoudre / resourdre, il vaut mieux se référer au mot du jour:
http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?p=137240
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le jeudi 03 avr 08, 17:52 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je crois bon de préciser qu'adonner en Québecois peut aussi être négatif.

On peut dire que ça a adonné de même autant pour parler d'une rencontre heureuse et fortuite que pour décrire un accident tragique qui avait peu de chances de se produire. En général on précise:
1-Ça adonne bien
2-Ça adonne mal
3-Ça n'adonne pas


(2)Mal adonner et (3)ne pas adonner ont à peu près le même sens.

Donc l'usage québecois a un peu dévié de l'ancien usage marinier français (celui rapporté par Littré). les vents adonnent, selon Littré, signifie quelque chose de positif. Au Québec ça serait bien compris, mais un Québécois risque davantage de dire, dans la même situation, les vents adonnent bien.

Un adon est neutre; ni bon ni mauvais, bien que plus souvent bon que mauvais. On ne dit toutefois presque jamais un bon adon ni un mauvais adon.

Toutefois, être d'adon, c'est toujours positif. Il faut vraiment préciser la négation : ne pas être d'adon ou être pas d'adon pour exprimer une humeur négative.


Dernière édition par Zwielicht le vendredi 04 avr 08, 15:48; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 oct 2006
Messages: 10635
Lieu: Lyon

Messageécrit le vendredi 04 avr 08, 8:41 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Question très basique : Zwielicht, tu as écrit 2 fois "adonnnent" avec 3 n, est-ce une faute de frappe à chaque fois...ou serait-ce un québécisme de plus très content ?!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le vendredi 04 avr 08, 15:47 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

C'est le temps de nettoyer ma touche "n" sourire

J'ai dû faire l'erreur une fois et copier-coller la phrase..
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008